MUSULMANS TOUT SIMPLEMENT!

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

MUSULMANS TOUT SIMPLEMENT!

Messagepar ANTAR » 14 Mai 2010, 22:08

MUSULMAN TOUT SIMPLEMENT!

Est-il toujours permis de révéler son affiliation à un islam même modéré sans s’attirer les foudres, presque réelles, d’antagonistes de tous bords, y compris de ceux qui se réclament de cette même religion.
Pourtant tout le monde est convaincu que l’islam n’est nullement dangereux ; mais, pour des raisons de moins en moins occultes, certains poussent les extrémismes à leurs extrêmes.
Mais, une fois que les simples gens s’emparent de ces messages plus ou moins codés, l’on préfère généralement fermer les yeux même sur des phénomènes fort répandus pour s’attacher à des cas isolés qu’on généralisera volontiers aux fins de fabriquer des doctrines de « destruction massive».
Les intelligentsias, de pays qui ont en, économisent généralement le temps et les efforts des populaces en leur offrant spectaculairement (médiatiquement) ces doctrines prêt-à-porter qu’on appellera par la suite « opinion publique ».
Les pays arabo-musulmans quant à eux, n’ont pas d’opinions publiques mais des foules qu’on enchaîne et qu’on déchaîne selon des contingences politiques qui relèvent plutôt du «domaine privé ».
Il a suffit que quelques « fanatiques » utilisant à tort et à travers des versets du Coran pour que l’éblouissante mondialisation connaisse le plus grand accident de son histoire et pour que règne, à l’échelle planétaire, les atavismes les plus dangereux.
« La guerre contre le terrorisme » a ravivé l’esprit des croisades et de la colonisation dans ses formes les plus classiques, comme elle a mis à nu l’intimité des relations existantes entre les gendarmes du monde et les dirigeants des pays musulmans qui se soumettent à leurs demandes les plus « osées » et qui sont allé jusqu’à « légitimer » leurs interventions militaires en terre d’Islam.
L’épouvantail Ben Laden « made in USA » chez les occidentaux est devenu l’idole des masses souvent jeunes des peuples musulmans dont la réaction affective est toujours prête à s’enflammer. Certains sunnites sont devenus fans de leurs ennemis chiites juste par ce que l’Iran ou le Hizbollah ont osé tenir tête aux USA.
La crise de confiance en la légalité internationale et en la démocratie occidentale (exportée à dos de chars) s’est installée parmi ces peuples.
La guerre contre le terrorisme est vite devenue, faute d’actes terroristes, une guerre contre l’intégrisme et les procès d’intention ont connu une autre vie sur les décombres, cette fois, des droits de l’Homme à l’échelle planétaire.
La mondialisation est passée d’une phase de normalisation (des modes de
consommation) à la phase de pacification des peuples qui montrent toujours des signes de résistance culturelle cette fois. L’Islam, qui se veut lui aussi universel, est par conséquent l’ennemi idéal.
Altermondialistes de nature, les musulmans sont rejetés même par les mouvements qui contestent les méfaits de la mondialisation et pour qui la laïcité reste du domaine du sacré.
Certains radicaux ont transformé la guerre contre l’intégrisme en une guerre contre l’Islam.
Pris en étau entre les extrémistes laïcs et islamistes, les musulmans vivent de plus en plus mal leur religion même à l’intérieur de leurs pays qualifiés jadis de « Dar Al Islam ».
Les ex- dictateurs (du prolétariat) qui se sont converti en démocrates- libéraux défenseurs de la laïcité, de la liberté de la femme et des homosexuels mettent tous les maux que connaissent et qu’a connu leur société à travers l’Histoire, sur le dos de l’Islam.
Ces prétendus laïcs qui constituent un corps étranger aux sociétés musulmanes, malgré leur infériorité en nombre et en arguments, et grâce aux soutiens complices dans les medias et dans les hautes sphères du pouvoir, se livrent à des agressions préméditées des musulmans jusqu’au plus profond de leur identité et prêchent au grand jour, pour la débauche généralisée.
Au Maroc, comme dans certains pays dits islamiques, c’est le ministère des affaires islamiques qui défend les thèses laïques et lie les mains des religieux sous sa tutelle, au nom d’un extrémisme soufie cette fois ; ce qui ouvre la porte devant la radicalisation des islamistes les plus modérés et favorise l’expansion du salafisme qui parait aux yeux des musulmans lettrés, encore plus proche des préceptes de l’Islam.
L’encadrement poussé du domaine religieux, doublé d’une injustice sociale et judiciaire ne font par conséquent que renforcer la position des salafistes radicaux qui exercent une certaine fascination sur les jeunes des milieux défavorisés et même sur les jeunes femmes en âge de mariage. Ces dernières imputant leur situation(…) à l’état de déchéance morale que connaissent les sociétés grandes-ouvertes sur l’Occident.
Toutefois, la majorité des peuples embrassant l’Islam reste réceptive à la modernité et à tout ce qui vient de l’occident.
C’est vrai que certaines pratiques, plutôt culturelles, engendrent certaines discriminations à l’égard de la femme. Mais, toute personne de bonne foi confirmera que les préceptes de l’Islam ont toujours été pour le respect total de la dignité de la femme et de sa liberté sans toutefois permettre sa marchandisation. C’est justement dans cette optique que les musulmans sont pour le voile et non pour le voile intégral (la burqa).
Contrairement aux islamistes, les musulmans, passifs et même résignés par nature, ne remettent que rarement en cause les pouvoirs en place. Aucun recours à la force ne peut leur être permis dans la mesure où il peut mener à un état pire que l’état initial ; même si ce dernier est loin d’être idéal !
La politique ,à l’instar du pouvoir, leur échappe puisqu’elle reste dans leur perception synonyme de la simple gestion des affaires publiques. C’est ainsi qu’ils partent le vendredi aux mosquées entendre des cours et des leçons de vie et non des discours politiques.
Pris en otages par tous les extrémismes, les musulmans d’aujourd’hui n’aspirent qu’a vivre sereinement leur religion et que l’Islam, à l’inverse des doléances des laïcs, soit libéré des vicissitudes de la politique.

Amine SOUFFER. tribune libre.
ANTAR
 
Messages: 229
Inscription: 22 Nov 2009, 16:07
Localisation: Alsace

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron