BENCHICOU Entre la malhonnêteté intellectuellemerce

Faites nous juste l'économie des longs débats

BENCHICOU Entre la malhonnêteté intellectuellemerce

Messagepar biman » 14 Juil 2008, 12:45

Mohamed Benchicou,
le Directeur du quotidien Le Matin,

et le comEntre la malhonnêteté intellectuellemerce du sang




Usant du droit de réponse, j'ai ai adressé, le dimanche 13 avril la mise au point suivante que la rédactrice en chef du quotidien Le Matin m'a assuré avoir bien reçue. A ce jour, Mohamed Benchicou se garde d'autoriser la rédactrice en chef de la publier . Ainsi, il vient de donner la preuve éclatante qu'en plus de servir ses maîtres les généraux maffieux, il est d'une malhonnêteté intellectuelle qui ne fait pas honneur à la presse.

.


la brosse à reluire
et le bol de sang

Libre à M.Mohamed Benchicou de proposer ses services de conseiller en communication aux généraux algériens. Libre à lui de cirer les rangers des généraux. Libre à lui de prendre la défense des généraux Tewfik et Lamari. Mais, l'éthique et la déontologie journalistiques ne lui donnent pas la liberté de se lancer dans des accusations gratuites et sans fondement contre des hommes ou des femmes qui ont pris sur eux l'engagement de s'opposer à un régime rejeté et vomi par la quasi-totalité du peuple algérien.

Dans sa chronique du jeudi 10 avril, le directeur du quotidien Le Matin n'a pas hésité à me qualifier de mercenaire recruté par des officines franco-américaines. Ce genre d'accusations à la légère nous rappelle le temps du parti unique où toute voix qui s'élève contre le pouvoir en place est vite taxée d'agir pour le compte des forces étrangères. C'est le fameux ” complot ourdi contre la révolution “. Ces accusations gratuites n'emportent plus l'adhésion de l'opinion publique et ne peuvent avoir qu'un effet contraire à celui escompté.

Je ne ferai jamais l'honneur à M.Benchicou en lui intentant un procès pour diffamation. Je me limite à lui demander d'apporter les preuves de ses allégations. Il n'a qu'à agir en véritable professionnel en menant des investigations comme je le fais lorsque je l'accuse de profiter du drame algérien.

M.Benchicou peut-il me démentir lorsque je le qualifie de commerçant du sang des victimes du terrorisme ? Non, il ne pourra jamais m'apporter le moindre démenti. Il suffit que je lui rappelle qu'en quittant l'Algérie en juin 1993 sous prétexte que les journalistes étaient menacés par les groupes terroristes, il a laissé le quotidien Le Matin aux bons soins de journalistes courageux, à leur tête Saïd Mekbel, pour aller créer une entreprise de communication à Paris. Au moment où les journalistes du Matin à l'instar de leurs confrères des autres journaux faisaient face à la barbarie des terroristes du GIA produit du système des généraux qu'il ne cesse de défendre, M.Benchicou est allée créer à Paris la SARL BIRD COMMUNICATION au capital de 700.000 Francs Français, en s'associant à cinq autres ressortissants algériens que je me garde de citer pour le moment. Cette entreprise a été Constituée le 29 juillet 1993. Soit un mois après son arrivée à Paris. Elle était immatriculée au registre du commerce et des sociétés sous le numéro : B 392 826 442 (93 B 1404). Le siège de cette entreprise se trouvait au 76/78 avenue des Champs Elysées (il choisit bien ses quartiers l'ami !).

Dans cette entreprise Benchicou détenait 1225 parts sur les sept milles d'une valeur de 122.500 FF. Le 30 janvier 1997 il en cèdera 713 au profit d'un pied noir, natif d'El Goléa, nommé Jean Claude PATRICE pour un montant déclaré de 71.300 Francs (la somme non déclarée reste inconnue) et a gardé 512 parts numérotées de 6 489 à 7000. Il était ainsi le quatrième principal actionnaire.

Une année après, soit le 22 juillet 1994 il crée la SARL NEGOCE EXPORT au capital de 150. 000. Cette fois, il a pour associées, son épouse et sa belle mère. Le registre de commerce porte le numéro : 397915158. Numéro de gestion 94B03841. Date d'immatriculation : le 03/08/1994 au greffe de Nanterre. Le siège de cette société se trouvait au , 1 allée D'Issy 92310 Issy les Moulineaux qui était son adresse personnelle, avant qu'il ne soit transféré au 16, rue Kleber 92310 Issy les Moulineaux. Cette société avait pour objet d'exporter des macaronis aux algériens qui mourraient sous les balles et la torture des généraux et par la ” mahchoucha ” et l'épée des terroristes du GIA.
biman
 
Messages: 402
Inscription: 25 Aoû 2006, 14:29
Localisation: quelque part planete

Re: BENCHICOU Entre la malhonnêteté intellectuellemerce

Messagepar bouroumba » 15 Juil 2008, 00:15

Que de déballage, pourquoi vous ne lavez pas votre linge sale en famille.

Pensez-vous qu'il soit utile de faire étalage des biens que peut posséder Benchicou. Est-ce criminel ou malhonnête d'avoir des parts de sociétés ou d'être riche. Nous pouvons interroger nous même infogreffe pour avoir ces détails.

Benchicou à fait 2 années de prison, pas un jour de moins et, pour un traitre ou un vendu, il a été plutôt mal soutenu par sa "mafia".

Prenez un avocat et attaquez le en diffamation ; car si vous ne le faites pas votre démarche paraitra suspecte.

Bonne chance dans votre croisade.
bouroumba
 
Messages: 701
Inscription: 14 Juil 2008, 21:15

Re: BENCHICOU Entre la malhonnêteté intellectuellemerce

Messagepar Saladin » 15 Juil 2008, 17:43

Etre l'homme des généraux et passer DEUX (2) ans en prison !!!
Avatar de l’utilisateur
Saladin
 
Messages: 441
Inscription: 26 Déc 2007, 20:18
Localisation: OU JE VEUX

Re: BENCHICOU Entre la malhonnêteté intellectuellemerce

Messagepar biman » 27 Juil 2008, 15:39

ils leurs servaient plu a rien, alors ils s'en sont débarrassé c'est assez courant ce genre en algerie
biman
 
Messages: 402
Inscription: 25 Aoû 2006, 14:29
Localisation: quelque part planete

Re: BENCHICOU Entre la malhonnêteté intellectuellemerce

Messagepar quilucru » 27 Juil 2008, 16:04

bouroumba a écrit:Que de déballage, pourquoi vous ne lavez pas votre linge sale en famille.

Pensez-vous qu'il soit utile de faire étalage des biens que peut posséder Benchicou. Est-ce criminel ou malhonnête d'avoir des parts de sociétés ou d'être riche. Nous pouvons interroger nous même infogreffe pour avoir ces détails.

Benchicou à fait 2 années de prison, pas un jour de moins et, pour un traitre ou un vendu, il a été plutôt mal soutenu par sa "mafia".

Prenez un avocat et attaquez le en diffamation ; car si vous ne le faites pas votre démarche paraitra suspecte.

Bonne chance dans votre croisade.


Le problème de Benchicou est de savoir d'où vient l'argent qui lui a permis de créer un journal et une fabrique de macaronis en France? Si l'on s'en tient à son parcours professionnel en tant qu'ancien journaliste auprès de l'El Moudjahid, il peu vraisemblable que son salaire auprès de l'organe du FLN lui ait autorisé à fonder un journal et une usine de pâtes?

D’autre part, on sait que Benchicou « roulait » pour Ali Benfis, le « cheval » de Moumen Khalifa et dont la fille de Benchicou était employée par l’escroc (Khalifa).

Plus grave encore, est le fait que Benchicou avouera au Tribunal lors de son procès ceci: "Je me rends vingt (20) fois en France par année et c’était la première fois que je me faisais contrôler" lors de ce contrôle au cours duquel il lui avait été fait grief de n’avoir pas déclaré des bons de change. Les Algériens-victimes de tracasseries douanières comme pas possible- apprécieront la corruption dont bénéficiait le journaliste se parodiant redresseur de torts!
quilucru
 
Messages: 253
Inscription: 05 Juil 2008, 10:35


Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités