Les dessous de l'affaire Belhadj

C'est ici qu'on mouille le maillot

Les dessous de l'affaire Belhadj

Messagepar KAMEL16 » 13 Juil 2010, 11:23

Les dessous de l'affaire Belhadj


-Pourquoi il n'a pas signé à la Lazio? -Comment il a atterri au Qatar? -Comment les recruteurs de Werder Brême ont fui son dossier?

C’est contre son gré que Nadir Belhadj a signé au club qatari d’Al-Sadd. Convaincu qu’il a encore le talent pour défendre les couleurs des clubs les plus huppés d’Europe, Nadir Belhadj n’a pas cru ses yeux quand un de ses agents lui a présenté le contrat qui le lie désormais à la formation qatarie.


Au départ, il n’y avait pas cru, il croyait à une blague. Un agent, un parmi ses nombreux agents, lui confirme qu’il s’agit bel et bien d’un contrat en bonne et due forme et sa signature (celle de Belhadj) y est. Ne voulant rien croire, Belhadj prend attache avec son avocat, il lui demande d’examiner le document et de déterminer sa validité. Nadir était, en ce moment-là, avec son agent, un autre, pas celui qui lui a conclu son transfert à Al-Sadd, en train d’étudier l’offre de la Lazio soumise à Portsmouth. Elle était proche des 6 M€. Le latéral gauche algérien était très enthousiaste à l’idée d’endosser le maillot des Laziales et d’évoluer dans l’un des plus grands championnats du monde. La présence de Mourad Meghni, qui l’a d’ailleurs encouragé à venir, était entre autres un des atouts qui ont fait pencher la balance vers la Lazio. Belhadj hésitait, en effet, entre cette offre italienne et la proposition de West Ham où Avram Grant insistait pour l’avoir. Quant aux négociations entreprises avec les Qataris d’Al-Sadd, elles avaient pour but de faire monter les enchères et permettre au joueur de décrocher un contrat juteux et intéressant à tout point de vue. Mais c’était sans compter sur la force de persuasion des agents qui travaillent pour le compte du club qatari qui, eux, voyaient dans le recrutement de Belhadj un bon coup médiatique pour le QSL, le Qatar Soccer League, qui veut faire un bond en avant en engageant des mondialistes capables, selon ses percepteurs, de hisser le niveau de ce championnat et par ricochet donner plus de crédit à la candidature du Qatar pour l’organisation du Mondial 2022. Donc, les interlocuteurs qataris ont mis sur la table une offre financière qui a donné le tournis à l’agent de Belhadj, à un de ses agents, rappelons-le toujours. En plus des 7,5 M€ que le club anglais empochera, Belhadj profitera de beaucoup d’avantages et d’un gros salaire dont une bonne partie ira dans les poches de l’agent qui n’a pas oublié de négocier lui aussi sa commission. C’est l’affaire du siècle que le clan Belhadj ne veut pas rater pour tout l’or du monde… Enfin, c’est selon.
Cela a donc eu l’effet de séduire l’homme de confiance de Belhadj qui ira apposer sa signature sur le contrat et rendant par la même le transfert vers Al-Sadd réel. Le contrat et les contacts avec la Lazio tomberont à l’eau. West Ham et la Lazio ne sont pas les seuls clubs qui misaient beaucoup sur Belhadj. Il y a de cela trois semaines, les recruteurs du Werder Brême se sont rendus en France pour éventuellement conclure le transfert de Nadir Belhadj qui figurait dans les plans du coach de ce club. Ils avaient rendez-vous à l’hôtel Méridien à Paris avec les négociateurs de Belhadj. Arrivés sur les lieux, un quart d’heure avant le rendez-vous, les Allemands étaient surpris de voir plus d’un chargé d’affaires pour l’international algérien. Ils ont voulu se mettre à table avec le «vrai» agent de Belhadj. Tout le monde voulait négocier au nom de l’international algérien, ils étaient au moins trois agents sur le dossier du latéral gauche algérien. Ayant constaté la complexité du dossier et surtout ayant peur de se retrouver au centre d’une affaire qu’ils n’ont ni créée ni voulue, les Allemands ont quitté la table des négociations avant que celle-ci ne débute. Belhadj venait de perdre un contrat sur le plan sportif beaucoup plus intéressant que celui du QSL.
Les Allemands ont définitivement clos ce dossier. Et c’est ainsi que le meilleur international algérien au Mondial se retrouve forcé de jouer dans ce qu’il appelle «le meilleur club d’Asie». Peut-être c’est sa façon à lui de se consoler, car Nadir sait que sur le plan sportif, c’est une tombe qu’il vient de creuser…
KAMEL16
 
Messages: 2663
Inscription: 04 Jan 2009, 09:04

Retourner vers Sport



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités