JyllandsPosten, affaire à suivre

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

JyllandsPosten, affaire à suivre

Messagepar Algérien » 09 Fév 2006, 04:48

Voici une contribution d'un lecteur publiée sur Aujourdh'ui Le Maroc :

Courrier : La liberté d'expression vue par le quotidien danois

Concernant la liberté d'expression vue par le quotidien danois Jyllands Posten, savez-vous, Monsieur, qu’en 2003 et plus précisément le 9 avril 2003 le même journal qui blasphème le Prophète Sidna Mohammed a refusé par l’intermédiaire de son ancien rédacteur Jens Kaiser de publier des caricatures de Jésus, en invoquant le respect de la sensibilité de ses lecteurs, et que la publication des caricatures pourrait entraîner la colère de ceux-ci.

Aujourd’hui, ils osent parler de liberté d’expression, derrière leur haine envers l’Islam. Ils ont bien sûr pensé à ne pas porter atteinte à la sensibilité des musulmans, dit le rédacteur culturel du journal Flemming Rose, "Nous avons beaucoup discuté si on pouvait publier les caricatures.
Des experts étaient pour, d’autres étaient contre, mais si c’était une caricature représentant le Prophète en train d' uriner sur le Coran, je ne l' aurais pas publié ..." Mensonge, à mon avis il l'aurait fait si le monde musulman n’avait pas réagi à ce qui se passe aujourd’hui. (Source: Le journal danois Politiken du 04.02.2006 section 3 page 6)
Que vos lecteurs sachent la vérité derrière leurs multiples mensonges.

SOURCE

------------------------------------------------------------------------------------

On parle de la même affaire sur AlJazzera :

[right]
وفي الدانمارك التي أطلقت شرارة هذه الأزمة كشف رسام كاريكاتير دانماركي الأربعاء النقاب عن أن الصحيفة التي كانت أول من نشر رسوما مسيئة للنبي محمد عليه السلام وتسببت بموجة الغضب, رفضت من قبل رسوما عن السيد المسيح باعتبارها مسيئة بدرجة لا تسمح بنشرها.

وقال كريستوفر زيلر إن "رسوماتي التي لم تغضب بالتأكيد أي مسيحي عرضتها عليه, رفضت لأن رئيس التحرير اعتبرها مسيئة للقراء. القراء بشكل عام وليس بالضرورة المسيحيين".
[/right]


SOURCE
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar 07/02 » 09 Fév 2006, 08:11

Preuve qu'il ne s'agit pas de liberté d'expression mais d'insulter les musulmans et l'Islam !
07/02
 
Messages: 616
Inscription: 06 Jan 2006, 08:40
Localisation: Alger

Messagepar lechatgo » 09 Fév 2006, 11:52

là ça change tout, il commencait par me faire de peine ce "pôvre" bonhomme face à cette horde d'"integriste" musulman, j'etais même tenter de le defendre au nom de la sacro sainte "liberté d'expression"

:wink: comme quoi, il ne faut se prononcer que quand on a tout les tenants et aboutissants de l'histoire :P
Avatar de l’utilisateur
lechatgo
Actunaute accro
 
Messages: 3105
Inscription: 24 Avr 2005, 21:35
Localisation: C'est parti mon Kiki ! c'est cool, j'aime ça, énoooorme, quelle grosse marade

Messagepar 07/02 » 09 Fév 2006, 12:33

lechatgo a écrit:horde d'"integriste" musulman


Ce que je trouve déplorable, c'est que demain, tu vas en France rien que pour ton nom et ton teint bronzé, tu seras catalogué d'extrémiste (si tu oublie de te raser le matin) voir d'intégriste (si quelqu'un te surprend sortant d'une mosquée)
Mais depuis quelques mois, un nouveau phénomène en Algérie, on a importé le mot terrorisme des médias occidentaux et voilà qu’on le sert à toutes les sauces. Les martyres en Palestine sont devenus des kamikazes terroristes, pour d'autres ceux qui manifestent leur colère en brûlant des ambassades (certes pas de la meilleure manière), sont des terroristes, mais ou vas le monde musulman, c’est comme un juif qui traite un autre juif de « sale boche ! »
07/02
 
Messages: 616
Inscription: 06 Jan 2006, 08:40
Localisation: Alger

Messagepar lechatgo » 09 Fév 2006, 12:42

et d'une je ne suis pas bronzé :cry:
et de deux j'ai pas mis les pieds labas radik depuis un lustre, justement parce à cause du NIF
et enfin , rien ne nous empeche nous autre musulman de se critiquer binatna, et de discuter de la meilleurs façon a agir face au provocation, .... mais enfin, ... on peut bien avoir notre "liberté d'expression" à nous autres , wella rani ghallet ?
Avatar de l’utilisateur
lechatgo
Actunaute accro
 
Messages: 3105
Inscription: 24 Avr 2005, 21:35
Localisation: C'est parti mon Kiki ! c'est cool, j'aime ça, énoooorme, quelle grosse marade

Messagepar 07/02 » 09 Fév 2006, 12:48

Ya Lechatgo, je ne sais pas si ça t'arrive de lire mes postes mais j'ai moi-même critiqué l'image que le monde musulman donne en ce moment. Mais je n'irai pas jusqu'à les qualifier de terroristes, l'occident s'en charge assez bien, il n'y a qu'à voir la prison de Guantanamo, elle est pleine !
Tu as tout à fait le droit de donner ton avis et moi de te répondre, c’est là tout le principe de la liberté d’expression ! Car on échange nos points de vue sans pour autant s'insulter ou se manquer de respect :wink:
07/02
 
Messages: 616
Inscription: 06 Jan 2006, 08:40
Localisation: Alger

Messagepar lechatgo » 09 Fév 2006, 12:57

oh que si, je les lis, ltes posts!!!


07/02 ma insultitekch .... abaden :wink: , quand il m'arrive de faire dans la derision je m'englobe fiha, je ne me considère pas comme model de ce que dois etre un bon musulman, mais je pense faire de mon mieux
Avatar de l’utilisateur
lechatgo
Actunaute accro
 
Messages: 3105
Inscription: 24 Avr 2005, 21:35
Localisation: C'est parti mon Kiki ! c'est cool, j'aime ça, énoooorme, quelle grosse marade

Messagepar 07/02 » 09 Fév 2006, 13:14

T'es au moins "El Gat" le plus pieux que je connais :wink:
07/02
 
Messages: 616
Inscription: 06 Jan 2006, 08:40
Localisation: Alger

Messagepar Haithem » 09 Fév 2006, 18:14

ya 07/02 j sais bien que tu parles de moi quand tu dis :'''qualifier les martyrs palistiniens de terroristes '''
mais j ai expliqué le mot terroriste celon mon dicos que se sont ceux qui tuent leur frere mesulmans et non pas ceux qui tuent les juifs alors slowly avant de m attaquer
Haithem
 
Messages: 2971
Inscription: 03 Fév 2006, 17:53
Localisation: À coté du voisin

Messagepar Aimebob » 09 Fév 2006, 21:45

c'est tellement injuste! et faux ! et Hypocrite !

Regardez ca ! le francais !!! la race !!!

http://www.msn.fr/news/gen/?id=06020916 ... 8e4syv.asp
Aimebob
 
Messages: 119
Inscription: 14 Mai 2005, 22:54

Messagepar rafikoman » 11 Fév 2006, 14:59

un article interessant dans un journal belge :

Liberté d'expression à géométrie variable

Mis en ligne le 10/02/2006
- - - - - - - - - - -


Des libres-penseurs, hier accusateurs de l'humoriste Dieudonné, se sont transformés en défenseurs de la liberté d'expression. Pourquoi cette hiérarchie dans le rejet de la haine de l'Autre?

Paul-Olivier DELANNOIS, député wallon socialiste, Malik Ben ACHOUR et Pierre-Yves DERMAGNE, militants socialistes

Nous n'entendons pas ici juger les réactions d'une partie de la population des pays musulmans. Qu'elles soient disproportionnées et qu'elles contribuent avant tout à renforcer les régimes en place est probable. Mais cela ne sera pas notre propos.

Ce qu'on appelle désormais la «polémique des caricatures» repose sur un certain nombre de non-dits. Elle s'inscrit dans la lignée générale d'une dégradation de l'image des musulmans dans l'imaginaire collectif occidental et d'une détérioration du climat dans lequel les échanges entre musulmans et non-musulmans s'effectuent.

D'Al Qaeda aux émeutes dans les banlieues françaises, de l'Intifada à la condition de la femme, des rapts en Irak à l'immigration clandestine, de la victoire du Hamas en Palestine à la loi sur la laïcité, du nucléaire iranien aux excisions en Afrique: tout est bon pour la grande soupe! Un nouvel «Autre» tend désormais à se définir et à s'inscrire durablement dans l'inconscient collectif occidental. Et à en croire Edward Saïd, l'intellectuel américano-palestinien, ça ne date pas d'hier, ni d'ailleurs du 11 septembre 2001.

Le débat qui occupe en quantité les pages de nos journaux s'est posé de la manière suivante: la liberté d'expression et son corollaire qu'est la liberté de la presse doivent-elles céder devant les interdits religieux et plus précisément devant les principes fondamentaux de l'Islam? En d'autres termes, la problématique est présentée comme étant d'essence religieuse, comme si une opposition ontologique se jouait entre un occident pluraliste, ouvert et tolérant et un Islam fanatique, fermé et menaçant. L'Etat de droit contre le fanatisme religieux.

La problématique est-elle vraiment de cet ordre? L'enjeu renvoie-t-il réellement à la sphère théologique? Ces caricatures n'ont-elles pas bafoué autre chose qu'un simple interdit religieux - dont il nous semble par ailleurs évident qu'il ne s'impose qu'à la communauté des croyants? N'y a-t-il pas dans ces caricatures un substrat d'une autre nature, quelque chose qui relève moins de la liberté d'expression que de ses limites?

Car cessons de jouer les candides, si cette liberté d'expression constitue bel et bien un principe fondamental de notre démocratie, son application reste restrictive. L'une des limites que lui impose la loi est celle de l'incitation à la haine raciale. Or, lorsqu'un caricaturiste représente le Prophète coiffé d'un turban en forme de bombe, c'est l'Islam dans son essence et, par extension, l'ensemble de la communauté musulmane qui se trouvent réduits à des colporteurs de principes de haine et de repli sur soi.

Dans cette mesure l'entreprise n'est pas seulement maladroite, elle n'est pas non plus, comme on l'entend souvent, l'oeuvre salutaire de libres-penseurs voltairiens, héritiers des Lumières. Elle est l'émanation brumeuse d'un climat nauséabond. Elle alimente les pires clichés racistes et contribue à renforcer l'imaginaire collectif dans ce qu'il a de plus sombre. Les caricatures anti-juives dans les années trente ne faisaient rien d'autre.

La liberté d'expression a des limites et ces limites sont consacrées par la loi. L'enjeu n'est pas le respect de principes religieux auxquels les auteurs des caricatures n'adhèrent de toute façon pas. Il est ailleurs.

Une observation attentive de la couverture de cette affaire est, à cet égard, révélatrice. La vie médiatique est en effet pleine de contradictions. Lorsque Dieudonné, sur le plateau de Marc-Olivier Fogiel, s'embourbait dans un sketch - dont soit dit en passant la pauvreté humoristique insulte son talent intrinsèque - assimilant les colons israéliens aux nazis, il s'agissait de toute évidence d'une caricature. Plongée durant de nombreuses semaines dans une polémique d'une ampleur comparable à celle que nous connaissons aujourd'hui, l'opinion publique française - conduite (ou suivie) par ses médias - a pourtant réagi de manière très différente. En effet, il se trouvait à l'époque très peu de «libres-penseurs» pour défendre la liberté d'expression. Le caricaturiste d'un soir fut au contraire voué aux gémonies par une foule médiatique qui, quasi unanime, prononça sans détour sa condamnation à une mort publique.

Il est dès lors pour le moins curieux de voir ces mêmes libres-penseurs, hier accusateurs farouches, se transformer aujourd'hui en défenseurs d'une liberté d'expression à deux vitesses. Les Finkielkraut, Glucksmann et autres s'enfoncent une fois de plus dans leurs contradictions avec un empressement qui frôle le ridicule et qui leur ôte toute crédibilité intellectuelle.

Si le sketch de Dieudonné était antisémite, les caricatures publiées (celle du turban et celle du poignard) sont indiscutablement islamophobes et racistes. La liberté d'expression interroge dans les deux cas ses propres limites. Quoi qu'il en soit, tâchons de faire preuve de cohérence dans nos condamnations. Il ne peut y avoir de hiérarchie dans le rejet de la haine de l'Autre. Il y va de la crédibilité de nos combats.

http://www.lalibre.be/article.phtml?id= ... _id=267996
Avatar de l’utilisateur
rafikoman
Actunaute accro
 
Messages: 1434
Inscription: 22 Mai 2005, 14:53
Localisation: Chlef


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron