Des généraux marocains sur le gril en Espagne

Faites nous juste l'économie des longs débats

Des généraux marocains sur le gril en Espagne

Messagepar krieger » 01 Nov 2007, 10:49

Garzon compétent pour enquêter sur le génocide au Sahara occidental

Des généraux marocains sur le gril en Espagne

Le célèbre juge espagnol, Baltasar Garzon, accepte d’ouvrir une enquête pour déterminer si les autorités marocaines sont responsables d’un génocide et d’actes de tortures entre 1976 et 1987 au Sahara occidental.

Il s’est déclaré, mardi, compétent pour prendre en charge la requête formulée en septembre 2006 par des associations de défense des droits de l’homme et des familles de victimes sahraouies.

Faisant état de la disparition de plus de 500 Sahraouis à partir de 1975, la plainte a été attentée contre de hauts gradés de l’armée marocaine, dont le général Housni Benslimane, patron de la gendarmerie royale, le général Abdelaziz Bennani, inspecteur général des forces armées royales, le général Abdelhak Kadiri et le général Hamidou Laânigri, inspecteur général des forces auxiliaires.

En tout, le juge Garzon enquêtera sur les responsabilités de 13 personnes soupçonnées de détentions illégales, d’enlèvements, de tortures et de disparitions.

Le général Benslimane, présenté comme très proche du jeune roi Mohammed VI, est accusé d’être derrière la vague d’arrestations et de disparitions dans la ville de Smara (occupée par les forces marocaines) en 1976.

Son nom figure également sur la liste de cinq Marocains visés par des mandats d’arrêt internationaux émis le 22 octobre par le juge français Patrick Ramaël, chargé de l’enquête sur la disparition, en 1965 à Paris, du leader de la gauche marocaine Mehdi Ben Barka.


Abdelhafid Ben Hachem, officier supérieur de l’armée, est soupçonné d’être responsable des enlèvements à Layoune, en 1987, et d’avoir dirigé des interrogatoires sous la torture.

Comme enquête préliminaire, Garzon a décidé par le biais d’une commission rogatoire au Maroc, de transmettre la plainte à ceux qui sont impliqués.

Il a demandé à être avisé si ces incidents sont à l’étude et avec quelles conséquences, de même que s’il y avait une procédure pénale contre les auteurs présumés.

Dans cette commission rogatoire, Garzon exige également au royaume marocain des données officielles sur l’identité des victimes et leur lieu de sépulture.

L’affaire semble embarrasser aussi bien les autorités marocaines qu’espagnoles. Interrogé hier à Marrakech, où il s’entretenait avec son homologue marocain Tayeb Fassi-Fihri, le chef de la diplomatie espagnole, Miguel Angel Moratinos, s’est refusé à tout commentaire.

« Je respecte la décision du ministère de la Justice et je n’ai pas de commentaire à faire », a-t-il déclaré.

En avril dernier, l’ancien procureur espagnol, Carlos Jimenez Villarejo, a corroboré les affirmations des associations de défense des droits de l’homme.

Il a même reconnu que le peuple sahraoui a été victime d’une politique de « génocide » pratiquée par les autorités marocaines.

Cela, selon lui, a provoqué la fuite de 120 000 Sahraouis des territoires occupés du Sahara occidental.

« Le génocide, perpétré par les autorités marocaines, s’inscrit dans le cadre d’un plan politique et d’un dessein parfaitement élaboré qui a toujours prétendu soumettre absolument la société sahraouie, éradiquer tout signe de résistance et l’exterminer en tant que groupe ethnique », avait-il attesté.

Le témoignage de M. Jimenez Villarejo, fort et éloquent, a été capital dans la suite donnée à la plainte des Sahraouis.

Qui est Baltasar Garzon ?

Le magistrat de 50 ans, fils d’agriculteurs à la carrière météorique, appartient à cette caste de juges apparus entre la chute du mur de Berlin et l’effondrement des tours jumelles.

Il était député du Parti socialiste ouvrier espagnol.

C’est le juge qui a poursuivi en justice le général Pinochet pour génocide.

Il a également pris en main des dossiers aussi complexes que difficiles que celui de l’organisation séparatiste ETA et celui d’Al Qaïda.

Le juge Garzon s’est illustré par sa persévérance et sa lucidité dans le traitement des dossiers.

Un véritable austère qui bosse. Reste à savoir si M. Garzon ira aussi loin qu’il l’a fait avec l’ETA et Pinochet.

Mokrane Ait Ouarabi

http://www.elwatan.com/spip.php?page=ar ... icle=79574
krieger
 
Messages: 329
Inscription: 22 Sep 2007, 13:12

Messagepar aladincool » 01 Nov 2007, 15:26

chah
aladincool
 
Messages: 60
Inscription: 27 Oct 2007, 17:10

Messagepar finnisher » 01 Nov 2007, 15:30

el ils osent venir dénigrer les généraux algeriens... au moins les note sont plus futés pour pas avoir des emmerdes avec le TPI, en plus a ce qu'il parait nos généraux après leur retraite ils rendent les mrocains ridicule en s'installant chez eux.
Avatar de l’utilisateur
finnisher
 
Messages: 2474
Inscription: 04 Aoû 2007, 16:04
Localisation: Fi Darna

Messagepar jokk » 01 Nov 2007, 16:38

Baltasar Garzon : Le cheval de Troie des Populaires



Interrogé par des journalistes sur la décision du juge espagnol d'engager des poursuites contre des responsables marocains, le ministre espagnol des Affaires étrangères et de la Coopération, Miguel Angel Moratinos qui accompagnait, mercredi, les Princes des Asturies lors de leur visite au Maroc, s'est refusé à tout commentaire. «Je respecte la décision du ministère de la Justice et je n'ai pas de commentaire à faire», a dit le chef de la diplomatie espagnole. Pourtant, s'il n'était pas astreint à un droit de réserve que lui impose son statut, le ministre socialiste aurait beaucoup de choses à dire sur «le cas Baltasar Garzon», car nul ne connaît mieux le juge de l'Audience nationale que les dirigeants du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE). Car, il fut un temps où il était des leurs. Cela n'avait duré que dix mois. Mais, dans un intervalle de temps aussi réduit, le juge Garzon avait réussi à faire beaucoup de mal aux socialistes espagnols alors au pouvoir. C'était fin 1993, Felipe Gonzalez était à sa douzième année à la tête de l'exécutif espagnol et s'apprêtait à affronter les élections législatives dans un climat politique marqué par le chahut provoqué par la droite soutenue par des médias autour de certaines affaires de corruption dont les enquêtes étaient menées par le juge Garzon. Ce dernier manifeste son intérêt pour abandonner sa carrière judiciaire et faire de la politique aux côtés des socialistes. La proposition est accueillie favorablement par Felipe Gonzalez. Il se présente aux élections et obtient un siège au Congrès des députés. Il sera ensuite nommé par le chef du gouvernement à la tête d'un département du ministère de l'Intérieur chargé de lutter contre le trafic de drogue avec un statut de secrétaire d'Etat. Mais, au bout de dix mois, le 10 mai 1994, Garzon surprend tout le monde en annonçant qu'il démissionnait de son poste et qu'il allait reprendre sa carrière de juge. Il expliquera sa décision par le fait d'avoir découvert que Felipe Gonzalez couvrait des dossiers de corruption au sein de son gouvernement. Des accusations qui n'ont jamais été prouvées mais qui ont porté préjudice au PSOE puisqu'elles aboutiront à des élections anticipées un an et demi après et qui donneront la victoire à José Maria Aznar. Le PSOE découvrira, tardivement, que le juge Garzon n'était qu'un cheval de Troie envoyé par le Parti Populaire.
jokk
 
Messages: 508
Inscription: 17 Juil 2007, 13:38
Localisation: maroc

Messagepar jokk » 01 Nov 2007, 16:39

jokk
 
Messages: 508
Inscription: 17 Juil 2007, 13:38
Localisation: maroc

Messagepar finnisher » 01 Nov 2007, 16:56

jokk a écrit:http://www.aujourdhui.ma/couverture-details57687.html

hiihhihi cite des sources neutre et iable pas des site maroCON ya rass edeb.
Avatar de l’utilisateur
finnisher
 
Messages: 2474
Inscription: 04 Aoû 2007, 16:04
Localisation: Fi Darna

Messagepar jokk » 01 Nov 2007, 17:08

je parle des faits!
jokk
 
Messages: 508
Inscription: 17 Juil 2007, 13:38
Localisation: maroc

Messagepar nad10 » 02 Nov 2007, 13:46

finnisher a écrit:
jokk a écrit:http://www.aujourdhui.ma/couverture-details57687.html

hiihhihi cite des sources neutre et iable pas des site maroCON ya rass edeb.


oh algéchien sois poli si t'es pas jouli, pauvre folle
nad10
 
Messages: 12
Inscription: 02 Nov 2007, 13:43

Messagepar Algérien » 02 Nov 2007, 15:06

nad10 a écrit:oh algéchien sois poli si t'es pas jouli, pauvre folle


Ca mérite un 2 ème avertissement, mais n'dirlek favor ;)
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar jokk » 02 Nov 2007, 19:56

pour les marocons il n'ya pas d'avertissements???????????????????????? :shock: 8) :roll:
jokk
 
Messages: 508
Inscription: 17 Juil 2007, 13:38
Localisation: maroc

Messagepar Cell » 02 Nov 2007, 20:41

Algérien a écrit:Ca mérite un 2 ème avertissement, mais n'dirlek favor ;)


Nade, Jokk pouvez vous traduire ça ??


:wink:
Cell
 
Messages: 5238
Inscription: 28 Aoû 2006, 15:44

Messagepar jokk » 03 Nov 2007, 09:38

favor, ça veut dire une faveur tout simplement, et une faveur ne ce refuse pas!!! ça peut vouloir dire aussi une de plus gratuite!!! tu voit chére cell!! :P
jokk
 
Messages: 508
Inscription: 17 Juil 2007, 13:38
Localisation: maroc

Messagepar krieger » 03 Nov 2007, 11:45

Algérien a écrit:
nad10 a écrit:oh algéchien sois poli si t'es pas jouli, pauvre folle


Ca mérite un 2 ème avertissement, mais n'dirlek favor ;)

--------------------------------------------------------------
"algerien",tu ne fais des faveur qu'aux marocains,t'as un comportement louche.
krieger
 
Messages: 329
Inscription: 22 Sep 2007, 13:12

Messagepar Jack Burton » 03 Nov 2007, 17:41

krieger a écrit:
Algérien a écrit:
nad10 a écrit:oh algéchien sois poli si t'es pas jouli, pauvre folle


Ca mérite un 2 ème avertissement, mais n'dirlek favor ;)

--------------------------------------------------------------
"algerien",tu ne fais des faveur qu'aux marocains,t'as un comportement louche.[/quote
Si tu veux, je vais donné un avertissement à Nad mais à côté de ça je donnerai aussi un à Finnisher. :wink:

Retour au sujet :arrow:
Avatar de l’utilisateur
Jack Burton
Super Moderateur
 
Messages: 3277
Inscription: 12 Nov 2006, 14:19
Localisation: 3nd el Kahwaji !


Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron