Noyade douce…

Lss KarEcritures sont des caricatures écrites. C'est donc au lecteur d'imaginer le dessin à partir du texte qu'il a devant lui

Noyade douce…

Messagepar sayanreaver » 11 Fév 2006, 21:40

Il était une fois un crapaud qui vivait dans sa mare, c’était un étang bien humide il y avait beaucoup de mouches, il pouvait lui et ses congénères vivre convenablement avec ce qu’ils avaient à portée de langue…

Une fois un crapaud étranger est venu avec d’autre de sa tribu, ils ont occupé ce lagon, ils ont asservi les pauvres crapauds qui ne demandaient qu’à vivre paisiblement dans leur eau à eux…

Treize générations de servitude, ont conduit les occupants originels à s’insurger, ils se sont sacrifiés en masse afin de libérer leur eau à eux, cette eau qui était fétide insalubre, mais c’était leurs eau…

Les colons de l’autre rive, malgré leur génie, leur supériorité numérique et leur développement en terme d’assaillants, ont fini par rebrousser chemin ou devrais-je dire de canal aquatique.

Quatre générations se succèdent, les crapauds autochtones vivent la liberté, qu’avaient chèrement payée leurs aïeuls.

La liberté c’est ce dont rêvé leurs ancêtres, être libre dans leurs marécages, ne point se soumettre, ne point baisser les nageoires.

Qu’en est-il de cette liberté durement arrachée ?

Ces jeunes générations ont vécu quelques années un faux bonheur, les crapauds de l’autre étang leurs ont laissé des bombes à retardement, des grenouilles qui se sont accaparées de leur chère lagon, qui regorgeais de poissons, de mouches de tout ce dont ils avaient besoin pour vivre convenablement…

Ces grenouilles étaient tellement fourbes, qu’elles travaillaient d’arrache pied pour dilapider les biens collectifs de la mare, elles prenaient tout et le sortaient en cachette vers d’autres étangs, elles sont même parvenues à créer des querelles entre les grenouilles de cette tant convoitée mare.

Donc les grenouilles de la mare du centre furent opprimées, une certaine différence s’est faite sentir, les grenouilles qui hier, leurs ancêtres grenouilles, se battaient cotes à cotes se voyaient différentes, il y a eu un régionalisme entre grenouilles de la même mare.

Les grenouilles assassines, ne manquaient pas d’idées pour faire taire les autres, soi de fausses promesses, soi les mensonges, tout en donnant quelques ailes de mouches par ci par là pour faire taire quelque grenouilles fâchées…

Du coups les grenouilles se sentirent mal à l’aise dans leurs propre bassin, elle sortaient en masse se réfugier au marre voisines, les têtards naquirent sans espoir de vivre convenablement..

Ils se sentaient enfermés, sans la possibilité d’avoir ne serait-ce qu’une infime partie des richesse de leur bien commun qui leur revenait de droit…

Voilà où en sont venues les pauvres grenouilles, à ne plus penser, à juste devenir des prisonnières, à ne pas vivre comme des grenouilles mais plutôt comme des sous grenouilles…

Quand au pauvres têtards, ils n’ont plus le goût de la vie, soit ils deviennent des têtard hors la loi, soi ils quittent leurs étang pour d’autres horizons, soit ils se noient doucement sans dire un mot…

Pauvres têtards, ils se noient alors qu’ils sont à la base fait pour ne point couler…

Noyade douce…douce noyade :cry:
Avatar de l’utilisateur
sayanreaver
 
Messages: 610
Inscription: 14 Mai 2005, 16:55
Localisation: Quelque part en Algérie

Re: Noyade douce…

Messagepar Algérien » 12 Fév 2006, 01:19

sayanreaver a écrit:
Ces jeunes générations ont vécu quelques années un faux bonheur, les crapauds de l’autre étang leurs ont laissé des bombes à retardement, des grenouilles qui se sont accaparées de leur chère lagon, qui regorgeais de poissons, de mouches de tout ce dont ils avaient besoin pour vivre convenablement…



Monsieur LafontaineDz, ces bombes ont encore de l'arget dans les banques suisses ??? :wink:

:lol:
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar netsba » 12 Fév 2006, 03:28

oublions pas que sur l'autre etant il y a u aussi un autre groupe de crapauds qui as déssimé une bonne partie de leur congénere aussi et quand ils on etais savais de peur de les l'aissé au coté de leurs sauveurs avec leurs bombes il les on invité a revenire a la 2emme rive
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba


Retourner vers KarEcritures



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités