Revendiquons nos droits à l’occasion des éléctions

Faites nous juste l'économie des longs débats

Revendiquons nos droits à l’occasion des éléctions

Messagepar Massinissa » 05 Fév 2009, 17:29

Bonjour

Que pensez vous si nous nous mobilisons durant la campagne électorale pour débusquer les candidats et leurs comités de soutient de leurs hypocrisie et les forcer à discuter des vrais problèmes de l’Algérie?

Je m’explique, en tant que jeune Algérien diplômé depuis 7ans,
Chômeur et toujours célibataire, je propose aux jeunes Algériens d’en profiter de la petite ouverture démocratique de la campagne électorale pour harceler les candidats à l’élection présidentielle (surtout le candidat vainqueur à l’avance) par les questions qui les mettront mal à l’aise, par exemples :

-) Pourquoi l’Algérie n’investit pas la rente pétrolière dans des investissements rentables dans l’agriculture et l’industrie pou créer une vraie relance économique et des postes d’emplois permanents ?

-) Pourquoi l’état Algérien a placé 138 milliards de Dollars dans les caisses des pays occidentaux au lieu d’investir ces réserves de change en Algérie ?

-) Pourquoi Bouteflika refuse d'évoquer le piston à l'emploi d'ont sont victimes les jeunes diplômés fils du peuple qui n’ont pas LEM3AREF nécessaires pour espérer un poste d’emploi?

-) Pourquoi Bouteflika refuse d'adopter un texte clair contre le favoritisme et Hogra à l’emploi?


Si nos réserves de changes en profitent aux Américains pour les investir et résoudre les problèmes du chômage des jeunes Américains alors que nos jeunes sombrent dans la misère, dans ce cas Bouteflika doit demander aux jeunes américains pour voter pour lui, je pense que ce n’est pas normal qu’ils ont besoin de nous uniquement à la période des élections.

En consentant et fermant l’œil sur le piston, normalement ils ne nous demanderons pas de voter nous qui sommes exclus des recrutements par les fils des cadres et des militaires, normalement ils se contenteront du vote des Algériens nantis et favorisés par le système rentier.

Si jamais Bouteflika et son entourage prêtent une petite considération à nous, ils doivent donner leur avis sur les revendications suivantes :


1) L’état doit lancer un vaste programme de relance de l’agriculture Saharienne (en particulier) par investissement direct de l’état (nous n’accepterons plus que l’Algérie applique scrupuleusement les recommandations du FMI nous interdisant d’investir directement dans les secteurs productifs). Il est quasi certain qu’une vraie relance de l’agriculture résorbera totalement le chômage et créera des ressources durables pour le pays. L’Algérie pourra inonder le marché européen en produits agricoles, alors mobilisons nous pour exhorter l’état à opter pour des investissements importants dans l’agriculture au lieu de gaspiller l’argent du peuple dans des projets qui ne sont ni rentables ni urgents (l’autoroute ne donnera pas à manger à nos jeunes, elle servira aux barons de l’import/import pour accélérer leurs transactions).

2) Retrait de nos réserves de changes placées dans les caisses de trésor des pays occidentaux et affectation de ces ressources directement dans des projets de développement de l’agriculture pour créer des postes d’emploi à nos jeunes.
3) Adopter un texte claire contre le favoritisme et Hogra à l’emploi ; Nous devons plus accepter et tolérer les pratiques de piston qui porte le préjudice le plus grave à l’Algérie : le piston est généralisé, des incompétents sont favorisés à occuper des postes de responsabilité tandis que les compétents sont exclus et forcés à l’exil ; pourquoi les cadres de l’état et les militaires attribuent par favoritisme net à leurs fils des postes d’emploi à SONATRACH et dans les sociétés pétrolières étrangères et administrations de l’état tandis qu’ils recommandent aux fils du bas peuple ASSABR et de chercher des postes d’emploi précaires chez les privés ou même des contrats de pré-emploi avec des salaires de misères? A ce titre des sanctions sévères doivent être appliquées aux recruteurs véreux et des mesures facilitant le recours à la justice (frais de justice supportés par l’état, affaire à traiter en urgence par les juges,..) doivent être accordées aux diplômés lésés.

Enfin, qu’en pensez vous de l’utilisation de cette campagne pour faire entendre ces revendications ? Quelle revendication pensez qu’il est nécessaire de la rajouter à cette liste ?

Revendiquons nos droits à l’occasion de la campagne électorale.
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Revendiquons nos droits à l’occasion des éléctions

Messagepar finnisher » 06 Fév 2009, 08:06

Massinissa a écrit:Bonjour

Que pensez vous si nous nous mobilisons durant la campagne électorale pour débusquer les candidats et leurs comités de soutient de leurs hypocrisie et les forcer à discuter des vrais problèmes de l’Algérie?

Je m’explique, en tant que jeune Algérien diplômé depuis 7ans,
Chômeur et toujours célibataire, je propose aux jeunes Algériens d’en profiter de la petite ouverture démocratique de la campagne électorale pour harceler les candidats à l’élection présidentielle (surtout le candidat vainqueur à l’avance) par les questions qui les mettront mal à l’aise, par exemples :

-) Pourquoi l’Algérie n’investit pas la rente pétrolière dans des investissements rentables dans l’agriculture et l’industrie pou créer une vraie relance économique et des postes d’emplois permanents ?

-) Pourquoi l’état Algérien a placé 138 milliards de Dollars dans les caisses des pays occidentaux au lieu d’investir ces réserves de change en Algérie ?

-) Pourquoi Bouteflika refuse d'évoquer le piston à l'emploi d'ont sont victimes les jeunes diplômés fils du peuple qui n’ont pas LEM3AREF nécessaires pour espérer un poste d’emploi?

-) Pourquoi Bouteflika refuse d'adopter un texte clair contre le favoritisme et Hogra à l’emploi?


Si nos réserves de changes en profitent aux Américains pour les investir et résoudre les problèmes du chômage des jeunes Américains alors que nos jeunes sombrent dans la misère, dans ce cas Bouteflika doit demander aux jeunes américains pour voter pour lui, je pense que ce n’est pas normal qu’ils ont besoin de nous uniquement à la période des élections.

En consentant et fermant l’œil sur le piston, normalement ils ne nous demanderons pas de voter nous qui sommes exclus des recrutements par les fils des cadres et des militaires, normalement ils se contenteront du vote des Algériens nantis et favorisés par le système rentier.

Si jamais Bouteflika et son entourage prêtent une petite considération à nous, ils doivent donner leur avis sur les revendications suivantes :


1) L’état doit lancer un vaste programme de relance de l’agriculture Saharienne (en particulier) par investissement direct de l’état (nous n’accepterons plus que l’Algérie applique scrupuleusement les recommandations du FMI nous interdisant d’investir directement dans les secteurs productifs). Il est quasi certain qu’une vraie relance de l’agriculture résorbera totalement le chômage et créera des ressources durables pour le pays. L’Algérie pourra inonder le marché européen en produits agricoles, alors mobilisons nous pour exhorter l’état à opter pour des investissements importants dans l’agriculture au lieu de gaspiller l’argent du peuple dans des projets qui ne sont ni rentables ni urgents (l’autoroute ne donnera pas à manger à nos jeunes, elle servira aux barons de l’import/import pour accélérer leurs transactions).

2) Retrait de nos réserves de changes placées dans les caisses de trésor des pays occidentaux et affectation de ces ressources directement dans des projets de développement de l’agriculture pour créer des postes d’emploi à nos jeunes.
3) Adopter un texte claire contre le favoritisme et Hogra à l’emploi ; Nous devons plus accepter et tolérer les pratiques de piston qui porte le préjudice le plus grave à l’Algérie : le piston est généralisé, des incompétents sont favorisés à occuper des postes de responsabilité tandis que les compétents sont exclus et forcés à l’exil ; pourquoi les cadres de l’état et les militaires attribuent par favoritisme net à leurs fils des postes d’emploi à SONATRACH et dans les sociétés pétrolières étrangères et administrations de l’état tandis qu’ils recommandent aux fils du bas peuple ASSABR et de chercher des postes d’emploi précaires chez les privés ou même des contrats de pré-emploi avec des salaires de misères? A ce titre des sanctions sévères doivent être appliquées aux recruteurs véreux et des mesures facilitant le recours à la justice (frais de justice supportés par l’état, affaire à traiter en urgence par les juges,..) doivent être accordées aux diplômés lésés.

Enfin, qu’en pensez vous de l’utilisation de cette campagne pour faire entendre ces revendications ? Quelle revendication pensez qu’il est nécessaire de la rajouter à cette liste ?

Revendiquons nos droits à l’occasion de la campagne électorale.

mazalou mabra meskine...On va poursuivre Sonatrach en justice pour qu'elle te paie une thérapie chez les plus grands psy d'europe, allah yechafik de cette fixation aigue. fumeur1
Avatar de l’utilisateur
finnisher
 
Messages: 2474
Inscription: 04 Aoû 2007, 16:04
Localisation: Fi Darna

Re: Revendiquons nos droits à l’occasion des éléctions

Messagepar Massinissa » 09 Fév 2009, 16:05

mazalou mabra meskine...On va poursuivre Sonatrach en justice pour qu'elle te paie une thérapie chez les plus grands psy d'europe, allah yechafik de cette fixation aigue.


Salut mon ami Finnisher, mais vous! vous avez toujours les bonnes idées!
La thérapie est necessaire mon ami, mais je n'ai pas d'argent pour payer un psy, mais mon ami Finnisher a déjà trouvé un début de solution à mes troubles! Engager un psy payé par SONATRACH!
En tous cas ce sera la meilleure solution pour tous! avant que je récidive avec des révélations c
comme celles ci :

Quelques preuves des pratiques de favoritisme et piston systématique et quotidien à SONATRACH :

Lamouri cadre syndicaliste de SONATRACH a recruté le mari de sa fille Chahrazade, ce beau fils n'a que le niveau de 4ieme année elementaire mais il a bénéficié d'un statut de cadre et touche un slaire sur-gonflé.

On lui confie le paiement des factures, les courses de sonatrach. Et même pour ça il n'en n'est pas capable. La derniére fois il a plongé Saint Michel dans l'ombre car il n'a pas payé la facture d'éléctricité. D'ailleurs la majeure partie du temps il est absent du travail. Il se la coule douce.
Ce même syndicaliste a une fille qui travaille à la DOS HMD, elle bénéficie de la 9 catégorie alors qu'lle n'a que le niveau de 9eme AF.
Les postes d'emplois à Sonatrach sont distribués aux enfants et filles des cadres et à leurs amis, la preuve pour lamouri presque toute sa famille ,celle de sa femme et de sa belle famille de sa fille est à sonatrach et elle ne l'honore pas; la preuve il est toujours entrain d'intervenir pour la belle soeur de sa fille (de lamouri ) qui a rendu fou le directeur de la DEP(TRC ou elle travaillait) par ses absences, son indiscipline au travail et son incompétence.

Même les logements sont offerts à leurs enfants, leurs beaux fils et leurs belles filles, en voici un exemple à SONATRACH :
Monsieur LAMOURI - syndicat Sonatrach : 2 logements
Madame SAIAK née LAMOURI (fille de LAMOURI) – 3 ans d’ancienneté : 1 logement
Madame SAIAK – syndicat Sonatrach Commercial : 1 logement
Mademoiselle SAIAK (fille de SAIAK) – 1 ans d’ancienneté : 1 logement
Madame AIT SAID née TERRA – cadre Transport (famille LAMOURI) – 7 ans d’ancienneté : 1 logement


A vous maintenant de juger si SONATRACH n'est pas une société incarnant les pratiques coloniales!

-) Pourquoi Bouteflika refuse d'évoquer le piston à l'emploi d'ont sont victimes les jeunes diplômés fils du peuple qui n’ont pas LEM3AREF nécessaires pour espérer un poste d’emploi?

-) Pourquoi Bouteflika refuse d'adopter un texte clair contre le favoritisme et Hogra à l’emploi?

Ces deux questions resteront sans réponses?

En tous cas, moi je vous promets d'autres dénonciations et beaucoup de preuves de favoritisme dont bénéficent les nouveaux colons de l'Algérie.

Algérie : Preuves du caractère coloniale de SONATRACH!
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Revendiquons nos droits à l’occasion des éléctions

Messagepar Massinissa » 09 Fév 2009, 16:10

Choisis Finnisher entre proposer à ta société de payer ma thérapie ou me laisser livré à moi même qu'à chaque moment vous risquez des attaques et des révélations fracassantes! à vous de choisir
Massinissa
 
Messages: 38
Inscription: 28 Juil 2008, 14:08

Re: Revendiquons nos droits à l’occasion des éléctions

Messagepar finnisher » 09 Fév 2009, 17:53

Massinissa a écrit:Choisis Finnisher entre proposer à ta société de payer ma thérapie ou me laisser livré à moi même qu'à chaque moment vous risquez des attaques et des révélations fracassantes! à vous de choisir

Au contraire je suis friands des évélations de ce genre continue surtout si c'est bien fondé, en principe tu dois avoir 100 milles dossiers chacun sur chaque agents sonatrach qui a tes yeux sont tous des pourris, aller continu peut etre que dans le lot je me reconnaitrais, mais là ça m'étonne beaucoup. clapclap
Avatar de l’utilisateur
finnisher
 
Messages: 2474
Inscription: 04 Aoû 2007, 16:04
Localisation: Fi Darna

Re: Revendiquons nos droits à l’occasion des éléctions

Messagepar Cell » 09 Fév 2009, 20:00

Puisque Finnisher est un employé chez Sonatrach lol
Cell
 
Messages: 5238
Inscription: 28 Aoû 2006, 15:44


Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron