«Raouraoua m’a demandé de perdre face au Ahly du Caire»

C'est ici qu'on mouille le maillot

«Raouraoua m’a demandé de perdre face au Ahly du Caire»

Messagepar Djazz » 13 Nov 2010, 07:15

Grave accusation de Hannachi

Image

Le président de la JSK, Mohand Chérif Hannachi et en guise de riposte à la décision de la Ligue de le suspendre pour une durée de deux ans, suite à ses déclarations à l’encontre de Raouraoua, le président de la FAF, décision du reste signifiée à l’intéressé par fax adressé au siège du club, a tenu une conférence de presse hier matin, au siège du club sis au stade du 1er Novembre de Tizi Ouzou pour dénoncer ce qu’il qualifiera d’«acharnement à l’encontre de la JSK».

Hannachi, et pour expliquer la genèse de cette affaire, lancera de graves accusations à l’encontre de Raouraoua. « Toute cette affaire a commencé à la veille de notre déplacement au Caire pour affronter le Ahly. Raouraoua m’invite au siège de la FAF et c’est là qu’il m’annonce qu’il payera l’avion pour notre déplacement, à condition que je laisse le Ahly nous battre au Caire. Chose que j’ai évidemment refusée. A la JSK, on a des défauts peut-être, mais on ne badine pas avec le nif et je n’étais pas prêt à lever le pied, pour l’aider peut-être à conquérir le poste de président de la CAF. J’assume pleinement ce que j’avance», dira Hannachi, qui accuse ouvertement le président de la FAF de tentative de corruption et d’être «haineux à l’encontre de la JSK» et de préciser : «J’ai des témoins que je citerai au moment opportun» pour étayer ces accusations. Hannachi et pour argumenter ses accusations rappellera aux présents l’affaire du vol spécial à destination du Nigeria, pour laquelle la FAF a réclamé le payement des frais. «J’ai des témoins, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports, qui vous confirmeront que c’est bel et bien Raouraoua qui s’est engagé à payer notre déplacement au Nigeria.»

Hannachi ira plus loin, en accusant Raouraoua d’avoir «fourni toute la logistique au TP Mazembé lors de son déplacement à Alger, lui qui a préféré aller sur le plateau de Nesma au lieu de se déplacer à Tizi Ouzou pour suivre le match des demi-finales», lâchera le président de la JSK, qui avouera avoir délibérément ignoré les convocations du conseil de discipline de la Ligue en estimant : «Je n’avais pas à répondre à ces convocations car je n’ai rien à me reprocher. Dans le cas contraire, même Raouraoua devait être convoqué», estime Hannachi, qui ne compte pas faire appel de la décision de suspension, mais en lançant une sorte d’ultimatum à la Ligue et la FAF : «Je n’ai pas à faire de recours pour des accusations erronées. Je vais attendre dix jours et si cette sanction n’est pas levée, je m’en référerai aux plus hautes instances du pays, avant de passer au TAS (Tribunal arbitral du sport) et Blatter (président de la FIFA).» «Et je prouverai que c’est la FAF qui a tout manigancé», menace Hannachi, qui ne manquera pas de souligner les nombreuses marques de soutien qu’il a eues de la part de plusieurs présidents de club et d’anciens joueurs depuis l’annonce de sa suspension. A noter enfin que si la LNF n’a publié aucun communiqué annonçant la suspension et les raisons de cette décision, cette dernière se serait référée à l’article 79 du code disciplinaire des championnats de football professionnel, qui stipule une suspension de 2 ans en cas d’outrage à la Fédération ou à l’une de ses structures et/ou de ses membres, ainsi qu’une radiation à vie en cas de récidive.

Tarek Aït Sellamet. El Watan
Avatar de l’utilisateur
Djazz
Super Moderateur
 
Messages: 12717
Inscription: 09 Mai 2007, 19:32
Localisation: ActuLand

Re: «Raouraoua m’a demandé de perdre face au Ahly du Caire»

Messagepar Djazz » 14 Nov 2010, 07:40

Image


Affaire Hannachi-Raouraoua
A la justice maintenant de faire son travail !
Par : SAMIR LAMARI
Liberte

Les révélations de Mohand-Chérif Hannachi vont davantage grossir le dossier déjà suffisamment épais, confié à la justice le 27 septembre dernier par la fédération algérienne de football, suite à des premières déclarations du boss kabyle, jugées “diffamatoires”. En effet, à cette date, l’instance fédérale avait décidé d’ester en justice Hannachi sur la foi de “certains articles de la presse” qui ont rapporté “les déclarations irresponsables et le comportement irrévérencieux de
M. Mohand-Chérif Hannachi à l’égard du président de l’instance fédérale et des dirigeants du football national”. D’où, du reste, la première sanction de deux ans prononcée jeudi dernier par la LNF contre le président de la JS Kabylie. Avant de lâcher sa bombe de “tentative de corruption lors du match Al-Ahly-JSK”, Hannachi avait en fait déjà tiré à boulets rouges sur la FAF et son président au lendemain de la réception du fax qui l’invite à payer la somme de 1,1 milliard de centimes pour l’affrètement d’un appareil spécial lors du voyage au Nigeria. “Ce fax est une véritable honte. Au lieu de nous féliciter pour notre participation dans cette Ligue des champions d’Afrique, la Fédération algérienne de football a décidé d’agir autrement en nous demandant de payer les frais du vol spécial”, avait-il martelé. Et d’en rajouter une couche : “Si la FAF refuse aujourd’hui de payer l’avion spécial de la JSK pour le Nigeria, ce n’est pas pour rien. C’est en fait une vengeance pour une raison (tentative de corruption NDLR) que je divulguerai au moment voulu.” Hannachi ne s’est pas limité du reste à égratigner le premier responsable de la FAF, mais il a aussi critiqué les membres du bureau fédéral qui “sous la gestion autoritaire de Raouraoua n’ont pas droit à la parole et qui n’émettent jamais la moindre objection”. Pour la première fois, peut-être, de l’histoire du football national, les algériens sont conviés à une polémique virulente sur fond, sans doute, de règlement de compte, entre deux dirigeants, naguère les meilleurs amis du monde, au “poids” incontestable dans la sphère footballistique et même au-delà. Une polémique qui dépasse désormais le cadre sensationnel d’une presse pas toujours objective pour atterrir sur le bureau du tribunal. Et là, nous ne nous pouvons dire que hourra, à la bonheur ! Car trop d’accusations sont colportées çà et là, tantôt par les dirigeants de la FAF, tantôt par les responsables de club, sans que la justice ne daigne s’auto-saisir de ces affaires scabreuses pour faire toute la lumière. Il n’est pas normal que dans un pays démocratique, comme l’Algérie, la justice reste les bras croisés sur les révélations de la presse surtout lorsque les preuves sont inscrites noir sur blanc à l’image de la dernière enquête que nous publions dans ces mêmes colonnes sur la gestion financière du MCA, ou encore lorsqu’un dirigeant affirme détenir des preuves et mêmes des témoins sur ce qu’il avance.
L’affaire Hannachi-Raouroua ne doit certainement pas constituer une forme de diversion par rapport à un mal profond qui ronge le football national, mais une opportunité pour la justice – loin de toute velléité de pression – de crever l’abcès une bonne fois pour toute. Pour que les algériens aient enfin le droit de savoir… la vérité !
Avatar de l’utilisateur
Djazz
Super Moderateur
 
Messages: 12717
Inscription: 09 Mai 2007, 19:32
Localisation: ActuLand

Re: «Raouraoua m’a demandé de perdre face au Ahly du Caire»

Messagepar Djazz » 14 Nov 2010, 17:27

La FAF répond à Hannachi et l'attaque en justice pour diffamation


Dans un communiqué mis en ligne sur sont site internet, la Fédération Algérienne de Football a réagit aux grave accusations lancés par Mohand Cherif Hannachi, Président de la JSK, à l'encontre du président de la FAF.

Nous reproduisons, ci dessous, le communiqué de la FAF, dans son intégralité:

Les dernières élucubrations de Mohand Chérif Hannachi qui accuse le président de la Fédération Algérienne de Football de vouloir nuire à la JSK ne sauraient tromper longtemps l’opinion publique sportive.

Le président de la FAF et les instances fédérales tiennent en haute estime ce prestigieux club qui appartient à tous et qui a été édifié par d’illustres dirigeants et personnalités d’un haut niveau de compétence et de probité et par des joueurs et entraineurs performants. La FAF continuera à soutenir, encourager et œuvrer au développement de la JSK et de tous les clubs.

Les propos outranciers, par lesquels il présente le président de la FAF comme un fervent avocat du Ahly du Caire, sont en plus d’êtres mensongers tout simplement grotesques. D’autant que la position ferme du président de la FAF vis-à-vis des dirigeants du Ahly du Caire est largement connue. Ces derniers, relayés par la presse égyptienne, ont en effet imputé au président de la FAF leur défaite à Tizi Ouzou ainsi que leur élimination par l’ES Tunis en demi-finale de la ligue des champions d’Afrique.

Sans nul doute, que les motivations qui ont entrainé cette fuite en avant sont à rechercher dans la panique qui a saisi le président de la JSK à la suite de la mise en place du professionnalisme en Algérie dans lequel il ne pourra trouver sa place.

D’autant que pour le bonheur de la JSK, ce grand club qui mérite beaucoup mieux que le un (01) million de dinars de capital social et que M. Hannachi s’est approprié pour 500 000 dinars, des investisseurs crédibles se sont faits connaitre auprès de la FAF pour investir massivement dans le capital social de la JSK qui mérite largement un investissement, à la hauteur de son histoire et de son prestigieux palmarès.

L’arrivée du professionnalisme marque la fin d’une époque ou le sieur Hannachi par l’intimidation et des pratiques d’un autre âge, œuvrait à la déstabilisation des assemblées générales de la FAF. Cette époque est à jamais révolue ! Depuis la refondation du football algérien, seuls, les lois et règlements ont droit de citer dans la gestion du football national.

La fédération Algérienne de football qui ne saurait tolérer de pareilles déclarations mensongères, diffamatoires et tapageuses, a déjà, pour de pareilles assertions, déposé une plainte contre Mohand Cherif Hannachi, auprès des tribunaux compétents. Ces nouvelles déclarations feront l’objet d’un examen par les instances du football concernées qui appliqueront de manière stricte les règlements en vigueur en la matière.



El Watan
Avatar de l’utilisateur
Djazz
Super Moderateur
 
Messages: 12717
Inscription: 09 Mai 2007, 19:32
Localisation: ActuLand

Re: «Raouraoua m’a demandé de perdre face au Ahly du Caire»

Messagepar mimouh14 » 15 Nov 2010, 11:46

feuilleton truculent en attendant que d'autres acteurs entrent en scene :)
Avatar de l’utilisateur
mimouh14
 
Messages: 1633
Inscription: 13 Fév 2008, 21:55

Re: «Raouraoua m’a demandé de perdre face au Ahly du Caire»

Messagepar Cell » 15 Nov 2010, 18:40

Le système vieillit, c'est l'impasse, la faillite, ça s'éclate de partout subitement.

Saha Aidkoum
Cell
 
Messages: 5237
Inscription: 28 Aoû 2006, 15:44

Re: «Raouraoua m’a demandé de perdre face au Ahly du Caire»

Messagepar tewfikhouari » 18 Nov 2010, 11:16

A mon avis comme disent nos anciens!!! kharob el bled ma3rof!! el kourssi wama adraka !!!!!
tewfikhouari
 
Messages: 22
Inscription: 03 Nov 2010, 19:56


Retourner vers Sport



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron