Pas de changement de système de compétition du championnat

C'est ici qu'on mouille le maillot

Pas de changement de système de compétition du championnat

Messagepar Djazz » 30 Juin 2008, 14:07

Pas de changement de système de compétition du championnat de DI

Par hamid benayad . TSA



Finalement, les membres du bureau fédéral de la Fédération Algérienne de Football n'ont pas cédé aux pressions des uns et des autres. Ainsi, après une longue réunion qui a débuté hier en début d'après-midi et qui se poursuit encore aujourd'hui, il a été décidé de ne rien changer au système du championnat national de football. En d'autres termes, le championnat de DI restera composé de 16 clubs. Le MCO, le WAT et l'OMR n'auront aucune chance de se voir repêché la saison prochaine. Ils évolueront bel et bien en deuxième division (DII).

Une énorme pression pesait sur les membres de la FAF afin qu'ils portent le nombre des clubs de la division une à 20 (ou un championnat de deux groupes de 12 clubs). Une manière comme une autre de «sauver» ces trois clubs de la relégation. Mais, cette option n'a pas fait l'unanimité au sein des instances footballistiques.

Ce changement de système de compétition posait deux problèmes : il était anormal de «repêcher» un club qui rétrograde à chaque fois que ses supporters manifestent. Il y avait pourtant le précédent de l’A Bou Saâda, qui, après été avoir rétrogradé en 2007 en DIII, a été admis en DII suite aux violentes manifestations qu'avait connues cette ville mais il n'y aura pas cette année d'événement similaire. Mais repêcher le MCO, le WAT ou toute autre équipe, aurait été assimilé à une faiblesse flagrante de la part des dirigeants de notre football qui sont déjà sujets de toutes les critiques. Par ailleurs, un calendrier de championnat à 20 clubs n'aurait sûrement pas été respecté. Il est même à craindre que devant un tel cas de figure, la ligue n'aurait pas réussi à boucler le championnat. De nombreux joueurs qui souffrent d'un déficit de formation, n'auraient jamais réussi à tenir le coup en jouant souvent deux matchs par semaine.

La FAF a donc pris la décision qui s'imposait dans cette affaire. La meilleure formule pour le championnat national demeure une division une à seize clubs. Par ailleurs, les membres de la FAF ont entériné la décision de la Ligue nationale de football d'octroyer les trois points du match RCK – USMH (0 – 0) au club harrachi qui avait émis des réserves à propos du joueur Khelidi lequel avait dissimulé son identité (il avait pris un autre prénom). C'est donc l'USMH qui évoluera la saison prochaine en division une au détriment du RCK.
Avatar de l’utilisateur
Djazz
Super Moderateur
 
Messages: 12717
Inscription: 09 Mai 2007, 19:32
Localisation: ActuLand

Re: Pas de changement de système de compétition du championnat

Messagepar Jack Burton » 30 Juin 2008, 21:05

Ils ont fait poiroté les supporters espérant que la tension redescende...chose qui s'est passé. Pas bêtes nos téchnocrates.
Avatar de l’utilisateur
Jack Burton
Super Moderateur
 
Messages: 3277
Inscription: 12 Nov 2006, 14:19
Localisation: 3nd el Kahwaji !

Re: Pas de changement de système de compétition du championnat

Messagepar Djazz » 01 Juil 2008, 08:05

Légalité

Par :Abdelkamel K.
Liberte

Heureusement que des autorités officielles ont replacé les choses dans leur contexte en qualifiant les incidents qui ont marqué la fin de saison de “situation normale générée par un match de football”, mettant les dirigeants du sport-roi national devant leurs responsabilités.

En refusant de modifier le système de compétition du championnat national, malgré la terrible pression, la Fédération algérienne de football a tout simplement respecté la légalité. Hamid Heddadj, le patron de la FAF, et les membres de son bureau fédéral ont refusé ainsi de céder au chantage de la rue et de certains acteurs de cette discipline.
C’est tout à l’honneur de l’instance fédérale d’avoir agi de la sorte, même si, en réalité, elle n’a fait qu’appliquer les règlements généraux, très clairs à ce sujet. En effet, tout changement du système de compétition ne doit intervenir que l’année suivant son adoption, pour mettre toutes les équipes sur la même ligne de départ et n’en léser aucune.
Certes, il y a eu le précédent du début des années 1980, qui avait vu la violation des textes réglementaires avec l’instauration d’une nationale une à 20 clubs pour permettre l’accession d’équipes de l’est et de l’ouest du pays dans le cadre d’un équilibre régional.
C’était un cas flagrant de l’intrusion du politique dans le sport qui reste comme une tache noire dans les annales du sport-roi chez nous.
Certains dirigeants, dont les bilans ont été foireux, ont tenté, pour sauver leurs sièges, d’utiliser ce triste épisode du football algérien comme un cas de jurisprudence pour justifier une modification du système de compétition.
Ils ont été jusqu’à présenter cette décision comme nécessaire et salutaire pour l’avenir de cette discipline. Heureusement que des autorités officielles ont replacé les choses dans leur contexte en qualifiant les incidents qui ont marqué la fin de saison de “situation normale générée par un match de football”, mettant les dirigeants du sport-roi national devant leurs responsabilités.
Le chemin à prendre était tout indiqué, soit une application pure et simple des textes de loi régissant cette discipline, particulièrement en ces moments difficiles que traverse le football algérien.
Il n’avait pas besoin d’un autre coup dur, qui aurait eu pour conséquences de l’enfoncer davantage dans ses méandres.
Avatar de l’utilisateur
Djazz
Super Moderateur
 
Messages: 12717
Inscription: 09 Mai 2007, 19:32
Localisation: ActuLand


Retourner vers Sport



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités