« Le leadership de Bouteflika s’appuie sur l’Etat rentier »

Faites nous juste l'économie des longs débats

Re: « Le leadership de Bouteflika s’appuie sur l’Etat rentier »

Messagepar jillali » 12 Juil 2009, 20:15

allez le semahi
je te donne un cadeau d'histoire du vieux jilla !
voiçi le monsieur qui me servait d'avatar et que la chitta ignorante et subjugée par la bassesse
ne connait mm pas dans sa boulitik de brosse !!


Image

Image


Image

L’homme .
Rachid Casa


LE NATIONALISTE
Né le 08/12/1926 à El-Eulma (Algérie)
Décédé le21/11/1987 à Madrid(Espagne)

Fils de Bouzidi et de Sbaihi Nouara surdoué et d’une clairvoyance perspicace, il s’adonna des sa prime jeunesse au commerce qu’il fructifia vers les années 1942-1943 en s’introduisant dans le milieu militaire américain qui fit le bonheur de ses transactions commerciales.

Le politicien et le Nationaliste :
Tout étant jeune, il activa ardemment au sein des milieux nationalistes .A20 ans ,il prit part au défilé du 8 Mai 1945 et fut arrêté avec son père et un grand nombre de patriotes.
En 1956,il s’établit à Oran tout en activant au sein du F.L.N.Traqué par la police ,il dut prendre le maquis en Oranie ou il activa dans la wilaya 5 sous le commandement de Boussouf Abdelhafid.

Ensuite ,il partit à Casablanca ou avec des Eulmis ,il construisit une usine d’armement pour l’A.L.N (Mortiers anti-chars et anti-aériens).

Harcelé et persécuté par la police française du Maroc, il réussit à maintes reprises à passer entre les mailles de l’ennemi.

Après l’indépendance, il rentre à Alger avec le grade de Commandant.

Aussitôt, il devin un membre influent au sein du pouvoir et rendit de grands services à l’Algérie .

Le 21/11/1987 il mourut à Madrid et son corps y fut ramené pour être enterré au milieu de ses siens.
Les Eulmis en pleurant amèrement la disparition de ce frère respectable ne peuvent que rendre hommage aux services rendus par cet illustre homme à ce pays qu’est l’Algérie.

ps / je vous ai averti que le berger a plus de tours dans son sac
car eveillé et homme libre avec ses cheres dans sa montagne

mdr
Avatar de l’utilisateur
jillali
 
Messages: 869
Inscription: 10 Avr 2009, 17:42
Localisation: Djazaiir

Re: « Le leadership de Bouteflika s’appuie sur l’Etat rentier »

Messagepar jillali » 12 Juil 2009, 20:25

biographie du moudjahed, Messaoud Zeghar

Un pur produit du mouvement nationaliste et un diplomate d’une grande habileté
en comparaison avec son kadab d'excellence de m...

LE moudjahed Messaoud Zeghar dit «Rachid Casa».

Le défunt est un pur produit du mouvement nationaliste.
Il a été durant la guerre de Libération nationale un proche de Abdellatif Boussouf, le patron de l’armement et d’autres leaders de la Révolution armée.

Rachid Casa, qui tient ce surnom de sa parfaite connaissance du Maroc où il a longtemps séjournait, avait tissé dans ce pays de nombreuses relations qui servirent par la suite la cause de la lutte de Libération à travers les achats et acheminements d’armes.

Une unité de fabrication d’armes a même été montée au Maroc, à laquelle contribua M. Messaoud Zeghar.
Elle a permis d’alimenter les maquis de l'ALN .
Des compagnons du défunt, Hadj Ben Alla, Djilali Seghir, vinrent à la tribune témoigner de l’homme ainsi que fut Rachid Casa, l’intermédiaire obligé, qui a, à travers son réseau de relations, permis aux maquis d’être ravitaillés en armes à un moment où l’armée d’occupation exerçait une grande pression sur l’ALN à partir de l’ouest du pays, où il était basé avec les troupes de l’Armée de libération nationale.

l’homme d’affaires que fût le défunt dans les années 1950, et dès 1955, qui a permis d’obtenir armes et munitions.
C’est à Oran qu’il démarre en réalité son activité, qu’il poursuivra face à la menace d’arrestation dont il fût l’objet, et s’exila au Maroc, ce fut le début de l’année 1956.
C’est à Casa qu’il fut approché par les responsables FLN de la Fédération du Maroc

C’est là aussi où il connut le colonel Boussouf, commandant alors de la Wilaya V.

Abdellatif Boussouf lui confie alors d’importantes missions et parmi celles-ci, les plus secrètes. Il a été réellement l’homme de confiance.
Il fît notamment l’acquisition auprès des troupes américaines, encore stationnées au Maroc au lendemain de l’indépendance de ce pays et à la fin de la Seconde Guerre mondiale, d’équipements à usage non militaire que les Américains mettaient en vente : véhicules, mobilier, tentes, lits de camp, Il a pu acquérir par la suite des tenues militaires déclassées puis des armes et munitions non recensées après avoir gagné la confiance des troupes américaines.

Il a acquis aussi pour le compte de la Révolution des appareils de communication et de transmission, dont un poste émetteur de radio marine de grande capacité.

Ce poste, après avoir subi des transformation, a servi de poste d’émission pour Saout Al Djazaïr, émettant pour la première fois le 16 décembre 1956.

Homme de confiance de Abdellatif Boussouf, ministre de l’Armement et des Liaisons générales, il effectuera à ce titre plusieurs missions délicates à travers le monde : l’Espagne, l’Angleterre, les Etats-Unis, notamment auprès du parti démocrate pour ce dernier pays, lui ouvriront les portes pour des missions secrètes.

Il fût très proche des frères Kennedy, de Nelson Rockffeler.
Au lendemain de l’Indépendance, en dehors de ses affaires propres, il fût utilisé dans le cadre de la diplomatie parallèle par le défunt Président Boumediène.

Ses compagnons, Hadj Ben Alla, Djilali Seghir, des témoignages de Abdelaziz Bekka, de Bouhara Abderrezak mon ex officier chef de ma compagnie , firent rappel des qualités de fin diplomate du défunt, de sa grande disponibilité au service de la Révolution armée, ne refusant aucune mission au service de celle-ci, qui furent les plus dangereuses.

allah yarham echouhadas
c'est pourquoi tes petits imposteurs ne nous impressionnent nullement
au contraire on en ris de leurs frasques
pauvre algerie !!!
Avatar de l’utilisateur
jillali
 
Messages: 869
Inscription: 10 Avr 2009, 17:42
Localisation: Djazaiir

Re: « Le leadership de Bouteflika s’appuie sur l’Etat rentier »

Messagepar semahi » 12 Juil 2009, 22:21

la contrebonde américano a feait des emiles durant la 2 guerre mondiale .

les mafieux de touts bords sévisaient pour vendre des armes . des victuailles . des vetements .

nous dire que un tel a fait plus que un autre . en quoi .

ils apartient a l histoire de retenire les fourberies de votre félonie .

l algérie indépendante na nul besoin de vos frasques a l eau de ploum ploum . votre briantine

vous pouver la metre la ou dever la metre .

vos histoire a la japonaise me font dormire debout .

j aime autant me resourcer dans le coran sacré .

afin de me conforter dans mon islame humain .

que de rajouter foi a vos sataniques calomnies contre la creme algérienne .

le doute que vous vouler insinuer a petite doses ne servira finalement

qie a ma rendre imperméable a vos sataniques attaques contre mon gouvernement .

ceci pour votre gouverne afin de vous bien impréger de mon statut de citoyen algérien .

fiere d etre algérien avec ce gouvernement que je reconais comme t elle .

sincerement d un algérien réaliste de semahi .
semahi
 
Messages: 428
Inscription: 29 Avr 2009, 13:39
Localisation: algérie . tlemcen .

Précédente

Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron