Un bon berbère est un berbère mort !

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar mirindou » 31 Juil 2008, 07:13

Un bon berbère est un berbère mort !

Ces Berbères, « qu’ils existent ou qu’ils disparaissent »* Tarik Ibn Zyad est berbère. Une fierté ! Il a conquis la péninsule ibérique après avoir brûlé les bateaux des guerriers pour les empêcher de fuir la bataille. Il s’est même adressé aux Berbères en arabe nucléaire pour les inciter au combat ... Tarik, le chef de guerre naïf, incitait, en fait, ses hommes à mourir dans la langue des autres, pour la religion des autres, pour la gloire et le bonheur des autres. La langue et le bonheur des soldats berbères, Tarik l’avait cloué au pilori de l’islam et de l’arabe.

L’histoire officielle nous a appris que ce « bon berbère » a sacrifié ses hommes pour la grandeur de la religion des Arabes... La suite de l’aventure de ce guerrier est occultée ... L’histoire ne dit pas que Tarek, a été exécuté par les Arabes et sa tête ensanglantée, mise dans un sac, comme celle d’un vulgaire bandit, est apporté au calife des musulmans. Triste sort.

Les Berbères ont malheureusement la fâcheuse habitude de ne pas regarder souvent dans le rétroviseur. Ils l’ont payé cher, très cher. Des milliers de berbères ont sacrifié leur vie, leur langue, leur culture et leurs traditions pour le bonheur de leurs ennemis. Poussé par la haine de soi, le Berbère se suicide, se consume et pousse ses frères au suicide collectif.

Les Berbères existent sans le savoir et sans le vouloir. Certains se cachent pour mieux ressembler à l’autre, parler sa langue et concevoir le monde comme lui. Ils sont « arabes, musulmans » et soumis. D’aucuns se plaisent dans leurs nouveaux habits. D’autres se battent pour s’affirmer.

L’histoire de Tamazgha est vidée des Imazighen. Aux yeux des pouvoirs dictatoriaux en place dans toute Tamazgha, un bon berbère est un berbère mort, pour les causes des autres bien sûr. Ceux qui se sont battus pour la liberté de leur terre sont occultés. Kouceila, le digne fils du pays, est exclu des livres d’histoire, alors qu’ Okba, le bandit, le vilain envahisseur, est honoré comme un saint. Tous les saints sont des menteurs.

Les noms des despotes zélés, pédophiles, sanguinaires et barbares et autres illustres inconnus sont donnés aux écoles, aux lycées, aux rues, aux places publiques et aux boulevards. Ils sont considérés comme des idoles par les écoliers. Les enfants de la nation, les vrais, sont devenus les otages d’un grand mensonge fabriqué par l’histoire officielle et l’école. Ils en payent le prix maintenant.

Intégrisme religieux, violence et perte des repères identitaires, telles sont les conséquences de cette amnésie collective qui frappe les pays de Tamazgha.

Pourquoi on ne trouve pas à Tamazgha des boulevards ou des universités portant les noms de « Kouceila », « Said Sifaw », « Zayd-U-Hmad », « Heddu Ouskounti », « Moha U-Hemmu Azayyi », « Yuguerten », « Addi U-Bihi », « Hend U-Merri », « Si Muhand U-Mhand » « Saint Augustin », « Mouloud Mammeri », « Kateb Yacine », « Dihia » ... et autres ? La raison est simple ? Aucun de ces Berbères n’est mort pour la promotion de l’arabe et de l’islam. De très mauvais exemples.

A Tamazgha occidentale, le pouvoir, dans sa course pour récupérer tous les symboles berbères, avance même que Abdelkrim Al Khatabi, le chef de guerre des tribus de Rif, est arabe. Il est même le descendant d’une famille venue directement d’Arabie saoudite. Assou U-Basslam, le chef de guerre des Ait Atta lors de la bataille de Bougafer (1933), n’a pas échappé à cette récupération. D’autres, serviles de naissance, se déclarent volontairement arabes, « cherifs » même. Le dernier en date est le wali de la région la plus pauvre au Maroc, Meknès-Tafilalt. D’autres suivront sûrement.

Le pouvoir a programmé le suicide collectif du Peuple Amazighe avec l’aide de l’islam, de l’arabisation, de lois injustes, de privations et bien sûr des Berbères de service.

Pour la monarchie, un bon berbère est un berbère mort. Les Imazighen veulent vivre et exister. Est-ce un crime de vouloir exister pour vivre ? Je vous réponds tout de suite : NON. Le crime c’est de vouloir sacrifier les autres pour exister. C’est ce que font les gueux qui ont usurpé le pouvoir à Tamazgha.

Lhoussain Azergui
* « Une vie, un rêve, un peuple, toujours errant » - Mohamed Kheireddine Les éditions le seuil 1978.

qui a tuer le bon berbère Tarik ????
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar RFOX » 31 Juil 2008, 14:21

Ellah yerhamou

mais d'où vienne cette haine de soi?
et que vient faire l'islam ici?

Bref, on a pas changé on accuse tout sauf nous meme
Avatar de l’utilisateur
RFOX
 
Messages: 5029
Inscription: 14 Jan 2007, 11:50

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar mirindou » 31 Juil 2008, 16:07

ce que me surprend est comment l'auteur, dénonce l'information orienté et la désinformation, surtout dans l'histoire de qui a tuer Tarik Ibn Zyad. Mais lui fait la même chose, et nous donne seulement une partie de l'information et de l'histoire et fait de la désinformation pour orienté les lecteurs sur des formes de racisme et de haine.

mais es que on peut dire que Lhoussain Azergui, nous alimente avec de l'intox vraiment ?
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar syfax » 31 Juil 2008, 19:31

moi je sais une seul chose , que le dieu a commi une erreure cette erreure et d'avoire crié un arabe.
syfax
 
Messages: 6
Inscription: 31 Juil 2008, 08:37

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar raniarania » 31 Juil 2008, 19:35

c'est quand qu'il a crié ça et ou :roll:

la désolé :oops:

:arrow:
Avatar de l’utilisateur
raniarania
 
Messages: 3620
Inscription: 02 Nov 2007, 18:50
Localisation: manich menna (3x) ghir google jabni hna...

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar K_ribou » 31 Juil 2008, 21:11

moi je sais une seul chose , que le dieu a commi une erreure cette erreure et d'avoire crié un arabe.

Ben mon ami pour un premier message il est d'anthologie, tu commence sur le chapeau des roues.
:mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
K_ribou
 
Messages: 138
Inscription: 21 Mai 2007, 20:34

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar K_ribou » 31 Juil 2008, 21:20

Tarik Ibn Zyad est berbère. Une fierté ! Il a conquis la péninsule ibérique après avoir brûlé les bateaux des guerriers pour les empêcher de fuir la bataille. Il s’est même adressé aux Berbères en arabe nucléaire pour les inciter au combat ... Tarik, le chef de guerre naïf, incitait, en fait, ses hommes à mourir dans la langue des autres, pour la religion des autres, pour la gloire et le bonheur des autres. La langue et le bonheur des soldats berbères, Tarik l’avait cloué au pilori de l’islam et de l’arabe.

Ce qui est sur, c'est que servir l'Islam et les Arabes lui aura permit d'acquerir l'universalité, Gibraltar tu connait je suppose. :wink:
Par contre L'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou, je pense que tout le monde s'en tape.
mdr
Avatar de l’utilisateur
K_ribou
 
Messages: 138
Inscription: 21 Mai 2007, 20:34

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar RFOX » 01 Aoû 2008, 02:32

Non, je pense que l'auteur révèle des trucs qu'on connait pas ou plutôt que je ne connaissais pas jusqu'a maintenant et c'est grave
par exemple comment il a fini tarek ibn zyad
Avatar de l’utilisateur
RFOX
 
Messages: 5029
Inscription: 14 Jan 2007, 11:50

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar mirindou » 01 Aoû 2008, 02:40

de ce que j'ai appris un jours que a son retour de l'andalous, il a eu une batail contre la Kahina et il est mort. mais je ne peut te confirmé, ni t'apportai ou je l'est lu
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar K_ribou » 01 Aoû 2008, 10:54

Tarik Ibn Ziyad était le chef de la troupe de 7000 guerriers Berbères qui vainquit les troupes du Roi Wisigoth Rodéric à la Bataille de Guadalete et ouvrit les portes de l'Andalousie à la lumiére de l'Islam


Qlq siecle plus tard, le berbère rifain Abdelkrim al khattabi fut son digne herritier ... lui qui infligea a l'armee coloniale espagnole ses plus lourdes defaites en Afrique du nord .


http://www.bladi.net/forum/76433-tarik-ibn-ziyad/

Tariq Ibn Ziyad, que connait-on de sa vie ?

Nous connaissons tous Tariq Ibnou Ziyad de nom, n’est-ce pas ?
Ce nom à lui seul, évoque toute la conquête musulmane en Espagne. Une conquête qui a donné naissance à l’une des plus belles civilisations de l’Islam, la civilisation d’Al-Andalous.
Mais, que savons-nous exactement de Tariq Ibnou Ziyad et de sa vie ? Très peu de choses en vérité.
Et malgré tous les lieux, les écoles, et les bateaux qui portent son nom, son passage dans l’Histoire est aussi fulgurant que la conquête qu’il a mené.

Tariq Ibnou Ziyad apparaît pour la première fois dans l’Histoire en 711. Les historiens confirment son origine berbère mais ignorent tout de lui, sa tribu de naissance, sa région et son âge. Tariq Ibnou Ziyad était commandant de l’armée de Moussa Bnou Nossair, gouverneur de la province de l’Ifrikiya.

Le Maghreb était en 711 province musulmane sous le Califat Omeyyade de Damas. Et c’est au nom du Califat que Tariq entreprend la conquête de l’Espagne.

Ce pays, vivait un moment de grandes luttes pour le pouvoir. Le roi Witiza assassiné, c’est Rodrigue, duc de Cordoue qui s’était auto-proclamé Roi.
Les Espagnols, par la voix du gouverneur Julien, ou Yulyan en arabe, font appel aux musulmans du Maghreb pour les aider à détrôner celui qu’ils considèrent comme un usurpateur.

C’est à ce moment précis de l’Histoire qu’apparaît Tariq Ibnou Ziyad.
Moussa bnou Nossair, gouverneur de l’Ifrikiya lui confie le commandement d’une armée de 7000 hommes, et pour mission de libérer l’Espagne du roi Rodrigue.

Tariq Ibnou Ziyad, embarque de Tanger, un jour de mai de l’année 711. Il débarque sur les côtes espagnoles au niveau du Mont de Calpé qui portera dès lors son nom : Djabal Tariq, Gibraltar.

A la tête de son armée, il remporte une première victoire face aux troupes du gouverneur d’Algesiras. Alerté, le roi Rodrigue lève une forte armée pour aller à la rencontre des musulmans.
L’armée de Tariq, informée de cette nouvelle prend peur. Tariq Ibnou Ziyad décide alors de brûler toutes les embarcations. Et il tient à ses soldats, ce discours historique : « L’ennemi est devant vous, et la mer est derrière vous, vous n’avez d’autre alternative que de vaincre ou mourir. Me suivrez-vous ? »

Son armée le suit. Et la grande bataille face au roi Rodrigue se déroule au mois de juillet. Une bataille de 8 jours où le roi Rodrigue est tué et Tariq Ibnou Ziyad victorieux.

Tariq décide de faire de cette victoire le début d’une grande conquête. Moussa bnou Nossair en apprenant ses succès et sa progression vers Tolède, le cœur même de l’Espagne, lui envoie l’ordre d’arrêter net sa progression, de consolider ses positions, et d’attendre son arrivée.

Tariq Ibnou Ziyad rassemble son conseil et demande l’avis de ses lieutenants. Faut-il ou non arrêter l’avancée ? Et pourquoi ne pas profiter de la déroute des armées Wisigothes ? Ses lieutenants sont du même avis que lui. Et ils décident tous de continuer la progression vers le Nord et d’ignorer les ordres.

Moussa bnou Nossair débarque furieux en Espagne. Il démet immédiatement Tariq Ibnou Ziyad de son commandement et le met aux arrêts. Moussa bnou Nossair entreprend de continuer lui-même la conquête. Et il s’approprie toutes les victoires, même celles acquises plus tôt par Tariq Ibnou Ziyad.

Cette injustice parvient jusqu’aux oreilles du Calife Al-Walid bnou Abdilmalik à Damas. Il envoie l ‘ordre de libérer immédiatement Tariq Ibnou Ziyad et convoque Moussa bnou Nossair à Damas.

Pour cet épisode de l’histoire de Tariq Ibnou Ziyad à Damas, les historiens divergent. Et la légende y occupe une grande place.
Quoi qu’il en soit tous s’accordent à affirmer que Moussa bnou Nossair et Tariq Ibnou Ziyad se sont retrouvés ensemble face au Calife Al-Walid un jour de l’année 715.
Tariq Ibnou Ziyad, réussit au bout de cette entrevue à faire reconnaître ses droits sur les victoires qu’il avait remportées et la conquête qu’il avait entreprise.

Mais, depuis cette année de 715, Tariq Ibnou Ziyad s’évapore dans les ruelles de Damas. Nous ne savons plus rien de lui. A part la date de son décès cinq années plus tard en 720.

Vous avez certainement déjà fait le calcul. De toute une vie de ce personnage tellement célèbre par son nom, l’Histoire n’a retenu que 4 années. Quatre ans passés à faire la guerre. Et vous vous étonnez encore que les médias ne s’intéressent qu’aux conflits, guerres et autres catastrophes ?


http://personnages-al-andalus.blogspirit.com/archive/2006/04/10/tariq-ibn-ziyad-que-connait-on-de-sa-vie.html

Comme tu le vois aucun combat contre la Kahena, laquelle, il me semble a mené un combat d'arrière garde, ce quelle semble avoir compris au moment de sa mort.

La Dihya, surnommé Kahina par quelques historiens arabe, sera tuée par Hassan et ses fils adoptent l'Islam par la suite.
Avant sa mort, elle ordonne à ses fils d'aller rejoindre Hassan.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Kahina
Avatar de l’utilisateur
K_ribou
 
Messages: 138
Inscription: 21 Mai 2007, 20:34

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar berber20 » 07 Aoû 2008, 09:19

pour toi qi quoi un vrai berber si un salle arbe muslman sans orogine ? si vrai que nous sommes des algerien mais je nous sommes pas obilger d'etre arabe ou msulman ok je sui un berbre jesuqe a la fain est je fier d'etre
berber20
 
Messages: 2
Inscription: 07 Aoû 2008, 09:01

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar Arslane » 07 Aoû 2008, 10:10

Rien ne t'oblige à t'inscrire dans des forum.
Avatar de l’utilisateur
Arslane
a c t u n i g h t
 
Messages: 7567
Inscription: 10 Déc 2006, 23:11
Localisation: W E S T

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar mirindou » 07 Aoû 2008, 17:19

raniarania a écrit:c'est quand qu'il a crié ça et ou :roll:
la désolé :oops:
:arrow:

http://www.afrique-du-nord.com/article. ... rticle=690

* Tarik : conquête de l'Espagne

En 705, Moussa ibn Noçaïr succède à Hassan Ibn No'man. Ce dernier laissa l'Aurès au pouvoir des fils de la Kahina et enrôla le reste des troupes amazighs avec Tarik à leur tête. Il partit à la conquête du Maroc jusqu'au Sous mais échoua devant Ceuta (Sebta). Tarik resta dans le Rif marocain et, en 711, avec 12 000 guerriers amazighs, accompagnés d'une poignée de tolbas musulmans, pour leur inculquer les rudiments de l'Islam, il franchit le détroit, qui dès lors portera son nom Djebel Tarik - " Gibraltar ", et défit les armées Wisigoths en Espagne.
La conquête de l'Espagne fut l'oeuvre des seules troupes amazighs, les Arabes n'en récoltèrent pas moins la gloire et le prestige ensuite. L'on raconte que Moussa prétendit qu'il fut le conquérant de l'Espagne et fera tout pour nuire à Tarik et l'humilier devant le khalif d'Orient. Tarik demandera à laver son honneur et, lorsque Moussa remettra la " table de Salomon ", paraît-il un chef d'oeuvre de table à douze pieds en or et en pierres précieuses, prise aux Wisigoths et à laquelle manquait un pied.
Tarik demanda où était le douzième pied manquant, Moussa prétendit qu'il le perdit au cours d'une bataille, à ce moment Tarik exhiba le douzième pied et fit le récit de toute l'histoire y compris les vexations et les brimades auxquelles le soumis Moussa.
Le Khalif aurait destitué Moussa, mais par contre l'histoire ne nous apprend plus rien sur Tarik.
Fut-il exilé, assassiné ? On ne sait. les historien disent qu'il est mort en 720, et pas 715
En résumé, avec la fin de la " Kahina ", et la conquête de l'Espagne, les Musulmans orientaux vont profiter de l'accalmie pour placer les leurs à tous les échelons du pouvoir, aussi bien en Afrique du Nord qu'en Espagne, les troupes amazigh de Tarik vont être placées aux marges de l'empire, sur des pitons rocheux ou des régions sauvages, pauvres et incultes (à peuple frugale - région frugale).
Les Imazighen serviront de remparts et de sentinelles de l'empire musulman face à la menace des chrétiens et pour permettre que des émirs Moyen-Orientaux puissent se prélasser dans la douce Andalousie, où les grandes plaines riches et les centres urbains seront répartis entre les émirs venus de Syrie et d'Arabie.

Source: http://aureschaouia.free.fr/histoire.htm


Après la mort injuste de Tarik il y a eut la révolte des berbere tous les arabes ont été massacré et le calif destituer contrairement à la propagande ont raconte sur Andalousie ce sont bien les berbère qui ont dirigé ce grand empire

voici un documentaire réalisé par ARTE qui retrace la naissance d'Al andalus
http://www.dailymotion.com/relevance...-partie-1_news


http://www.dailymotion.com/relevance...-partie-1_news



donc l'essentiel c'est pourquoi tarik a été puni, d'après les manuscrit ,il avait refusé d'arreter l'avancement de l'armée islamique et c'était la demande de khalif après la mort de ce dernier son fils a punni tarek
mais pas au poins de le tuer selon les historiens il est retourné vivre près de sa famille comme un simple citoyen et c'était un homme religieux très attaché à l'islam, d'apres un documentaire de la chaine de IqraTV..........
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar Belle plume » 07 Aoû 2008, 19:09

Bèrbères, Arabes, guerres ou autres, ces épopées de l'histoire nous permettent de voir que très souvent un prix doit se payer afin que des milions de générations soient sauvées. L'islam nous a sauvé et personne ne s'en plein!
Avatar de l’utilisateur
Belle plume
 
Messages: 34
Inscription: 07 Aoû 2008, 18:40

Re: Un bon berbère est un berbère mort !

Messagepar toufik » 06 Sep 2008, 17:38

Là on critique la seconde phase, mais que faisons nous de la première, le rôle joué par les Berbères pour permettre l'émancipation et le développement de la chrétienté. De nos joues on confond Islam et Arabe. Doit-on être obligatoirement être Arabe pour être musulman où l'arabité du dit Maghreb est née du projet de Napoléon III d'ailleurs développé par Laurence D'Arabie . Tamazgha doit se reconstruira car on peut mentir un jour mais pas toujours. L'identité de cet espace Sud Méditerranéen Occidental a un nom c'est Tamazgha le faite de lui invité un autre Maghreb Arabe cela ne marchera pas car comme a dit Kateb Yacine si l'Algérie est un pays Arabe pourquoi l'arabiser et s'il n'est pas arabe pourquoi l'arabiser. je me suis posé la question les sourds muets Algériens sont-ils Arabes ou Amazigh . Tamazight et Tamazgha et l'affaire et bouteflika à fait l'essentiel en la constitutionnalisant et sans referendum à nous de nous assumer. à Bientôt.
toufik
 
Messages: 11
Inscription: 25 Aoû 2008, 23:15

Suivante

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron