ALGER, LA VILLE EN 1938 EN COULEUR

Jeux et blagues

ALGER, LA VILLE EN 1938 EN COULEUR

Messagepar dziri » 02 Juin 2011, 10:32

salam ,
voici un beau cadeau pour les amoureux de l'ancienne El Djazair,
un cadeau pour tout l'ehbeb...
bonne journée.


http://www.youtube.com/watch?v=2BGZgEDI ... r_embedded



]
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: ALGER, LA VILLE EN 1938 EN COULEUR

Messagepar Arslane » 03 Juin 2011, 03:02

Merci beaucoup Dziri, très émouvant; surtout que c'est en couleur.
Avatar de l’utilisateur
Arslane
a c t u n i g h t
 
Messages: 7567
Inscription: 10 Déc 2006, 23:11
Localisation: W E S T

Re: ALGER, LA VILLE EN 1938 EN COULEUR

Messagepar dziri » 03 Juin 2011, 11:00

Plaisir partagé Arslane , et dire que le tramway existait déjà , on attend toujours le nôtre depuis après des décennies de promesses .
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: ALGER, LA VILLE EN 1938 EN COULEUR

Messagepar dziri » 03 Juin 2011, 11:32

La statut du Duc d’Orléan se trouvait sur l’actuelle place des Martyrs à Alger.
Ce quartier fut fondé en 1832 par un premier flot d’émigrants arrivés d’Alsace.
Son nom, il le doit à une «qobba» (dôme) érigée au XVIe siècle. A partir de 1853, cette «qobba» est transformée en chapelle dans le jardin de l’ancien séminaire.
Fort-de-l’eau
La station balnéaire de Fort-de- l’eau (Bordj El-Kiffan) fut construite sur un ancien fort turc, dominant la mer, par Gabriel Gairouard (1852-1911). En 1835, des Mahonnais s’y établissent et y développent une culture maraîchère.
Cités d’Alger
A la fin des années 1950, dans le cadre du lancement du plan de Constantine, les architectes Marcel Lathuillère et Nicolas Di Martino lancèrent un vaste programme de construction de cités à Alger, à l’exemple de l’aérogare de Dar El-Beïda (1952), la cité Clairval (1958, dans les environs de Chevalley), la cité des Asphodèles à Ben Akoun (1960), Diar El-Djemaâ (El- Harrach 1956), Mer et Soleil ainsi que la cité Amirouche (Hussein-Dey) en 1958.
Le café des Platanes
Certaines anciennes illustrations d’Alger l’ont immortalisé. Ce café maure pittoresque, en forme de dôme, s’élevait jadis face au jardin d’Essai, sous un immense platane. Les caravaniers, venus de la Mitidja ou des portes du désert, faisant route vers la capitale, y marquaient une halte pour siroter un «kahwa». Ils n'étaient pas les seuls à faire une pause. Leurs ânes et chameaux en profitaient pour s’abreuver dans la fontaine aux faïences bleues, jouxtant ce café maure.
B’last el-aoud (place des Martyrs)
Encore aujourd’hui, certains l’appellent «b’last elaoud » (la place du cheval). Et pour cause. En 1845, la statue équestre du Duc d’Orléans, fils aîné de Louis Philippe, y fut érigée. Le métal des canons pris aux Turcs servit à la réalisation de cette statue qui donna son nom (b’last el-aoud) à cette place jusqu’à l’indépendance. Les CFRA Les CFRA (les Chemins de fer sur route de l’Algérie) ont lancé les premiers tramways à vapeur en 1892. La première ligne longeait la côte sur 80 km environ. Ce n’est que vers 1960 que les tramways à vapeur sont définitivement remplacés par les trolleybus et autobus. Chemin des aqueducs (Télemly) Le boulevard du Télemly (ex-Bd Salah-Bouakouir et actuel Bd **) était aussi appelé «Chemin des aqueducs», car il suivait en partie le tracé d’une des conduites turques du XVIe siècle.
Sabrinal
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: ALGER, LA VILLE EN 1938 EN COULEUR

Messagepar Jack Burton » 05 Juin 2011, 22:24

Merci pour la vidéo ! Ce qui m'interpelle le plus dans cette vidéo, c'est la propreté des rues...même la casbah est propre !
Avatar de l’utilisateur
Jack Burton
Super Moderateur
 
Messages: 3277
Inscription: 12 Nov 2006, 14:19
Localisation: 3nd el Kahwaji !


Retourner vers Détente



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron