le complot des généraux algériens contre le maghreb

Faites nous juste l'économie des longs débats

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 16 Fév 2010, 16:13

dziri a écrit:A force de vouloir défendre la prostitution au Maroc ,ça ne m'étonnerait pas que tu sois un macro.


http://www.lexpressiondz.com/article/2/ ... 51558.html

c'est l'histoire du chameau qui ne voit pas sa bosse ! " Si le chameau voit sa bosse , il se trancherait le cou!" mdr
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar arguimbo » 16 Fév 2010, 16:15

dziri a écrit:
dziri a écrit:Avec ton venin et ta haine envers l'Algérie tu cherches quoi au juste! , refaire l'histoire ? , avec un pois chiche à la place d'un cerveau impossible , tu n'es rien d'autre qu'un menteur et lèche cul de ton roitelet et de son défunt père h2
La haine n'attrape pas la vérité, la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe.




A force de vouloir défendre la prostitution au Maroc ,ça ne m'étonnerait pas que tu sois un macro.


Tu éxagères Dziri ! Simohamed un macro ? mdr
Avatar de l’utilisateur
arguimbo
 
Messages: 869
Inscription: 24 Jan 2010, 12:35

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar dziri » 16 Fév 2010, 16:23

[quote
Tu éxagères Dziri ! Simohamed un macro
.

Je dirais seulement un proxénète notoire.
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar arguimbo » 16 Fév 2010, 16:32

dziri a écrit:[quote
Tu éxagères Dziri ! Simohamed un macro
.

Je dirais seulement un proxénète notoire.


Ou alors une macroute chepa
Avatar de l’utilisateur
arguimbo
 
Messages: 869
Inscription: 24 Jan 2010, 12:35

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 01 Mar 2010, 00:33

dans cette histoire c'est malheureusemnt c' est bel et bien l'algérie qui est lache et taraitresse habituée à frapper dans le dos.
meme votre parlemntaire jameleddine habibi qui a reconnu que c'est ben bella qui a declenché cette guerre pour détourner l'attention de l'armé qui voulait l'evincer et s'emparer du pouvoir
l'algérie traitrese habituée à nous frapper dans le dos tout en se réjouissant. votre farhat abbas a promis de négocier avec M V le tracé des frontières.
Aprés avoir aidé l'Algérie dans sa lutte pour recouvrir son indépendance et naif comme nous sommes nous avons fait confiance, mais c'était sans compter sur la traitrise et la haine qu'a le régime algérien dans le sang envers le Maroc. Bouteflika en est aujourd'hui la meilleure illustration
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 01 Mar 2010, 00:46

Aujourd' hui, la France a conquit; Alger et Tunis à la civilisation, mais le Maroc demeure, en dépit des efforts de l' Europe, comme le dernier vestige des Etats barbaresques d' autrefois. Ses ports ne sont plus, comme jadis, des repaires de forbans, mais ses villes ne sont guère plus sûres pour les Européens qu' elles ne l' étaient au temps de Louis XIV.

La piraterie a disparu sur la côte, mais elle s' exerce, à présent, en plein coeur du pays et sur nos frontières algériennes. Quant aux haines de race et de religion, elles sont demeurées aussi vivaces qu' à l' époque où les vaisseaux de Duquesne allaient délivrer les chrétiens captifs aux rivages du Maure.

Du jour où la France prit la résolution. d' occuper et de garder l' Algérie, une guerre sérieuse ou une alliance étroite avec le Maroc apparurent nécessaires. L' alliance était impossible. La guerre éclata.

Déjà, en 1836, le Maroc fournissait des secours contre nous aux Arabes de l' Algérie. Plus tard, Abd-el-Kader fut ravitaillé maintes fois par les tribus marocaines de la frontière. Aux plaintes de la France, le sultan Abderrraman répondait, comme aujourd' hui Abd-el-Aziz, qu' il était impuissant vis-à-vis de certains de ses sujets.

Les hommes de ces mêmes tribus indépendantes, que le feu de nos vaisseaux vient de décimer dans la campagne autour de Casablanca, s' armèrent alors pour Abdel-Kader. Des rassemblements considérables de Marocains se formèrent sur nos frontières.

Lorsque, en 1844, on se décida à envoyer une flotte devant Tanger, la guerre était inévitable. Tanger fut bombardé par la flotte du prince de Joinville ; puis les 60,000 cavaliers marocains, réunis dans la plaine de l' Isly sous les ordres de Mou-ley-Mahammed, fils du sultan, furent taillés en pièces par la petite armée de 8,000 hommes que commandait le maréchal Bugeaud. Et, grâce à ces deux faits d' armes, la conquête de l' Algérie put désormais se poursuivre sans que l' action marocaine vint en retarder l' accomplissement.

Mais la France n' en avait pas fini avec le Maroc. Toute l' opiniâtreté, toute la mauvaise foi des Barbaresques survivent, chez ce peuple fanatique et pillard. Et les événements récents démontrent que nous avons tout à redouter du voisinage de ce pays livré à l' anarchie.
Depuis tantôt soixante-trois ans, nous n' avons cessé de répéter aux Marocains que notre intention n' était point de les soumettre à notre domination. Nous avons bombardé des ports, occupé des points de la frontière, mais notre action s' est arrêtée là. Et les Marocains, peu familiarisés avec les subtilités de la diplomatie européenne, en ont conclu que nous avions peur d' eux.
Lorsque, en 1814, le sultan Moulev-Abder-raman concentrait sur nos frontières algériennes les cavaliers des tribus accourus de tous les points de l' empire, même du fond de l' Ouest marocain, c' était, il l' avoua plus tard, dans l' intention de nous intimider.

C' est dans le même sentiment que le maghzen a laissé s' accomplir les événements qui amenèrent la répression d' aujourd' hui. Le Maroc ne croit à notre force que lorsque nous frappons. Dès que nous cessons de frapper, il conclut qu' il peut frapper à son tour.

Un homme qui a étudié à fond les peuples du Nord de l' Afrique, Léon Roches, qui fut secrétaire intime d' Abd-el-Kader, disait :
« Il existe chez les musulmans un sentiment d' amour-propre, une sorte de respect humain qui les empêche de s' avouer entre eux leur faiblesse vis-à-vis des chrétiens : leurs craintes intimes se traduisent en forfanteries, et ils croiraient se compromettre en montrant à leurs coreligionnaires des tendances pacifiques à l' égard des infidèles...».

Cet état d' esprit semble bien être celui des Marocains d' aujourd' hui. Il faut en conclure que la tâche sera rude pour les amener à notre civilisation, infiniment plus rude qu' elle ne le fut pour la Tunisie et pour l' Algérie, car, suivant un proverbe de là-bas, « le Tunisien est une femme, l' Algérien est un homme, le Marocain seul est un guerrier ».

Ernest LAUT.

Le Petit Journal illustré du 25 Août 1907


ça c'est pour mes amis Algériens !
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar finnisher » 01 Mar 2010, 15:13

Simohamed a écrit: Lorsque, en 1814, le sultan Moulev-Abder-raman concentrait sur nos frontières algériennes les cavaliers des tribus accourus de tous les points de l' empire, même du fond de l' Ouest marocain, c' était, il l' avoua plus tard, dans l' intention de nous intimider.

C' est dans le même sentiment que le maghzen a laissé s' accomplir les événements qui amenèrent la répression d' aujourd' hui. Le Maroc ne croit à notre force que lorsque nous frappons. Dès que nous cessons de frapper, il conclut qu' il peut frapper à son tour.

Un homme qui a étudié à fond les peuples du Nord de l' Afrique, Léon Roches, qui fut secrétaire intime d' Abd-el-Kader, disait :
« Il existe chez les musulmans un sentiment d' amour-propre, une sorte de respect humain qui les empêche de s' avouer entre eux leur faiblesse vis-à-vis des chrétiens : leurs craintes intimes se traduisent en forfanteries, et ils croiraient se compromettre en montrant à leurs coreligionnaires des tendances pacifiques à l' égard des infidèles...».

Cet état d' esprit semble bien être celui des Marocains d' aujourd' hui. Il faut en conclure que la tâche sera rude pour les amener à notre civilisation, infiniment plus rude qu' elle ne le fut pour la Tunisie et pour l' Algérie, car, suivant un proverbe de là-bas, « le Tunisien est une femme, l' Algérien est un homme, le Marocain seul est un guerrier ».

Ernest LAUT.

Le Petit Journal illustré du 25 Août 1907


ça c'est pour mes amis Algériens !


y' a des choses que si j'étais a t place j'aurais censuré, avouer que rassembler une armée juste pour intimider c'est avouer que vous n'avez pas l'esprit du sacrifice mais juste une mentalité de fanfaronnade, et votre cavalerie depuis des siecles n'a servit finalement qu'a la fantasia.

cet écrivain vous insulte en déclarons que la france n'est pas parvenue a vous civiliser c'est un peu fort de citer ça car c'est reconnaitre quand même que vous êtes toujour au siècel dernier.

pour le troisième point il a bien préciser le marocain seul est un guerrier, se qui sous entend que face a une armée il détale comme un lapin, seul il pavoise sur sa monture en montrant ses crocs mais face a l'ennemi il ne fait que la parade.
Avatar de l’utilisateur
finnisher
 
Messages: 2474
Inscription: 04 Aoû 2007, 16:04
Localisation: Fi Darna

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 01 Mar 2010, 15:35

à ta place je dirais un grand merci au maroc et aux Marocain pour le réstant de ma vie pour les sacréfices consentie pour le voisin musulman qui a était envahie par les croisés!

et moi en temps que Marocain je dirais qu'on ne devait pas intérvenir dans les affaires qui ne nous regarde pas, en principe c'est à eux et à eux seule de réagir contre l'envahiseur français tant que se dérnier n'avait l'intention de nous faire du mal, mais plutôt il visait l'algérie, notre action d'aide et de soutien à l'émir-abdel kader, et contre l'armé de la république française dont nous avions avant de trés trés bonne relations, luis XIV...etc!

donc c'est une grave érreur dont nous payant aujourd'huit l'addition par nos soi-disant frére musulmans, en ce qui concerne notre empire, ainsi que nos térritoire est annéxés par la france, et devenue algérienne, malgré l'accord qu''avait conclu MV avec les dirrigent fln au par-avant l'indépendance de cette état! !!

ainsi que par l'acceuille, le finacement, et l'armement des milisses anti-marocaine, ça s'appel en bon français "rado al jamil bi ahssani minh"

à bon entendeurs.
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar KAMEL16 » 01 Mar 2010, 15:55

7 millions de croisés ont visité le Maroc en 2009, il parait qu'en 2010 ils seront 10 millions, vous ne sentez pas une odeur fétide dégagée par ce pseudo Marocain contre tout ce qui touche l'Algérie?
KAMEL16
 
Messages: 2663
Inscription: 04 Jan 2009, 09:04

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Red Bull » 01 Mar 2010, 16:53

Petite info : vous savez que le Maroc reste le dernier pays colonisé d'Afrique avec le Sahara occidental ?

Une autre infos, savez-vous que les marocaines n'ont pas le droit aux visas de DubaÏ contrairement aux algériennes. Pourquoi ? Parce que tout simplement quand elles y vont, elles y restent pour s'adonner à leur activité favorite...

Ah le Maroc, ce paradis !
Avatar de l’utilisateur
Red Bull
Super Moderateur
 
Messages: 5126
Inscription: 23 Déc 2005, 19:23
Localisation: Bled miki

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 01 Mar 2010, 17:32

Red Bull a écrit:Petite info : vous savez que le Maroc reste le dernier pays colonisé d'Afrique avec le Sahara occidental ?

Une autre infos, savez-vous que les marocaines n'ont pas le droit aux visas de DubaÏ contrairement aux algériennes. Pourquoi ? Parce que tout simplement quand elles y vont, elles y restent pour s'adonner à leur activité favorite...

Ah le Maroc, ce paradis !


ce n'ai pas un pays de la liste afghanisé qui va me débité ces leurres, nous y somme et nous y résterons.

pour la dérniere colonie, il l'angola avec le térritoire cabinda

le sénegale avec la casamance

le sud soudan crétien avec le nord musulman

la kabylie et je posterais un sujet plus tard pour mon ami red bull qui veut que je l'infome de cette partie qui veut sont autonomie de l'algérie..etc!

le kosovo avec la serbie, l'algérie ne veut pas entendre parler de son indépendance de la serbie, elle est à 200% avec les serbes.. crazy la bosnie aussi, au moins nous marocains nous avons envoyé un hopital au kosovo..!

le pays basque qui lutte encore contre les éspagnoles sans relache, l'algérie ne veut pas afféblir les crétien, mais bien un pays musulman qui là aider par naiveté pour son indépendance!

la corce, la france ancien maitre à la bombe qui peut l'envoyer sur leurs têtes!

le tibé avec la chine, membre permanent du conseil de sécurité!

la chéchénie, la russie à tué 25% des chétchenes sans que celà dérange la brave algérie

...........etc je suis fatigué de l'hypocrisie! :evil:
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 01 Mar 2010, 17:43

ABDELHAFID a écrit:elle seul elle a bouté hors d algérie la plus grande armada de guerre .


crazy tu réve mon ami, et tu crois à tes rêves!! tu n'a pas lus ce que j'ai écrit, ben dommage pour toi!

pour tes information: même chez vous on'a jamais osé nier le rôle du maroc pour votre indépendance! c'est cômeme fous ton histoire! :shock:

Les dates clés de la vie de Boumediène

-1932 (23 août) : naissance de Houari Boumediène (de son vrai nom Mohamed Boukherouba), à Aïn Hassaïnia, dans une famille de paysans pauvres, originaire de la Petite Kabylie.

-1957-1958 : avec le grade de commandant, Boumediène devient l’adjoint de A. Boussouf lorsque ce dernier succède à Larbi Ben M’hidi à la tête de la Wilaya V, puis en prendra les rênes après que Boussouf soit entré au Comité de coordination et d’exécution (CCE), qui deviendra le GPRA en septembre 1958.

-1958-1960 : Houari Boumediène prend d’abord la direction du COM Ouest (Oujda), puis la tête de l’état-major général (EMG), instance créée par le CNRA de Tripoli 1 en janvier 1960 ; ceci lui permettra de diriger de façon coordonnée toutes les troupes de l’ALN stationnées aux frontières.

-1962 (juillet) : Boumediène entre à Alger, à la tête de ses troupes, et installe Ben Bella au pouvoir après avoir réduit l’opposition des Wilayas III et IV et neutralisé le groupe de Tizi Ouzou (composé essentiellement de K. **, H. Aït Ahmed et M. Boudiaf).

-(15 septembre) : élection de Ahmed Ben Bella à la magistrature suprême qui devient le premier président de la République algérienne indépendante.

-1965 (19 juin) : Ahmed Ben Bella est renversé par un coup d’Etat (« sursaut révolutionnaire ») conduit par Boumediène et ses alliés du Groupe d’Oujda et de l’EMG. Un Conseil de la révolution, élargi quasi immédiatement à certains colonels de l’ALN, est créé, dont Boumediène devient le président.

-1967 (14 décembre) : tentative de coup d’Etat fomentée par le chef d’état-major de l’ANP, le colonel T. Zbiri à laquelle s’associe, de façon ambiguë, le chef de la 1re Région militaire, le colonel Saïd Abid qui trouvera la mort dans des conditions mystérieuses.

-1971 (24 février) : nationalisation des intérêts pétroliers étrangers.

-1971 (novembre) : promulgation de l’ordonnance portant Gestion socialiste des entreprises et de l’ordonnance portant Révolution agraire.

-1976 (22 novembre) : promulgation de la Constitution, adoptée par voie référendaire le 19 novembre.

-1976 (10 décembre) : élection de Houari Boumediène à la magistrature suprême.

-1977 (avril) : remaniement profond des structures du Gouvernement par lequel Boumediène revient sur le modèle de développement économique (cruel désaveu infligé à B. Abdesslam) et qui constitue le prélude à une véritable rupture avec le système précédent.

-1978 (août) : de retour de Khartoum où il vient d’assister au 15e sommet de l’OUA, Boumediène tombe gravement malade. Des semaines durant, les médecins algériens et soviétiques se montrent incapables de procéder à un diagnostic précis de son état.

-1978 (novembre) : Boumediène tombe dans un coma dépassé. Appelé à son chevet, le professeur Waldenström confirme que le chef de l’Etat est effectivement atteint d’une leucémie lymphoïde chronique et que son état est désespéré.

-1978 (27 décembre) : décès du président Boumediène après 40 jours de coma. Son successeur qui n’a eu de cesse de prétendre avoir été désigné par Boumediène sur son lit de mort pour lui succéder, et ceci au mépris de tous les témoignages historiques, devait en réalité prendre sa retraite, à l’occasion du IVe Congrès du FLN.


El-Watan.
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 02 Mar 2010, 00:56

ABDELHAFID a écrit:oui a elle seule elle a bouté hors d algérie les forces du mal .
a elle seul elle a vaincue la plus grande armada de guerre de l époque .
qui mieux quelle pouvaient réussire ces formidables éxploits .

a cette population entiere du pâys .
oui cé elle . elle qui vous fait tant hanter que vous rever d elle .
cette population auquelle vous voudrer que vous soyer de la leurs .
votre sort est destin en a désider autrement d etre née marocain .

de la a vouloire transposer des querelles entre des peuples freres est amis .
me fait penser que vous vous adonner a un jeux auquel je ne veut ni jouer ni assister .


crazy

chakib khalil maroco-américan
boutef marocain oujdi
yazid zerhouni marocain ahfirien
benbella marocain marrakechi
(boussouf, ouled kablia, ali tounssi, Khelifa Laroussi.....etc )
je ne les connais pas tous, mais je sais qu'un y en'a 200, qui tiennent tout les pouvoir chez le voisin est.

Salut! :wink:
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 02 Mar 2010, 02:27

La double trahison des Marocains qui gouvernent en Algérie


« Sommes-nous vraiment gouvernés par des Algériens ? » Cette lancinante question, tout citoyen qui a eu affaire à l’administration, à la justice ou au pouvoir se l’est déjà posée à maintes reprises comme un éternel refrain. Au fil des générations, depuis 1962, la rumeur publique a accusé tour à tour « hizb frança » (parti de la France), les DAF (déserteurs de l’armée française), les harkis et tous les services de renseignement réunis (Mossad, KGB, CIA, DGSE, etc.) de se cacher derrière la Sécurité militaire (SM) le cœur du pouvoir algérien.

Cette douteuse et malsaine impression que les dirigeants de l’État n’aiment ni l’Algérie ni son peuple a toujours plané autour de la relation gouvernants-gouvernés. On a tous remarqué cette terrible malsaine habitude des membres de la nomenklatura qui, dès qu’ils n’occupent aucune fonction officielle, « fuient à l’étranger » dont ils ne consentent à revenir que pour occuper un nouveau poste. D’où les appellations de « mercenaires » ou de « coopérants » dont ils ont été affublés par les nombreux cadres algériens dont la promotion a été barrée ou sabotée par ces pontes du régime.

Suite lien..http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-double-trahison-des-marocains-42736

par Saâd Lounès
www.saadlounes.com
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Re: le complot des généraux algériens contre le maghreb

Messagepar Simohamed » 02 Mar 2010, 02:37

L’affaire des « magistrats faussaires »

Le système de cooptation des nominations en Algérie a introduit de nombreux Marocains dans les rouages stratégiques de l’État. Un des plus célèbres est l’actuel directeur de cabinet de la présidence Moulay Mohamed Guendil El Meknessi qui n’aurait acquis la nationalité algérienne qu’en 1972. Avant d’être nommé à de si hautes responsabilités par Bouteflika, il a longtemps été la cheville ouvrière du ministère de l’Intérieur dont il a grimpé tous les échelons (chef de daïra, wali, chef de cabinet, directeur, secrétaire général).


:shock:

Meknassi ! mdr comme moi! cool 8)
Avatar de l’utilisateur
Simohamed
 
Messages: 765
Inscription: 15 Juil 2008, 23:27
Localisation: Médine

Précédente

Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron