La France

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

La France

Messagepar dziri » 10 Mai 2010, 11:27

Le Front National l'affiche mal !
09 Mai 2010 Par Léon-Marc Levy


Je me prends à un haut-le-cœur devant une affiche illustrée du Front National. Celle qui a servi de support à ce parti lors des élections régionales et qui est de nouveau sur les murs de ma ville ce matin. Celle où l’on voit une carte de France couverte par le drapeau algérien, une femme voilée et des minarets. On peut en penser ce que l’on veut, y compris le pire, mais il y a au moins une chose que nul ne pourra lui retirer : en tant qu’affiche elle s’affiche bien même si ça la fiche mal. L’objectif est atteint : le FN est dans le cœur des ressorts de son discours !

Je n’ai nulle envie de revenir sur le Front National et son idéologie. On en a dit des tonnes et, pour finir, on doit conclure qu’il y a en France, comme partout ailleurs en Europe ni plus ni moins, une extrême-droite xénophobe. On peut s’en plaindre, mais c’est la règle du jeu démocratique : ce courant, politiquement présent de façon claire disons depuis au moins le milieu du XIXème siècle, fait partie du paysage. Les thèses de BHL sur une « idéologie française » qui serait imprégnée plus que toute autre des symptômes d’un nationalisme exacerbé et d’un racisme dévorant me semblent peu crédibles. L’extrême-droite oscille, selon les époques, entre 5 et 20% du corps électoral. C’est beaucoup ? En tout cas, c’est ainsi ! Même les grandes périodes de flambées xénophobes et fascisantes ont toujours montré (au moins) deux France. L’affaire Dreyfus a divisé la France en deux. Vichy aussi. Quelqu’un écrivait il
y peu dans nos colonnes « La France n’est pas raciste mais il y a des racistes en France ». Ca me va bien !

Non. Ce qui m’intéresse dans cette affiche, c’est la syntaxe, le procédé discursif, les ressorts du discours. Parce que c’est là, probablement, que l’on retrouvera le mieux les paradigmes fondateurs de l’extrême-droite.

A commencer par le concept même de l’affiche. Tout le monde a remarqué le copié/collé de l’affiche suisse de la votation de naguère. La femme voilée, les minarets, l’invasion du territoire. En Suisse il y avait consultation populaire sur la question des minarets. Pas en France. Y a-t-il un problème de minarets en France ? Y a-t-il seulement des minarets en France ? Oui, quelques-uns. Une petite dizaine, plutôt discrets. Il n’y en a qu’un très voyant (beau et 30 mètres de hauteur) et les parisiens y tiennent si j’en juge par le nombre de clients que je vois autour de moi chaque fois que je vais prendre un thé à la Grande Mosquée de Paris avec touristes du monde entier et de toutes confessions (ou de toutes mécréances !). Les minarets qui couvrent le territoire français sur l’affiche du FN constituent donc un mensonge, un message tronqué, une importation illicite d’un débat qui n’est pas national !

C’est cet autre mensonge éhonté : « l’incident » de Toulouse le 18 novembre après un match de football entre l’Algérie et l’Egypte. « Ils ont grimpé sur la façade du Capitole, arraché et brûlé le drapeau français » martèle (sans jeu de mots) Marine Le Pen. Non. Tous les témoins ont vu ceci : 2 jeunes maghrébins ont déployé un grand drapeau algérien sur le balcon central du Capitole pendant de longues minutes sous les vivas de la foule rassemblée sur la place. On dit que quelques imbéciles, éloignés de la foule, ont brûlé un drapeau français. C’est possible mais c’est mentir éhontément de dire que la manifestation de ce soir-là avait essentiellement une coloration anti-française. Vous pouvez vérifier : même les sites d’extrême-droite (façon « François Desouche ») montrent des vidéos où on ne voit que de la joie et des drapeaux algériens déployés. Pas une image de violence anti-française. En tout
cas, pas de visible. D’ailleurs la presse toulousaine du lendemain titrait : « Les jeunes algériens fêtent la victoire de leur équipe » (La Dépêche).

Et puis la femme. L’éternelle femme, voilée bien sûr. Ce qui fascine les racistes, c’est très souvent la femme. A la sortie des mosquées, le vendredi après-midi, on voit plein d’hommes curieusement accoutrés (calotte bigarrée ou chéchia, pantalon large…). On ne parle jamais d’eux et de leurs vêtements ! Non. C’est la femme qui intéresse. Joli symbole : la femme fait horreur parce que c’est une femme c’est-à-dire aussi un ventre fécond. Et la femme musulmane fait deux fois horreur : elle est trace de fécondité susceptible de produire d’autres musulmans ! Cauchemar…

Et puis encore, l’écriture en abyme : la France est couverte par un immense drapeau algérien. Couverte. Ca ne vous dit rien ? Mais si, c’est la copulation animale, le fantasme de la pénétration dont la connotation sexuelle prend le raciste à ses symptômes ! L’immigration c’est la pénétration du territoire, de notre mère Patrie, et à l’occasion, dégoût suprême, de nos femmes à nous !

Ca suffit. Que l’extrême-droite existe et s’exprime (et je me battrais le cas échéant pour son droit à le faire) est un exercice normal de la démocratie. Qu’elle pollue les consciences (et les inconscients) de syntagmes immondes et dangereux est simplement insupportable. Alors je ne supporte pas, et je le dis !



Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron