CARNAGE AUX ISSERS - ATTENTAT OU TRAQUENARD ?

Faites nous juste l'économie des longs débats

CARNAGE AUX ISSERS - ATTENTAT OU TRAQUENARD ?

Messagepar mohamed1492 » 22 Aoû 2008, 10:49

Une cinquantaine de nos enfants ont été atrocement assassinés le 19 Août 2008 devant le portail de l’Ecole Supérieure de la Gendarmerie Nationale. Une quarantaine d’autres traineront durant toute leur vie un handicap physique plus ou moins important ou seront traumatisés psychologiquement à vie. Les auteurs directes de cette lâche agression qui a visé la crème de nos enfants sont connus depuis longtemps et sont combattus avec des résultats qui diffèrent d’une région à l’autre (bons à l’ouest, moins bons à l’est et pratiquement nuls en Kabylie).
Il est connu que les terroristes qu’ils soient affiliés au GSPC, à El-Qaida ou à toute organisation criminelle profitent des erreurs que commettent quotidiennement les forces qui sont sensées les combattre. Et là, il ne faudrait pas sortir de Saint-Cyr ou de West Point pour relever des fautes graves commises par les responsables chargés de la sécurité au niveau de la Wilaya de Tizi-Ouzou.
- A-t-on tenue une réunion de coordination au niveau du Secteur Opérationnel ?
- Les Services de Sécurité locaux étaient-ils au courant de la présence de centaines de candidats venant des quatre coins du pays et dont la plupart foulait pour la première fois de leur vie la Kabylie ?
- Qu’ont-ils fait pour protéger nos enfants qui auraient pu être égorgés lors de faux barrages avant d’arriver à destination ?
- Pourquoi avoir permis l’attroupement devant la porte d’accès alors que l’Ecole devrait disposer de moyens infrastructurels en mesure de les accueillir (Foyers, Réfectoires, Mess et autres amphithéâtres ou salles de sport).
- Sait-on au niveau de Tizi-Ouzou que le GSPC s’est affilié à El-Qaida et qu’à ce titre, sa tactique a changé ?
- Sait-on que l’objectif prioritaire d’El-Qaida en Irak consiste à empêcher les jeunes Irakiens à rejoindre les forces armées et la police,
- A-t-on une idée sur le nombre de candidats tués devant les casernes ? Même l’ENTV rapporte quotidiennement des informations en ce sens.
J’aurais souhaité que Monsieur ZERHOUNI se pose ce genre de questions au lieu de lier le tragique évènement au retrait d’une dizaine de brigades de de gendarmerie de la Kabylie au moment où la région connaît un déploiement de forces considérable. Qu’auraient fait ces brigades alors que l’attentat objet de la réaction du Ministre avait visé l’Ecole qui forme leur encadrement et conçoit leur action ?


Monsieur ZERHOUNI qui nous avait habitué à une approche plus objective semble basculer ces derniers temps vers celle défendue par la DGSN et le Commandement de la Gendarmerie Nationale privilégiant la quantité au détriment de la qualité. Doit-on lui rappeler un proverbe qu’il connaît certainement depuis son enfance et qui est quotidiennement vérifié qui dit « Une poignée d’abeilles vaut mieux qu’un couffin de mouches » ? Comment a-t-on pu le convaincre de l’efficacité de cette approche jusqu’à l’assumer à son tour alors que les chiffres concernant la criminalité augmentent proportionnellement à l’augmentation des effectifs alors que c’est l’inverse qui était recherché ?
C’est dans cet esprit que ma condamnation des auteurs de l’attentat aurait été subjective si je ne dénoncerais par la même occasion l’incompétence et l’insouciance des responsables chargés de les neutraliser.
mohamed1492
 
Messages: 10
Inscription: 10 Mai 2008, 11:17

Re: CARNAGE AUX ISSERS - ATTENTAT OU TRAQUENARD ?

Messagepar Mériem » 22 Aoû 2008, 14:00

Préoccupations authentiques et légitimes .Que fait l'état pour protéger ses citoyens? S'agissant , de la protection des bergers , de leurs proches et de leurs intérêts il n'y a
pas photos , protection à deux vitesses .

Depuis 62 , l'Algérie est dirigée par des bergers . Ces derniers ont tuojours écarté l'élite . Aujourd'hui , ils éliminent la crème de la crème ( ça monte en crescendo ). Leur paroxyme a atteint ses limites .

Vous évoquiez << l'insouciance des responsables >> : c'est tendre ! Pour moi ce sont des actes délibérés et criminels .

Ce qui me chagrine , il n'y a pas eu d'élan spontané de toute la population , pour dénoncer le laxisme de l'état et surtout soutenir les proches des victimes. J'ai le sentiment que la violence se banalise de jour en jour . C'est inquiétant .

Dans toute démocratie , des types comme zerhouni n'ont pas leur place sur la sphère politiique . Par contre , des types de son style , on les rencontre uniquement dans les républiques bananières .
Mériem
 
Messages: 424
Inscription: 25 Mar 2008, 17:46

Re: CARNAGE AUX ISSERS - ATTENTAT OU TRAQUENARD ?

Messagepar mirindou » 22 Aoû 2008, 23:40

ils ont déjà éliminent la crème de la crème, il reste la crème.
dans un pays qui ce respecte, des que une file d'attente d'un magasin dépasse les 10 personnes, deux agent de l'ordre ce pointent. même si ils sont pas a coté des gens qui font la file d'attente, ils observent de l'autre coté de la route...
Quand c'est une file d'attente pour un corps sensible (comme la gendarmerie et la police) et pour des candidats qui serrons cible de toutes personnes, meme un malade montal qui peut passe et provoquer ses gens, le mieux et de les faires entree dans l'etablissement.
la personne qui le plus a blâmé dans ce cas, c"est le directeur, aussi lui qui devais informé le wali pour une réunion de sécurité.
mais comme disais la société avant, Wach tekhayer fi welad el kelba
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: CARNAGE AUX ISSERS - ATTENTAT OU TRAQUENARD ?

Messagepar Mériem » 23 Aoû 2008, 09:11

Le responsable de ce carnage est le gouvernement ( en particulier le ministre de l'intérieur)

La prévention des attentats ,relève de la vigilance du ministre de l'intérieur . Il est chargé de la sécurité du territoire et des citoyens .

J'ai vécu pendant quelques années à l'étranger . Quand une menace se fait sentir . On reçoit des instructions émanant des ministères concernés (l' intérieur , la santé ...). Ils font ce qu'on appellle de la prévention en metttant tous les moyens ( humain, matériel...) . Le plus souvent ça marche .Parfois non , magré la bonne volonté . Et là, ils en tirent des conséquences pour faire encore mieux la prochaine fois (se perfectionnent).
Il faut dire que les fonctionnaires qui occupent ces postes et ceux qui les entourent sont jeunes compétents et en bonne santé .

zerhouni est non seuleument sénile 71 ans . Il est malade , greffé du rein . Comme tout greffé il doit prendre un traitement anti-rejet à vie .
Le traitement anti-rejet est très lourd et ces effets secondaires ne sont pas ne sont pas négligés :diminution des défenses de l'organisme, troubes de l'humeur , depression grave , ralentisssement de l'état de vigilance...

La réaction de zerhouni sur le terrain ,refléte le tableau d'un ministre malade. La preuve , il se comporte comme un type anesthésié . Son détachement par rapport aux événements est cinglant ( absence d'élan spontané d'ampahthie ou de compassion). C'est un type déprimé ,mélancolique et suicidaire .

Il ne faut ,surtout pas s'attendre que ce type nous apporte sécurité , réconfort et assurance . On est devant un malade dépressif chronique qui nécessite une véritable prise en charge sérieuse .

On a besoin d'un minitre de l'intérieur jeune , compétent et surtout en bonne santé MENTALE et physique . Les algeriens méritent mieux .

Avec un type comme zerhouni , toute la société est déprimée , c'est l'effet miroir.
Mériem
 
Messages: 424
Inscription: 25 Mar 2008, 17:46


Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités