MILLE ET UN ALLAH : Le bahá'isme......

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

MILLE ET UN ALLAH : Le bahá'isme......

Messagepar mirindou » 18 Juin 2008, 17:21

L’imaginaire occidental retient avec force que l’islam est une religion opaque et fermée. La réalité est tout autre. L’histoire du monde musulman souligne la grande diversité des expressions de l'islam. Le FMA 2006 donne la parole aux contestataires historiques de l’islam conventionnel. Chiites, Soufis, Ismaélites et Baha’is

Du mot arabe es-Sunna, la « tradition », le sunnisme se définit par l'attachement à la légitimité de chacun des quatre premiers califes. Si le sunnisme reste le courant doctrinal majoritaire, plusieurs courants se sont développés peu à peu. Le chiisme prend avec le temps et les persécutions une dimension messianique dans l'espoir de voir revenir l’« imam attendu » ou « mahdi », qui renverserait le pouvoir sunnite. Dans une autre perspective, le soufisme, doctrine et pratique mystique apparue au VIIIe siècle dès les premiers temps de l'islam, se veut apolitique et plonge ses racines dans le champ ouvert par le Coran et ses interprétations occultées à la masse des musulmans, mais accessibles à l’élite soufie. Au milieu du 19e siècle, en Iran, c’est le bahaïsme qui voit le jour. Les Baha’is ne se considèrent pas comme une secte musulmane, mais comme les adeptes d'une religion aussi distincte de l'islam que l'est le christianisme du judaïsme. Qu’en est-il aujourd'hui, de ces différents courants ?

La religion bahá’íe (prononcer ba?ha??i?), aussi connue sous le nom de bahá'isme ou de foi bahá'ie a été fondée par le Persan Mirzâ Husayn 'Alî (1817-1892) en 1863. Ce nom est dérivé du surnom donné à son fondateur : Bahá'u'lláh (en arabe, « Gloire de Dieu » ou « splendeur de Dieu »). Les bahá'is sont les disciples de Baha'u'llah. Ils s'organisent autour de plus de 100 000 centres (répertoriés par le centre mondial de Haïfa) répartis dans le monde entier, et leurs écrits sont publiés en plus de 800 langues (accessibles dans les bibliothèques baháies). En 2007, elle compte environ 7 millions de croyants (ayant chacun signé sa déclaration d'adhésion) appartenant à plus de 2100 groupes ethniques, répartis dans plus de 193 pays (l'existence juridique de chaque communauté nationale ou régionale correspond à une démarche officielle effectuée dans le pays concerné). Son but est d'unir tous les peuples du monde dans une cause universelle et une foi commune. Son centre mondial est situé à Haïfa, en Israël.

Principes sociaux
Les devoirs moraux, éthiques, et sociaux d'égalité entre les hommes et de paix dans le monde sont résumés en douze principes :

1-Unité de la race humaine.

2-Recherche indépendante, personnelle et individuelle de la vérité. Les Baha'is considèrent qu'un des problèmes majeurs de l'humanité est que les gens suivent aveuglément ce qu'on leur apprend. Ceci est strictement prohibé par Baha'U'llah, il faut mener sa vie en accord avec ses propres principes et idéaux, ce qui interdit sans appel les concepts de "foi aveugle", "imitation aveugle", ou "lavage de cerveau".

3-Toutes les religions ont une base commune (unité de la religion), on pourrait rajouter au terme religion le terme philosophie et aussi style de vie, pour ce qui concerne les modes de pensée en provenance notamment d'Inde, de Chine et du Japon.

4-La religion doit être la cause de l'union et de l'harmonie entre tous les êtres humains.

5-Harmonie entre science et religion, élément que l'on retrouve déjà dans l'Islam, le Coran ayant aussi pour but d'amener les gens à se cultiver en faisant appel à la science.

6-Égalité de l'homme et de la femme, sauf en matière juridique d'héritage et de legs ; La résidence et les vêtements personnels du père défunt reviennent à la descendance masculine, et non à la féminine. S'il existe plusieurs résidences, la principale et la plus importante est réservée aux descendants masculins. Quant aux autres résidences, et autres biens du défunt, ceux-ci doivent être partagés entre les héritiers. S'il n'y a pas de descendant masculin, deux tiers de la résidence principale et les vêtements personnels du père défunt reviendront aux descendantes, et un tiers à la maison de justice. Pour ce qui est de la mère défunte, tous ses vêtements usagés seront partagés de manière égale entre ses filles. Ses vêtements neufs, ses bijoux et ses biens doivent être partagés entre ses héritiers, de même que ses vêtements usagés si elle ne laisse pas de fille. [Synopsis du Kitàb-i-Aqdas (8.12) IV-C. Lois concernant le statut personnel (mariage, divorce, héritage).][2]

7-Refus des préjugés de toutes sortes.

8-Paix universelle (concept de non violence et même de non résistance, mais aussi de citoyenneté mondiale).

9-Éducation universelle, obligatoire et adaptée. Nouvelle allusion à la nécessité de se cultiver. Par ailleurs, les deux sexes doivent recevoir la meilleure éducation possible, scientifique, littéraire, humaine, spirituelle et morale.

10-Résolution des questions sociales et économiques (entre autres par des méthodes spirituelles).

11-Introduction d'une langue internationale et d'une écriture commune à toute l'humanité, ceci sans faire disparaître aucune langue, aucune culture et aucune ethnie, conformément à ce que les baha'is appellent l'unité dans la diversité.

12-Mise en place d'une Cour permanente d'arbitrage au niveau mondial (proche du travail que fait l'ONU, le TPI et Amnesty International).

Enseignements mystiques
Bien qu'ils se concentrent sur des sujets sociaux et éthiques, certains des textes fondateurs de la foi bahaïe peuvent être décrits comme étant mystiques[3]. Shoghi Effendi a appelé les Sept Vallées la « plus grande composition mystique » de Bahá'u'lláh. Ce texte a été écrit par un disciple du Soufisme, une tradition mystique et ésotérique de l'islam[15]. Il a été traduit pour la première fois en anglais en 1906, étant un des premiers textes de Bahá'u'lláh disponible en occident. Les Paroles cachées est un autre livre écrit par Bahá'u'lláh pendant la même période, contenant 153 courts passages décrits par `Abdu'l-Bahá comme « un trésor de mystères divins »
voire la suite http://fr.wikipedia.org/wiki/Baha%C3%AFsme#Dieu
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: MILLE ET UN ALLAH : Le bahá'isme......

Messagepar Jack Burton » 19 Juin 2008, 17:05

Donnez leurs adresses à Abdel hamid quelque chose, il se fera un plaisir de les envoyer vers leur paradis.


Sinon, pour ceux qui sont intéressé, ils peuvent se renseigné sur el Kebir(le hinousulman héhé) Dont se réclament les sikhs et quelques autres sectes. Sinon, voir l'histoire du maghreb qui a vu quelques "faux" prophètes célébres, tous décapités ainsi que leurs suivants, vous en doûtez bien. Celui que j'aimé , c'est le type qui faisait boir sa salive aux gens...il est assez fort dans le genre.
Avatar de l’utilisateur
Jack Burton
Super Moderateur
 
Messages: 3277
Inscription: 12 Nov 2006, 14:19
Localisation: 3nd el Kahwaji !

Re: MILLE ET UN ALLAH : Le bahá'isme......

Messagepar mirindou » 19 Juin 2008, 18:03

Heureux de te relire
C’est qui abdelhamid.
Ce qui ma un peut attiré chez eux c’est cela :
Les notions Baha'ies de révélations religieuses progressives leur font accepter la validité de la plupart des religions du monde, dont les fondateurs ou figures centrales sont considérées comme des manifestations de Dieu. Ces manifestations sont, par exemple : Jésus, Mahomet, Moïse, Krishna, Confucius, Lao-Tseu, Zoroastre et Bouddha.


J’arrive a saisir comment ils peuvent concevoir que Bouddha le dieu d’une autre religion est la manifestation de leurs dieu
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: MILLE ET UN ALLAH : Le bahá'isme......

Messagepar Jack Burton » 28 Juin 2008, 16:53

Les notions Baha'ies de révélations religieuses progressives leur font accepter la validité de la plupart des religions du monde, dont les fondateurs ou figures centrales sont considérées comme des manifestations de Dieu. Ces manifestations sont, par exemple : Jésus, Mahomet, Moïse, Krishna, Confucius, Lao-Tseu, Zoroastre et Bouddha.

T'arrives pas à comprendre parceque t'es entrain d'essayer de comprendre avec le musulman et non pas avec l'homme. Il est inconcevable pour un musulman que dieu soit autrement qu'il "se décrit" dans le coran. Un musulman a des difficultés pour comprendre la trinité, que dis je il essaye même pas de comprendre vu que c'est "hérésie" et "kofr" et qu'il ne lui est pas demendé de discuté les autres religion mais juste de pratiqué assidument la sienne.
Par exemple, l'image du dieu parmis les hommes est très forte et à été fortement suivie durant des siècles et des siècles. Elle leur donne l'impression que dieu prend une part active dans le monde, tout comme l'image du christ a donné une image de dieu soucieux de ses hommes, d'où le titre de "père".
La ou le dieu musulman ou autrement dit le dieu juif donne l'impression de donner plus d'importance à ses pommes qu'aux humains, la notion des baha'ies donne ou veut donner l'image d'un dieu envoyant divers messages aux différents hommes avec pour principale directive de bien se comporter la yahvé qui veut que l'homme soit une caricature d'une série télé de mauvaise qualité . Autrement dit une volonté de fond plutôt que forme (la forme étant les prières, langue, culture, babouches chaussures et tongues ).
J’arrive a saisir comment ils peuvent concevoir que Bouddha le dieu d’une autre religion est la manifestation de leurs dieu

Bouddha ne s'est jamais voulu dieu. Aussi, il existe un seul dieu selon eux, un seul dieu qui s'est donné plusieurs images différentes (voir la religion indienne) contrairement au juif et ses dérivés qui se veut avoir une seule image, une seule conception.
Aussi, ta difficulté est naturelle, tout aussi naturelle qu'elle fut celle des peuples arabes anciens qu'on a vu étonné de voir le dieu juif parler arabe(et surtout aux arabes) et tout aussi naturel que le peuple juif qui a vu un arabe parlé au nom de leur dieu.
Avatar de l’utilisateur
Jack Burton
Super Moderateur
 
Messages: 3277
Inscription: 12 Nov 2006, 14:19
Localisation: 3nd el Kahwaji !


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron