YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Faites nous juste l'économie des longs débats

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar wolverine » 03 Juin 2009, 17:22

Le chef de la DGSN en flagrant délit Version imprimable Suggérer par mail
Rachad

« Un agent des moukhabarat dort en chacun de nous. Il faut le tuer.»
Ahmad Ghazi


Tout le monde sait que plus un pays est civilisé moins sa police est nombreuse. Question d’observation et de bon sens. Pourtant, il y a une dizaine de jours, le colonel Ali Tounsi, chef de la DGSN depuis mars 1995, a affirmé, dans les pages du quotidien El-Khabar, que la densité policière en Algérie était de « 380 habitants par policier », une quantité « loin de l’objectif de 250 habitants par policier selon les normes internationales » (1).

D’abord, il n’y pas de « norme » internationale. Ce concept est simplement une fable. On pourrait parler d’une moyenne mondiale en tant que valeur descriptive mais non normative. Selon les Nations Unies, le United Nations Office on Drugs and Crime, il y a en moyenne 400 habitants par policier sur le globe, cette densité policière variant significativement selon les régions (2). Par exemple, elle est de 800 habitants par policier en moyenne en Afrique, d’à peu près 500 habitants par policier en Asie et en Amérique centrale, et de 400 habitants par policier en Europe de l’ouest (3). Au pays du maître des dictatures arabes, Bush, la densité policière est de 1 policier pour 435 habitants, au Canada elle est de 550 habitants par policier, en Finlande elle est de 641 habitants par policier, au Japon elle est de 559 habitants par policier, en Suisse elle est de 550 habitants par policier, alors qu’en Grande-Bretagne elle est de 1 policier pour 415 habitants (4).

La masse policière en Algérie a évolué de façon dramatique depuis le putsch militaire de 1992. Si on prend les chiffres publiés dans la presse algérienne (5) et les statistiques démographiques de l’Office National des Statistiques (6) , elle est passée de 563 habitants par policier en 1990, à 343 habitants par policier en 1992, à 307 habitants par policier en 2000, à 305 habitants par policier en 2007, et elle sera de 173 habitants par policier au début de 2009. Clairement, depuis le coup d’Etat, la densité policière est supérieure à la moyenne mondiale ; on peut parler de poussée policière de plus en plus forte sur le citoyen algérien.

Ce n’est là qu’une estimation charitable de ce ballonnement policier. En fait, ces chiffres sont calculés en présupposant que les policiers sont répandus uniformément par rapport à la population. Mais, en fait, selon les déclarations de Tounsi, 190 daïras sur les 550 existantes n’ont pas de « structure de sûreté », ce qui veut dire qu’il faut pondérer à la hausse la concentration policière réelle des zones où la police est présente. Juste pour donner une idée, on sait, selon l’ONS, qu’il y a 2’563’428 habitants à Alger et que la présence policière est de 20’000 flics (7), ce qui donne une densité de 128 habitants par policier. Le pauvre Algérois est surveillé par 3 fois plus de flics que la moyenne mondiale, et par 5 fois plus qu’un résident d’Helsinki. Mais cela ne rassure pas le sieur Tounsi et ses chefs militaires qui promettent 40000 policiers pour la capitale dans 2 à 3 ans (8), ce qui va carrément doubler cette surintensité policière.

Ces calculs sous-estiment, cependant, de loin la réalité, parce qu’en fait les indicateurs estimés ci-dessus pour l’Algérie ne prennent pas en compte les effectifs de la gendarmerie, corps de surveillance civil-militaire de la société, un instrument policier napoléonien particulier aux ex-colonies françaises. Si on additionne police et gendarmerie, en utilisant les chiffres publiés par la presse algérienne sur ces deux corps et les statistiques démographiques de l’ONS (9), on trouve une évolution de 315 habitants par policier ou gendarme en 1990, à 223 habitants par policier/gendarme en 1992, à 176 habitants par policier/gendarme en 2000, à 160 habitants par policier/gendarme en fin 2007. Il est prévu que ce poids policier atteigne un policier/gendarme pour 108 habitants à la fin de l’année 2008. L’Algérien serait alors surveillé par trois fois plus d’agents que la moyenne mondiale.

Mais même cette estimation reste une minoration de la densité policière autour du citoyen algérien. Le fait est que les indicateurs que nous avons passés en revue sont calculés en présupposant des armées démocratiques qui ne sont pas impliquées dans le contrôle interne de la population. Or l’armée algérienne n’est pas l’armée finlandaise, japonaise ou canadienne. C’est une armée prétorienne (10) dont la hiérarchie reproduit la doctrine militaire coloniale qui priorise le contrôle interne sur la défense externe. Depuis le putsch militaire de 1992, l’Algérie est sous un état d’urgence que l’armée a utilisé pour appliquer une stratégie contre-insurrectionnelle dont l’exercice de la terreur et de pouvoirs de police sur la population est la composante fondamentale (11).

Si on comptabilise alors tous ceux qui exercent des pouvoirs de contrôle sur la population (armée, police, gendarmerie et milices paramilitaires), on trouve en ce début 2008 une densité de 1 membre des forces de sécurité pour 46 habitants, qui équivaut à 21.7 pour 1000 habitants. En 2009 cette densité progressera à 1 pour 40 habitants, soit 24.7 membres des forces de sécurité pour 1000 habitants. Ces estimations sont conservatrices car basées sur seulement 250’000 miliciens alors que des sources crédibles estiment ce nombre à entre 0.5 et 1 million (12) ; si l’index était calculé avec 500’000 forces auxiliaires cela donnerait, pour 2008, une densité de 1 membre des forces de sécurité pour 34 habitants, soit 29.4 membres de ces forces pour 1000 habitants.

Mais prenons la valeur modérée de 21.7 membres des forces de sécurité pour 1000 habitants. Cette densité sécuritaire est environ 9 fois plus grande que la moyenne mondiale de 2.5 pour 1000 habitants. Elle est aussi 10 fois supérieure à la concentration de forces dans l’Allemagne sous occupation alliée, en 1945, qui, elle, était de 2.2 pour 1000 habitants (13). Elle est supérieure à la valeur indicative de 20 pour 1000 habitants qui est le rapport de force que la Grande-Bretagne a utilisé pour maintenir violemment son occupation de la Malaisie et de l’Irlande du nord (14). La concentration sécuritaire en Algérie est de l’ordre de grandeur de la force utilisée dans des opérations de stabilisation dans de graves crises ou bien dans des campagnes contre-insurrectionnelles dans des pays sous occupation, comme l’indique les données du graphe ci-dessous (15).

ArtTounsiFig1.jpg
Force des sécurité pour 1000 habitants

Depuis plus de cinq années on entend Tounsi répéter que le « nombre des terroristes encore en activité [est] entre 300 et 500» (16) , le ministre de l’Intérieur, Yazid Zerhouni, réitérer qu’il est « entre 700 et 800» (17) alors que d’autres sources l’estiment à 1000 (18). Si l’on suppose que la population est contrôlée avec une densité égale à la moyenne mondiale (2.5 pour 1000 habitants) et que le reste des forces de sécurité est dédié à la lutte contre les « 800 terroristes » restant, en en déduit que le pouvoir algérien déploie 557 membres des forces de sécurité par « terroriste », soit environ 56 fois que ce qui a été préconisé (10 pour 1) dans des campagnes contre-insurrectionnelles (19). Ce petit calcul comparatif montre que, contrairement aux déclarations de Tounsi, la taille de l’instrument sécuritaire déployé par le pouvoir en place n’obéit ni à une moyenne ni à une norme internationales.

Manifestement on est en présence d’une inflation militaire et sécuritaire – voir également le profil de la croissance exponentielle des dépenses militaires dans la figure ci-dessous – qui n’est motivée ni par des considérations de « lutte anti-terroriste », ni par une course d’armement régionale, la moyenne régionale étant, selon le SIPRI, plus ou moins constante depuis plus de 5 ans.


ArtTounsiFig2.jpg
Dépenses militaires en Algérie

M. Belkhadem attribuait récemment cette politique de croissance sécuritaire à la volonté de l’Algérie de se mettre « au diapason des pays développés » (20). En fait cette politique met l’Algérie au diapason des « Etats manqués » (failed states). Selon Fund for Peace (21) – qui mesure le degré d’échec des Etats avec un index d’échec (failed state index) qui prend en compte, en autres, la criminalisation et/ou délégitimation de l’Etat, le fonctionnement de l’appareil sécuritaire comme un Etat dans un Etat, la détérioration des services publiques, l’application ou la suspension arbitraire de la loi, la violation des droits de l’homme, la fragmentation des élites, la distribution inéquitable des richesses, les déplacements internes de population et la migration externe – l’Algérie est passée de la position 72 en 2006 à 89 en 2007. On pourrait citer des dizaines d’autres classements internationaux où l’Algérie est régulièrement mise au banc (droits de l’homme, libertés civiles et politiques, développements économique, social et culturel, santé, éducation, justice, corruption, urbanisme, propreté etc.) mais la déclaration du premier ministre est tellement ridicule qu’elle ne mérite pas cet effort. L’index d’Etat manqué est suffisant pour ce propos.

Le ballonnement des forces de sécurité et l’explosion des dépenses militaires et sécuritaires découlent du fait que les chefs de l’armée et de la sécurité sont comme un Etat dans un Etat, ils opèrent avec une autonomie totale dans l’Etat, sans limite à leur pouvoir, exceptées celles qu’ils s’imposent eux-mêmes, sans surveillance exécutive ou parlementaire, mais plus gravement sans projet politique national, avec une vision où la sécurité est une fin en soi. L’amplification du pouvoir de frappe et de la puissance de contrôle du citoyen permet à ces chefs d’accroître leur autorité, prestige et autonomie dans l’Etat, d’une part, et d’imposer ce système sur toute l’Algérie, d’autre part.

Tounsi ne le cache même pas. Questionné sur l’état d’urgence, il affirme que cela ne le dérange pas et, qu’en fait, cela l’arrange qu’il y ait entrave aux libertés collectives telles que manifester (« cela nous arrange ») (22). Dans les pays développés que Belkhadem veut rattraper, et où la sécurité est ancrée dans des projets politiques démocratiques, la police facilite et protège les manifestations. Dans l’Algérie de Tounsi, c’est le peuple qui doit s’écraser pour « arranger » Tounsi, pour assurer la sécurité à la sécurité. Pour garantir la sécurité à ceux qui pillent le pays.

Tounsi veut rattraper les « normes internationales » et Belkhadem veut rattraper « les pays développés » en accroissant les dépenses et les effectifs sécuritaires. S’il est sûr qu’ils ne peuvent que rattraper du vent, ce qui les rattrape, en revanche, ce sont les paroles prophétiques de Frantz Fanon, dans le chapitre « Mésaventure de la conscience nationale », du livre Les Damnés de la Terre, qui disait, il y a plus d’un demi-siècle, au sujet des pays qui ratent leur sortie du colonialisme et :

« où, selon la règle la plus grande richesse côtoie la plus grande misère, l’armée et la police constituent les piliers du régime. Une armée et une police qui, encore une règle dont il faudra se souvenir, sont conseillés par des experts étrangers. La force de cette police, la puissance de cette armée sont proportionnelles au marasme dans lequel baigne le reste de la nation. La bourgeoisie nationale se vend de plus en plus ouvertement aux grandes compagnies étrangères. A coups de prébendes, les concessions se multiplient, les ministres s’enrichissent, leurs femmes se transforment en cocottes, les députés se débrouillent et il n’est pas jusqu’à l’agent de police, jusqu’au douanier qui ne participe à cette grande caravane de la corruption. »

bonne lecture tout le monde fumeur1
wolverine
 
Messages: 156
Inscription: 31 Mai 2009, 18:10

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar jillali » 03 Juin 2009, 19:33

wolverine a écrit:. S’il est sûr qu’ils ne peuvent que rattraper du vent,
ce qui les rattrape, en revanche,
ce sont les paroles prophétiques de Frantz Fanon,

dans le chapitre « Mésaventure de la conscience nationale »,
du livre Les Damnés de la Terre, qui disait,
il y a plus d’un demi-siècle, au sujet des pays qui ratent leur sortie du colonialisme et :

« où, selon la règle la plus grande richesse côtoie la plus grande misère, l’armée et la police constituent les piliers du régime. Une armée et une police qui, encore une règle dont il faudra se souvenir, sont conseillés par des experts étrangers. La force de cette police, la puissance de cette armée sont proportionnelles au marasme dans lequel baigne le reste de la nation. La bourgeoisie nationale se vend de plus en plus ouvertement aux grandes compagnies étrangères. A coups de prébendes, les concessions se multiplient, les ministres s’enrichissent, leurs femmes se transforment en cocottes, les députés se débrouillent et il n’est pas jusqu’à l’agent de police, jusqu’au douanier qui ne participe à cette grande caravane de la corruption. »



MERCI wolverienne de nous avoir rapeller les propos de ce grand homme !
je t'offre cette pic !!
personne ne sortira indemne de cette situation de rapines et de corruption qu'ils ont créer de toute pieces ( le clan des imposteurs d'oujda )depuis 1958.
tot ou tard
ils paieront
ET CE SERAS A QUI LE TOUR ???
Image
Avatar de l’utilisateur
jillali
 
Messages: 869
Inscription: 10 Avr 2009, 17:42
Localisation: Djazaiir

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar aomar » 03 Juin 2009, 19:51

Dommage que le lien de ce ramassis n'est pas annexé à l'article. S'agirait-il du pamphlet d'un journal marocain, Maroc seule nation africaine à être toujours colonisée à Ceuta et Mellila et ceci depuis...1490!
aomar
 
Messages: 117
Inscription: 18 Mai 2009, 19:07

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar wolverine » 03 Juin 2009, 20:17

aomar a écrit:Dommage que le lien de ce ramassis n'est pas annexé à l'article. S'agirait-il du pamphlet d'un journal marocain, Maroc seule nation africaine à être toujours colonisée à Ceuta et Mellila et ceci depuis...1490!


fait un tour sur RACHAD.ORG ou
HOGGAR INSTITUT.ORG.
et tu verras que c ést ni des marocains,ni extraterréstres!! chepa
mais tu va quand méme dire c ést des news harkis et des goumis et des je ne sais quoi????
wolverine
 
Messages: 156
Inscription: 31 Mai 2009, 18:10

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar aomar » 04 Juin 2009, 19:32

wolverine a écrit:
aomar a écrit:Dommage que le lien de ce ramassis n'est pas annexé à l'article. S'agirait-il du pamphlet d'un journal marocain, Maroc seule nation africaine à être toujours colonisée à Ceuta et Mellila et ceci depuis...1490!


fait un tour sur RACHAD.ORG ou
HOGGAR INSTITUT.ORG.
et tu verras que c ést ni des marocains,ni extraterréstres!! chepa
mais tu va quand méme dire c ést des news harkis et des goumis et des je ne sais quoi????


Bonsoir à toutes et tous,

Nul besoin l'ami(e)

Le site Rachad.org est un site d'islamistes comme du reste le forum du même nom. Néanmpoins, libre à toi de faire d'égorgeurs de nouveaux-nés un critère.
______________________________________


Marion Moussadek
Mardi 26 juin 2007

Al-Rachad, «Le bon sens», mouvement politique fondé par des Algériens réfugiés en Suisse, au Royaume-Uni et en Allemagne, a été lancé le 18 avril depuis Londres. Le groupuscule veut renverser le président Abdelaziz Bouteflika et son régime. Pour parvenir à ses fins, il drague aussi bien des sympathisants islamistes (MSP, ex-Hamas algérien) que des membres du FLN (ex-parti unique) ou du FFS (socialiste). Et il s'adresse tant à la diaspora qui a jeté l'ancre en Europe qu'aux résidents cantonnés en Algérie.

Le mouvement - et non le parti - aspire à un «Etat de droit et à la bonne gouvernance», et propose «au peuple algérien une alternative pour un changement radical du système politique». Trois des cinq membres fondateurs vivent en Suisse: Abbas Aroua enseigne à la Faculté de médecine de Lausanne; Mourad Dhina est un ancien collaborateur du CERN et de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich; Rachid Mesli travaille pour l'organisation arabe des droits de l'homme Al-Karama à Genève.

Leur charte dénonce «la façade civile» d'un gouvernement contrôlé par «l'oligarchie militaire» et fustige la dislocation sociale et la crise économique qui gangrènent l'Algérie. Les dissidents récusent la «dictature de Bouteflika»: le parlement est réduit à «une simple chambre d'enregistrement», et les institutions sont «asservies» à la Direction des renseignements et de la sécurité (DRS), service de l'armée nationale et colonne vertébrale du pouvoir.

Ces accusations virulentes se nourrissent de la réalité d'un pays en faillite: malgré des ressources naturelles extrêmement riches (50 milliards de dollars issus du seul pétrole dans les caisses de l'Etat en 2006), le taux de chômage est écrasant et plus de 40% des femmes sont encore analphabètes. Ces chiffres incarnent la paupérisation d'un peuple assommé par une décennie de violences: 150000 morts, 2 millions de déplacés et 20000 «disparus forcés».

Les ingrédients sont donc réunis pour battre le rappel des troupes. En deux mois d'existence, Al-Rachad affirme être fort d'un millier d'adhérents algériens, et d'une bonne poignée d'exilés de l'intelligentsia. Le mouvement politique mijote «une action civique symbolique», où il orchestrerait des grèves massives qui paralyseraient le pays et contraindraient le pouvoir à composer avec ses revendications. Voire à «abdiquer».

Pourtant, derrière «ces voies non violentes» que Rachad prône, se cache un passé lourd d'activisme islamiste. Mourad Dhina est en effet une figure de proue des fondamentalistes algériens. Après la dissolution et l'interdiction du Front islamique du salut (FIS) en 1992, il se réfugie à Saint-Genis-Pouilly, aux portes de Genève dans l'Ain. Deux ans plus tard, il est soupçonné de trafic d'armes par la France. Il prend alors la poudre d'escampette en Suisse où sa demande d'asile est rejetée à deux reprises. Entre 2002 et 2004, il devient néanmoins responsable du bureau exécutif du FIS à l'étranger. Depuis 1995, il est ainsi toléré sur le territoire helvétique, grâce à une admission provisoire qui s'éternise. Privé de passeport par les autorités algériennes, il est condamné à arpenter les 26 cantons. Lui, sa femme, et ses six enfants, dont cinq sont nés ici.

Dans un français irréprochable, l'ex-leader par intérim se défend de relayer tout discours propagandiste. Mais il confesse volontiers entretenir des liens «quasi permanents» avec le leader historique du FIS, Abassi Madani, et son bras droit Ali Belhadj, qui ont croupi douze ans dans les geôles algériennes et ont toujours refusé de condamner les activités armées du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), devenu Al-Qaida Maghreb.

Quelle influence s'apprête à exercer Al-Rachad, et en tirant quelles ficelles? Une plateforme euro-atlantique chargée de surveiller les cellules islamistes dormantes ayant une vitrine sur Internet garde un œil attentif sur le mouvement. Pas de commentaire du côté de l'ambassadeur algérien à Berne, qui réclame néanmoins ponctuellement à la Confédération l'extradition de Mourad Dhina, condamné par contumace à 20 ans de réclusion criminelle. Quant à la Police fédérale, elle explique laconiquement: «Le groupement d'opposition politique est connu de nos services (ndlr: Service analyse et prévention de lutte contre le terrorisme), mais pour l'instant, on ne décèle aucun lien avec des actes extrémistes violents.»

En attendant, la campagne de recrutement bat son plein et Al-Rachad envisage de se doter de sa propre chaîne télévisée. Directeur du Centre d'études et de recherche sur le monde arabe et méditerranéen (Cermam) à Genève, l'Algérien Hasni Abidi souligne: «C'est la première fois que des islamistes influents s'ouvrent autant. C'est bon pour leur image. C'est donc un moyen de recruter le plus possible.» A Londres, Mohamed Larbi Zitout, pilote du projet d'Al-Rachad, résume sans détour son objectif: «Nous pensons organiser une sorte d'Intifada, de manifestation nationale [...]. Il y aura toujours un prix à payer. L'Algérie, ce n'est pas la Géorgie, on ne peut pas réussir une révolution qu'avec des fleurs.»

________________________________________________
Quinze ans d'état d'urgence Marion Moussadek

A 70 ans, le chef de l'Etat est actuellement en passe de modifier la Constitution pour pouvoir briguer un troisième mandat en 2009, en dépit d'un état de santé affaibli. Abdelaziz Bouteflika a été élu président de la République démocratique et populaire d'Algérie en 1999, après le retrait de ses six adversaires qui dénonçaient un scrutin aux dés pipés. L'état d'urgence, décrété en 1992, est toujours en vigueur. Il permet, entre autres, d'étrangler la liberté d'association et de réunion.

Son cheval de bataille est la très controversée Réconciliation nationale (inspirée par la Concorde civile de son prédécesseur démissionnaire, Liamine Zeroual). Elle a offert l'immunité aux terroristes des années 1990 en échange de leur reddition. Le mois dernier, l'Assemblée issue des urnes des législatives est probablement la chambre la plus mal élue depuis l'indépendance du pays en 1962, avec un taux d'abstention record dépassant 65%, et des irrégularités électorales dénoncées notamment par la Commission politique nationale de surveillance des élections législatives.
aomar
 
Messages: 117
Inscription: 18 Mai 2009, 19:07

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar jillali » 04 Juin 2009, 20:03

Ah non mille fois non
N’importe qui mais pas ceux là !
Rachad ????
Mon œil oui !!!!
Je ne voulais pas émettre de posts jusqu’à que je récupère mes outils d’édition et autre changement de pseudo j’ai emis ma requete à qui de droit !
Car j’en ai marre du gang de la chitta qui me distrait de mon devoir de fustiger ce pouvoir maffieux et imposteur
Mais je ne peux pasd me retenir !
Jamais au grand jamais, n’importe quel algérien qui a émargeait dans le FIS ou ses nebuleuse MIA GIA AIS ETC ne sera accepté dans la politique
En nous assassinant ; ils ont perdiu leur droit civique

Et tout ce qui vient d’eux est douteux et interdit .
Wallah ! à defo d’alternative ; je préfère ces chiens d’imposteurs à ces criminels islamo tangos
Désolé !
Cette peste ne mérite que la mort
Point barre !!!!
@jillali
Avatar de l’utilisateur
jillali
 
Messages: 869
Inscription: 10 Avr 2009, 17:42
Localisation: Djazaiir

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar jillali » 04 Juin 2009, 20:08

Je demande publiquement qu’on rétablisse mes droits d’édition (que j’ai perdus par ma verve défensive aux coups de butoir et d’insultes du gang de la chitta qui n’a pas caché ses desseins ) et qu’on accepte mon droit de changer de pseudo et d’avatar .
Wallah le forum me plait et j’ai renoué de merveilleuses amitiés je serais désolé de le quitter si c’est négatif
C’est la moindre des choses !
Je ne force la main de personne
Mais il y a une justice !
Appliquez là STOIQUEMENT
Sinon ! Bannissez moi
CE SERA SANS RANCUNE
Avatar de l’utilisateur
jillali
 
Messages: 869
Inscription: 10 Avr 2009, 17:42
Localisation: Djazaiir

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar semahi » 04 Juin 2009, 21:36

bonjour ou bonsoir .

l algérie pays souverain libre de toute tutelle etrangere sur son sol .

a le droit et le devoir de veiller sur la nation ... sur le peuple . sur les etablissements tant publiques que ceux du privés ... n en déplaisent a certaint qui veulent créer le chaos ...semer la zizanie ..pourquoi ...pour mieux s aproprier les richesses du pays . pour mieux instaurer la jungle .
crée l anarchie ...........nous sortir des sujets a la croque mitaine . ou ils croient ou pensent impuniment que les algériens sonts des débiles ou carément des nourisons ......il sufit d un seul cri un seul geste ...pour que toute l algérie toute entiere sera debout ....comme un seul homme .
une seule femme . l algérie apartien a l algérie . que sa plaise ou non .....
nous des citoyens honorables aimant nptre pays . . . nous ne somme ni de la chita ni de la brosse .
nous défondons notre pays . nul personne ne poura me noyauter . ni m acheter . ni me renverser . je suis ai je reste un fervent defenseur du pays . nul compromis . nul trahison . nul beauté angélique cé du plastique . .....oui a une beauté du coeur humaine chaleureuse . ai non pas physique . je respecte les personnes . comme j aime etre réspecter .

sincerement d un algérien de semahi ....
semahi
 
Messages: 428
Inscription: 29 Avr 2009, 13:39
Localisation: algérie . tlemcen .

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar wolverine » 04 Juin 2009, 21:56

salam aomar!
aomar a écrit:libre à toi de faire d'égorgeurs de nouveaux-nés un critère.

non aomar,je pense que ceux la,ils sont la a aboyer de loin,mais s ils me donnent des chiffres fiables qui m interessent,je prends biensur!!
que dire alors ceux de chez nous,ils tuent et reviennent du maquis plus riche que vous et moi!!
et si tu le regarde de travers, c èst toi qui a de graves problémes!!
au nom de la moughalata watania :(
aomar a écrit:150000 morts, 2 millions de déplacés et 20000 «disparus forcés»

je veux juste rectifier:200.000 MORTS!c ést ça qui me tue moi,le reste c ést que du blabla!!
ce que je souhaite vraiment de tout coeur c ést qu ils s entretuent entre eux(mafia du pouvoir vs islamistes)jusqu au dernier,mais qu ils laissent ce peuple vivre tranquille chepa
aomar a écrit:Le site Rachad.org est un site d'islamistes comme du reste le forum du même nom.

bon ce site est terroriste :mrgreen: ,et le deuxieme alors?
jillali a écrit:Je demande publiquement qu’on rétablisse mes droits d’édition (que j’ai perdus par ma verve défensive aux coups de butoir et d’insultes du gang de la chitta qui n’a pas caché ses desseins ) et qu’on accepte mon droit de changer de pseudo et d’avatar .
Wallah le forum me plait et j’ai renoué de merveilleuses amitiés je serais désolé de le quitter si c’est négatif
C’est la moindre des choses !
Je ne force la main de personne
Mais il y a une justice !
Appliquez là STOIQUEMENT
Sinon ! Bannissez moi
CE SERA SANS RANCUNE

qu est ce qu ils sont dis déja? LIBERTE D EXPRESSION!!mon........oui :angry:
non jillali,réste et on va leurs parlér de la pluie et du beau temps,on va leur racontér des histoires enchantteès,ou des animaux,comme ça on va leurs plaire chepa !!
alors demain le sujet cher amis seras sur le brame du cerf,ça va etre passionnant tu va voir mdr
si tu quitte ce forum,je pense que j y revienderais plus moi aussi.
je t avais dis au debut ,moi j ai perdu espoir :angry:
sinon comment tu explique qu a 72 ans ,il a reussi a embobiner tout le monde?
soit il est trop fort,soit on est trop nuls chepa ,mais ces derniers temps,je me dit qu on est plutot trop nuls.
a la prochaine j espere!!
wolverine
 
Messages: 156
Inscription: 31 Mai 2009, 18:10

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar semahi » 04 Juin 2009, 22:47

( bonjour ou bonsoir )
non mademoiselle wolvérine personne ne vous chasse . vous avez le droit de rester d ecrire .

mais d ecrire dans le respets mutuel due a votre personne .

respets due a cette nation qui trop soufert des afres de la guerre .

respets aux institutions civils ai militaires .

respets mutuels aux gens a leurs idéeaux purs sains .

que vouloir de ce pays . dégarnir ces flancs . licencier les forces de l ordes .

a la bonne heure ...je suis avec vous ...mais a la seule condition que vous rester avec nous en algérie ..... quand ce cera trop tard ne pleurer point .
soyer courageuse retener vos larmes .
jai vue des larmes je sais ce que c ést .
des vraies larmes réels . pas des larmes de crocodiles .
pour le brame du cerf . cé quil ai en rut . pour etre plus précis je vais vous donner un petit apercue du rut . la femmelle ai en chaleur elle dégage une odeur sur son passage ce qui atisent les cerfs ( je parle des cerfs animal pas des cerfs hommes ésclaves du moyen age . ou de la fédéoalité .) par cette odeur des glandes sudpurales d ormones de la femele en chaleur les cerfs s entretuent entre eux . les nouveaux prétendants veulent gouter a ce plaisir charnel éxquis mais défendue par le male dominateur . qui a tout un harem a sa disposition . qui dit mieux en harem que le cerf dominateur la faute incombe aux femmelles en chaleurs .
amicalement d un algérien avec un seul pseudo . semahi pour vous servir .
semahi
 
Messages: 428
Inscription: 29 Avr 2009, 13:39
Localisation: algérie . tlemcen .

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar aomar » 04 Juin 2009, 22:52

wolverine a écrit:salam aomar!
aomar a écrit:libre à toi de faire d'égorgeurs de nouveaux-nés un critère.

non aomar,je pense que ceux la,ils sont la a aboyer de loin,mais s ils me donnent des chiffres fiables qui m interessent,je prends biensur!!
que dire alors ceux de chez nous,ils tuent et reviennent du maquis plus riche que vous et moi!!
et si tu le regarde de travers, c èst toi qui a de graves problémes!!
au nom de la moughalata watania :(
aomar a écrit:150000 morts, 2 millions de déplacés et 20000 «disparus forcés»

je veux juste rectifier:200.000 MORTS!c ést ça qui me tue moi,le reste c ést que du blabla!!
ce que je souhaite vraiment de tout coeur c ést qu ils s entretuent entre eux(mafia du pouvoir vs islamistes)jusqu au dernier,mais qu ils laissent ce peuple vivre tranquille chepa
aomar a écrit:Le site Rachad.org est un site d'islamistes comme du reste le forum du même nom.

bon ce site est terroriste :mrgreen: ,et le deuxieme alors?
jillali a écrit:Je demande publiquement qu’on rétablisse mes droits d’édition (que j’ai perdus par ma verve défensive aux coups de butoir et d’insultes du gang de la chitta qui n’a pas caché ses desseins ) et qu’on accepte mon droit de changer de pseudo et d’avatar .
Wallah le forum me plait et j’ai renoué de merveilleuses amitiés je serais désolé de le quitter si c’est négatif
C’est la moindre des choses !
Je ne force la main de personne
Mais il y a une justice !
Appliquez là STOIQUEMENT
Sinon ! Bannissez moi
CE SERA SANS RANCUNE

qu est ce qu ils sont dis déja? LIBERTE D EXPRESSION!!mon........oui :angry:
non jillali,réste et on va leurs parlér de la pluie et du beau temps,on va leur racontér des histoires enchantteès,ou des animaux,comme ça on va leurs plaire chepa !!
alors demain le sujet cher amis seras sur le brame du cerf,ça va etre passionnant tu va voir mdr
si tu quitte ce forum,je pense que j y revienderais plus moi aussi.
je t avais dis au debut ,moi j ai perdu espoir :angry:
sinon comment tu explique qu a 72 ans ,il a reussi a embobiner tout le monde?
soit il est trop fort,soit on est trop nuls chepa ,mais ces derniers temps,je me dit qu on est plutot trop nuls.
a la prochaine j espere!!


Quel charabia! D'une part, le nombre de 200'000 morts est erroné et l'histoire le prouvera.

A 72 ans? A quel Boudiaf et Mandela (l'icône africaine afraicaine) avaient connu leurs avènements?

Pour allumer nos voisins de l'Ouest, une forumiste algérienne avait supputé lors d'un forum marocain: " Dieu a donné Bouteflika à l'Algérie et Zidane au football!" Pas mal n'est-ce pas?
aomar
 
Messages: 117
Inscription: 18 Mai 2009, 19:07

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar semahi » 05 Juin 2009, 08:49

( bonjour ou bonsoir )

qui empeche des algériens de dialoguer . calemement sans difamation ..... sans dénigremant .

oui qui peut nous empecher de le faire . dans la joie . la sérénitée . oui qui .

sauf notre égo ... notre moi . notre haine vicérale envers tout ce qui s aparente a un jujement équitable . a l amour d une patrie meurtrie par tant de laisser aller . oui qui peut nous interdire de nous réunir autour d une table sans nous disputer en reconaissant les tords que nous nous portons mutuellements en conaissance de cause . oui qui ..ne pouvons nous nous aréter ai ce dire .
qui je suis pour porter de si graves acusations . a l encontre de cette nation . de cés dirigents .

chaque algérien a eu a débatre dans sa vie plusieurs problemes avec l administration .
ce personels administratifs ai algérien a ce que je sache ........ il n ait pas importé .
cé un pur produit local . cé notre laxime . notre silence . notre passivité . qui engendre ce fait .

allons plus loin décortiquons les choses . sous le réel aspet des problemes .
cé aux usagers des transports a s ériger contre le comportement douteux des chaufeurs .
tout le monde ecoute la musique personne ne parle . personne ne reclame contre les éxés de vitesse . les dépassements dangereux . si une personne le fait ...tout le monde rie ai prend la défence du chaufeur . ..de meme partout les éxemples sonts légions dans notre sociétée .

ils nous faudrait reconaitre nos tords . notre insouciance sur les routes . notre conduite envers les personnes agées . envers nos familles . envers les clients . envers nos enfants . envers les écoliers . les etudiants . envers les ouvriers . envers les voisins ...........envers l environement .
envers le gaspillage efréner de l eaux . envers les décharges sauvages . .........

par ou commencer par ou finir la liste ai longue ....bien longue ....doit t on importer des pacificateurs étranger pour gérer un semblant de calme dans nos citées . dans nos villages . dans nos villes . ...ce garer n importe ou . n importe comment . claxoner a des heures tardives de la nuit . faire la nouba dans sa maison . les télés a tue tete . la cacaphonie des concerts de claxons . dans touts les fetes . handicapés . fete des meres . fete de foutb . fete des cerises . des oranges . des fleures . de l arbe . de lenfance . des ......la liste ai longue .l algérie a beaucoup de liste longue . le tunel ai long tortueux ..obscur .....par notre méchancetée a tout oublier . pour nous rapeler que notre mésaventure . ai en tenir conte dans de falacieux prétexte de subordination contre le pays d algérie ....a t on penser un seul instant a ceux et celles qui malade stréssé . vieux . imsomniaque . nourisons . travailleurs ( es ) aux bruits nocturnes des divers festivités de mariages . fiancailles . fermétures avec fracas des portieres . voulue avec des gestes ostentatoires . s octroyer des droits par nous meme ...pourquoi ....

un débat franc serein qui cernera touts les feaux problemes .
un mémorandum en quelque sorte pour étaler touts nos griefs nos revendications .

mais le grand dileme a qui . a un panel déxperts dépécher des institutions de l étranger .
a des oulamas . a des talebs en puissances de théologie .
a qui . la ai cette lancinante question a qui . changer de peuple . importée un autre peuple .

changer de gouvernements . de président . les institutions .
refaire touts les facades d algérie . laver a grande eaux les cerveaux des algériens et algériennes .

dieu dans sa grande mésicorde nous a donner un judicieux éxemple .

regader nos mains elles sonts pourvues de doigts .

il ya touts sortes de doigts le petit . le grand .

de meme dans chaque pays ils yas le bon ai le mauvais .

a priorie je ne défend personne .comme je n incrime personne . je défend mon pays d un point .

de vue équitable judicieux . a moin que d autres ayants des vues oposées avec des avantages .

a faire valoir aupré de qui de droits . peuvent s acharner sur leurs pays .

libre a chaquin de s aproprier un langage dans lequel il ce reconait .

ou dans ces déguisements dans les quelles il ce complait .

sincerement ai amicalement d un algérien de semahi .
semahi
 
Messages: 428
Inscription: 29 Avr 2009, 13:39
Localisation: algérie . tlemcen .

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar jillali » 05 Juin 2009, 11:24

wolverine a écrit:.
je t avais dis au debut ,moi j ai perdu espoir :angry:
sinon comment tu explique qu a 72 ans ,il a reussi a embobiner tout le monde?
soit il est trop fort,soit on est trop nuls chepa ,mais ces derniers temps,je me dit qu on est plutot trop nuls.
a la prochaine j espere!!

non monsieur !
ce n'est ni l'un ni l'autre !
il nous fut imposé de force par le clan des mouhajirines qui ont appris la leçon chez les voisins et mm avec l'aide du colonisateur des fois .

ILS ONT ECRASE notre glorieuse ALN et les patriotes qui sont restés dans la fournaises du combat LIBERATEUR encerclés par du fil de fer barbelé et les mines .
Avatar de l’utilisateur
jillali
 
Messages: 869
Inscription: 10 Avr 2009, 17:42
Localisation: Djazaiir

Re: YEMMA,LA POLIIIIIICE!

Messagepar semahi » 05 Juin 2009, 12:44

( bonjour ou bonsoir )

la n ait pas laquestion a qui la feaute . qui a fait quoi . qui a fait ceci . ou cela .

cé notre passivité . notre silence . notre douteux comportement envers les plus démunis .

envers les plus faibles . notre matérialisme . notre avidité . notre égoisme . notre supériorité .

qui sort avec les morts dans les procéssions funebres .

qui assiste aux soirées du mort .

un mur a besoin d etre consolider par un ravalement de sa facade par un nouveaux crépie de béton et de peinture fraiche .

de meme une famille a besoin de ces fils . de ces filles . d etre entouré par une affection parentale ... qui hélas fait cruellement défeaut . qui de nos jours ce soucie si son frere a diner ou non a acheter son mouton de l aid el khébir . s acheter un mouton grand pour épater qui .
cé notre béstialité notre aveuglement sans borne qui nous dicte les marches a suivres .

jadis les familles .les voisins s inviter entre eux . de meme pour les veillées de ramadan .
des visites dans les hopiteaux . aix malades alités impotents dans leurs foyers respectifs .
avec la chutte du pouvoir d achat . l éloignement des familles un a alger . l autre a tiaret .un autre a oran . les divers frais de voyages . les lourdes charges familliales . font dire a chaquin d entre nous . chaquin pour soi . rare les familles qui peuvent donner un semblant d union .

seul les familles ai encore qui ne sont pas eloigner les uns des autres peuvent ce voir .
meme topo partout dans le monde . qui peut ce targuer de subvenir en aide a sa famille .

pere . mere . seure au foyer . jeune seure divorcé . qui d entre nous . une petite poigner .
doucement mais surement la seure ai poussée a ce remarié a defaut de travailler .
travailler ou . filet social . a quand bien le salaire . cher le privé ..ou a pratiquer le plus vieux métier du monde . ...avec qui ...ou ....qui aura la charges des enfants durant son absence ...absence qui ce répetera . qui s étalera de jours en jours .a qui la feaute .

le probleme ai dorde éthique . morale . religieux . humain .de charité . de droiture . de bonté .
plusieures facteurs endogenes font que cette etat subsite dans notre pays .

sincerement d un algérien de semahi .
semahi
 
Messages: 428
Inscription: 29 Avr 2009, 13:39
Localisation: algérie . tlemcen .

Précédente

Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités