Le racisme

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Le racisme

Messagepar yasmyn » 01 Déc 2008, 09:25

Image


Image
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Le racisme

Messagepar yasmyn » 01 Déc 2008, 09:40

VISION DE L’AUTRE DANS LE CORAN

L’Imam Abduljalil Sajid est un dirigeant religieux britannique, d’origine pakistanaise, Président du Conseil Musulman Britannique pour l’Harmonie Raciale et Religieuse, Imam de la Mission Islamique de Brighton (BIM), membre du Conseil Britannique des Imams et Mosquées, du Comité Exécutif des Imams et Leaders Religieux Européens, Secrétaire du Conseil Musulman de Grande Bretagne pour les Mosquées et les Affaires Communautaires (MCB), Vice Président du Chapitre de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix au Royaume Uni, (WCRP) et membre du comité Européen de la WCRP. Il est représentant européen du Conseil Mondial Musulmans pour les Relations Interreligieuses (WCMIR) et Secrétaire International du Comité Exécutif du Congrès Mondial des Confessions (WCF).


VISION DE L’AUTRE DANS LE CORAN
Tous les êtres humains sont aimés, reconnus, par Dieu : il est important de savoir que l’islam reconnaît le judaïsme ainsi que les juifs qui sont bons, croyants et qui craignent Dieu :
· « Nous avons, en vérité, révélé la Tora, où se trouvent une Direction et une Lumière. D’après elle, et pour ceux qui pratiquaient le judaïsme, les prophètes qui s’étaient soumis à Dieu, les maîtres et les docteurs rendaient la justice, conformément au Livre de Dieu dont la garde leur était confiée et dont ils étaient les témoins. Ne craignez pas les hommes, craignez-moi ! Ne vendez-pas mes Signes à vil prix ! Les incrédules sont ceux qui ne jugent pas les hommes d’après ce que Dieu a révélé » (Coran, 5 :44).

Or, beaucoup de gens qui ne sont pas familiers avec le Saint Coran ou qui ne font pas l’effort nécessaire pour l’étudier ne savent pas quelle relation entretenir avec des gens d’une autre religion. D’un point de vue méthodologique, prendre quelques passages du Coran en dehors de leur contexte historique et textuel pour répondre à une problématique ne permettra pas une compréhension appropriée des écritures religieuses. Beaucoup de ces personnes font ainsi une grave erreur en essayant de répondre à cette question à partir d’un extrait en particulier : le Saint Coran est une entité, qui de temps en temps énonce une loi ou un commandement au travers de plusieurs chapitres ou de plusieurs versets dans un même chapitre ; on ne peut retrouver le côté pratique de ces recommandations qu’en tenant compte de tous les versets et tous les chapitres qui les traitent. Dieu nous a spécifiquement mis en garde contre cette manière de faire qui consiste prendre une partie du Coran et à négliger tout le reste :
· « Croyez-vous donc à une certaine partie du Livre et restez-vous incrédules à l’égard d’une autre ? Quelle sera la rétribution de celui d’entre vous qui agit ainsi ? » (Coran, 2 :85).

Ainsi, pour traiter de la problématique de l’amitié envers les juifs et les chrétiens, nous devons étudier l’ensemble des versets, à la lumière de la globalité du Coran. Trois versets du Coran traitent de ce sujet et je vais commencer par l’extrait da la sourate de la Table (5 :51). J’ai entendu beaucoup de personnes citer cet extrait sans aucune référence au reste des versets qui évoquent la problématique qu’il soulève :
· « O vous qui croyez ! Ne prenez pas pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui, parmi vous, les prend pour amis, est des leurs. Dieu ne dirige pas le peuple injuste » (Coran, 5 :51)

1. Ce que le Coran dit des gens en général :

Regardons d’abord quelques uns des versets qui parlent des relations avec juifs, chrétiens ou tout non-musulman. Les deux versets qui suivent traitent des relations avec toute personne, indépendamment de sa religion :
· « Dieu ne vous interdit pas d’être bons et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus à cause de votre foi et qui ne vous ont pas expulsés de vos maisons ; Dieu aime ceux qui sont équitables » (Coran, 60 :8)
· « Dieu vous interdit seulement de prendre pour patrons ceux qui vous combattent à cause de votre foi ; ceux qui vous expulsent de vos maisons et ceux qui participent à votre expulsion. Ceux qui les prennent pour patrons, voilà ceux qui sont injustes ! » (Coran, 60 :9)

Nous apprenons donc ici que nous ne devons pas avoir de relations amicales avec ceux qui nous combattent à cause de notre religion.

Passons maintenant au verset qui suit le passage que vous m’avez soumis (5 :51), pour voir s’il éclaire un peu plus notre problématique :
· « Tu vois ceux dont les cœurs sont malades se précipiter vers eux, en disant : « nous craignons qu’un coup du sort nous atteigne ». Dieu apportera peut-être le succès ou un ordre émanant de lui ? Ils regretteront alors leurs pensées secrètes » (Coran, 5 :52).

Il est évident qu’il s’agit ici d’une situation de division, de conflit entre « Ceux qui croient » et les autres [non-musulmans]. Autrement, comment comprendre la logique de l’affirmation : « nous craignons qu’un coup du sort nous atteigne ». Dans ces situations, ceux qui ont du doute dans leurs cœurs vont rejoindre les ennemis et s’allier à eux.

Le verset 57 de cette même sourate apporte aussi un éclairage sur les gens qui ne doivent pas être pris pour amis :
· « O vous qui croyez ! Ne prenez pas pour amis ceux qui considèrent votre religion comme un sujet de raillerie et de jeu parmi ceux auxquels le Livre a été donné avant vous, et parmi les impies. Craignez Dieu ! Si vous êtes croyants ! » (Coran, 5 :57).

2. Ce que le Coran dit des Juifs et des Chrétiens :

Comme toutes les Ecritures, les passages du Coran doivent être lus dans leur contexte. Le Saint Coran n’a pas été révélé seulement aux musulmans, mais pour tous les gens, y compris Juifs et Chrétiens. Le Prophète Muhammad (Que la Paix soit sur Lui) est dans la lignée des prophètes de Dieu qui l’ont précédé, parmi lesquels Abraham, Moïse et Jésus. Le Saint Coran est aussi dans la lignée des Ecritures précédemment révélées par Dieu. Le Saint Coran ne condamne pas la race sémite et, dans la mesure où les juifs partagent la même tradition prophétique que l’islam, il leur accorde même un statut particulier.

Dieu nous enseigne ainsi à travers le Coran qu’il y a des Juifs et des Chrétiens vertueux. Si nous pensons qu’ils sont vertueux -et ils le sont- pourquoi y aurait-il un problème entre nous et pourquoi ne serions-nous pas amis ?
· « Il existe, chez le peuple de Moïse, une communauté dont les membres se dirigent selon la Vérité grâce à laquelle ils observent la justice » (Coran, 7 :159)
· « Nous avons envoyé, à la suite des prophètes, Jésus, fils de Marie, pour confirmer ce qui était avant lui, de la Tora. Nous lui avons donné l’Evangile où se trouvent une Direction et une Lumière, pour confirmer ce qui était avant lui de la Tora : une Direction et un Avertissement destinés à ceux qui craignent Dieu » (Coran, 5 :46)
· « Que les gens de l’Evangile jugent les hommes d’après ce que Dieu y a révélé. Les pervers sont ceux qui ne jugent pas les hommes d’après ce que Dieu a révélé » (Coran, 5 :47)
· « Ceux qui croient, ceux qui pratiquent le Judaïsme, ceux qui sont Chrétiens ou Sabéens, ceux qui croient en Dieu et au dernier Jour, ceux qui font le bien : voilà ceux qui trouveront leur récompense auprès de leur Seigneur. Ils n’éprouveront alors plus aucune crainte, ils ne seront pas affligés » (Coran, 2 :62 et 5 :69)
· « Tous ne sont pas semblables : il existe, parmi les gens du Livre, une communauté droite dont les membres récitent, durant la nuit, les versets de Dieu. Ils se prosternent ; ils croient en Dieu et au Jour Dernier ; ils ordonnent ce qui est convenable, ils interdisent ce qui est blâmable ; ils s’empressent de faire le bien : voilà ceux qui sont au nombre des justes » (Coran, 3 :113-114)
· « Il y a, parmi les gens du Livre, des hommes qui croient en Dieu, à ce qui vous a été révélé, et à ce qui leur a été révélé. Humbles devant Dieu, ils n’ont pas vendu à vil prix les Signes de Dieu. Ceux là trouveront leur récompense auprès de leur Seigneur. Dieu est, en vérité, prompt dans ses comptes » (Coran, 3/199).
· « …Nous avons donné, à chacun d’entre eux, une règle et une Loi. Si Dieu l’avait voulu, il aurait fait de vous une seule communauté. Mais il a voulu vous éprouver par le don qu’il vous a fait. Cherchez à vous surpasser les uns les autres dans les bonnes actions. Votre retour, à tous, se fera vers Dieu ; il vous éclairera, alors, au sujet de vos différends » (Coran, 5 :48)

Nous voyons deux fois les Juifs et Chrétiens qui reconnaissent la Vérité être récompensés :
· « Voilà ceux qui recevront une double rétribution, parce qu’ils ont été constants, parce qu’ils ont répondu au mal par le bien, parce qu’ils ont donné en aumônes une partie des biens que nous leur avions accordés » (Coran, 28 :54)

Dieu dit également que ceux qui atteignent la connaissance parviennent aux plus hauts rangs :
· « Lorsqu’il eut atteint l’âge viril, nous lui donnâmes la sagesse et la science. Voici comment nous récompensons ceux qui font le bien » (Coran, 12 :22)
· « …Nous élevons d’un degré qui nous voulons. Celui qui sait tout est au-dessus de tout homme détenant la science » (Coran, 12 :76)

2.1. Le Coran et les chrétiens :

Maintenant, laissez-moi expliquer le verset 5 de la sourate 82 du Saint Coran, qui nous apprend que les Chrétiens sont plus proches de « Ceux qui croient » (les soumis-les musulmans) que les Juifs. Cette affirmation est simplement le reflet d’un moment particulier de l’histoire. Dieu est le meilleur connaisseur de la sensibilité de ses Créatures et fort de cette confiance leur déclare :

« Tu constateras que les hommes les plus hostiles aux croyants sont les Juifs et les polythéistes. Tu constateras que les hommes les plus proches des croyants par l’amitié sont ceux qui disent : « oui, nous sommes Chrétiens ! » parce qu’on trouve parmi eux des prêtres et des moines qui ne s’enflent pas d’orgueil » (Coran, 5 :82)

En aucune manière ce verset ne pourrait être utilisé pour nier le fait que parmi les Juifs et les Chrétiens il y a des gens vertueux qui peuvent être des amis, comme il est dit dans les versets précédents que nous avons vus. Ils ne nous combattent pas dans nos maisons ou pour notre religion. Ils peuvent être nos collègues, nos amis. Nous serons bons pour eux comme ils sont bons pour nous.
Nous, hommes vertueux de toutes les religions, pouvons donc faire la différence et construire un monde meilleur en nous respectant les uns les autres, en respectant la liberté de choix des uns et des autres et nous souvenir que nous avons le même et Unique Dieu.
2.2. Le Coran et les juifs :

Comment le Coran parle des juifs ?

Le Saint Coran parle abondamment des enfants d’Israël (Bani Israël), et reconnaît que les juifs (al-Yahud), sont, en raison de leur lignage, des descendants du Prophète Abraham par son fils Isaac et son petit-fils Jacob. Ils ont été choisis par Dieu pour une mission :
· « Nous les avons choisi, sciemment, parmi tous les peuples de l’univers » (Coran, 44 :32)
· « Il y a, parmi les gens du Livre, des hommes qui croient en Dieu, à ce qui vous a été révélé, et à ce qui leur a été révélé. Humbles devant Dieu, ils n’ont pas vendu à vil prix les Signes de Dieu. Ceux-là trouveront leur récompense auprès de leur Seigneur. Dieu est, en vérité, prompt dans ses comptes » (Coran, 3 :199)

Dieu a fait surgir parmi eux des prophètes et Il leur a accordé ce qu’il n’a pas accordé à beaucoup d’autres :
· « Lorsque Moïse dit à son peuple : « O mon peuple ! Souvenez-vous de la grâce de Dieu à votre égard, quand il a suscité parmi vous des prophètes ; quand il a suscité pour vous des rois ! Il vous a accordé ce qu’il n’avait donné à nul autre parmi les mondes ! » (Coran, 5 :20).

Dieu les a élevés par rapport aux autres nations de la Terre et leur a accordé beaucoup de faveurs :
· « O fils d’Israël, souvenez-vous des bienfaits dont je vous ai comblés. Je vous ai préférés à tous les mondes ! » (Coran, 2 : 47-122)

Quiconque dit que les relations entre Juifs et Musulmans sont condamnés par le Coran est totalement ignorant des passages ci-dessus, ainsi que du passage suivant que nous avons déjà cité :
· « Tous ne sont pas semblables : il existe, parmi les gens du Livre, une communauté droite dont les membres récitent, durant la nuit, les versets de Dieu. Ils se prosternent ; ils croient en Dieu et au Jour Dernier ; ils ordonnent ce qui est convenable, ils interdisent ce qui est blâmable ; ils s’empressent de faire le bien : voilà ceux qui sont au nombre des justes. Quelque bien qu’ils accomplissent, il ne leur sera pas dénié, car Dieu connaît ceux qui le craignent » (Coran, 3 :113-115)

Les critiques du Coran à l’encontre des juifs

En revanche, le Saint Coran critique ceux parmi les juifs qui se sont détournés du message authentique de Dieu, et admoneste ceux qui ont méprisé et tourné en dérision le Prophète Muhammad et le message du Saint Coran. Une telle critique de ces juifs est semblable à celle que l’on trouve dans d’autres Ecritures, y compris dans la Bible hébraïque, et devrait être comprise par tous les gens comme un rappel et un avertissement contre ceux qui abandonnent le message authentique de Dieu et s’en détournent. Ces critiques très spécifiques n’ont jamais été interprétées par les savants érudits du Coran comme des incitations à la haine contre les juifs et ne devraient pas être confondues avec l’antisémitisme !

Les passages du Coran qui critiquent les juifs sont de deux types :

1.   Tout d’abord, le Saint Coran parle de la manière dont certains des enfants d’Israël se sont détournés du message authentique qui leur avait été révélé. Ils ont désobéi à Dieu et se sont montrés ingrats alors qu’Il leur avait accordé des faveurs. Ils ont perdu la Tora originelle et ont introduit leurs propres mots et interprétations dans les textes divins. Ils sont devenus arrogants, ont prétendu qu’ils étaient les enfants de Dieu et sont allés se vanter partout d’être les seuls que Dieu avait choisis :
· « Nous les avons punis parce qu’ils ont rompu leur alliance, parce qu’ils n’ont pas cru aux Signes de Dieu, parce qu’ils ont tué injustement des prophètes, et parce qu’ils ont dit : « nos cœurs sont incirconcis » » (Coran, 4 :155)
· « Mais ils ont rompu leur alliance, nous les avons maudits et nous avons endurci leurs cœurs. Ils altèrent le sens des paroles révélées ; ils oublient une partie de ce qui leur a été rappelé » (Coran, 5 :13)
· « Les juifs et les chrétiens ont dit : « nous sommes les fils de Dieu et ses préférés ». Dis : « pourquoi, alors, vous punit-il pour vos péchés ? Non…Vous êtes des mortels, comptés parmi ses créatures. Il pardonne à qui il veut ; Il punit qui il veut » » (Coran, 5 :18)

Ils ont aussi effrontément commis des péchés, sans que leurs rabbins et leurs prêtres ne les en empêchent :
· « Pourquoi leurs maîtres et leurs docteurs ne leur interdisent-ils pas de pécher en paroles et de manger des gains illicites ? Que leurs œuvres sont donc exécrables ! » (Coran, 5 :63)
· « Ils ne s’interdisaient pas mutuellement les actions blâmables qu’ils commettaient : que leurs actions étaient donc exécrables ! » (Coran, 5 :79)

Dieu a envoyé parmi eux son prophète Jésus, afin qu’il leur montre quelques miracles et les guide ainsi dans la bonne direction, mais ils l’ont rejeté, ils ont essayé de le tuer, et ont même prétendu qu’ils avaient réussi à le tuer alors que ce n’était pas vrai :
· « …ils ont dit : « nous avons tué le Messie, Jésus, fils de Marie, le prophète de Dieu ». Mais ils ne l’ont pas tué ; ils ne l’ont pas crucifié, cela leur est seulement apparu ainsi ». (Coran, 4 : 157-158)

Le Coran précise bien que de telles critiques ne sont pas dirigées contre tous les Juifs. Même lorsque le Coran critique les Juifs, il note toujours qu’ « il y en a parmi eux… » qui sont pieux et vertueux, qui recommandent ce qui est bien et interdisent ce qui est mauvais et qui essaient d’exceller les uns plus que les autres dans l’accomplissement des actes de charité et de bonté. Le Coran dit bien que ceux là, quel que soit le bien qu’ils font – et qui ne leur sera pas dénié- recevront leur récompense de Dieu (Cf Coran, 3 :113-115, 2 :62, et 5 :69). Le Coran dit même plus loin :
· « Nous les avons divisés, sur la terre, en communautés, il y a parmi eux des justes et d’autres qui ne le sont pas. Nous les avons éprouvés par des biens et des mots. Ils reviendront peut-être vers nous(…) Pour ceux qui s’attachent fermement au Livre ; pour ceux qui s’acquittent de la prière. Nous ne laisserons certainement pas perdre la récompense de ceux qui s’amendent » (Coran, 7 : 168-170)

Dieu s’adresse spécifiquement aux enfants d’Israël dans ces passages. C’est important, car cela montre que le message du Coran dans sa globalité s’adressait à tous les peuples, y compris les Juifs. Les passages critiques sont quant à eux dirigés contre des groupes spécifiques de personnes pour des actions particulières. Il ne faut donc pas considérer ces critiques comme des jurons contre des personnes simplement en raison de leur race.
2.   Le second type de critiques des juifs se trouve dans les passages incluant ceux que vous avec mentionnés, de la sourate de la Table :
· « Dis : « Vous annoncerais-je que la rétribution, auprès de Dieu, sera pire que cela ? » Dieu a transformé en singes et en porcs ceux qu’il a maudits ; ceux contre lesquels il est courroucé et ceux qui ont adoré les taghout. Voilà ceux qui se trouvent dans la pire des situations : ils sont les plus profondément égarés hors de la voie droite. » (Coran, 5 :60)

Les versets suivants critiquent les juifs et les chrétiens qui ont tourné en dérision le prophète Muhammad et son message. Ils ont fait de son appel à la prière un sujet de moquerie. Ils se sont opposés à lui alors même qu’il les appelait à croire en ce que Dieu lui avait révélé, et en ce qu’Il avait révélé avant lui par le biais de leurs propres prophètes. Ils sont devenus malveillants envers lui, et l’ont rejeté parce qu’il n’appartenait pas aux enfants d’Israël :
· « Poussés par la jalousie un grand nombre de gens du Livre voudraient, bien que la Vérité se soit manifestée à eux, vous faire revenir à l’incrédulité après que vous ayez eu la foi. » (Coran, 2 :109)

3. Conclusion


Prendre des passages du Coran sans tenir compte de leur contexte historique et textuel ne livre donc pas une juste compréhension de la problématique : cela est vrai aussi de la Bible, dont beaucoup de passages critiquent les juifs. Lisez la Bible, en particulier Micah (Chapitre 3 :1-12) et Osée (Chapitre 8 : 1-14) : dans ces extraits, les prophètes condamnent les juifs « qui exècrent la justice et qui rendent tortueux ce qui est droit » et qui ont « bâti Sion dans le sang et Jérusalem dans le crime ». Ces prophètes ont maudit Israël, qui est « parmi les nations comme un objet dont personne ne veut » et ont appelé Dieu à les maudire en envoyant « le feu sur les villes [de Juda] » et en faisant de Jérusalem « un tas de ruines ». Le prophète Ezéchiel appelait Israël « la maison des rebelles et une nation révoltée ». (Ezéchiel, chapitre 2)

De la même manière, dans le livre des Deutéronomes (chapitre 28 :16-68), Moïse avertit ainsi les juifs :
· « Yahvé enverra contre toi la malédiction, le maléfice et l’imprécation dans tous tes travaux, de sorte que tu sois détruit et que tu périsses rapidement, pour la perversité de tes actions, et pour m’avoir abandonné » (Deutéronome, 28 :20-23)

Dans l’évangile selon St Mathieu, Jésus reproche à maintes reprises aux juifs leur hypocrisie et leur injustice, et les condamne pour avoir tué les prophètes antérieurs :
· « Serpents, engeance de vipères ! Comment pourrez-vous échapper à la condamnation de la Géhenne ? » (St Mathieu, 23 :33)
· « Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants à la manière dont une poule rassemble ses poussins sous ses ailes…et vous n’avez pas voulu ! Voici que votre maison va vous être laissée déserte » (St Mathieu, 28 :37-38)

Cela semblerait donc étrange si quelqu’un venait à dire, sur la base de ces extraits, que la Bible, les prophètes hébraïques et Jésus, étaient antisémites et appelaient à l’extermination de tous les juifs et de l’Israël contemporain. De la même manière, interroger quelques passages du Saint Coran sur leur antisémitisme est sans mérite ( ?).

(Tous les versets cités du Coran sont tirés de la traduction de D.Masson, les versets de la Bible sont extraits de la Bible de Jérusalem)
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Le racisme

Messagepar Madz » 01 Déc 2008, 11:30

C'est de l'imam Abduljalil Sajid? ou y a des passage ou tu intervient? Bon je t'avoue que je n'ai pas eu le temps de tout lire (je prendrai le temps cette aprem). Par contre juste une petite question... avant de répondre au message mes yeux sont tombé sur ton dernier paragraphe Lol, et je cite:
l’extermination de tous les juifs et de l’Israël contemporain


Y'a t il une association entre les juifs et Israël? Est ce qu'on parle bien de nouvel État d'Israël (territoires palestiniens occupés ) ??

Rappelons qu'au début le discours insisté beaucoup sur le fait que si un peuple ne nous attaque pas, y'a aucune raison de le haïr ou le rejeté... dans le cas d'Israël (Palestine occupée) je pense que la question est un peu plus compliqué que sa.

PS: en aucun cas je mélange juifs et israéliens

Slm
Avatar de l’utilisateur
Madz
 
Messages: 483
Inscription: 09 Oct 2008, 19:09

Re: Le racisme

Messagepar dziri » 01 Déc 2008, 16:26

Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: Le racisme

Messagepar RFOX » 01 Déc 2008, 20:16

Wech dakhel le racisme avec la religion :?
Avatar de l’utilisateur
RFOX
 
Messages: 5029
Inscription: 14 Jan 2007, 11:50

Re: Le racisme

Messagepar Madz » 01 Déc 2008, 21:34

RFOX a écrit:Wech dakhel le racisme avec la religion :?


Parce que tout simplement il existe ce qu'on appelle le racisme religieux. J'ai presque envie de dire qu'il est a la mode depuis 2001, on pointe plus les noirs mais les musulmans. Il existe de plus en plus d'islamophobe malheureusement

Slm
Avatar de l’utilisateur
Madz
 
Messages: 483
Inscription: 09 Oct 2008, 19:09

Re: Le racisme

Messagepar raniarania » 02 Déc 2008, 21:22

Oué... c'est vachement à la mode depuis 2001 l'inimitié envers les musulmans,de la part de certains on se demande pourquoi :think:

Pour donner un autre exemple de " racisme " religieux .... on va pas chercher loin :mrgreen:

Beaucoup de musulmans envers les juifs :?
... 'être juif est devenus un outrage... limite on ne dit pas " 7achak "-( ==> pour ne pas dire qu'on le fait lol )- lorsqu'on parle de " juifs "
La aussi on se demande pourquoi :think:
Avatar de l’utilisateur
raniarania
 
Messages: 3620
Inscription: 02 Nov 2007, 18:50
Localisation: manich menna (3x) ghir google jabni hna...

Re: Le racisme

Messagepar Lechea » 02 Déc 2008, 21:57

Madz a écrit: J'ai presque envie de dire qu'il est a la mode depuis 2001, on pointe plus les noirs mais les musulmans. Il existe de plus en plus d'islamophobe malheureusement

Slm


Dis moi que pense tu des minorité chrétienne de nos pays qui vive dans la peur !!!???*
J'ose meme pas parler des juifs n'ont aucune place dans la société !!!!
Avatar de l’utilisateur
Lechea
 
Messages: 829
Inscription: 28 Nov 2007, 17:48
Localisation: Entre ici et ailleurs

Re: Le racisme

Messagepar dziri » 03 Déc 2008, 12:49

Lechea a écrit:
Madz a écrit: J'ai presque envie de dire qu'il est a la mode depuis 2001, on pointe plus les noirs mais les musulmans. Il existe de plus en plus d'islamophobe malheureusement

Slm


Dis moi que pense tu des minorité chrétienne de nos pays qui vive dans la peur !!!???*
J'ose meme pas parler des juifs n'ont aucune place dans la société !!!!




Tu dis ( nos pays ) je dois comprendre Arabes, Musulmans... ?!.
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: Le racisme

Messagepar Lechea » 03 Déc 2008, 21:42

Algéire surtous car tous les autres pays arabe à l'exeption de l'rabie saoudite repsecte leur minorité!

C'est incoryable meme en Iran les juifs ont toute leurs place dans la société et dire que c'est des gens de Ahli el kitab!!!

Ne me dite pas que c'est le pouvoir et la législation ! toute la société y est impliquée.
Avatar de l’utilisateur
Lechea
 
Messages: 829
Inscription: 28 Nov 2007, 17:48
Localisation: Entre ici et ailleurs

Re: Le racisme

Messagepar yasmyn » 04 Déc 2008, 13:14

Lechea a écrit:Algéire surtous car tous les autres pays arabe à l'exeption de l'rabie saoudite repsecte leur minorité!

C'est incoryable meme en Iran les juifs ont toute leurs place dans la société et dire que c'est des gens de Ahli el kitab!!!

Ne me dite pas que c'est le pouvoir et la législation ! toute la société y est impliquée.



Si l'algérie était réellement un pays musulman comme il le prétend, la minorité juive et chrétienne bénéficierait d'une protection suivant les préceptes de l'islam.
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Le racisme

Messagepar yasmyn » 04 Déc 2008, 13:20

RFOX a écrit:Wech dakhel le racisme avec la religion :?


Parce que comme un certain énergumène sur le forum s'enorgueillit d'être musulman en se mettant sur un pied d'estale par rapport à ses origines, ce texte avait pour but de lui montrer que la religion interdit tout simplement le racisme qui n'a pas lieu d'être d'être étant donné que nous sommes tous des humains avec des différences voulues par Dieu.
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Le racisme

Messagepar mirindou » 04 Déc 2008, 18:03

les juifs algériens, ont perdu leurs place dans la société algérien le jour ou ils ont accepté d'être français a l'encontre des musulmans.
mais je ne trouve aucun racisme de la société algérienne vis-a-vis des juifs et chrétiens d'origine.
Si tu parle de ceux qui ont changés de religion....La société reste un peut traditionnelle, et comme toute société dans le monde elle rejette le changement. Dit moi qu'elle est le sort du fils de prêtre qui devient musulman....
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: Le racisme

Messagepar dziri » 04 Déc 2008, 18:46

Le Décret Crémieux, d'Adolphe Crémieux, désigne les décrets N°136 et N°137 ayant trait à la citoyenneté française pour les « Israélites indigènes », les « Indigènes musulmans » et « les Étrangers » (appelés plus tard "les Européens d'Algérie") résidant dans les départements français d'Algérie. Le décret N°136 accorde d'office la citoyenneté française aux 35 mille Juifs d'Algérieréférence nécessaire, en ces termes : « Les Israélites indigènes des départements de l'Algérie sont déclarés citoyens français ; en conséquence, leur statut réel et leur statut personnel, seront, à compter de la promulgation du présent décret, réglés par la loi française. Toutes dispositions législatives, décret, règlement ou ordonnance contraires sont abolis ». Il est complété par le décret N°137 portant « sur la naturalisation des Indigènes musulmans et des Étrangers résidant en Algérie » qui prend effet à la majorité révolue de ces derniers (fixée à 21 ans) et à leur demande, à la différence des Israélites indigènes "déclarés" citoyens français de manière inconditionnelle.
wikipedia.org/wiki/Décret_Crémieux .
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: Le racisme

Messagepar Lechea » 04 Déc 2008, 19:49

Dziri c'est quoi le rapport ?
Avatar de l’utilisateur
Lechea
 
Messages: 829
Inscription: 28 Nov 2007, 17:48
Localisation: Entre ici et ailleurs

Suivante

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron