La face cachée de Mitterand

Faites nous juste l'économie des longs débats

La face cachée de Mitterand

Messagepar dziri » 15 Oct 2010, 12:58

Image


Lorsque François Mitterrand guillotinait les algériens.


http://www.elwatan.com/une/lorsque-fran ... 14_108.php
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar dziri » 16 Oct 2010, 12:36

dziri a écrit:Image


Lorsque François Mitterrand guillotinait les algériens.


http://www.elwatan.com/une/lorsque-fran ... 14_108.php


http://www.lepoint.fr/societe/guerre-d- ... tor=EPR-6-[Newsletter-Quotidienne]-20101016
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar netsba » 16 Oct 2010, 16:07

Il faut tout remette dans son contexte, es que miterran étais du coté français ? Si il l'etais. Es que la peine de mort étais accepté au années 50 ? Si elle l'etais.

Je n'exuse pas son geste mais en temps de guerre il faut bien prendre des décisions.

[ Post made via Mobile Device ] Image
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5090
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar bouroumba » 16 Oct 2010, 16:49

Il faut savoir aussi que Mitterrand c'était aussi :

- Un ami de René Bousquet http://www.wat.tv/video/cope-rappelle-a ... eyr9_.html

- Des relation ambigus avec Vichy et la cagoule http://archives.contrepoints.org/Mitter ... xieme.html et http://www.fil-info-france.com/actualit ... -photo.htm

- De centaines d'écoutes téléphoniques et un cabinet noir http://www.lepoint.fr/archives/article.php/92499

- Mitterrand élevait sa fille Mazarine aux frais de l'état (du contribuable) et sur les fonds secret ; que soit dit en passant Sarkozy a supprimé. http://www.parismatch.com/People-Match/ ... ns-174850/

- Mitterrand avait aussi des relations avec Maurice Papon responsable du massacre de centaines d'Algériens le 17 octobre 1961 http://groups.google.fr/group/af.philo/ ... 06c1e2ac15

- Il y a aussi le Mitterrand des sales affaires http://www.amazon.fr/Mitterrand-quarant ... 222606995X à lire le livre de Jean Montaldo.

- Et Mitterrand qui a joué la carte du FIS Algérien.

NON FRANCHEMENT MITTERRAND EST INDÉFENDABLE
bouroumba
 
Messages: 701
Inscription: 14 Juil 2008, 21:15

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar Cell » 16 Oct 2010, 18:36

Et les commanditaires du massacre de Beni Ilmane (Melouza) sont-ils défendables ou pas :?:
Cell
 
Messages: 5238
Inscription: 28 Aoû 2006, 15:44

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar dziri » 17 Oct 2010, 10:20

Cell a écrit:Et les commanditaires du massacre de Beni Ilmane (Melouza) sont-ils défendables ou pas :?:


Certainement pas, mais le sujet qui nous intéresse c'est celui d'un homme politique ancien président Français .
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar Kouka » 17 Oct 2010, 13:51

Il ne faut pas non plus oublier qu'il est à l'origine du RMI qui a fait beaucoup de paresseux. C'est lui aussi qui a "calmé" la seconde génération en pleine ébulition avec ses "touche pas à mon pote". C'est lors de son "règne" que le FN a connu son apogée. La censure n'a jamais été aussi présente à l'époque. Il y a même eu la mort d'un journaliste (Jean-Edern Hallier) qu'on n'a jamais vraiment élucidée
Avatar de l’utilisateur
Kouka
 
Messages: 728
Inscription: 04 Mar 2006, 00:06

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar dziri » 17 Oct 2010, 16:21

MITTERRAND, GIESBERT, L'ALGÉRIE, ET LES "RÉVÉLATIONS"
Par Daniel Schneidermann le 15/10/2010

Mieux vaut tard que jamais. Révélation du jour : Mitterrand (François), alors ministre de la Justice, a donné un avis défavorable à la grâce de quarante-cinq condamnés à mort algériens, au début de la guerre d'Algérie. Toute sa vie, celui qui devait devenir en 1981 le président de l'abolition de la peine de mort, aura porté ce remords-là, et aura réussi à empêcher que ces cadavres ne sortent de son placard. C'est le plat de résistance du livre de l'historien Benjamin Stora, et du journaliste du Point François Malye, "François Mitterrand et la guerre d'Algérie", publié cette semaine. Stora était ce matin l'invité de France Inter, où Patrick Cohen l'interrogeait avec gourmandise sur cette révélation.



Révélation ? Pas tout à fait. L'avis favorable de Mitterrand aux exécutions avait déjà été "révélé" voici trois ans, dans cet article du Point, non signé, mais que l'on a tout lieu de croire de la plume de Malye, co-auteur du livre d'aujourd'hui. Tout y était déjà. Pourquoi, alors, vendre aujourd'hui des "révélations" qui n'en sont pas ? Reste, il est vrai, la révélation parmi ces révélations : l'avis favorable donné également par Mitterrand à l'exécution du militant communiste Fernand Iveton, lequel avait déposé dans son usine une bombe qui, découverte à temps, n'explosa pas. En 2007, dans Le Point, Malye assurait ne pas connaître l'avis de Mitterrand sur le cas Iveton. "Dans la biographie de Mitterrand par Giesbert, il est dit que Mitterrand s'était opposé à l'exécution d'Iveton" insistait ce matin Cohen, soucieux de faire mousser les "révélations" de son invité du jour. Tiens donc, Giesbert se serait trompé, et
l'erreur serait aujourd'hui rectifiée par un des journalistes de sa rédaction ? Dans sa salle de bains, le matinaute dresse l'oreille, et se précipite sur la biographie de Mitterrand par Giesbert (édition 1996), qui dort en bonne place dans la bibliothèque de tout honnête matinaute.
Ô surprise : le "scoop" sur l'avis favorable de Mitterrand à l'exécution d'Iveton figurait déjà dans un livre publié en 1994, "la main droite de Dieu", auquel Giesbert fait honnêtement référence en note (vous suivez ?) Auteurs de ce livre : Emmanuel Faux, Gilles Perez, et...Thomas Legrand, aujourd'hui éditorialiste à France Inter, et qui devait donc se trouver dans le studio, alors que Stora s'appropriait une révélation qu'il avait lui-même déjà révélée voici seize ans. Le marché des "révélations" est-il si étroit, qu'il soit nécessaire de surexploiter des scoops éculés ? En tout cas, pour tout savoir sur Karachi, sur Bettencourt, sur l'enquête sur les sources du Monde, sur le chèque du fisc à Tapie, rendez-vous en 2050 (avec rééditions en 2060, 2070, etc).

MISE A JOUR À 11H25. LA RÉPONSE DE FRANÇOIS MALYE :

"Comme convenu quelques précisions concernant votre papier sur Mitterrand :
Je suis bien l'auteur du papier du Point (avec Philippe Houdart) qui date de fin août 2001 et non de 2007.
Concernant l'affaire Iveton, si dans notre livre, nous avons largement cité "La main droite de Dieu" et le témoignage de Jean Claude Périer (que nous avons également interrogé dans le cadre du livre et de notre dcoumentaire)nous apportons un élément de poids : le compte rendu du Conseil supérieur de la magistrature du 6 février 1957 qui confirme que François Mitterrand a bien voté la mort de Fernand Iveton. Vous trouverez un passage du livre sur ce point précis. Il n'y a donc pas de volonté de resservir une révélation déjà connue mais bien de la confirmer par une pièce incontestable et difficile d'accès.
Cordialement
François Malye"

L'EXTRAIT DU LIVRE :

"Le dossier 9456 de Fernand Iveton a disparu des archives de la Chancellerie. C’est le seul condamné à mort exécuté de cette période dont il ne demeure aucune trace au ministère de la Justice. L’historien Jean-Luc Einaudi, auteur de l’ouvrage pionnier «Pour l’exemple, l’affaire Fernand Iveton», a raconté comment, cherchant à obtenir les documents de cette affaire, il s’est heurté dans tous les ministères concernés à un mur du silence, une conspiration administrative, comme si le dossier Fernand Iveton devait demeurer à jamais dans «l’Enfer» des procédures judiciaires. Mais pourtant il en reste une pièce. Celle qui figure dans les archives du Conseil supérieur de la magistrature auxquels les auteurs de cet ouvrage ont pu accéder. Elle est bien mince -six pages- mais comporte un élément déterminant: François Mitterrand -comme la totalité des membres du CSM- s’est bien opposé à la grâce du seul Européen
exécuté pendant la guerre d’Algérie, un homme qui n’avait pourtant tué personne".

Désolé pour la longueur du texte
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar bouroumba » 17 Oct 2010, 16:59

Kouka a écrit:Il ne faut pas non plus oublier qu'il est à l'origine du RMI qui a fait beaucoup de paresseux. C'est lui aussi qui a "calmé" la seconde génération en pleine ébulition avec ses "touche pas à mon pote". C'est lors de son "règne" que le FN a connu son apogée. La censure n'a jamais été aussi présente à l'époque. Il y a même eu la mort d'un journaliste (Jean-Edern Hallier) qu'on n'a jamais vraiment élucidée


- Le rmi n'est pas la pire de ses créations.
- Touche pas à mon pote, ça va ce n'est pas si mal que ça dans l'esprit.
- Mitterrand a ouvert les portes de la médiatisation au FN et lui permit de sortir de l'ombre et de faire des scores.
- Jean Edern Hallier était un écrivain journaliste prétentieux et incontrôlable. Il est mort d'une crise cardiaque à Deauville en laissant derrière lui pas mal d'ardoises impayées. Sinon, sa mort est vraiment naturelle (il ne faut pas exagérer).
bouroumba
 
Messages: 701
Inscription: 14 Juil 2008, 21:15

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar Kouka » 17 Oct 2010, 17:29

bouroumba a écrit:
Kouka a écrit:Il ne faut pas non plus oublier qu'il est à l'origine du RMI qui a fait beaucoup de paresseux. C'est lui aussi qui a "calmé" la seconde génération en pleine ébulition avec ses "touche pas à mon pote". C'est lors de son "règne" que le FN a connu son apogée. La censure n'a jamais été aussi présente à l'époque. Il y a même eu la mort d'un journaliste (Jean-Edern Hallier) qu'on n'a jamais vraiment élucidée


- Le rmi n'est pas la pire de ses créations.
- Touche pas à mon pote, ça va ce n'est pas si mal que ça dans l'esprit.
- Mitterrand a ouvert les portes de la médiatisation au FN et lui permit de sortir de l'ombre et de faire des scores.
- Jean Edern Hallier était un écrivain journaliste prétentieux et incontrôlable. Il est mort d'une crise cardiaque à Deauville en laissant derrière lui pas mal d'ardoises impayées. Sinon, sa mort est vraiment naturelle (il ne faut pas exagérer).

1. Le RMI a permis à certains de profiter des aides sociales tout en travaillant au noir, ce qui a crée un certain malaise économique
2.Hallier est mort d'une chute de bicyclette sous l'emprise (parait-il) de drogues mais peu de temps avant il s'apprêtait à divulguer quelques vérités croustillantes sur Mitterand
PS : j'ai été une des premières à croire en Mitterand et en "SOS racisme" jusqu'au jour où j'ai vu la manipulation par en dessous. Mitterand s'est mis les étrangers dans la poche (il a régularisé pas mal de sans papiers) pour les faire taire. Une fois élu, il les a laissé brayer dans leur coin
Avatar de l’utilisateur
Kouka
 
Messages: 728
Inscription: 04 Mar 2006, 00:06

Re: La face cachée de Mitterand

Messagepar bouroumba » 17 Oct 2010, 18:24

Jean Edern Hallier est mort en faisant sa premenade a bicyclette d' une crise cardiaque (c'est la version que je veux croire).

Que pouvait-il reveler que nous ne sachions sur Mitterrand ; le passé vichiiste, les morts d' Algerie, son copain Bousquet, sa fille Mazarine, l'affaire Elf, les fregates de taïwan, les écoutes, urba graco, le faux enlèvement, ses maitresses, les fonds secrets etc.....etc...

Je veux bien fantasmer, mais Edern Hallier était un gros con qui ne mérite pas qu'on s'intéresse à lui.

Si tu as un scoop sur Mitterrand fais nous en profiter.

[ Post made via Mobile Device ] Image
bouroumba
 
Messages: 701
Inscription: 14 Juil 2008, 21:15


Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron