A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar soukardji » 10 Déc 2008, 00:56

A propos des fêtes de noël, jour de l'an, halloween, st Valentin, ect...
1. Introduction
2. Récit sur les échanges de pratiques religieuses
3. Propos de l'imam An-Naysaburi
4. Minimiser l'interdit revient à l'enfreindre
5. Propos de l'imam Ibn Kathir
6. Prise de conscience dans le suivi du Prophète
1. Introduction
Concernant les fêtes païennes et religieuses non islamique, à savoir entre autres:
- Noël
- Le jour de l'an
- Pâques
- Halloween
- La saint Valentin
- L'ascension
- Etc…
La religion du musulman est l'Islam, il a donc ses fêtes qui lui sont
propres, tout comme les adeptes de religions ont les leurs.
La question que nous sommes en droit de nous poser:
Pourquoi
moi en tant que musulman suis-je constamment harcelés, suis-je la cible
d'un prosélytisme incessant vers leurs religions (christianisme,
judaïsme, etc.), alors que pour l'Islam, c'est à peine si on supporte
son existence, et que l'on nous qualifie de prosélyte, voir même
d'extrémiste si on ose dire "non je ne veux pas fêter noël et le jour
de l'an, parce que je suis musulman" ?
Certains parmi nos
frères et sœurs, qui débutent dans leur spiritualité, dont la foi
commence à s'ancrer, ne verront certainement pas en quoi il y a un mal
à fêter noël et le jour de l'an, voir même la st valentin, Halloween,
etc.…
Alors saches mon cher frère, ma chère sœur, que ce n'est pas notre nouvelle année.
Nous les musulmans nous avons NOTRE calendrier : le calendrier hégirien.
C'est Allah et Son Prophète qui l'ont instauré. Ni moi, ni toi, ni personne d’autre.
Le calendrier auquel tu fais allusion, c’est le calendrier « grégorien ».
Nous, nous ne le reconnaissons pas, et nous ne nous mélangeons pas
notre religion avec ce par quoi le Prophète n'est jamais venu.
2. Récit sur les échanges de pratique religieuse
A La Mecque, les polythéistes étaient bien embarrassés avec cette
nouvelle religion que prêchait et prônait le nouveau Prophète. Les
dignitaires de la ville, étaient manifestement très gênés de voir
qu'une partie de la population avait délaissés les pratiques païennes
hérités de leurs ancêtres pour suivre la religion de Mouhammad.
Ne sachant pas trop comment y mettre un terme, les maîtres de La Mecque
allèrent à lui en vue de lui proposer un pacte, un échange, religieux,
dans le but de trouver un consensus dans les pratiques. Ils lui
proposèrent de pratiquer sa religion et la leur une année sur l'autre,
de manière alternative. Le but étant de l'amener, ainsi qu'à ses
compagnons de foi, d'une part, de les sortir de leur religion, mais
surtout à les amener à prendre l'habitude de désobéir aux préceptes
islamique en se cachant derrière le prétexte de l'échange des religions
et de l'ouverture d'esprit.
Aussi bien pour le Prophète que
pour les époques à venir, Dieu fit savoir à travers la sourate
suivante, prévu à cette effet comment il fallait agir face à cette
situation.
3. Propos de l'imam An-Naysaburi
Le très grand Imam, Asheykh An-Naysaburi nous délivre son explication:
1.Dis : "Ô vous les infidèles !
Qul ya ayyuha alkafiroona
2. Je n'adore pas ce que vous adorez.
La aAAbudu ma taAAbudoona
3. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
Wala antum AAabidoona maaAAbudu
4. Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
Wala ana AAabidun maAAabadtum
5. Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
Wala antum AAabidoona maaAAbudu
6. A vous votre religion, et à moi ma religion".
Lakum deenukum waliya deeni

Elle fut révélée au sujet d'un Raht "[groupe] des Qouraichites qui dirent:
"O Mouhammad ! Allons nous suivre ta religion et la notre ?
Adores nos divinités une année et nous adorons ta divinité la même
durée. Ainsi, si ce que tu nous a apporté est meilleur que notre
religion, nous l'aurions alors partagé avec toi, sinon c'est toi qui
aurais partagé avec nous en prenant ta part.
- Qu'Allah me protège leur dit le Prophète ! Je ne lui fais aucun associé".
Après qu'Allah fit descendre "Dis : "O vous, les infidèles !"
[…] jusqu'à la fin de la sourate, le messager de Dieu se dirigea au
matin vers la Mosquée Sacrée où les nobles de Qoureych et la leur
récité jusqu'à la fin. A ce moment les Qouraychites désespérèrent de
lui [qu'il fasse ce qu'ils lui avaient proposé].
4. Minimiser l'interdit revient à l'enfreindre
Graduellement,cette minimisation de l'outre passement de toutes les protections que
Dieu à mis pour notre intérêt morale, éthique, spirituel, mais
également aussi pour notre intégrité physique ; il suffit pour cela de
voir les repas gargantuesques qui sont délivrés, la consommation à
outrance, alors que des gens souffrent de la faim sur le pas de leurs
portes ; amènera à une totale banalisation de la pratique de ces fêtes
interdites.
Ce qui permet au diable de progresser dans son
plan, qui consiste à retarder la réflexion du musulman sur soi-même,
voir même à éteindre ce devoir qu'à le musulman de revenir à Dieu et à
Son Prophète en cas de litige. Et même pire que cela encore : Au lieu
de se remettre en question, de revenir à Dieu, nous nous mettrons à
être partisan de ceux qui les fêtent. Puis toujours dans la continuité
de son programme (du chaytane), tôt ou tard, seront fêtés pâques, puis
ceci puis cela et encore ceci et encore cela jusqu'à ce que l'on fête
toutes les fêtes chrétiennes et de toutes les religions dans nos
maisons de musulmans, tout en ne prenant jamais le temps de connaitre,
d'apprendre les règles, les conditions de nos propres fêtes.
La ilaha illa Allah, à quel point nous sommes arrivés aujourd’hui, à force de se dire « laisses, ce n'est pas grave »,
Allah dans Sa grandeur et Son amour pour nous, nous a appris la manière de
nous protéger, de protéger nos frères et sœurs, protéger nos familles,
nos couples, nos enfants, nos voisins, notre religion, notre
communauté…
Le verset du Coran "à eux leurs religions et à nous la notre", est en réalité un bouclier de protection en notre faveur.
5. Propos de l'imam Ibn Kathir
Le très grand Imam mouffassir (exégète) du Coran dont la renommée a
traversé les époques, et sur lequel tous les savants postérieur à son
époque se base pour fonder leurs leçons, dit ceci dans son exégèse
(tafsir):
Jâbir : L’Envoyé a récité cette sourate et la sourate de la Religion foncière dans les deux rak’a des tournées. Abu Hurayra :
L’Envoyé a récité ces deux sourates dans les deux rak’a du J’ajr. Il
est rapporté dans le hadith que cette sourate équivaut au quart du
Coran. At-Tabarâny : Quand l’Envoyé se mettait au lit, il récitait cette sourate.
Al-Hârith b. Jabla :
« O Envoyé de Dieu, ai-je dit, apprends-moi quelque chose que je dirai à mon sommeil.- Quand tu te mets au lit la nuit, a-t¬il dit, récite O Dénégateurs : elle est dénonciation de l’associance. »
Au nom de Dieu, le Tout miséricorde, le Miséricordieux
(1)Dis: « O dénégateurs
(2)je n ‘adorerai pas ce que vous adore
(3) non plus que vous n’êtes adorateurs de ce que j’adore
(4) ni moi adorateur de ce que vous aurez adoré
(5) ni vous adorateurs de ce que j’adore
(6)A vous votre religion, la mienne à moi. »

Celle-là est la sourate qui dénonce les actions des associants.
Le verset.Dis : « ø dénégateurs…" :
Parle de tout dénégateur sur la terre. Mais ceux à qui s’adresse ce discours
sont les dénégateurs de Quraych. Ces derniers ont appelé l’Envoyé à
l’adoration de leurs idoles durant une année, pour qu’eux adorassent
son Adoré durant une année. C’est pourquoi Dieu a fait descendre cette
sourate, dans laquelle Il ordonnait à Son Envoyé de se déclarer
innocent de leur croyance.
Le v : "je n’adorerai pas ce que vous adorez"
Signifie : je n’adore pas les idoles.
Le segment : non plus que vous n’êtes adorateurs de ce que j’adore : non plus que vous n’êtes adorateurs de Dieu l’Unique.
Le v. ni
moi adorateur de ce que vous aurez adoré : je ne suis pas votre voie
d’adoration. Moi j’adore Dieu de la manière que Dieu aime et accepte.
Le v. ni
vous adorateurs de ce que j’adore : vous ne suivez pas les préceptes de
Dieu, pour L’adorer, vous avez plutôt inventé des choses : Ils ne
suivent que la conjecture et les passions de l’âme.

L’Envoyé a en effet dénoncé la croyance des associants, et c’est
pourquoi le principe de l’Islam est : Il n’est de dieu que Dieu, tandis
que et Muhammad est l’envoyé de Dieu.
Autrement dit, il n’y a pas
d’adoré en dehors de Dieu, et il n’y a pas de voie d’adoration en
dehors de celle apportée par l’Envoyé.
Les associants vouent à des déités une adoration condamnée par Dieu. C’est pourquoi Il dit :
"A vous votre religion, et à moi ma religion."
Ce verset est synonyme de : S’ils te démentent, alors dis : « A moi mes
œuvres, à vous les vôtres » nos actes sont à nous, à vous les vôtres.
Selon Al Imam Al-Bukhâry, le segment "votre religion" désigne la dénégation. E le segment "la mienne" désigne l’Islam.
Selon un autre savant, le v. "Je n’adorerai pas ce que sous adorez"
signifie : Je n’adore pas ce que vous adorez, aujourd’hui et le temps
qui me reste à vivre.
Le v. "non
plus que vous n’êtes adorateurs de ce que j’adore". Selon les
spécialistes de la langue arabe, cette manière de dire fait fonction de
confirmation.
6. Prise de conscience dans le suivi du Prophète
O mon âme, tu es venu à moi avec l'idée bien pensante qu'il n'y a rien de
mal à fêter noël, le jour de l'an, la saint valentin, pâques,
Halloween, et toutes les autres fêtes", saches que le Prophète a
demande a immédiatement demandé protection auprès de Dieu à l'écoute de
cela, et qu'il s'est publiquement désengagé en désavouant leurs fêtes
et leurs rites. Donc par là même, je me dois de rappeler à ma propre
âme la parole d'Allah :
Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Dieu. Et quiconque tourne le
dos… Nous ne t'avons pas envoyé à eux comme gardien.
(Sourate 4, verset 80)
L'application des recommandations divine sur l'exemple de la meilleure
créature de l'Univers, à savoir notre bien-aimé envoyé Mouhammad (salla
Allahou 3alayhi wa salam) est valable partout et en toute époque, sans
aucune exception. Et le fait que l’on habite ici ou ailleurs, à cette
époque ou à une autre, ne lève pas du devoir qu'à chaque musulman
d'appliquer pleinement sa religion, et il n'est contraint en rien, et
cela en aucune manière de suivre et surtout pas de transmettre des
pratiques d'une religion qui n'est pas la sienne.
Lorsque nous sommes confrontés à ce type de situation, à des évènements tels
que "noël" ou "le jour de l'an". Le croyant, la croyante doit revenir
Au Coran et à la Sounna bienfaisante, pour puiser dans la lumière de la
réussite, et être ainsi sur le chemin bien-guider.
Lorsque le diable vient à ton oreille te dire quelques mots afin de jeter le
trouble en toi, que ta raison et ton cœur rassemblent leurs forcent et
disent :"Dieu m'a honoré en étant musulman, musulmane. Il a mit à
notre disposition les deux fêtes que sont "Al Aid Al fitr (à la fin du
Ramadhan) et Aid Al Adh ha" (fête du sacrifice), Dieu sait parfaitement
ou je vis, dans quel contexte je vis, à quelle époque je vis.
Il ne m'a pas opprimé en me mettant dans ce contexte, bien au contraire,
c'est le contexte qui correspond le mieux aux capacités de ma personne,
à vaincre les épreuves, à contourner les obstacles, à condition bien
évidemment de rester fermement attaché au Coran et à la Sounna. Peu
importe le regard des gens, il est bien moins pénible à supporter que
la désobéissance à Dieu le jour du jugement.
A vrai dire, peu m'importe leurs satisfactions, elle est bien moins bénéfique que la course à l'agrément du Tout-Puissant."
O mon frère, o ma sœur, tourne ton cœur vers Allah, et dis lui que
tu es musulman, que tu es musulmane. Et qu'être musulman, être
musulmane, cela consiste à se soumettre pleinement, par la raison, par
le cœur, et par le corps aux règles de Dieu. Peu importe l'endroit, peu
importe la date et peu importe au milieu de qui je suis.
Quel fierté d'avoir offert son cœur à Allah.
Le fait de venir avec l'intention de "simplement" fêter le jour de l'an"
et non pas de vouer un culte à autre qu'à Dieu, cela signifie que la
personne ne tient pas compte des recommandations de Dieu à travers Ses
versets du Coran.
Il est établit que celui qui obéit au Prophète obéit à Dieu. Conformément à parole Prophétique :
D'après Abou Horayra, le Prophète a dit :
"Celui qui m'a obéit a obéit à Dieu et celui qui m'a désobéit a désobéit à Dieu..."
(Al-Boukhari - Volume 9, livre 89, numéro 251).
Il n'appartient pas aux musulmans d'intervenir sur une affaire à propos de laquelle Dieu et Son Prophète ont déjà tranché :
Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois que Dieu et
Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur
façon d'agir. Et quiconque désobéit à Dieu et à Son messager s'est
égaré certes d'un égarement évident.
(Sourate 33, verset 36)
Quant à ceux qui viennent à toi dans le but qu'il te fasse prendre part à
leurs fêtes, il est du devoir du musulman, de la musulmane, de répondre
par la plus grande sagesse et la plus grande sociabilité, de respecter
les autres pour ce qu'ils sont et pour ce qu'ils pratiquent, respecter
leur religion, mais il incombe au musulman et à la musulmane de
décliner leurs invitations, cela aussi courtoise soit-elle.

Le musulman reste musulman dans toutes les circonstances. Louanges à
Dieu qui m’aime et m’a appris comment me protéger : Le suivi et
l'attachement ferme au Coran et la Sounna.

Source:
Asbab Annouzoul (les causes de la revelation du Coran)
Abu Hassan Ali Ibn Ahmad Ibn Muhammad Ibn Ali Al Wahidi An-Naisaburi
Tafsir du Coran par Al Iman Isma'il Ibn Kathir
Hadith authentifié par Al Boukhari
http://islamoncoeur.free.fr
soukardji
 
Messages: 259
Inscription: 10 Nov 2008, 01:00
Localisation: Actudz

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar bouroumba » 11 Déc 2008, 00:23

C'est l'hôpital qui se moque de la charité !....;
bouroumba
 
Messages: 701
Inscription: 14 Juil 2008, 21:15

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar soukardji » 11 Déc 2008, 03:20

bouroumba a écrit:C'est l'hôpital qui se moque de la charité !....;
c'est à dire explique !!

qui est l'hôpital et qui est la charité ?
soukardji
 
Messages: 259
Inscription: 10 Nov 2008, 01:00
Localisation: Actudz

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar dziri » 12 Déc 2008, 11:17

ça dépend de quelle rive sommes-nous !.
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar netsba » 12 Déc 2008, 12:15

je préfère de loin fêté le nouvel ans (grégorien) que de me prendre la tete pour savoir quel jour on est.

for exemple: l'aîd chez nous c'etais le lundi et chez les marocains le mardi ! donc il y a décalage quelque part.

et franchement qui utilise leurs calendrier a la con ?
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar dziri » 12 Déc 2008, 14:24

netsba a écrit:je préfère de loin fêté le nouvel ans (grégorien) que de me prendre la tete pour savoir quel jour on est.

for exemple: l'aîd chez nous c'etais le lundi et chez les marocains le mardi ! donc il y a décalage quelque part.

et franchement qui utilise leurs calendrier a la con ?


Je ne me pose pas de questions ; je participe à toutes les fêtes , pourvu qu'on s'amuse.
Sauf que je ne vais pas à l'église. :grin:
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar xvingt » 12 Déc 2008, 15:18

Bonjour,
une foi, n'est pas coutume, je vais intervenir ici.

A part les Fêtes inhérentes à chaque religion,
(à l'origine, Noêl est la Fête de la Nativité, et non une opération commerciale)
Le jour de l'An peut être Grégorien, chinois, Arabe ou Amazigh si cela est différent ?
Chaque "citoyen" peut ainsi que les Fêtes religieuses s'y "adonner",
et, il est de bon ton, de l'accepter, ou d' y participer, ne serait ce,
que par respect.

Pour les Fêtes "du Travail", et/ou:
Hallowen (importée des EU - purement commercial)
St. Valentin,
Fête des Mères,
Fête des Pères,
Fête des Grand' Mères, des Grands' Pères, etc....
Tout cela est purement commercial et vient en très grande partie,
du "syndicat de la corporation des Fleuristes".
(pour mettre du beurre dans les épinards - augmenter le chiffre d'affaire)
Donc, a chacun, de faire comme il le ressent. lol

Enfin, c'est comme cela que je raisonne;
mais, parfois quand l'on me tape dessus;
je résonne comme un tambour. (rien à voir, mais j'ai plaisir à la sortir) :oops:
Avatar de l’utilisateur
xvingt
 
Messages: 1724
Inscription: 17 Fév 2008, 17:50
Localisation: ******* Elsass Lothringen

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar Madz » 13 Déc 2008, 06:05

xvingt a écrit:Bonjour,
"syndicat de la corporation des Fleuristes"


Mdr, pas mal en partenariat avec les femmes!!

D'un point de vue religieux et sans philosopher dessus, les musulmans n'ont que deux fetes dans l'année (Aid el fitr et Aid al Adh'ha). Le reste n'est pas censé nous concerné. Bon apres on trouve des sapins décoré meme en Algérie donc...
On commence aussi avec la st valentin ... et bientot on aura Halloween...et VIVE L'ALGERIE!!!!

Slm
Avatar de l’utilisateur
Madz
 
Messages: 483
Inscription: 09 Oct 2008, 19:09

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar finnisher » 13 Déc 2008, 08:05

Faut vivre est laisser vivre.
Avatar de l’utilisateur
finnisher
 
Messages: 2474
Inscription: 04 Aoû 2007, 16:04
Localisation: Fi Darna

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar Arslane » 14 Déc 2008, 23:52

?????? ???? ??????? ????

On fait ce que bon nous semble, et cela vu nos us, notre religion, notre appartenance() et enfin la société où on vit.
Avatar de l’utilisateur
Arslane
a c t u n i g h t
 
Messages: 7567
Inscription: 10 Déc 2006, 23:11
Localisation: W E S T

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar mirindou » 15 Déc 2008, 04:51

rien n'est exacte dans la mesure du temps. ni l'année lunaire ni l'année grégorien.
dans une autre planète l'année solaire serra plus/moins long. et pour la lunaire ....dépend de combien de lunes existent pour cette planète.
pour le conte ne change rien dans la tète faire la fête le 31 janvier ou pas. car le cerveau ne va pas mémorisé cette fête avec une horloge et ajoute des jour et des heure. Mais c'est plus nos agendas et horloges qui peuvent faire dénombre le temps. Alors si ont la fête c'est plus pour le plaisirs ou pour la religion suivons notre vision, ou pour rassemble a autrui et lui faire plaisirs....
Au cours de la dernière seconde cette année, le temps universel donné par les horloges atomiques sera ajusté afin de tenir compte des variations de la rotation de la Terre.
http://www.lespasseurs.com/dotclear/ind ... embre-2008

avant ont les appelais année (3ame) El Foul, ou 3ame eddebbane ou 3ame ledjrade. chaque année avec son évènements spécial. maintenant avec la mondialisation au vaux mieux utilisé les chiffres et le même dénombre
mais le cerveau retient toujours plus les événements, comment l'année des inondation, l'année de l'assassinat de Boudiaf......
Avatar de l’utilisateur
mirindou
 
Messages: 5385
Inscription: 03 Sep 2006, 18:17
Localisation: 3and el djirane

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar dziri » 15 Déc 2008, 15:22

Pour les Fêtes "du Travail", et/ou:
Hallowen (importée des EU - purement commercial)
St. Valentin,
Fête des Mères,
Fête des Pères,
Fête des Grand' Mères, des Grands' Pères, etc....
Tout cela est purement commercial et vient en très grande partie,
du "syndicat de la corporation des Fleuristes".
(pour mettre du beurre dans les épinards - augmenter le chiffre d'affaire)
Donc, a chacun, de faire comme il le ressent. lol

Le 20 avril, c'est la Fête des Secrétaires.
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar youssef69003 » 15 Déc 2008, 18:05

sans oublier :
la toussaint.
sainte catherine.
la journee de la femme.
la journee de l'enfant.
la saint francois d'assise (fete des animaux) qui pointe le bout du nez depuis 2-3 ans.
la journee de lutte contre le sida.
la journee du cancer du sein.
j'en oublie?
youssef69003
 
Messages: 1207
Inscription: 15 Aoû 2008, 12:15

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar zakichan007 » 04 Jan 2009, 13:36

Noël ou pas Noël ?

?? ????? ?????? ???? ????????
[?????? ???????? ]


Muhammad Ibn Saleh Al-Outheymine

???? ?? ???? ????????



Traduction : Abu Hamza Al-Germâny
?????: ??? ???? ????????
Révision : Abbas Al-Barissy
??????: ???? ????????


Publié par le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)
www.islamhouse.com
L’islam à la portée de tous !
?????? ???????? ?????? ?????? ???????? ??????? ?????? ??????
1429-2008








Au nom d’Allah, l’Infiniment Miséricordieux, le Très miséricordieux
Noël ou pas Noël ?

L’avis juridique concernant le fait de féliciter les mécréants à l’occasion de leurs fêtes

Cheikh Mohammed Ibnou Sâleh Al-Otheïmîne
(Qu’Allah lui fasse miséricorde)


Questions :

Honorable cheikh Mohammed Ibnou Al-Otheïmîne… Que la paix, la miséricorde et les bienfaits d’Allah soient sur vous…
• Quel est l’avis juridique concernant le fait de souhaiter « joyeux noël » ou « bonne année » aux mécréants qui travaillent avec nous ?
• Comment leur répondre s’ils nous souhaitent « joyeux noël » ou « bonne année » ?
• Est-il permis d’aller aux endroits où sont célébrées les fêtes pour cette occasion ?
• La personne, prend-elle des péchés, si elle effectue une des choses citées précédemment sans mauvaise intention, mais seulement par complaisance ou par timidité ou par gêne ou pour d’autres causes, etc.
• A-t-on le droit de leur ressembler concernant cela ?
• Répondez-nous et vous serez récompensé…

La réponse détaillée :

Au nom d'Allah l'infiniment miséricordieux, le très miséricordieux, que la paix, la miséricorde et les bienfaits d’Allah soient sur vous également…

L’avis juridique concernant le fait de féliciter les mécréants :

Souhaiter joyeux noël aux mécréants ou toutes autres congratulations liées à leur religion est interdit. Ceci, selon l’unanimité des savants comme l’a rapporté Ibnou Al-Qayyim -qu’Allah lui accorde sa miséricorde- dans son livre « Les règles concernant Ahlou Adhimma » dans lequel il dit :
« Est considéré comme interdit, le fait de féliciter les mécréants à l’occasion de leurs fêtes distinctives selon l’avis de l’unanimité des savants. Par exemple, leur souhaiter les meilleurs vœux pour leurs fêtes ou leur carême en disant : je te souhaite une joyeuse fête ou vos meilleurs vœux pour cette fête, et ainsi de suite. Ceci, même si la personne en disant cela n’est pas tombée dans la mécréance, elle est tout du moins tombée dans ce qui est interdit. Cet acte est semblable au fait de féliciter une personne qui se prosterne face à la croix. Plus encore, cet acte est plus grave aux yeux d’Allah et plus détesté par lui que de féliciter la personne qui boit de l’alcool, qui tue une personne ou qui fornique, etc. Beaucoup de personnes ignorantes en religion tombent dans ce genre de transgression sans pour autant se rendre compte de la répugnance de leur acte. Celui qui félicite une personne pour un péché, une innovation ou pour une mécréance s'est exposé à l'abomination et au mécontentement d'Allah. » Fin de citation d'Ibnou Al-Qayyim -qu'Allah lui accorde sa miséricorde-

Les féliciter revient à approuver leurs actes :

Féliciter les mécréants à l'occasion de leurs fêtes religieuses est compté parmi les interdictions. Cet acte a atteint un degré tel comme l'a décrit Ibnou Al-Qayyim, car les féliciter revient à approuver leurs rites de mécréance et a agréé ce qu'ils font, même si le musulman n'agrée pas cela pour lui-même. Cependant, il est interdit au musulman d'agréer les rites des mécréants ou congratuler à cette occasion une autre personne, car Allah n'agrée pas cela. En effet, Allah –Glorifié et Exalté soit-Il- dit :

"???? ?????????? ??????? ??????? ??????? ???????? ???? ??????? ??????????? ????????? ?????? ?????????? ???????? ?????? "

« Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. Cependant, il n'agrée pas de ses serviteurs la mécréance. Et si vous êtes reconnaissants, il l'agrée pour vous. » [Sourate les groupes ; verset 7].

Et Il dit –Glorifié et Exalté soit-Il- :
"????????? ?????????? ?????? ????????? ???????????? ?????????? ????????? ????????? ?????? ?????????? ??????"

« Aujourd'hui, j'ai parachevé pour vous votre religion et accompli sur vous mon bienfait et j'agrée pour vous l'Islam comme religion. » [Sourate La Table Servie verset 3].

Souhaiter les meilleurs vœux aux mécréants à l'occasion de leurs fêtes est interdit, qu'ils s'agissent de collègues de travail ou pas. S'ils nous souhaitent les meilleurs vœux à l'occasion de leurs fêtes, nous ne devons pas leur répondre, car ce n'est pas notre fête et ce genre de fêtes n'est pas agréé par Allah. En effet, celles-ci sont soit des innovations au sein même de leur religion ou sont soit légiférées au sein de leur religion, mais sont désormais abrogées par l'islam qui est la religion qui fut envoyée à Muhammad –Prières et Salut d’Allah sur lui- pour toutes les créatures. Allah –Glorifié et Exalté soit-Il- dit :
"?????? ???????? ?????? ?????????? ?????? ?????? ???????? ?????? ?????? ??? ?????????? ???? ?????????????"

« Celui qui désire une autre religion que l'Islam, Allah n'agréera point cela de lui et il sera dans l'au-delà parmi les perdants. » [Sourate la famille de Imrâne verset 85].

L'avis sur le fait de répondre à leur invitation :

Répondre à l'invitation à leurs fêtes est interdit au musulman, car cela est plus grave que de les congratuler. En effet, cela implique le fait d'y participer. De même, il est interdit à tout musulman de ressembler aux mécréants en organisant des festivités à cette occasion, en s'offrant des cadeaux, en distribuant des gâteaux ou toutes sortes de plats, en cessant de travailler ce jour-là ou tout ce qui peut ressembler à cela. On ressort cela de la parole du Prophète –Prières et Salut d’Allah sur lui- :

« Celui qui ressemble à un peuple en fait partie. »

Le cheikh de l'islam Ibnou Taïmya -qu’Allah lui accorde sa miséricorde- a dit dans son livre intitulé “Iqtiddâ' As-Sirâti Al-Moustaqîme Moukhâlafata Ashâbi Al-Jahîme” :
« Ressembler aux mécréants à l'occasion de leurs fêtes conforte ces derniers dans leur fausseté et ceci peut les encourager à profiter de l'occasion (pour se renforcer) et à mépriser les plus faibles (d'entre les musulmans). » Fin de citation.

Non à la transigeance et aux concessions :

Celui qui commet une des choses citées est considéré comme pécheur, même si cela a été commis par complaisance, par sympathie, par honte ou pour toutes autres causes, car ceci est considéré comme une concession d'un devoir de la religion d'Allah. De plus, cela est une cause du raffermissement des cœurs des mécréants, mais aussi un moyen pour eux de prétendre leur religion supérieure aux autres. C'est à Allah seul qu'on demande de donner la victoire aux musulmans au moyen de leur religion et qu'Il leur octroie le raffermissement dans cette voie et qu'Il leur donne le dessus sur leur adversaire, c'est certes Allah qui est fort et tout-puissant.

La louange est à Allah le Seigneur de l'univers et que le salut d'Allah et la bénédiction soient pour notre Prophète Muhammad, comme pour sa famille et tous ses compagnons…

Ecrit par Mohammed Ibnou Sâleh Al-Otheïmîne (qu'Allah lui fasse miséricorde) le 25/05/1411 H.
Traduit de l'arabe par Abu Hamza Al-Germâny et révisé par Abbas Al-Barissy

Publié par
Le bureau de prêche de Rabwah (Riyadh)
www.islamhouse.com
zakichan007
 
Messages: 1
Inscription: 04 Jan 2009, 12:30

Re: A propos des fêtes de noël, jour de l'an,st Valentin, etc...

Messagepar ribouh-elfinteur » 04 Jan 2009, 23:57

Abu Hamza Al-Germâny quel beau nom....
ribouh-elfinteur
 
Messages: 275
Inscription: 25 Aoû 2007, 10:15
Localisation: France


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron