Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar Yacine » 12 Sep 2010, 13:46

Je vous fais part d'un lien que j'ai trouvé intéressant. L'auteur compare avec "la même exigence et la même objectivité les trois grandes religions dites monothéistes" qui sont donc le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam. La comparaison se fait sur différents plans : Dieu, progression dans le monde, attitude envers la science, tolérance et violence, racisme, condition de la femme, sexualité... . Voici le lien en question :

http://comparatif-religions.over-blog.com/

Bonne lecture !
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar yasmyn » 12 Sep 2010, 15:48

Yacine-57 a écrit:Je vous fais part d'un lien que j'ai trouvé intéressant. L'auteur compare avec "la même exigence et la même objectivité les trois grandes religions dites monothéistes" qui sont donc le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam. La comparaison se fait sur différents plans : Dieu, progression dans le monde, attitude envers la science, tolérance et violence, racisme, condition de la femme, sexualité... . Voici le lien en question :

http://comparatif-religions.over-blog.com/

Bonne lecture !


Merci yacine pour ce partage.

L'étude des trois religions monothéistes fait justement partie des connaissances de bases
exégètes musulmans.
yasmyn
 
Messages: 3678
Inscription: 23 Juin 2008, 00:55

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar netsba » 12 Sep 2010, 22:27

merci pour le site j'ai bien aimé !
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5090
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar romeo821 » 13 Sep 2010, 16:00

Merci pour le site !
Le problème c'est les musulmans pas l'islam...

Par contre pour le voile il parle de :

La femme ne doit pas s'habiller comme un homme (et l'homme ne doit pas s'habiller comme une femme)

Quant Aux femmes, qu'elles aient une tenue décente, qu'elles se parent avec pudeur et modestie : ni tresses, ni bijoux d'or ou perles ou toilette somptueuse, mais qu'elle se pare au contraire de bonnes œuvres (Premier Épître de Paul à Timothée 2:9-12)


Problématiques concernant la biographie de Paul [modifier]
La Conversion de saint Paul sur la route de Damas (1600) par Le Caravage.

Plusieurs aspects de la vie de Paul demeurent mal expliqués : sa double appartenance juive et romaine, sa conversion radicale, ses contacts avec les autorités romaines. Quant à sa citoyenneté romaine réelle ou supposée, elle embarrasse de nombreux historiens. Voici ce qu'en dit Voltaire, connu pour sa grande érudition, en son célèbre Dictionnaire philosophique :

« Paul était-il citoyen romain, comme il s'en vante ? S'il était de Tarsis, en Cilicie, Tarsis ne fut colonie romaine que cent ans après lui. Tous les antiquaires en sont d'accord. S'il était de la petite ville ou Bourgade de Giscala, comme saint Jérôme l'a cru, cette ville était dans la Galilée, et certainement, les Galiléens n'étaient pas citoyens romains[2]. »

Il connaissait l'araméen et l'hébreu. Sa langue maternelle est le grec[3], et c'est dans la traduction des Septante qu'il lit la Bible. Il ajoute à son nom hébraïque, Saül, le cognomen romain de Paulus. Les études récentes ont fait apparaître une maîtrise de la diatribe grecque[4]. Ce qui suppose une éducation sérieuse à Tarse. Il était de famille apparemment aisée, puisqu'elle possédait le droit de cité romaine ; ce qui ne l'a pas empêché, selon une pratique assez courante à l'époque dans les familles juives, et en particulier parmi les rabbins, d'apprendre un métier manuel : les Actes nous apprennent qu'il fabriquait des tentes, c'est-à-dire qu'il était probablement tisserand ou sellier. »

Son arrestation est consécutive au fait d'avoir introduit un païen dans le sanctuaire de Jérusalem ou à sa présence elle-même, ce qui était passible de mort selon la loi juive, mais son état de citoyen romain a empêché qu'il ne soit livré au Sanhédrin et embarrassé les deux procurateurs qui se sont succédé en Judée, et ont fait traîner l'affaire, de même que la juridiction impériale devant qui il demanda à comparaître. La fin de sa vie reste obscure : les Actes des Apôtres se terminent brusquement sur l'indication qu'il est resté deux ans à Rome en liberté surveillée. Il serait mort en 64 lors de la persécution des chrétiens ordonnée par Néron, à moins que, relâché, il ait continué ses activités missionnaires avant d’être de nouveau arrêté, ramené à Rome puis décapité en 67.


Je trouve l'étude suggestive à plus d'un point !


paul.gif (38379 octets)

LES ÉPÎTRES DE PAUL
paul.gif (38379 octets)

Les épîtres de Paul tiennent une place très importante dans le Nouveau Testament; on trouve ainsi 13 écrits Pauliniens sur les 27 que compte le Nouveau Testament. Paul, sa vie, ses missions sont abondamment cités dans les Actes des apôtres, dés le chapitre 7, puis plus largement du chapitre 13 jusqu'à la fin.

Pour autant, dans toute cette matière, abondante, on trouve très peu de dates assurées permettant d'élaborer une chronologie de la vie de Paul "partagée" de tous les spécialistes. Dans ce domaine, il convient cependant de donner la primeur aux épîtres Pauliniennes sur les écrits des Actes d'une part, aux écrits de la main même de Paul sur les écrits pseudépigraphiques d'autre part.

Paul (lui même se nomme ainsi dans ses épîtres, Saul selon Luc jusqu'en Ac 13, 9 puis Paul ensuite) est, l'on pourrait dire, un "judéo-helléniste" de la tribu de Benjamin. Né à Tarse, sans doute entre 5 - 10 après J.C. (Ac 22), son éducation se déroule à Tarse selon les uns, à Jérusalem selon les autres (Ac 26, 3). En tout état de cause, Paul, lui, se présente bien comme un pharisien (Ac 26, 5), décidé à appliquer la Loi avec respect; c'est dans cet état d'esprit, sans renier son enracinement pharisien, que Paul devra dire aux nations, aux païens, le dépassement et l'accomplissement de la Loi dans le Christ.

Sa conversion à lieu sur le chemin de Damas en 34 (Ac 9 et Ga 1). Paul parle d'une véritable révélation, Jésus l'appelle et l'envoie; il répond à cet appel par une démarche de Foi et devient donc disciple (Ga 2, 20). Après un séjour en Arabie (la Transjordanie d'aujourd'hui) il retourne à Damas puis débute son activité missionnaire à Antioche.



L'étude fait un amalgame entre protestants et catholiques sur ce point !

On peut sûrement trouver d'autres choses; et donc elle est à prendre avec des pincettes

Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Ou s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être
rasée : qu'elle se voile (Premier Épître de Paul aux Corinthiens 11:6)

Voile porté en soumission à l'homme : (1e Épître de Paul aux Corinthiens 11:10) "l'homme n'a pas été créé pour la femme mais la femme pour l'homme : voilà pourquoi la femme doit porter sur sa tête une marque de l'autorité à laquelle elle est soumise…"


http://fr.wikisource.org/wiki/Premi%C3% ... nthiens_13

Il s'agit du nouveau testament :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_de_Tarse


paul.gif (38379 octets)

LES ÉPÎTRES DE PAUL
paul.gif (38379 octets)

Les épîtres de Paul tiennent une place très importante dans le Nouveau Testament; on trouve ainsi 13 écrits Pauliniens sur les 27 que compte le Nouveau Testament. Paul, sa vie, ses missions sont abondamment cités dans les Actes des apôtres, dés le chapitre 7, puis plus largement du chapitre 13 jusqu'à la fin.

Pour autant, dans toute cette matière, abondante, on trouve très peu de dates assurées permettant d'élaborer une chronologie de la vie de Paul "partagée" de tous les spécialistes. Dans ce domaine, il convient cependant de donner la primeur aux épîtres Pauliniennes sur les écrits des Actes d'une part, aux écrits de la main même de Paul sur les écrits pseudépigraphiques d'autre part.

Paul (lui même se nomme ainsi dans ses épîtres, Saul selon Luc jusqu'en Ac 13, 9 puis Paul ensuite) est, l'on pourrait dire, un "judéo-helléniste" de la tribu de Benjamin. Né à Tarse, sans doute entre 5 - 10 après J.C. (Ac 22), son éducation se déroule à Tarse selon les uns, à Jérusalem selon les autres (Ac 26, 3). En tout état de cause, Paul, lui, se présente bien comme un pharisien (Ac 26, 5), décidé à appliquer la Loi avec respect; c'est dans cet état d'esprit, sans renier son enracinement pharisien, que Paul devra dire aux nations, aux païens, le dépassement et l'accomplissement de la Loi dans le Christ.

Sa conversion à lieu sur le chemin de Damas en 34 (Ac 9 et Ga 1). Paul parle d'une véritable révélation, Jésus l'appelle et l'envoie; il répond à cet appel par une démarche de Foi et devient donc disciple (Ga 2, 20). Après un séjour en Arabie (la Transjordanie d'aujourd'hui) il retourne à Damas puis débute son activité missionnaire à Antioche.
source : http://pascal.dupuy.chez-alice.fr/Nouve ... e_Paul.htm
romeo821
 
Messages: 85
Inscription: 15 Juin 2007, 14:21

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar romeo821 » 13 Sep 2010, 16:31

autre exemple de partiabilité : "troncage" !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mantille

5. Toute femme, au contraire, qui prie ou qui prophétise, la tête non voilée, déshonore son chef : c'est comme si elle était rasée.
6. Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.
7. L'homme ne doit pas se couvrir la tête, puisqu'il est l'image et la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8. En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme a été tirée de l'homme;
9. et l'homme n'a pas été créé à cause de la femme, mais la femme a été créée à cause de l'homme.
10. C'est pourquoi la femme, à cause des anges, doit avoir sur la tête une marque de l'autorité dont elle dépend.
11. Toutefois, dans le Seigneur, la femme n'est point sans l'homme, ni l'homme sans la femme.
12. Car, de même que la femme a été tirée de l'homme, de même l'homme existe par la femme, et tout vient de Dieu.
13. Jugez-en vous-mêmes : est-il convenable qu'une femme prie Dieu sans être voilée ?

Le code de droit canonique de 1917 rend obligatoire le couvre-chef pour les femmes dans une église.
romeo821
 
Messages: 85
Inscription: 15 Juin 2007, 14:21

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar Jack Burton » 20 Sep 2010, 14:25

Au passage, le voile intégrale burqua était l'apanage des prostitués. Voir la genèse.
Avatar de l’utilisateur
Jack Burton
Super Moderateur
 
Messages: 3277
Inscription: 12 Nov 2006, 14:19
Localisation: 3nd el Kahwaji !

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar romeo821 » 20 Sep 2010, 14:33

Des références ?
romeo821
 
Messages: 85
Inscription: 15 Juin 2007, 14:21

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar Jack Burton » 21 Sep 2010, 16:41

La genèse. Lis la. Si tu sais pas ou ça se trouve, ben c'est au début de la bible A-T ( comme ancien testament ).
Demande à Habiba la fille de tebessa de t'en prêter une, elle en a beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
Jack Burton
Super Moderateur
 
Messages: 3277
Inscription: 12 Nov 2006, 14:19
Localisation: 3nd el Kahwaji !

Re: Etude comparative des trois grandes religions monothéistes

Messagepar moic'estmoi » 02 Oct 2010, 22:07

C'est vrai, les prostitues se couvrient leurs visages pour ne pas etre reconnues dans la rue.
moic'estmoi
 
Messages: 22
Inscription: 29 Sep 2010, 08:44


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités