La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Guesra à l'algérienne

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar angelique » 14 Fév 2008, 12:53

@mirindou : je me rappele pas exactement je pense fiha un vieux qui s'appelait valentin, fiha une bataille et pour remonter le moral aux trpoues il créa je jour de l'amour ou je ne sais quoi, est ce que c'est ça wella je peux sortir :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
angelique
 
Messages: 1009
Inscription: 13 Sep 2007, 13:58
Localisation: peu importe l'essentiel rani hna

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar mirindou » 14 Fév 2008, 13:09

L'histoire d'Amour qui unit Roquemaure et Saint Valentin débute en 1866. Les vignes du Pays sont au coeur de cette histoire. Depuis 18 ans, pour la Fête des Amoureux, nous commémorons l'arrivée des Reliques de Saint Valentin à Roquemaure, le 25 octobre 1868.
......
En 1866, un fléau anéantit la vie économique et sociale du village. Pour la première fois en Europe, une maladie de la vigne, appelée « les taches de Roquemaure » apparaît : c’est le phylloxera.
Alors que les vignerons, ayant déjà presque tout essayé pour sauvegarder leurs vignes, voient leur avenir compromis, un riche propriétaire viticole, décide de faire l’acquisition, à Rome, des reliques d’un saint protecteur.
En ce temps là, les gens croyaient à la valeur protectrice des saintes reliques, ils espéraient qu'elles redonnent "santé et vigueur" à leurs vignes, qu'elles les protègent contre de nouveaux maux.

Le 25 octobre 1868, l’évêque de Nîmes, Mgr Plantier, célèbre l’arrivée des reliques de Saint Valentin à Roquemaure, dans une grande liesse. Sur la place de la Pousterle, le panègyrique de Saint Valentin est dit en présence d'une foule immense qui ensuite accompagne les reliques vers la Collégiale où désormais elles demeurent dans une chasse à droite de l'autel.

http://www.saintvalentin.org/index-admin.php?page=4
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar lyna » 14 Fév 2008, 13:13

L'origine de la fête de la Saint-Valentin est assez mal connue. Il semblerait cependant qu'elle remonte à l'Antiquité.

Saint-Valentin, avant d'être saint, était un prêtre romain du nom de Valentin vivant sous le règne de l'Empereur Claude II (IIIème S.apr-JC). A cette époque, Rome était engagée dans des campagnes militaires sanglantes et impopulaires. Claude II, également surnommé Claude le Cruel, ayant des difficultés à recruter des soldats pour rejoindre ses légions, décida d'interdire le mariage pensant que la raison pour laquelle les romains refusaient de combattre était leur attachement à leurs femmes et foyers respectifs. Malgré les ordres de l'Empereur, Saint-Valentin continua pourtant de célébrer des mariages. Lorsque Claude II apprit l'existence de ces mariages secrets, il fit emprisonner Valentin. C'est pendant son séjour en prison que Valentin fit la connaissance de la fille de son geôlier, une jeune fille aveugle à qui, dit-on, il redonna la vue et adressa une lettre, avant d'être décapité, signé " Ton Valentin ".

Ce n'est que plusieurs siècles après, une fois l'Empire romain déchu, qu'il fut canonisé en l'honneur de son sacrifice pour l'amour. Cette époque est en effet celle où une vaste entreprise de transformation des fêtes païennes en fêtes chrétiennes est menée par l'Eglise Catholique.


La Saint-Valentin fut ainsi instituée pour contrer une fête païenne (Lupercalia) à l'occasion du Jour de la fertilité, dédiée à Lupercus, dieu des troupeaux et des bergers, et Junon, protectrice des femmes et du mariage romain.
En effet, cette fête était l'occasion de célébrer des rites de fécondité, dont le plus marquant était la course des Luperques, au cours de laquelle des hommes à moitié nus poursuivaient les femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devaient assurer aux femmes d'être fécondes et d'avoir une grossesse heureuse.
On dit aussi qu'à cette occasion, une sorte de loterie de l'amour était organisée qui consistait à tirer au hasard le nom des filles et des garçons inscrits de façon à former des couples pour le reste de l'année.

Voilà qui n'était pas pour plaire aux Saints Pères de l'Eglise primitive qui instaurèrent donc une fête particulière en l'honneur de Saint-Valentin, mort le 14 février 268, ou 270, selon les versions.

Une autre origine de la Saint-Valentin, enfin, remonte au Moyen-Age. On dit en effet qu'à cette époque une croyance se répandit en France et en Angleterre selon laquelle la saison des amours chez les oiseaux débutait le 14 février et que, prenant exemple sur eux, les hommes trouvèrent ce jour propice à la déclaration amoureuse. C'est ainsi que depuis, à la Saint Valentin, chaque Valentin cherche sa Valentine pour mieux roucouler au printemps

http://archives.arte-tv.com/special/val ... lentin.htm
Avatar de l’utilisateur
lyna
 
Messages: 754
Inscription: 10 Mar 2007, 18:03
Localisation: chlef

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar lyna » 14 Fév 2008, 13:15

SAINT VALENTIN
(D'après un article paru en 1876)
La vertu de saint Valentin, prêtre, était si éclatante, et sa réputation si grande dans la ville de Rome, qu'elle vint à la connaissance de l'empereur Claude II, qui le fit arrêter, et, après l'avoir tenu deux jours en prison, chargé de fers, le fit amener devant son tribunal pour l'interroger. D'abord il lui dit, d'un ton de voix assez obligeant : « Pourquoi, Valentin, ne veux-tu pas jouir de notre amitié, et pourquoi veux-tu être ami de nos ennemis ? » Mais Valentin répondit généreusement : « Seigneur, si vous saviez le don de Dieu, vous seriez heureux et votre empire aussi ; vous rejetteriez le culte que vous rendez aux esprits immondes et à leurs idoles que vous adorez, et vous sauriez qu'il n'y a qu'un Dieu, qui a créé le ciel et la terre, et que Jésus-Christ est son Fils unique ».

Un des juges, prenant la parole, demanda au Martyr ce qu'il pensait des dieux Jupiter et Mercure. « Qu'ils ont été des misérables » répliqua Valentin, « et qu'ils ont passé toute leur vie dans les voluptés et les plaisirs du corps ». Là-dessus, celui qui l'avait interrogé s'écria que Valentin avait blasphémé contre les dieux et contre les gouverneurs de la république. Cependant le Saint entretenait l'empereur, qui l'écoutait volontiers et qui semblait avoir envie de se faire instruire de la vraie religion ; et il l'exhortait à faire pénitence pour le sang des chrétiens qu'il avait répandu, lui disant de croire en Jésus-Christ et de se faire baptiser, parce que ce serait pour lui un moyen de se sauver, d'accroître son empire et d'obtenir de grandes victoires contre ses ennemis.

L'empereur, commençant déjà à se laisser persuader, dit à ceux qui l'entouraient : « Ecoutez la sainte doctrine que cet homme nous apprend ». Mais le préfet de la ville, nommé Calpurnius, s'écria aussitôt : « Voyez-vous comment il séduit notre prince ! Quitterons-nous la religion que nos pères nous ont enseignée ? »

Claude, craignant que ces paroles n'excitassent quelque trouble ou quelque sédition dans la ville, abandonna le Martyr au préfet, qui le mit à l'heure même entre les mains du juge Astérius, pour être examiné et châtié comme un sacrilège. Celui-ci fit d'abord conduire le prisonnier en sa maison. Lorsque Valentin y entra, il éleva son coeur au ciel, et pria Dieu qu'il lui plût d'éclairer ceux qui marchaient dans les ténèbres de la gentilité, en leur faisant connaître Jésus-Christ la vraie lumière du monde.

Astérius, qui entendait tout cela, dit à Valentin : « J'admire beaucoup ta prudence ; mais comment peux-tu dire que Jésus-Christ est la vraie lumière ? »
- « Il n'est pas seulement », dit Valentin, « la vraie lumière, mais l'unique lumière qui éclaire tout homme venant en ce monde »
- « Si cela est ainsi, dit Astérius, j'en ferai bientôt l'épreuve : j'ai ici une petite fille adoptive qui est aveugle depuis deux ans ; si tu peux la guérir et lui rendre la vue, je croirai que Jésus-Christ est la lumière et qu'il est Dieu, et je ferai tout ce que tu voudras ». La jeune fille fut donc amenée au Martyr, qui, lui mettant la main sur les yeux, fit cette prière : « Seigneur Jésus-Christ, qui êtes la vraie lumière, éclairez votre servante ».

A ces paroles, elle reçut aussitôt la vue, et Astérius et sa femme, se jetant aux pieds de leur bienfaiteur, le supplièrent, puisqu'ils avaient obtenu par sa faveur la connaissance de Jésus-Christ, de leur dire ce qu'ils devaient faire pour se sauver. Le Saint leur commanda de briser toutes les idoles qu'ils avaient, de jeûner trois jours, de pardonner à tous ceux qui les avaient offensés, et enfin de se faire baptiser, leur assurant que, par ce moyen, ils seraient sauvés. Astérius fit tout ce qui lui avait été commandé, délivra les chrétiens qu'il tenait prisonniers, et fut baptisé avec toute sa famille, qui était composée de quarante-six personnes.

L'empereur, averti de ce changement, craignit quelque sédition dans Rome, et, par raison d'Etat, il fit prendre Astérius et tous ceux qui avaient été baptisés, puis les fit mettre à mort par diverses sortes de tourments. Pour Valentin, le père et le maître de ces bienheureux enfants et disciples, après avoir été longtemps en une étroite prison, il fut battu et brisé avec des bâtons noueux ; enfin, l'an 268, le 14 février, il fut décapité sur la voie Flaminienne, où, depuis, le pape Jean Ier fit bâtir une église sous son invocation près du Ponte-Mole. Cette église ayant été ruinée, le pape Théodose en dédia une nouvelle, dont il ne reste plus de traces non plus. La porte appelée plus tard du Peuple portait anciennement le nom du saint Martyr. On garde la plus grande partie de ses reliques dans l'église de Sainte-Praxède. Les autres furent apportées en France, en l'église Saint-Pierre de Melun-sur-Seine, mais elles ne s'y trouvent plus aujourd'hui.

Saint Valentin est nommé, avec la qualité d'illustre Martyr, dans le Sacramentaire de saint Grégoire, dans le Missel romain de Tommasi, dans les divers martyrologes et calendriers : les Anglais l'ont conservé dans le leur.

Saint Valentin a été représenté : 1° tenant une épée et une palme, symboles de son martyre ; 2° guérissant la fille du juge Astérius. Cette circonstance de la guérison d'une jeune fille, et plus encore son nom de Valentin, qui signifie santé et vigueur, explique pourquoi les fiancés, les jeunes gens à marier, ceux qui craignent les atteintes de la peste, les personnes, enfin, qui sont sujettes à l'épilepsie et aux évanouissements se sont placés sous son patronage.

Plusieurs siècles après sa mort, Valentin fut canonisé en l'honneur de son sacrifice pour l'amour. La fête de la Saint-Valentin fut instituée pour contrer la Lupercalia, fête païenne donné le jour de la fertilité et dédiée à Lupercus, dieu des troupeaux et des bergers, et Junon, protectrice des femmes et du mariage romain. L'événement le plus marquant de ces réjouissances était la course des Luperques : des hommes mi-nus poursuivaient des femmes et les frappaient avec des lanières de peau de bouc, les coups reçus assurant fécondité et grossesse heureuse à celles-ci.

Une autre origine est attribuée aux festivités de la Saint-Valentin. On prétendait en effet que, sous certains climats, les oiseaux s'appariaient pour la belle saison prochaine, à la Saint-Valentin, comme il est reçu qu'en d'autres pays plus froids ils s'apparient à la Saint-Joseph. Prenant exemple sur eux, les hommes auraient trouvé ce jour propice à la déclaration amoureuse. Dans les anciens calendriers, à une époque où les devoirs de la vie civile se confondaient avec ceux de la vie religieuse, chaque jour y était marqué par un signe qui parlait immédiatement aux yeux des initiés. C'est ainsi que la Saint-Valentin était marquée par un soleil dans la main du saint, ou par un gaufrier : un soleil, parce qu'il était censé reprendre sa force à cette époque, qui est à peu près celle des Quatre-Temps du printemps, et que les fleurs les plus précoces (amandiers, noisetiers, etc.) commencent à se montrer dans une partie de l'Europe ; un gaufrier, pour annoncer les réjouissances de Carnaval.
Avatar de l’utilisateur
lyna
 
Messages: 754
Inscription: 10 Mar 2007, 18:03
Localisation: chlef

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar mirindou » 14 Fév 2008, 14:17

merci lyne, je la connais mais je vouler voir un autre l'envoyer.
alors voila, il ce peut que c'est une légende cette histoire du Saint Valentin ( un homme (pas prophètes) qui guéri une non voyons seulement de ses mains....).
mais si c'est une réalité. Elle prouve l'appel a l'amour au lieu de la sexualité dans la spiritualités des religions des cieux......
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar Mata Hari » 14 Fév 2008, 19:00

Que ce soit de chez nous ou pas, je m'en fiche! C'est une fête universelle, qui ne connait pas de frontieres... ça peut paraitre commercial pour certains, inutile pour d'autres, vous avez tous raison! Mais que tous les peuples du monde celebrent le plus beau des sentiments, à savoir l'amour, moi je trouve ça magnifique!!
Mata Hari
 
Messages: 1719
Inscription: 27 Mai 2006, 23:56
Localisation: Alger

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar mirindou » 14 Fév 2008, 19:17

les boudiste et le judaistes ne la celebre pas et quelque musulmans :P
oh, sans oublier pas mal de peuple de l'afrique et de l'asie, des pauvres quoi chepa
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar mimi » 14 Fév 2008, 19:35

bèn moi je l'ai passé avec la révision pour l'examen,l'amour(d'une femme à un homme et pas celui qu'on a envers nos parents frères amis ou proches) je n'y comprend tjrs pas le son sens chepa ,mais ma3lich bonne fete d'amour pour tout le monde,que dieu vous protege ceux que vous aimez que ce soit epoux,petits amis,amis,parents ,frères ou soeurs....
Avatar de l’utilisateur
mimi
 
Messages: 449
Inscription: 28 Juin 2007, 14:26
Localisation: ALGERIA

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar Petite fée » 14 Fév 2008, 20:46

Merci ma mimi t'es toute mimie oui vraiment!! et bonne chance pour tes axams!!

Bon moi je lui envoyé une E card sur son mail, et une lettre que je pense pas qu'il a réçu! en gros cadeau foiré.
Avatar de l’utilisateur
Petite fée
 
Messages: 3035
Inscription: 04 Juil 2007, 23:11
Localisation: "Dans ton coeur mon tigrou"

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar Arslane » 15 Fév 2008, 01:33

et la Saint Bernard, vous savez c'est pour quand?
Avatar de l’utilisateur
Arslane
a c t u n i g h t
 
Messages: 7567
Inscription: 10 Déc 2006, 23:11
Localisation: W E S T

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar RAFIDI » 15 Fév 2008, 01:49

et la saint patrick ?
Avatar de l’utilisateur
RAFIDI
 
Messages: 3720
Inscription: 27 Jan 2007, 22:50

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar h@k13 » 15 Fév 2008, 10:28

aparement y a beaucoups de saints
Avatar de l’utilisateur
h@k13
 
Messages: 1232
Inscription: 08 Nov 2006, 23:55

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar IaMSarasiN » 15 Fév 2008, 11:42

Vous avez demandé un avis, voici le mien je ne le oblige a personne mais juste pour vous dire ce qu'on dit notre religion :
- Allah a dit que les musulmans n'ont que deux aids dans l'année il est parlé d'échange dans ce hadith :
- ?????? ??? ??? ???? ? ???? ?? ????? ??? ????? ? ??? ??? ??? ???? ???????? ??????? ???? ???? ?? ??? – ??? ???? ??? – ??? : ??? ????? – ??? ???? ???? ???? – ??????? ???? ????? ?????? ???? ???? : ?? ?????? ???? ????? ???? ????? ????? ??? ????? ??????? "

- Suivre les habitudes et moeurs des non musulmans :
???? ???? ???? ??? ???? ???? ???? "?????? ??? ?? ??? ????? ???? ???? ????? ????? ??? ?? ????? ??? ??? ????????? "??? ??????? ?? ???? ???? :?????? ???????? ???:??? "???? ??????? ??????.

Maintenat ceci ne s'applique pas seulement a aid el hob la saint valentin mais bien a dautres phenomeenes, je connais des gens qui fetet la noel le reveillon et le jour de l'aid el fitr ou il faudrait se lever pour faire la priere et le feter il le passent dans le llit ...

@matahari ! avant d'universaliser une chose pre,d la peine de te documenter ! si on comparait ceux qui le fetent a ceux qui ne le fetent pas ce serait une bien grande minorité !
IaMSarasiN
 

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar h@k13 » 15 Fév 2008, 11:49

20/80 n'es ce pas red mdr
Avatar de l’utilisateur
h@k13
 
Messages: 1232
Inscription: 08 Nov 2006, 23:55

Re: La Fête des Amoureux, La Saint-Valentin

Messagepar RFOX » 15 Fév 2008, 11:51

Tout au long de l'année.
Avatar de l’utilisateur
RFOX
 
Messages: 5029
Inscription: 14 Jan 2007, 11:50

PrécédenteSuivante

Retourner vers El Kheyma



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron