Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Faites nous juste l'économie des longs débats

Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Massinissa » 04 Oct 2008, 16:44

Bonjour

J’ai souhaité du fond du coeur que les responsables de ce pays prennent conscience des vrais problèmes dont se débat la jeunesse en Algérie, je pense qu'il ne suffit pas seulement d'organiser des rencontres au plus haut niveau et de proclamer des slogans pour s'occuper des problèmes des jeunes, nos responsables doivent descendre sur le terrain, ils doivent écouter les jeunes. Je crois qu'il y a encore beaucoup de tabous à casser, parmi les plus lourd tabous : l'utilisation du piston pour accéder à un poste d'emploi : C'est grave de constater que celui qui n'a pas la ma3rifa est exclu automatiquement de tout les recrutements, même si des concours sont organisés, ils ne servent qu'a légitimer le recrutement des pistonnés, les autres candidats auront normalement droit de consulter leurs copies d'examens et même les copies des autres surtout celles de ceux qui sont supposés comme ayant réussis ZA3MA à décrocher le poste d'emploi
Je souhaite que les autorités de ce pays, réfléchissent à un mécanisme qui permettra de défendre et de garantir l'égalité des chances à l'emploi, je pense que recourir à la justice n'est pas une issue pour endiguer ce phénomène de favoritisme surtout en l'absence d'obligations pour les recruteurs de fournir aux candidats les résultats des tests et le droit de consultation des copies d'examens de tous les candidats, en l'absence de textes législatifs permettant la transparence des concours de recrutements il serait difficile de fournir à la justice des preuves sur les dépassements des recruteurs, en plus de cela les frais de la justice et d'avocats ne sont pas à la portée d'un chromeur demandeur d'emploi.
Je souhaite qu'on débatte profondément et entre Algériens sur l'importance qu'a pris ce phénomène dans notre société et les moyens à mettre en oeuvre et les remèdes possibles qui permettrons de limiter le recours au favoritisme lors de chaque recrutement.
Je suis consterné d'entendre les responsables parler de TAKAFFOUL des jeunes; ces jeunes sont t-ils des handicapés à 100% pour qu'ils soient prix en charge par l'état
Méditez sur ce terme TAKAFFOUL BI CHABAB
je pense que les jeunes de notre pays sont débrouillards, intelligent et hardis, donc ils n'ont pas besoin de TAKFFOUL de l'état : seulement l'état doit garantir l'égalité des chances et réprimer les pratiques d'exclusion par la force dont usent certains responsables pour ne recruter que leurs enfants et ceux de leurs amis et proches.
Voila à mon avis ce que demande le jeune Algérien : il n'a pas besoin de l'assistanat de l'état, mais au lieu de parler de TAKAFFOUL de l'état il faut simplement que ce état défend les droit de chaque jeune Algérien pour accéder dignement à un poste d'emploi.
ce n'est pas honnête Messieurs les responsables de parler d'un côté de TAKAFFOUL de l'état et de l'autre côté fermer l'oeil sur les pratiques d'exclusion par la force des jeunes ne souhaitant que travailler dignement pour leurs pays, ne mesurez vous pas l'ampleur de la ma3rifa impliquant le recrutement d'incompétents et son incidence sur l'économie Algérienne?
Il y a ceux qui disent que le piston existe dans tous les pays du monde et trouvent donc que le piston est normal en Algérie, donc si les autres sont mauvais ne devront qu'être pire qu'eux, je suis contre cette manière de justifier nos dérapages surtout que nous sommes des musulmans et par conséquent nous sommes plus habilités à combattre les injustices, n'est ce pas que dieux nous a ordonné d'être justes et d'oeuvrer pour triompher sa parole et l'instauration de la justice et l'égalité.

Oui il y a du piston ailleurs, mais en Algérie c'est plus grave : le favoritisme est généralisé, le piston est indispensable pour accéder à un poste d'emploi. En plus, ailleurs (Europe, USA) attribuent aux moins le minimum pour que le citoyens gardent leurs dignité avec l'allocation chômage; ces Kouffar sont plus généreux que nos soit disant musulmans ils donnent aux moins le RMI même aux étrangers

En Algérie il n' y a rien, ni travail ni RMI ni allocation chômage, l’état ne donne rien à un jeune diplômé Algérien. En ce qui me concerne; je n'accepte pas l'assistanat, donc ma3lich s'il n' y a pas d'allocation chômage, mais la moindre des choses à faire c'est de na pas exclure les jeunes diplômés, est t-il normal qu'un membre d'une commission de recrutement exclut un candidat ayant réussi aux tests de recrutement pour la simple raison de rendre service à son ami(e) en recrutant son fils à la place du plus compétent (mesquine fils du peuple n'ayant pas de piston)?

Ne pensez vous pas que El Maarifa est un type de violence exercée par les directeurs, recruteurs et cadres de l'état contre ceux qui n'ont pas de piston? Et puis on se demande comment le terrorisme est encore actif?
Je crois que le problème vient de l'état Algérien, pourquoi n y a t-il pas de textes législatifs pour lutter contre le piston?
Je crois que les exclus n'auront jamais leurs droits en Algérie, la seule issue qui nous reste pour nous (enfants du peuple oubliés) c’est la lutte armée contre ce système et ses enfants qui jouissent de la rente pétrolières avec exclusion de la majorité des Algériens.
Il faut t-il passer à une lutte armée plus féroce et plus stratégique en visant par exemple les gazoduc de transport de gaz et de pétrole vers le nord (comme c'est la cas au Nigeria qui a perdu plus de 40% de sa production en deux ans par le fait de la guérilla qui détruisent les canalisations de transport de pétrole).
C'est curieux que nos terroristes ne se sont jamais attaqué aux canalisations de gaz et de pétrole : pourtant c'est facile à atteindre et c'est plus efficace pour casser les injustices liées à la mauvaise répartition de cette rente : il faut toucher directement les sources de financement de ce système et de ses enfants pour qu'ils comprennent ce que signifie la Maarifa au nom de laquelle ils nous ont exclus par la force des recrutements des administrations publiques et des sociétés pétrolières.
C'est sidérant de constater d'un coté que tous les Algériens savent qu'il est tout a fait clair que le piston est systématique pour tout recrutement et que celui qui n'a pas la maarifa n'aura pas le droit à un poste d'emploi, et puis d'un autre coté personne ne dénonce ce fléau qui ronge l'Algérie, personne ne prend se responsabilités parmi les décideurs, ni les partis politiques pour dénoncer les dépassements et la violence des recruteurs.
J'ai l'impression que personne ne prend ses responsabilités en Algérie, tous les agents et cadres de l'état consomment la rente à huit clos : ils jouissent de la rente en silence et ne doivent pas être dérangés par le fils du bas peuple, pourquoi se soucient t-ils de mon sort alors que leurs enfants sont intégrés dans les administrations de l'état et les sociétés pétrolières du sud? Pourquoi se soucient t-ils ma situation et de mon sort alors que leurs enfants sont mariés et bien casés et ont l'argent plein les poches?

***LE RESTE DU TEXTE A ETE MODERE***
Dernière édition par Red Bull le 07 Oct 2008, 10:11, édité 1 fois.
Raison: On ne permet à personne de faire l'apologie du terrorisme
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Caracola » 04 Oct 2008, 16:56

Massinissa a écrit:***Modéré***


T'es serieux la? :shock: Beeeeep
Allo, la regie, lancez la pub...!!! Qu'est-ce que vous attendez, bon sang???

Je crois qu'il est temps de creer une rubrique: Psychos and Co
Caracola
 
Messages: 622
Inscription: 31 Mai 2006, 16:52
Localisation: Cambridge

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar yasmyn » 04 Oct 2008, 17:30

je pense que recourir à la justice n'est pas une issue pour endiguer ce phénomène de favoritisme


:shock: je pense au contraire que tant que la justice ne mettra pas son grain de sel sur cette pratique les choses ne risquent pas de changer.

Rien n'empêche que les victimes de ces pratiques se regroupent et crée un fond commun pour ester en justice.

Car comme on dit "les paroles s'envolent, les écrits restent" Combien avant vous se sont plaints de cet état de choses sans rien avoir fait de concrêt pour que les choses changent.

Même si les choses ne changeront pas du jour au lendemain, il faut malgré tout bien commencer un jour. Si vos ainés ne s'étaient pas contenter de parler seulement peut être qu'aujourd'hui vous n'auriez pas eu à subir cette discrimination.

Puisque vous dites que vous n'êtes pas handicapés, que vous êtes débrouillards alors rien ne vous empêche donc que vous participiez vous mêmes au changement au lieu d'attendre le bon vouloir des responsables du pays ou de l'aide de personnes extérieures.

Salem
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Massinissa » 05 Oct 2008, 13:12

Salut
En France il y a au moins le RMI, par contre que propose l'Algérie pour le jeune qui na pas la Maarifa nécessaire pour en trouver un poste d'emploi?
Je suis désolé de vous dire qu'il y a des jeunes Algériens respectables qui demande l'aumône de 15 DA pour boire un café, et je suis contre les gens qui les accuse de fainéantise, non ils n'ont pas simplement trouvé un poste d'emploi qui sauve leur honneur. Au lieu de développer l'économie productive de richesses, l'état investit dans des infrastructures parfois inutiles, des salles de sport gigantesques pour des jeunes qui ne travaillent même pas comment penseront t-ils à faire du sport? Si l'Algérie rate cette occasion de la flambée des prix l'or noir, pour investir la rente dans les projets productifs elle ne pourra plus se relever plus tard. Pourquoi ne pas investir massivement dans l'agriculture Saharienne pour inonder le marché européen de produits agricoles Algériens?
Je tente de tâtonner pour trouver des réponses possibles à cette question:
1- Soit nos dirigeants ont reçu des instructions de la CEE leur interdisant d'investir dans l'agriculture pour ne pas concurrencer les agriculteurs européens. C'est la réponse la plus plausible et c'est grave si cela est vrai, cela reviendra à dire que nous ne sommes pas encore sorti du colonialisme.
2- Soit nos décideurs sont tellement bêtes qu’ils n'arrivent pas à envisager une politique de développement appropriée pour sauver l'économie nationale de sa dépendance à 98% sur les exportations de fossiles.
3- Soit nous n'avons pas d'avantages comparatifs permettant d'inonder le marché européen avec nos produits agricoles, dans ce cas nous devons rechercher les faiblesses de notre agriculture. Sommes nous les plus fainéants des fainéants? Peut être que nous n'avons pas de Fellahs compétents? Nos agriculteurs ne savent que réclamer les subventions? Nos agriculteurs ne sont que des opportunistes profitant des subventions et n'ont aucune idée de la manière de mener les campagnes des semences et des moissons?
Plus sérieusement, avons nous perdu nos avantages comparatifs en agricultures lorsque nous avons augmenté excessivement le coût de l 'énergie, je vous rappel qu'en vertu des conventions d'adhésion à l'OMC, il y a une clause qui astreint l'Algérie à ne pas subventionner les produits et sous produits issus du raffinage du pétrole, donc en vertu de cet accord vous n'avez pas le droit de vendre l'essence et gasoil à un prix réduit aux agriculteurs, pourtant c'est notre pétrole mais on n'a pas le droit de l'utiliser pour relancer l'agriculture de peur de faire concurrence aux pays développés. Ce n'est pas du bla bla il y a eu même une commission dépêchée par l'OMC pour étudier les coûts de production de l'essence et du gasoil à l'usine de Skikda, cette commission a conclu que les prix de vente de ces produits en Algérie ne couvrent pas totalement leurs coûts de production, ils ont donc recommandé (demandé) d'augmenter les prix à la consommation de l'essence et du gasoil et naturellement le gouvernement Algérien a suivi ces recommandations (injonctions) les yeux bandées. Vous devinez comment sont calculés les coûts de production de l'essence et du gasoil à l'usine de Skikda? Figurez vous que le brut entrant dans le raffinage est évalué au cours du brut sur le marché international en d'autres termes comme si l'Algérie importe du pétrole brut et donc la production de carburant lui coûtera les deux yeux de la tête normalement c'est notre pétrole nous devons défendre nos avantages comparatifs lors de ratifications des conventions de l'OMC, nous devons discuter une clause nous permettant de subventionner l'énergie pour relancer notre économie, le cas de l'Algérie est différent du cas Tunisien et Marocain, mais hélas les accords sont déjà signés.
Imaginez les répercussions de l'augmentation des prix des carburants sur l'économie. Juste un simple exemple relatif au coût du transport, voila un cas significatif de la cherté des carburant :les prix de la tomate sont descendus à des niveaux très bas à Adrar mais le prix de la tomate est élevé à Alger, comment expliquer ce paradoxe? Tout simplement les coûts de transport (composés principalement de carburant pour les véhicules neufs) sont excessivement élevés. N'allons pas loin, juste à l'est Algériens, des Fellahs de Annaba et Skikda n'arrivent pas à écouler la tomate même à des prix symboliques tandis que dans les marchés de gros d'Alger affiche une différence consistante en prix de vente du même produit, pourquoi les Fellahs de l'est ne viennent pas écouler leurs produits à Alger? peut être qu'ils ne connaissent pas la route vers Alger? Non tout simplement les coûts de transport ne peuvent être compensés qu'en élevant le prix de vente de ce produit au même niveaux que les prix de vente des autres régions du pays.
Je pense qu'il est temps de revoir en baisse les prix du carburant en Algérie, nous 'important pas le pétrole brut pour faire aligner nos prix au même niveaux des autres pays qui ne produisent pas le pétrole. Certains responsables pensent qu'il faut augmenter les prix des carburants pour éviter la contrebande liée à ces produits sur nos frontières, c'est archi faux comme même on augmente les prix des carburants jusqu'à asphyxier notre économie? Pour la contrebande sur les frontières je pense que le problème est lié à la sous-évaluation du Dinar Algérien par rapport au Dirham et Dinar Tunisien. Nous pouvons réduire le prix des carburants sur notre marché local mais en même temps nous devons réévaluer notre monnaie par rapport à celles de nos voisins de façon à ce que acheter un litre d'essence en Algérie ne permet plus de faire bénéficier celui qui le revend au Maroc ou en Tunisie, je pense que c'est la faiblesse de notre monnaie qui permet aux contrebandiers de gagner sur nos frontières.

Je pense qu'il est temps de revoir notre politique économique, au lieu d'investir dans les infrastructures nous devons investir dans les projets productifs. L'autoroute est ouest ne servira à rien s'il n y a pas des entreprises qui produisent et échangent leurs produits sur cette route, si non on restera des éternels importateurs jusqu'au tarissement de nos revenus tirés essentiellement de la vente des hydrocarbures. Pourquoi construire une auto route pour gagner du temps aux transporteurs, il y a des urgences pour affecter ces fonds au développement de l'Agriculture; normalement c'est l'économie (c'est à dire entreprises productives) qui construira cette autoroute et non pas l'inverse : construire une économie solide en qui préparant des infrastructures hyper sophistiquées, allez visitez la zone soit disant industrielle de Belara à Jijel et le port de Djendjen pour comprendre cette analogie.
Même en ce qui concerne le chômage, n'est ce pas que ces projets d'autoroutes et parfois simples ravalement de façades ne créent que des postes d'emploi temporaires, leurs travailleurs seront mis à la porte à la fin du projet? Parfois les entreprises étrangères ramènent tous les effectifs depuis leur pays, comme certaines entreprises chinoises qui ne recrutent même pas les Algériens même pour les postes de gardien de sécurité. Les Algériens ne sont pas des fainéants, ils ont déjà prouvé dans le passé : qui construit le barrage vert, la route subsaharienne? qui a simplement construit es infrastructures Algériennes avant l'arrivée des étrangers?
Cependant, lorsque la rente est partagée injustement entre les Algériens les conséquences ne pourront être assumée que par les décideurs qui ferment l'oeil sur les voleurs et les comportement des cadres de l'état de pillage et détournement des fonds publics et de redistribution de l'argent détournés à leurs fils qui deviennent nos patrons sans peines et sacrifices les conséquences de cette politiques ne seront que dramatiques dans le futur.
Lorsqu'on travail et on peine tout le mois pour gagner un MIG tandis que le fils de Si Flane se pavane en véhicule de luxe et joui comme un roi de l'argent de la rente sans pour autant les mériter par son propre travail : alors mes amis on peut devenir plus préjudiciables que les fainéants: on pourra devenir des saboteurs et des terroristes.
Je vous pose une dernière question avant de partir : qui alimente le terrorisme c'est les injustices ou les gens qui prêche et appellent au terrorisme?
Mon point de vue est que le terrorisme a trouvé un terrain propice pour son développement en Algérie: si il n’y a pas autant d’injustices en Algérie on aura beau prêcher et encourager le terrorisme et on ne trouvera à nos cotés aucun Kamikaze. Je pense sincèrement que pour supprimer le terrorisme il faut assécher les injustices et rancœurs qui ont fait de la majorité des Algériens des terroristes potentiels.
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Massinissa » 05 Oct 2008, 13:19

Tu a travaillé à la radio Caracola?
En tout cas tu as encore les reflexes intactes pour la censure
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Caracola » 05 Oct 2008, 13:53

Massinissa a écrit:Tu a travaillé à la radio Caracola?
En tout cas tu as encore les reflexes intactes pour la censure


Mon but n'etait pas de censurer tes idees ni ton coup de gueule ...libre a toi de t'exprimer!
En revanche clore ton post en suggerant de tuer des innocents... chepa tu trouves pas que tu flingues a la fois ET ta credibilite, ET celle du forum?

PS: Il est vrai qu'il y'a 10 ans de ca je me voyais travailler sur une station de radio, j'avoue clapclap Good guess! T'es pas si fou que ca :wink:
Caracola
 
Messages: 622
Inscription: 31 Mai 2006, 16:52
Localisation: Cambridge

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Massinissa » 05 Oct 2008, 15:35

Salam
Je ne suggère pas de tuer des innocents, je souhaite seulement que la armée sera orienté vers le sabotage des installation pétrolière pour ainsi mettre à genoux la maffia qui nous gouverne et qui partagent seuls la rente pétrolière qui ne font en profiter de la manne financière actuelle que leurs familles et leurs ami(e)s. le sabotage des gazoducs ne fera pas de dégâts parmi les civils mais c'est efficace pour rappeler ceux qui jouissent de la rente que normalement les ressources financières du pétrole et du gaz doivent être distribuées équitablement entre tous les Algériens. On ne peut pas lutter avec ces vampires sans entrer avec eux dans leurs propres logique de la violence, si non q'est ce que j'ai obtenu en 6 ans de concours de dépôt de dossiers de recrutements et d'attente? rien du tout, leurs fils sont biens casés eux sont tranquilles quand à moi : que je crève a situation sociale ne les intéresse pas, ils s'en fou si j'ai faim si je reste célibataire toute ma vie, ils pensent qu'ils n'ont rien à perde en me mettant dans la précarité, le chômage te a misère.
Sincèrement Caracola,je voulais arriver à la conclusion suivante : c'est les injustices qui alimentent et entretiennent le terrorisme. S'il n y a pas de prédisposition sociale à rejoindre les rangs des terroristes ce n'est pas moi qui réussirai à enrouler les Algériens à l'action armée.
Je n'ai de l'influence sur personne donc mon appel rejoindre les groupes armées n'aura aucun effet si ceux qui reçoivent ce massage n'ont pas senti l'injustice et la Hogra. Un exemple: Allez dans un pays scandinave qui sont les plus justes et démocratisés du monde et appelez les gens au terrorisme, personne ne t'écoutera car personne n'a de revanche à prendre sur ces états de providence.
Nous devons tous évoluer vers une compréhension plus saine de ce phénomène de terrorisme, il est sidérant d'entendre un responsable demander aux journalistes de ne pas couvrir les actes terroristes car cela leur donne du courage, analysons ce comportement ça fait des années qu'on essaie de faire le black out sur les attentats terroristes mais cela n'a pas empêché ces derniers de commettre des actions plus meurtrière pour faire un max de victimes pour faire parler d'eux.
Si responsable pense que le faite de se taire sur les actions terroristes cela affaiblira le terrorisme jusqu'à son éradication, alors je pense qu'on est pas encore sorti du bout du tunnel.
Pour moi il faut supprimer les injustices pour assécher les sources qui alimentent la violence.
C’est vrai qu’on ne peut pas recréer le système parfait de Platon, là ou il n y a pas un grain d’injustice. Je ne suis pas un idéaliste naïf, mais nous devons tous lutter pour décourager le recours systématique au favoritisme à chaque recrutement, au moins nous ne participons pas à aggraver les injustices, si nous dénonçons ces pratiques de piston c’est déjà bon et ça remonte le moral de nos frères et sœurs exclus des avantages de la rente nationale.
Nous devons faire les bonnes actions pour lutter contre les injustices. mais il faut reconnaître que c'est Dieu seul qui peut changer notre situation.
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar aissa » 05 Oct 2008, 17:15

c'est choquant de voir un algérien parce qu'il subit une injustice dans l'emploi , il arrive à la fin de en conclusion de son article à dire qu'il faut rejoindre les groupes terroristes , c'est quoi cet esprit ; vous dites que vous refusez l'assistanat et vous citez tous ce qui est fait dans ce sens dans d'autres pays , et vous êtes prêt à tuer à massacrer des gens juste pour un emploi ; si tous les sans emplois réflechissez comme vous on resemberait au cambodge des années soixante et quatre vingt , créez vous votre propre emploi , débrouillez vous , soyez inventif , prétez de l'ragent chez des particuliers , accepter tout emploi au début de votre carrière meme s'il ne répond pas à votre profil puis avec le temps vous allez progresser , la vie c'est tout une construction , soyez patient ...je suis pas entraint de parler en théorisant , moi meme j'ai souffert de cette injustice mais ce n'est pas la fin du monde , je n'ai agressé personne , j'ai décidé de me prendre en charge moi meme sans pot de vin , ni maarifa , ni remise en cause de ma dignité d'homme progresseviement j'ai bati ma propre affaire à force de persverence ; c'est une petite affaire mais cela me permet de vivre dignement, l'algrérie ets vierge , vous pouvez vous lancez dans des centaines de crénaux sans tuer personne mais il faut être patient , le crime c'est la solution de facilité , batir , construire , c'est long et diffcile mais on est heureux et ona la conscience tranquille , réveillez vous .............
aissa
 
Messages: 2
Inscription: 05 Oct 2008, 17:02

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar salah eddine » 05 Oct 2008, 17:22

IL est regrettable dire que le système qui régit le pays découle du système colonial.
Donc c'est une question de système et non une crise de personnes.
Et c'est une affaire de tous et non uniquement des responsables...
Nous sommes à l'époque du néocolonialisme!!!!
salah eddine
 
Messages: 8
Inscription: 03 Oct 2008, 12:57

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Mr T » 05 Oct 2008, 18:00

Rejoindre des groupe terroriste parceque t'as pas trouvé d'emploi! ben, je crois que c'est a cause de ta mentalité que t'as pas trouvé de boulot, surement les recruteurs on remarquer quelque chose qui cloche dans ta tête pendant les entretiens!

Parlons sérieusement, le probleme dont tu parle maintenant n'est pas aussi grave comme l'époque ou toutes les sociétés appartenait a l'état et ou régnait l'incompétence. Le marché d'emploi du secteur privé est trop vaste et couvre presque tous les domaines. si on est compétant, on trouve un emploi facilement dans le milieu privé.

Le seule probleme qui se pose et le premier emploi, la plupart des société exige qq années d'expérience, le nombre d'années exigés ne cesse de diminuer avec le temps, mais ça reste toujours une nécessité, alors comment trouver un emploi pour un jeune diplômé!
Mr T
 
Messages: 168
Inscription: 18 Mai 2008, 13:34

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Caracola » 05 Oct 2008, 20:23

aissa a écrit:accepter tout emploi au début de votre carrière meme s'il ne répond pas à votre profil puis avec le temps vous allez progresser , la vie c'est tout une construction , soyez patient ...je suis pas entraint de parler en théorisant , moi meme j'ai souffert de cette injustice mais ce n'est pas la fin du monde , je n'ai agressé personne , j'ai décidé de me prendre en charge moi meme sans pot de vin , ni maarifa , ni remise en cause de ma dignité ...mais il faut être patient , batir , construire , c'est long et diffcile mais on est heureux et ona la conscience tranquille ........


J'adhere plutot a ce genre de chose...effectivement.
J'ai un MSc, et pourtant pour en arriver la ou j'en suis aujourd'hui j'ai du commencer comme simple nettoyeuse en salle blanche :( -je n'ai ni piston, ni amis, ni famille -
Il a fallut que je bosse comme une dingue, j'ai observe, pose des questions aux experts, reseaute au sein de la boite, montre que je pouvais apporter des solutions et developper le process...j'ai vraiment commence par des choses tres simples chepa
Aujourd'hui je gere cette meme salle blanche et tous ceux qui y travaillent...la progression a ete lente et l'est toujours, et je n'ai nullement l'intention de me contenter de ca :twisted:

Pas la peine de peter un cable et penser a devenir un criminel !!!! Meme si je comprends tout a fait la frustration voire meme la rage que l'on peut eprouver, il faut focaliser cette energie sur des choses saines et se surpasser :wink: on galere tous a des degres differents...mais il n'y a que ceux qui perceverent qui touchent le sommet.

CQFD :P

Bref, bonne chance :)
Caracola
 
Messages: 622
Inscription: 31 Mai 2006, 16:52
Localisation: Cambridge

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Massinissa » 06 Oct 2008, 13:45

Azul
Je répond d'abord à Sallah Eddione qui pense peut être que son pays est sorti du colonialisme:
Mon ami,je pense que nous sommes en situation semblable au colonialisme, n'est ce pas que les colons ne sont renvoyés de notre pays que par la force? Qu'a ramené les luttes pacifiques des Ferhat Abbes, Mesali, les oulémas,... ces luttes démocratiques n'ont ramené que la désillusion au peuple Algérien.
Pourquoi la situation actuelle est semblable à celle d'avant 54?
La réponse vient d'elle même : qui gouverne le pays? n'est ce pas que les Belkhir, Guenaïzia, Gaid salah étaient des anciens combattant de l'armée française? n'est ce pas que ces généraux ont combattu l'ALN puis ils ont quitté l'armée française à la vielle de l'indépendance et placés au commandement de l'armée des frontières par De Gaulle pour gouverner l'Algérie indépendante et ainsi assurer la pérenité des intérêts coloniaux en Algérie.
de Gaulle avait déjà réfléchit à un autre modèle de néo colonialisme en plaçant des traîtres au pouvoir Algérien.
Expliquez moi comment un Algérien déserte en 1961 de l'armée française et se trouve au pouvoir Algérien en 1962? Ce n'est pas un Harki du fait qu'il a combattu les moudjahidine de 1954 à 1962?
Expliquez moi comment lutter pacifiquement avec un pouvoir de Harkis.
Voir documents sur ces Harkis sur http://www.anp.org/
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Massinissa » 06 Oct 2008, 14:19

Pour Mr T , je devine à quel camps tu appartiens, oui lorsqu’on est abreuvé par la rente on finit facilement par défendre les recruteurs les plus véreux.
D’abord je vous informe que j’ai déjà occupé plusieurs postes d’emploi dans des ets privées et que actuellement je travaille à l’étranger.
Mr T ce n’est pas les postes d’emploi qui manquent chez les privés (Nhamdou Allah) .Je veux mettre en exergue le principe d’égalité des chances à l’emploi dans toutes les institutions de l’état sans oublier les sociétés pétrolières.
Je vous prie Mr T de me répondre à cette question : pourquoi les cadres de l’état et les militaires attribuent par favoritisme net à leurs fils des postes d’emploi à SONATRACH et dans les sociétés pétrolières étrangères tandis qu’ils recommandent aux fils du bas peuple de chercher des postes d’emploi précaires chez les privés ou même des contrats de pré-emploi avec des salaires de misères?
J’ai vu de mes propres yeux des fils de directeurs à peine sortis de l’université (fraîchement moulus) se voient octroyés des postes d’emploi à SONATRACH directement après la fin de leurs études : Allez Mr T débrouille toi pour trouver des justificatifs à ces recrutements.
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar Mr T » 06 Oct 2008, 19:34

Massinissa a écrit:Pour Mr T , je devine à quel camps tu appartiens, oui lorsqu’on est abreuvé par la rente on finit facilement par défendre les recruteurs les plus véreux.
D’abord je vous informe que j’ai déjà occupé plusieurs postes d’emploi dans des ets privées et que actuellement je travaille à l’étranger.
Mr T ce n’est pas les postes d’emploi qui manquent chez les privés (Nhamdou Allah) .Je veux mettre en exergue le principe d’égalité des chances à l’emploi dans toutes les institutions de l’état sans oublier les sociétés pétrolières.
Je vous prie Mr T de me répondre à cette question : pourquoi les cadres de l’état et les militaires attribuent par favoritisme net à leurs fils des postes d’emploi à SONATRACH et dans les sociétés pétrolières étrangères tandis qu’ils recommandent aux fils du bas peuple de chercher des postes d’emploi précaires chez les privés ou même des contrats de pré-emploi avec des salaires de misères?
J’ai vu de mes propres yeux des fils de directeurs à peine sortis de l’université (fraîchement moulus) se voient octroyés des postes d’emploi à SONATRACH directement après la fin de leurs études : Allez Mr T débrouille toi pour trouver des justificatifs à ces recrutements.

Je n'ai pas a me débrouiller a trouver des justificatifs, car c'est trop clair, ils font ça parcequ'ils aiment leur fils.

si j'ai un fils, je ferai de tout mon mieux pour qu'il occupe le meilleur poste qu'il peut avoir, ellah ghaleb, c'est la nature humaine! et je pense que tout les forumeur feront la même chose que moi (
même si ce sont rare qui ont le courage de l'avouer).
Mr T
 
Messages: 168
Inscription: 18 Mai 2008, 13:34

Re: Piston à l'emploi : réponse à la violence des recruteurs

Messagepar larry » 06 Oct 2008, 23:58

bonjour;
je pense que cette "aklia" qui consiste à menacer de monter au maquis trouve son origine premièrement de la hogra(je partage en partie l'avis de massinissa) mais surtout de la généreuse impunité dont bénéficient les "repentis" ...sinon je tire chapeau à tout les jeunes harraga qui mettent quotidiennement leurs vies en péril pour fuir "discrètement" cette hogra sans faire de bruit (contrairement aux kamikazes)...réussir en Europe ou ,au pire, servir de nourriture aux poissons...une perte pour leurs famille et leur patrie...
larry
 
Messages: 27
Inscription: 02 Oct 2008, 11:48

Suivante

Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron