Fetwa d’El-Azhar

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Fetwa d’El-Azhar

Messagepar Djazz » 11 Oct 2009, 08:24

Plus de nikab pour les enseignantes et les étudiantes
Par :Rubrique Radar


L’université d’El-Azhar, gardienne de l’orthodoxie islamiste en Égypte, vient de prononcer une fetwa (édit religieux) dans laquelle elle interdit le port du nikab (voile intégral) pour les femmes et les étudiantes qui fréquentent la célèbre université. La fetwa est justifiée par le fait que des terroristes pourraient porter le nikab qui cache la totalité du corps de pied en cape, pour perpétrer des actes de violence dans l’enceinte universitaire. De plus, justifie le clergé égyptien, le nikab ne fait pas partie des traditions vestimentaires égyptiennes. C’est un habit qui remonte à la période anté-islamique en usage encore en Arabie Saoudite.
Avatar de l’utilisateur
Djazz
Super Moderateur
 
Messages: 12717
Inscription: 09 Mai 2007, 19:32
Localisation: ActuLand

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar yasmyn » 11 Oct 2009, 10:03

Djazz a écrit:Plus de nikab pour les enseignantes et les étudiantes
Par :Rubrique Radar


L’université d’El-Azhar, gardienne de l’orthodoxie islamiste en Égypte, vient de prononcer une fetwa (édit religieux) dans laquelle elle interdit le port du nikab (voile intégral) pour les femmes et les étudiantes qui fréquentent la célèbre université. La fetwa est justifiée par le fait que des terroristes pourraient porter le nikab qui cache la totalité du corps de pied en cape, pour perpétrer des actes de violence dans l’enceinte universitaire. De plus, justifie le clergé égyptien, le nikab ne fait pas partie des traditions vestimentaires égyptiennes. C’est un habit qui remonte à la période anté-islamique en usage encore en Arabie Saoudite.


Merci beaucoup pour l'info djazz.
Je n'ai jamais cru à l'obligation de cette tenue.
Car je me suis toujours demandée pourquoi la femme durant la prière devait se présenter le visage découvert Devant Dieu (swt) alors que devant les créatures elle devait se couvrir le visage. J'ai toujours trouvé cela contradictoire et cette fetwa le confirme
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar zika » 11 Oct 2009, 10:58

bien dit Yasmyn...
Certains disent que elnikèb c'est surtous pour les femmes trop belle, enfin celle qui ne passent pas inaperçue.....Ou trop laide au point d'attirer les regards.......mais bon ça reste à confirmer...

un hidjèbe correcte je pense que c'est suffisant.......enfin ellah ya3lème
zika
 
Messages: 349
Inscription: 08 Sep 2007, 13:43
Localisation: Alger

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar Algérien » 11 Oct 2009, 15:28

zika a écrit:Certains disent que elnikèb c'est surtous pour les femmes trop belle, enfin celle qui ne passent pas inaperçue.....Ou trop laide au point d'attirer les regards.......mais bon ça reste à confirmer...



TROP CON :?

Donc elle passera jamais inaperçue, on se demandera toujours quelle beauté se cache derrière ce voile et donc ça mettra la femme en danger au lieu de la protéger.

Il vaut mieux qu'elle montre son beau visage et qu'on l'agresse avec nos regards qu'elle le cache et qu'on soit (pas moi en tous les cas) dans l'obligation de l'agresser autrement.
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar Arslane » 12 Oct 2009, 00:13

Algérien a écrit:Donc elle passera jamais inaperçue, on se demandera toujours quelle beauté se cache derrière ce voile et donc ça mettra la femme en danger au lieu de la protéger.


A gratter comme une carte Djezzy pour découvrir ce qu'il y a en dessous :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Arslane
a c t u n i g h t
 
Messages: 7567
Inscription: 10 Déc 2006, 23:11
Localisation: W E S T

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar tulipe » 13 Oct 2009, 21:01

ce qu'il m'intrigue vraiment que le Hidjeb et la femme sont devenue l'unique probleme des hommes qui ne peuvent meme pas subvenirs a satisfaire l'essentiel " el maaicha en toute dignité" , les pauvres sous l'interdit constant vraimant je les plaints , pourquoi la femme se proteges t elle des regards agressifs des hommes , pourquoi les hommes ne cessent de vouloir acquerir les femmes legitiments ou illigitiments , ? tant de questions sommes nous aussi differentes , aussi mysterieuses ? pauvres hommes essayant tous le temps , de voouloir coudre une loi qui facilite tout les interdits , a bon entendeurs :wink:
Avatar de l’utilisateur
tulipe
 
Messages: 2586
Inscription: 15 Fév 2007, 20:56
Localisation: zapatia

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar netsba » 13 Oct 2009, 22:12

tulipe ta contradiction est toute aussi valable pour le hidjab tout court.
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5090
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar yasmyn » 13 Oct 2009, 23:39

netsba a écrit:tulipe ta contradiction est toute aussi valable pour le hidjab tout court.


Il y a effectivement des divergences à ce propos. Certains hommes de sciences religieuses demandent d'ailleurs à ce qu'il y ait un travail de réflexion approfondi à ce sujet. Mais apparemment tout le monde n'est pas prêt à suivre :roll:

Selon certains, le voile dont il est question dans le coran avait pour but de couvrir la poitrine des femmes qui à l'époque pré-islamique avaient pour habitude de sortir les seins nues... Il s'agissait donc de préserver leur intimité.

Maintenant puisque le doute subsiste encore sur l'obligation réelle ou non du hidjab faute de ce manque de réflexion approfondit, bein les femmes n'ont pas d'autres choix que de suivre leur intime conviction.

Donc port du hidjab pour certaines et non port pour les autres, après tout personne n'a à s'en méler puisque chacune a le droit de voir midi à sa porte après tout.

Le seul problème serait d'imposer le port à celle qui ne le souhaite pas et vice versa...

Mais quand je vois l'extrémisme à l'égard des femmes dans certains pays (en France et en Algérie c'est du pipi de chat comparé à elles), d'ailleurs si je me laissais aller à commenter je risquerais d'être hyper virulente . Donc vaut mieux pas.
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar yangtse » 10 Nov 2009, 21:55

ils ne parlent pas de hidjeb ici yasmine,mais de niqab,une tenue non islamike et sujette à confusion.comme derniere nouvelle je te di ke les combattants houthis du yemen "al houthiyine" ont attakés l'arabie saoudite en se disimulant dans des niqabs.et combien de bijoutiers ici meme en algerie ont été "saké" par des hommes en niqab.et puis il faut etre un vrais frustré pour "s'érotiser" sur le visage ou la main d'une femme. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
yangtse
 
Messages: 1181
Inscription: 03 Jan 2009, 20:38

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar yasmyn » 12 Nov 2009, 15:33

yangtse a écrit:ils ne parlent pas de hidjeb ici yasmine,mais de niqab,une tenue non islamike et sujette à confusion.comme derniere nouvelle je te di ke les combattants houthis du yemen "al houthiyine" ont attakés l'arabie saoudite en se disimulant dans des niqabs.et combien de bijoutiers ici meme en algerie ont été "saké" par des hommes en niqab.et puis il faut etre un vrais frustré pour "s'érotiser" sur le visage ou la main d'une femme. :mrgreen:


yangtse tu as raté un épisode. Relis donc depuis le tout début et tu comprendras :wink:
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar yangtse » 13 Nov 2009, 22:22

yasmyn a écrit:yangtse tu as raté un épisode. Relis donc depuis le tout début et tu comprendras

i did it three times and did'nt find the missed episod :roll: am i a mongolian ??!!! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
yangtse
 
Messages: 1181
Inscription: 03 Jan 2009, 20:38

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar karima30 » 17 Nov 2009, 17:51

Sujet qui fait débat actuellement ici en france. D'abord je tiens à dire que ce qui vient de al Azhar c'est à prendre avec prudence, beaucoup de derapage pour cette université. Puis le niqab qu'il soit tradition ou prefection (en religion), la liberté des personne doit être respectée. Je suis voilée mais je pense pas le mettre un jour. Par contre je suit contre toute loi ou fatwa l'interdisant c'est une attiente à la liberté des personne. Certes il y a des excès de la part de certaines soeurs qui le porte mais il ne faut pas fonder des avis, des principe sur des cas particulier.
Nous n'oublions pas le hayek ( Haf+laajar= kabylie)aussi est un niqab fait partie de notre culture dont je suis fiere. Salam
karima30
 
Messages: 8
Inscription: 15 Nov 2009, 16:58
Localisation: TLS-KB

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar abou_siham » 07 Déc 2009, 18:00

Par chaykh `Abd-el-Mouhsin el-`Abâd

(Les parties intimes de la femme comprennent tout le corps ndt) comme le formule le hadith : « Les parties intimes de la femme comprennent tout le corps. Dès qu’elle sort, Satan l’embelli (aux yeux des hommes). » [1]. La femme doit donc couvrir toutes les parties de son corps devant les étrangers y compris le visage. Notre Chaykh Mohammed el-Amîn Chanqîtî –qu’Allah lui fasse miséricorde – a précisé dans son œuvre Adwâ el-Bayân en exégèse au Chapitre les coalisés (596/6), au sujet de ce hadith : « En dévoilant que les parties intime de la femme intègrent tous son corps, le Prophète fait implicitement référence au voile puisqu’il incombe de cacher tout ce qui rentre dans la définition des parties intimes. » Il a évoqué ailleurs (585-586/6) que l’obligation de se voiler le visage pour les Mères des croyants, était admises à l’unanimité des savants. Cependant, les Versets révélés sur la question ne les concernent pas uniquement comme le démontrent les deux indications suivantes, mais ils s’adressent à la gente féminine en général.

Premièrement : la raison à l’origine de l’obligation du voile traduit par le Verset : (cela est plus pure pour vos cœurs et les leurs) (S. Les coalisés / V. 53). Si l’on sait qu’Allah témoigne en faveur des Mères des croyants qu’elles sont à la fois chastes et à l’abri de tout soupçon, les autres femmes ne jouissant pas à d’un tel privilège sont à fortiori plus concernées par le danger dont le verset fait allusion.

Deuxièmement : concernant le Verset : (O Prophète ! Dis à tes femmes, à tes filles, et aux femmes musulmanes de ramener sur elles leur tunique) (S. Les coalisés / V. 59).L’ordre de ramener sur elles leur tunique, s’adresse aussi bien aux Mères des Croyants qu’aux autres femmes en sachant que les filles du Prophète et les femmes des croyants en général en sont également concernées. Cela démontre de façon explicite que ce texte dont le sens est général n’est pas propre aux Mères des Croyants.

Ensuite, il a démontré –qu’Allah lui fasse miséricorde – que dans l’hypothèse où l’obligation de se couvrir le visage concernait uniquement les femmes du Prophète , elles étaient malgré tout, l’exemple par excellence pour leurs coreligionnaires. Il a affirmé en effet (592/6) : « S’il est établi comme nous l’avons évoqué que le statut concernant le Verset du voile est général, et si l’on se remémore les autres Versets que nous avons également cités enjoignant à la femme de couvrir tout son corps en présence des étrangers, on se rendra compte que le Coran exprime explicitement l’obligation de porter le voile. En supposant que le Verset du voile concerne exclusivement les épouses du Prophète , nul doute qu’elles demeurent toutefois le meilleur exemple pour les autres femmes en matière de bonnes mœurs car elles incarnent la chasteté qui les met à l’abri de toute suspicion.

Quiconque désire exercer une mauvaise influence sur la femme musulmane (comme le font aujourd’hui les partisans contre le voile, les partisans de la nudité, et de la mixité) en voulant la dissuader d’imiter ses prédécesseurs qui se sont dotées de cette vertu céleste dont le mérite est de préserver la chasteté et l’honneur et d’éloigner de tout soupçon, trahit la communauté de Mohamed et trahit par-là même comme nous pouvons le voir, un cœur malade ! »

Au niveau de la Tradition, l’argument le plus convaincant sur la question, s’incarne dans le hadith selon lequel il est imposé aux femmes de se couvrir les pieds. Selon ‘Abd Allah ibn ‘Omar (radiya Allahou `anhou) en effet, le Messager d’Allah a dit : « Allah ne regardera pas le Jour de la Résurrection quiconque laisse traîner son vêtement par orgueil.
- Comment les femmes doivent-elle faire avec le pan de leur vêtement ? demanda Um Salama.
- Elles peuvent le laisser dépasser d’un empan, répondit-il.
- Leurs pieds risquent ainsi de se découvrir, assura-t-elle.
- Qu’elles le laissent traîner alors d’une coudée mais pas au-delà, enjoignit-il. » [2]

Lorsque la Législation musulmane interdit à la femme de découvrir ses pieds, cela dénote à fortiori qu’il ne lui est pas toléré de dévoiler son visage, car le visage est le siège de tous les attraits et de la beauté chez la femme. Il est donc plus pertinent de le cacher que de cacher les pieds.

La femme libre doit se couvrir tout le corps au cours de la prière en dehors du visage. C’est du moins ce que Chaykh a affirmé –qu’Allah lui fasse miséricorde –; l’auteur du Moughnî (2/326) a imputé cette tendance à l’Imam Ahmed mais il a souligné également son autre avis sur la question selon lequel il permet aussi de découvrir les deux mains. En outre, il attribue cette opinion à Châfi`î et Mâlik. Par contre, il rapporte qu’Aboû Hanîfa autorise d’exhiber les pieds et les mains, en plus du visage. Ainsi, si pendant la prière, la femme se trouve en présence d’un étranger, elle doit se voiler le visage. L’auteur du Moughnî a aussi précisé : « Ibn `Abd-el-Bar a dit : les savants sont unanimes à dire que la femme doit découvrir son visage durant la prière et en état de sacralisation. » En fait, se contenter de dire qu’il est seulement autorisé de découvrir le visage au cours de la prière, ce qui est conforme pour le moins à l’unanimité des savants, cela consiste d’une part à faire preuve de précaution et d’autre part à sortir de toute divergence.


Notes de bas de page :

[1] Rapporté par Tirmidhî (1173) selon `Abd-Allah ibn Mas`oûd ; l’auteur a commenté à son sujet : « Ce Hadith est bon, authentique et singulier. » Voir Irwa el-Ghalil (273).
[2] Rapporté par les quatre Sunan et d’autres. Tirmidhî a précisé (1731) : « Ce Hadith est bon et authentique. »

Extrait du livre : "Les conditions de la prière", de son auteur : Chaykh `Abd-el-Mouhsin el-`Abâd, aux éditions Dar-Ar-Tarbiya.
abou_siham
 
Messages: 6
Inscription: 09 Déc 2008, 23:35

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar abou_siham » 07 Déc 2009, 18:02

Par chaykh Sâlah al-Fawzân

Louange à Allah, que les Prières et le Salut d’Allah soient sur notre Envoyé Mohammed, ainsi que sur ses Compagnons, ses proches et tous ceux qui suivent sa voie jusqu’au jour des comptes.

Ensuite :

A- L'habit légitime de la femme :

1. L’habit de la femme musulmane doit être ample et couvrir tout le corps du regard des hommes ne faisant pas partie de son entourage (mahram). En présence de ses mahram, la femme peut dévoiler son visage, ses mains, et ses pieds conformément à l’usage.

2. Il doit être épais et ne pas être transparent de façon à ne pas laisser voir la peau à travers.

3. Il ne doit pas être moulant de façon à ne pas épouser les formes du corps. Dans le recueil de Muslim, le Prophète a dit : « Il y a deux sortes d’habitants de l’Enfer que je ne verrais pas (de mon vivant) ; des femmes vêtues mais dénudées, qui se déhanchent et qui sont attirantes. Elles n’entreront pas au Paradis et n’en sentiront pas l’odeur. Et des hommes munis de cravaches en forme de queues de vache, qu’ils se servent pour battre les serviteurs d’Allah. »

Chaykh el-Islâm ibn Taymiya –qu’Allah lui fasse miséricorde – a commenté dans Madjmoû` el-Fatâwa (22/146) : « vêtues mais dénudées : selon certaines interprétations, elles sont effectivement habillées mais en réalité elles sont dénudées. Cela consiste à mettre soit des vêtement léger et transparent qui laissent entrevoir la peau, ou soit un habit serré qui épouse les formes du corps comme les fesses, les avant-bras, ou autre. Cependant, l’habit de la femme doit la couvrir (de la tête au pied) de sorte qu’il ne laisse entrevoir ni la peau ni les formes du corps, pour être épais et large. » Fin de citation.

4. Il ne doit pas être réservé aux hommes. Le Prophète en effet a maudit les femmes hommasses et celles qui veulent ressembler aux hommes. Au niveau des vêtements, cela consiste à vêtir un habit dont le genre et la forme sont réservés aux hommes conformément à l’usage en vigueur, et indépendamment dans chaque société.

Chaykh el-Islâm ibn Taymiya –qu’Allah lui fasse miséricorde – a expliqué dans Madjmoû` el-Fatâwa (22/148, 149-155) : « Pour différencier entre les habits des hommes et celui des femmes, il faut se baser sur ce qui convient à chacun d’entre eux. Soit, tout ce qui correspond et qui est imposé à chacun. Il est imposé aux femmes de se couvrir et de se voiler sans dévoiler leurs parures ni s’exhiber. C’est pourquoi, il n’est pas légiféré pour la femme d’élever la voix ni pour l’Edhân (l’appel à la prière), ni pour la Talbiya (invocations du pèlerin). Elle ne doit pas non plus monter sur les monticules de Safâ et Marwa, ni se dévêtir durant sa sacralisation contrairement à l’homme. Celui-ci doit en effet se dévêtir la tête et de ne pas mettre ses habits usuels dont la couture respecte les formes du corps. Il ne doit pas porter une chemise, un pantalon, un manteau, ou des chaussons (…) quant à la femme, elle peut s’habiller sans restriction au cours de l’Ihram ; si elle doit rester couverte et voiler, le contraire ne peut lui être imposé.
Par contre, elle ne doit pas mettre ses gants ou son Niqâb (le voile lui entourant le visage) pour avoir été cousu en fonction des formes du corps ; cette interdiction se vérifie dans la situation où le besoin de les porter ne se fait pas ressentir. »

Ensuite, il a précisé qu’elle doit se couvrir le visage par d’autres moyens que le port du Niqâb pour conclure : « s’il est clair que la femme doit absolument se distinguer de l’homme au niveau de l’apparence, de sorte qu’elle doit se couvrir et se voiler pour ne pas ressembler à l’homme, nous pouvons découvrir sur quel principe ce chapitre est fondé. Il devient évident que les vêtements utilisés en général par les hommes, deviennent interdit aux femmes. (…) Si à la fois dans son apparence, la femme manque de pudeur et ressemble aux hommes, l’interdiction s’étend à ces deux niveaux. Mais certes Dieu Seul sait ! »

5. Il ne doit pas embellir la femme de sorte que celle-ci n’attire pas l’attention en dehors de son domicile sinon elle compterait parmi celles qui exhibent leur parure.

B- Le voile :

Le voile signifie que la femme doit couvrir tout son corps du regard de tous les hommes en dehors de ses proches (mahram), comme le Seigneur le révèle : (sans dévoiler leur parure si ce n’est devant leurs époux, leurs pères, le père de leurs époux, leurs fils, les fils de leurs époux, leurs frères, les fils de leurs frères, ou les fils de leurs sœurs) (S. La lumière ; V. 31). Le Très-Haut a révèle également : (Si vous leur demandez un bien quelconque, faites-le de derrière un voile) (S. Les coalisés ; V. 53). Le voile correspond donc à toute chose permettant de couvrir la femme que ce soit un mur, une porte, ou un vêtement. Bien que ce commandement s’adresse aux femmes du Prophète , il concerne cependant toutes les musulmanes car la suite du verset fournis la raison pour laquelle cette loi fut légiférée lorsque le Seigneur révèle : (Cela est plus pure pour vos cœurs et les leurs) (S. Les coalisés ; V. 53).

Chaykh el-Islâm ibn Taymiya –qu’Allah lui fasse miséricorde – a affirmé dans Madjmoû` el-Fatâwa (22/110, 111) : « La tunique (Jilbâb) correspond au manteau (Malâa), c’est ce qu’Ibn Mas’ûd appelle le par-dessus (Ridâ), alors qu’elle est couramment désignée par le bas ou la cape (Izâr). C’est une longue cape qui couvre la tête et le reste du corps. Selon Abû ‘Ubaïda et d’autres savants, la femme l’enfile par-dessus la tête et ne laisse paraître que ses yeux comme dans le principe, pour le voile ou le foulard qui couvre le visage. »

Au niveau de la Tradition prophétiques, un certain nombre de Hadîth confirme que la femme doit se voiler le visage en présence d’un étranger, dont notamment celui de `A'icha –qu’Allah l’agrée – dans lequel elle raconte : « Des cavaliers passaient devant nous, lorsque nous étions avec le Messager d’Allah en état d’Ihram (sacralisation). Dès qu’ils arrivaient à notre hauteur, nous prenions le pan de notre tunique au dessus de la tête pour le rabattre sur notre visage, et dès qu’ils étaient passés, nous pouvions découvrir notre visage. » Rapporté par Ahmed, Aboû Dâwoud, et ibn Mâdja.

Il existe de nombreux arguments du Coran et de la Sunna venant certifier l’obligation pour la femme de se couvrir le visage en présence d’un étranger. Pour de plus amples détails, je te renvoie chère sœur musulmane au traité de Chaykh `Abd-Allah ibn `Abd-el-`Azîz ibn Bâz sur le voile, et le sabre notoire contre les individus éperdus voulant retirer le voile du Chaykh Hammuûd ibn `Abd-Allah Touwaydjrî, et enfin le traité sur le foulard de Chaykh Mohammed ibn Sâlih el-`Othaymîn.

Chère sœur musulmane ! Saches que les savants qui autorisent à dévoiler le visage, en dehors du fait que cette opinion est la moins pertinente, tiennent compte cependant du facteur de sécurité. La femme n’est pas à l’abri des tentations (Fitna), surtout à notre époque où la vertu (le scrupule religieux) et la pudeur se perdent tant chez les hommes que chez les femmes, au moment où les partisans de la décadence se font plus nombreux. En outre, la femme confrontée à une panoplie de produits cosmétiques, devient la proie plus facile des tentations.

Tu dois rester sur des gardes chère sœur musulmane ! En veillant à garder le voile qui fait rempart aux tentations par la Volonté d’Allah. Il n’est pas concevable qu’un savant reconnu parmi les contemporains ou les anciens ait permis aux femmes abusées d’en arriver à la situation actuelle.

Certaines femmes musulmanes font parfois preuve d’hypocrisie concernant leur attachement au voile. Si celles-ci sont dans un milieu dans lequel il fait partie de l’usage, elles se résignent à le porter, mais une fois en dehors du pays, elles l’enlèvent aussitôt. D’autres femmes certes se couvrent dans la rue, mais dès qu’elles entrent dans un centre commercial ou un hôpital (où le climat est plus intime), ou dès qu’elles s’adressent à un bijoutier ou à un couturier pour femme, elles découvrent leur visage sans scrupule et elles exhibent par la même occasion les avant-bras comme si elles étaient en compagnie de leur mari ou d’un proche. Craint Dieu ! Et ne t’adonnes plus à ce genre de pratiques ! Nous avons pu voir en personne des femmes venant de l’étranger, se voiler au moment de l’atterrissage, dans l’un des aéroports du pays (l’Arabie Saoudite ndt), comme si le voile était devenu une coutume non un commandement divin !

Chère sœur musulmane ! Le voile n’a d’autre fonction que de te préserver et de te protéger des regards empoisonnés venant des cœurs malades et des chiens humains. Il t’est un rempart aux appétits féroces. Tu dois t’y attacher, et ne pas te tourner vers ces revendications pour le moins tendancieuses dont les aspirations sont de combattre le voile en cherchant à le dénigrer. Leurs partisans ne te veulent aucun bien comme le Seigneur le révèle : (Ceux qui suivent leurs passions voudraient profondément que vous succombiez) (S. Les femmes / V. 27).

Que les Prières et le Salut d’Allah soient sur notre Envoyé Mohammed, ainsi que sur ses proches, et tous ses Compagnons !
abou_siham
 
Messages: 6
Inscription: 09 Déc 2008, 23:35

Re: Fetwa d’El-Azhar

Messagepar yasmyn » 07 Déc 2009, 18:41

Je n'ai pas tout lu car trop long et un peu saturée par "la femme doit ci " "la femme doit ça" "la femme doit, doit, doit.......".

Alors merde merde et merde.

On a qu'à emprisonner tous les hommes qui ont les yeux baladeuses et le problème sera réglé.

L'homme n'a t'il pas lui aussi des obligations ???? Alors encore une fois merde

Une fois n'est pas coutume mais bon yen a ras le bol. Que chacun s'occupe de son postérieur et le monde s'en portera pas plus mal.
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Suivante

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron