NAHJ-EL-BALAGHA ET LES BENU-UMAYYA (les OMEYYADES)

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

NAHJ-EL-BALAGHA ET LES BENU-UMAYYA (les OMEYYADES)

Messagepar Necim » 20 Nov 2010, 20:53

NAHJ-EL-BALAGHA ET LES BENU-UMAYYA (les OMEYYADES)
Plusieurs sermons d'ALI BEN ABI TALEB dans NAHJ-EL-BALAGHA dont vous trouverez ici la traduction relatent la fitna (sédition) des Benu-Umayya dont il faut absolument se méfier.

1- Au Sermon 93, Page 137 - Ali : au sujet de la malice de la sédition des Benu Umayya :

[Ali délivra ce sermon après la bataille de Nahrawan. Il y mentionne la fourberie de la sédition des Benu Umayya.]
Les séditions quand elles arrivent confondent le vrai avec le faux, mais ensuite lorsqu’elles s’en vont, elles laissent un avertissement. On ne peut pas reconnaître les séditions quand elles s'approchent, mais elles sont reconnues lorsqu’elles s’éloignent, elles se comportent comme le souffle des vents, qui frappent quelques villes et en manquent d'autres.
Prenez garde que la pire sédition (fitna) pour vous (à mon avis) est celle des Benu Umayya, dont la malice est aveugle et inique, dont l'emprise est répandue et ses conséquences néfastes pour des gens spécifiques [la famille du Prophète et tous ceux qui suivent la vérité].
Très affligé sera celui qui la reconnaît alors que sera à l'aise celui qui ne le voit pas.

2 - Au Sermon 93, Page 138 - Ali : au sujet de la malice de la sédition des Benu Umayya :
Par Allah, vous trouverez les Benu Umayya devenus après moi les pires seigneurs à la façon d’une méchante chamelle indisciplinée qui mord, se battant avec ses pattes de devant, donnant des coups de pattes avec celles de derrière et se refusant à être trait.
Les Benu Umayya persisteront ainsi dans leur matraitance jusqu’à ce qu'ils ne laissent uniquement que ceux qui leur sont d’un profit ou qui leur sont inoffensifs. Leur adversité sévira parmi vous, vous empêchant de remporter une victoire à moins qu’elle ne soit celle des humiliés.
La sédition (fitna) des Benu Umayya vous envahira avec un laid visage effrayant comme c’était le cas avant l’Islam où il n'y a aucun phare (minaret) de guidance, ni élément de discernement.


3- Au Sermon 98, Page 143 - Ali : au sujet de l’oppression des Benu Umayya :
Par Allah, les Benu Umayya continueront jusqu’à rendre licites tous les interdits de Dieu, jusqu’à ce qu’aucun contrat ne persiste et que ne demeurent aucune maison ou tente où l’iniquité ne soit entrée ou que n’en appelle le mal de leur tutelle.
Ils persisteront ainsi jusqu'à ce que deux catégories de plaignants pleurant émergent, une pleurant pour sa religion et une pour sa vie terrestre. Et jusqu'à ce que l’aide de l’un d’eux pour l’un d’entre vous ressemble au secours de l’esclave pour son maître: il est fidèle en sa présence mais médisant en son absence.
Alors le plus haut parmi vous en détresse sera celui dont la croyance en Allah est la meilleure. Ainsi, si Allah vous accorde la sécurité : accueillez-là vraiment et si vous êtes soumis aux épreuves : supportez-les vraiment parce que sûrement le résultat final est pour les Pieux.

4- Au Sermon 108, Page 156 - Ali : au sujet de la vicissitude du temps :
L’étendart de l’égarement s’est approché de son pôle et il s’est répandu tout autour; il vous est lourd dans le poids et mesurable dans la confusion qu'il a produit.
Son commandant (Mu'awiya) est un hors-la-loi, responsable de l’égarement.
Ainsi jusqu’à ce que ne subsiste ce jour-là parmi vous qu’une personne insignifiante et sans valeur. L’égarement vous éprouvera comme la peau est lacérée et vous piétinera comme la récolte est piétinée. Le croyant sera extirpé d’entre-vous comme un oiseau choisit un gros grain parmi les petits.

5- Au Sermon 158, Page 223 - Ali : au sujet de l’autocracie des Benu Umayya :
[Le sermon fut au sujet du Saint Qoran et du Prophète (saw). Au cours de ce sermon, Ali y détaille l’autocracie des Benu Umayya.]
[Au sujet de la gouvernance des Benu Umayya :]

En ce temps-là, l'oppression touchera chaque maison et tente sans répit. A ce moment-là, ils n’auront plus aucune excuse dans les Cieux, ni sur la terre de sauveur.
Vous [les Omeyyades] avez choisi un intrus pour le Califat et l'avez élevé à une place non-signifiée pour lui. Bientôt Allah prendra sa vengeance sur celui qui a commis l’injustice, Il leur donnera à manger la coloquinte très amère et à boire le suc amer et acide de la myrrhe, la peur sera leur vêtement intérieur et l'épée leur couverture extérieure. Ils ne sont que des bêtes chargées avec des péchés et des chameaux chargés d’actes du Mal.
Je jure et jure de nouveau que les Benu Umayya devront recracher le Califat (“El Khilafa”) comme l’est le crachat et qu’ensuite ils ne le goûteront jamais plus, ni ne le savoureront tant que tournent jour et nuit.

6- Au Sermon 166, Page 240 - Ali : Au sujet de l’autocracie et de l’oppression des Benu Umayya et de leur destin :
[En partie dans ce sermon, Ali y détaille l’arrogance des Benu Umayya.]
Ils se sont divisés après leur unité et se sont dispersés de leurs racines, certains se collant aux branches et pliant comme la courbure de celles-ci. Alors Allah, le Sublime, les réunira pour le pire jour des Benu Umayya, de même que les parties dispersées de nuages fusent en automne.
Puis Allah ouvrira des portes d’où ils couleront à des flots pareils à ceux des portes des deux jardins (de Saba) par lesquels ni les rochers ne sont demeurés ni les plaines et dont le flux ne pouvait pas être arrêté ni par les montagnes, ni par les hautes collines.
Allah les dispersera dans les entrailles des vallées où ils répandent leur prédication pour qu’un peuple s’empare des droits d'un autre peuple et prenne leurs demeures.
Par Allah, toute leur gloire et puissance se dissoudront comme la graisse se dissout sur le feu.
Dernière édition par Necim le 28 Nov 2010, 19:31, édité 3 fois.
Necim
 
Messages: 19
Inscription: 05 Aoû 2007, 08:13

Re: NAHJ-EL-BALAGHA ET LES BENU-UMAYYA (les OMEYYADES)

Messagepar Necim » 24 Nov 2010, 20:00

SERMON DU CALIFE ALI AUX GENS DE KOUFA

Masaâda Ibn Sadaqa dit : J'ai entendu Abu Abdillah Jaâfar Ibn Muhammad (a.s) dire :
Ali, le Prince des Croyants (a.s) s’adressa au peuple de Koufa. Il a loué et a glorifié Allah et a ensuite dit : "Je suis le Seigneur des gens âgés. En Moi est une marque de Job (Ayoub) et Allah rassemblera pour moi ma Maison comme il a réuni la Maison dispersée de Jacob. Cela arrivera quand les temps (âges) passeront et que vous direz : « Il est perdu ou a péri ».

Contemplez par la patience, avant que cela n'arrive, cherchez la compréhension par le retour à Allah des péchés, comme vous avez déjà jeté au loin votre sainteté, éteint vos flambeaux et confié votre guidance en des gens qui n'ont, ni pour eux, ni pour vous, d'ouïe, ni de vision.
Par Allah, faibles sont l'invocateur et l'invocation.

Si vous vous confiez votre destin l'un l'autre, n’abandonnez quiconque dans la cause de faire vaincre le droit parmi vous et ne vous éclipsez pas d'affaiblir la fausseté, ceux qui ne seront pas de vous ne deviendront pas hardis contre vous et ceux qui vous maîtriseront ne seront point forts. En raison de votre infraction d'obéissance et en renonçant d’obéir à ceux qui méritent d'être obéis parmi vous, vous errerez égarés comme les Israélites qui ont erré égarés du pacte de Moïse. En vérité je le dis, en abandonnant et en opprimant ma descendance, votre errance sera augmentée du double de l'errance des Israélites. Si vous vous alimentez, buvez et vous rassasiez de la lignée qui est maudite dans le Coran (El Chajara El Mel'ouna : les Omeyyades), en vérité vous vous serez rassemblés à l'appel de l’errance, de la fausseté reçue en vous dirigeant la tête la première vers cela, ayant trahi l'interlocuteur de la Vérité, en ayant maltraité du pire les guerriers de Badr et en vous rapprochant en cela du pire des fils du père d'Abu Sufyan (Harb). Contemplez, si ce qui est dans leur main part, la pureté pour la récompense et le retrait du voile sera plus proche. La promesse sera proche et l'Étoile vous apparaîtra de l’Orient, votre lune brillera comme une pleine lune brille dans une nuit complète.

Quand cela apparaîtra, retournez vers la repentance, abandonnez le chagrin et sachez que si vous obéissez à Celui qui se lève de l’Orient (Le Mehdi), il vous fera marcher sur le chemin du Messager d'Allah (saw), ainsi vous vous préviendrez de la surdité, trouverez remède au mutisme et séjournerez loin des épreuves du vagabondage, de l'errance et de la recherche, jetant les charges des fardeaux de vos cous.
Allah ne chasse personne sauf celui qui rejette la pitié et divorce avec la chasteté.
Ceux qui oeuvrent mal sauront vers quel retour ils seront retournés."

(Bihar Al-Anwar Vol 51 - Hadith cité dans « Kitab al-Ghaïbah »- the Book of Occultation compilé par Allamah Muhammad Baqir al-Majlisi)
Necim
 
Messages: 19
Inscription: 05 Aoû 2007, 08:13


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron