Le Sahara propriété française : De Gaule en a rêvé, Boutefli

Faites nous juste l'économie des longs débats

Le Sahara propriété française : De Gaule en a rêvé, Boutefli

Messagepar biman » 14 Jan 2009, 14:20

Ventes à la découpe de l’Absurdistan
« Les entreprises françaises sont intéressées par la privatisation en Algérie ». Le Jeune Indépendant, 9 mai 2006.

NB : Petite erreur de frappe que nous pardonnerons aisément à l’auteur de cet article, il s’agit de la privatisation DE l’Algérie et non de la privatisation EN Algérie.

Les entreprises françaises sont très intéressées par le programme de privatisation lancé par les autorités algériennes dans tous les secteurs d’activités et notamment par l’ouverture du capital d’Algérie Télécom, a déclaré hier le ministre français délégué à l’Industrie, M. François Loos […]. Le ministre français a qualifié cet accord d’important du fait qu’il porte sur « des éléments concrets [sic !] dont les résultats pourront se vérifier dans à peine six mois ». Dans son côté, le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, M. Boudjemaâ Haïchour, a souligné que la coopération avec la France est « dense et diversifiée », la preuve en est que dans ce secteur, 7 contrats d’un montant global de plus de 15 millions d’euros ont été signés avec des entreprises françaises dans le domaine de l’appui à la mise en place des différentes entités issues de la restructuration du secteur [re-sic !] et que 63 contrats commerciaux d’un montant de 128 millions d’euros ont été également signés avec des entreprises françaises au cours de ces dernières années. […] [M. François Loos] doit également rencontrer le ministre de l’Energie et des Mines. Le but étant, lors de cette dernière rencontre, « d’approfondir les relations dans ce domaine ». « Nous souhaitons travailler davantage ensemble et améliorer nos relations commerciales », notamment sur le plan de l’approvisionnement en gaz, a déclaré le ministre français.

Analyse : Tant de cynisme confine à la candeur ! On leur donnerait le bon dieu sans confession, à ces organisateurs de la colonisation new look de l’Algérie… Mais sacrés Algériens tout de même, que l’on découvre - au fil des contrats prodigues signés par le gouvernement Bouteflika - incapables de construire leurs immeubles (au point que ce sont les Chinois que le font), incapable de produire quoi que ce soit (au point qu’on leur fasse venir de France jusqu’à leurs légumes), incapable de transporter leur courrier (si bien que c’est la Poste française qui devra s’en occuper), incapable de planter des poteaux électriques (si bien que c’est Alstom qui s’en charge), incapable de creuser des puits de pétrole (si bien que c’est Total qui s’en charge), incapable de creuser des tunnels, s’occuper de leur eau, éduquer leurs enfants, un vrai sous-peuple tout bon à s’adonner à l’émeute.

Le Sahara propriété française : De Gaule en a rêvé, Bouteflika l’a fait…
Total annonce une découverte pétrolière à Timimoune. El Khabar, 8 mai 2006.

Le Groupe Français Total a annoncé une nouvelle découverte dans le domaine des hydrocarbures en Algérie et plus précisément dans la région de Timimoune, cette découverte est la huitième du genre depuis le début de l’année, ce qui conforte les réserves pétrolières et gazières actuelles. Après avoir réussi, grâce aux partenariats avec de grands groupes internationaux, à atteindre le niveau de réserves enregistré durant les opérations de nationalisation en 1971 et à le dépasser même, les découvertes annoncées cette année prédisent un nombre record de découvertes, qui allait de 5 à 10 découvertes par an durant les cinq dernières années et notamment aux alentours de « Hassi Barkin » et « Orhoud ». Le groupe Français qui active en Algérie depuis 1946 a annoncé dans un communiqué qu’il avait enregistré une nouvelle découverte gazière dans la région de « Timimoune » à 500 km de « Hassi Rmel » dans une région de prospection et dont il possède un taux de 63.75% contre 25% appartenant à Sonatrach et 11.25% à « Sibsa » l’Espagnole.

La capacité de production du puit découvert est estimée à 235 mille mètres cube par jour, le même communiqué, paru sur le site Internet du groupe Français, indique que les opérations de prospection se poursuivent dans la région de Timimoune et que la compagnie active actuellement dans quatre points principaux qui sont le bassin d’El Hamra, qui est une région très riche en pétrole, Ti Fouille, Tainkourt, à Bechar, et Timimoune, en plus de Rouroud Lakhrouf et Ourhoud à travers sa participation dans la compagnie Espagnole Sibsa.

Analyse : Lorsque les nationalisation ont eu lieu en 1971, la France était prête à concéder de bonne grâce 50 % des réserves à l’Algérie, ce à quoi Boumediene a opposé un refus catégorique : il voulait avoir un contrôle absolu des richesses du pays.

Bouteflika est depuis passé par là. La seule raison économique qui aurait pu justifier de faire passer la quote-part au-delà des 49 % admis partout ailleurs dans le monde au profit des exploitants étrangers est la difficulté technique d’accès (nappes sous-marines, grandes profondeurs, marécages, etc.).

Or, sur l’ensemble du Sahara, il suffit de creuser à l’aveugle pour voir jaillir le pétrole. Ce qui signifie que les sociétés étrangères n’ont aucun investissement prospectif à faire pour trouver du pétrole. Elles choisissent au demeurant des zones où elles sont déjà assurées de trouver l’or noir, les explorations ayant déjà été effectuées par Sonatrach. À titre indicatif du caractère abusif des lois sur les ressources minières et en hydrocarbures, en décembre dernier, une compagnie canadienne qui a obtenu une concession d’uranium dans le Sahara s’est dépêchée de la revendre à un autre exploitant, au prix réel du marché, pour se faire une substantielle marge bénéficiaire. C’est dire le scandale, sur lequel les Algériens sont « libres » de n’avoir rien à dire. Liberté pour laquelle la presse algérienne est d’ailleurs disposée à ouvrir ses larges colonnes !

L’Algérie paye pour assurer la sécurité des hydrocarbures… qui ne lui appartiennent plus
Un contrat de 100 millions de dollars signé. Des Japonais pour sécuriser une raffinerie d’Arzew. Le Quotidien d’Oran, 9 mai 2006

Sonatrach et le groupement japonais IHI/ITOCHU ont signé hier un contrat relatif à la réalisation du projet de réhabilitation et de sécurisation du complexe de séparation des gaz de pétrole liquéfiés d’Arzew, GP2Z. Le contrat en question, de près de 100 millions de dollars, porte notamment sur le remplacement des équipements vétustes par d’autres répondant aux standards internationaux, l’installation de nouveaux équipements pour assurer une meilleure flexibilité dans l’exploitation, la délocalisation de certains équipements et l’amélioration du système de contrôle et des systèmes de sécurité des installations. […]

Le PDG du groupe Sonatrach a rappelé, lors de son intervention, les financements conséquents dégagés par le groupe, et qui vont atteindre au cours de la période 2006-2010 plus de la moitié de l’enveloppe consacrée à la réalisation du plan HSE, estimée entre 1,2 et 1,5 milliard de dollars. […] L’orateur a souligné la compétence [sic !] d’IHI et d’ITOCHU, deux parmi les plus anciens partenaires de Sonatrach qui l’ont accompagnée dans la réalisation et la construction de nombreux de ses projets industriels depuis une trentaine d’années, notamment dans l’Aval. S’adressant aux responsables des deux entreprises nipponnes, le PDG du groupe Sonatrach a estimé qu’« il y a encore de nombreuses opportunités d’investissements en partenariat dans l’Amont comme dans l’Aval, en Algérie comme à l’étranger qu’il est possible de saisir ensemble dans les formes d’association les plus diversifiées ». Analyse : Au tarif habituel de 20 % de dessous de table, le pot-de-vin doit s’élever à quelque 20 million d’euros. Mais là n’est pas le pire. Car voilà à quoi serviront les 25 % de revenus du Sahara qui sont la quote-part peau de chagrin de l’Algérie : sécuriser les 75 % qui vont aux exploitants étrangers.
biman
 
Messages: 402
Inscription: 25 Aoû 2006, 14:29
Localisation: quelque part planete

Re: Le Sahara propriété française : De Gaule en a rêvé, Boutefli

Messagepar ARKANGE » 14 Jan 2009, 15:16

et voila !!! c'est tout ce qui nous manqué !!! restait plus que ça !!!
eh ben !!! les dirigeants veulent la privatisation , ben on est pas sortit de la merde alors !!!
et en plus les fromages qui puent sont interessés !!!
decidement ce boutef veut vraiment couler notre pays encore plus , vraiment plus , toujours plus !!!
j'espere qu'il fera pas un 3eme mandat ce sale f*** de *u**" !!!
quand est ce qu'il va crever aufait ???!!! si il tient encore , ben c'est uniquement grace à ces ingections !!! c'est un mort vivant !!! loool
j'vous jure que si la privatisation pose ces pieds ici , ben on peut dire bye bye à notre pays !!! le capitalisme nous pourrit la vie , il nous l'a deja fait pourrir , et là encore plus !!!
normalement ils doivent poser la question au peuple , et c'est à lui de decider pour ou contre la privatisation !!!
moi j'suis à 547.03% CONTRE !!!
mon Dieu !!! que Dieu soit avec nous dans l'avenir !!!

aufait , qui est CONTRE et qui est pour ???!!!
Avatar de l’utilisateur
ARKANGE
 
Messages: 203
Inscription: 11 Jan 2009, 00:24
Localisation: Wahrane

Re: Le Sahara propriété française : De Gaule en a rêvé, Boutefli

Messagepar bed » 16 Jan 2009, 09:09

Il est pour certains qui investissent à long terme, contrairement à nous.
nous réunissons tous les signes d'un déclin annoncé.
Cette forme de colonisation est plus virulente et plus avilissante que celle qu'on a connu dans le passé.
bed
 
Messages: 19
Inscription: 22 Déc 2008, 17:28

Re: Le Sahara propriété française : De Gaule en a rêvé, Boutefli

Messagepar hmizou18 » 21 Jan 2009, 16:48

j'ai qu'un truc a dire ça m'éccoeurre tous ça
hmizou18
 
Messages: 4
Inscription: 21 Jan 2009, 16:17


Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron