Arnaque annoncée sur les 200.000 morts des années 90

Faites nous juste l'économie des longs débats

Arnaque annoncée sur les 200.000 morts des années 90

Messagepar dziri » 03 Jan 2012, 15:13

Kamel Daoud
Arnaque annoncée sur les 200.000 morts des années 90

par Kamel Daoud
Jour un, an 12 : posons la vraie question : les Algériens voteront-ils islamistes pour les prochaines législatives ? Du point de vue technique, tout y mène : le projet de la plus grande mosquée d'Afrique, le mysticisme finissant à la Présidence, l'école, l'épuisement des démocrates encore au pays, le printemps arabe en Tunisie e...t au Maroc, et le manque d'offres alternatives. S'ils ne sont pas aidés par une fraude intelligente et un dopage des chiffres, les conservateurs, genre Ouyahia ou Belkhadem, vont disparaître derrière les guichets et les quotas. Ils représentent une époque, un échec, un rejet, un défaut. En face, le Soltani ou le Djaballah ont cet avantage d'être des maux nouveaux. Le discours religieux fait campagne pour eux, sans eux. Au contraire des nationalistes : leur discours fait campagne contre, avec eux.

Les Algériens traumatisés par le vote islamiste ? Faut en rire de cette piste désormais : les régimes arabes ont fini, en deux décennies, par produire deux sortes de peuplements assis : les démissionnaires et les croyants. Il n'y a pas de citoyen entre les deux ou si peu. Le citoyen vote et élit, le croyant obéit, suit, s'incline vers sa fatalité. Soltani et son MSP ne séduisent pas les Algériens, mais les islamistes, si. Les Algériens, comme d'autres, n'attendent rien de la terre et attendent tout du ciel. Du coup, nous le peuple présenté comme « le peuple qui a déjà payé », on se retrouve à regarder nos années 90 comme un massacre du sens encore plus grand, une dilapidation, une arnaque sur les morts et les survivants: les mêmes qui nous ont vendu l'éradication comme une hygiène collective et un mal nécessaire vont nous concocter un deal mou entre islamistes et intérêts de castes supérieures. C'est donc le dernier cadeau empoisonné de nos dictatures : nous léguer des croyants à la place de citoyens et des islamistes en guise d'issue de secours.

Les Algériens vont-ils voter islamistes ? Oui, malgré les résultats possibles, à base de calculs infinitésimaux qui vont nous servir un autre fameux équilibre entre pouvoirs et populismes. Tout s'y prépare, pousse dans ce sens incliné vers la démission, encourage ce retournement vers l'ablution. Et dans ce désert d'offres et de visages, les islamistes vont se présenter comme des sauveurs, comme un choix alors que c'est un fatalisme, encore un autre. Octobre 88 semble n'avoir servi à rien. Et pire encore, les grosses douleurs des années 90, à encore moins. 2012, année où les 200.000 morts des années vont être interdits de voter. Dispersés par des brigades anti-émeutes post mortem.Afficher la suite
Je cite Kamel Daoud du quotidient d'Oran
Avatar de l’utilisateur
dziri
 
Messages: 9082
Inscription: 04 Nov 2007, 12:54
Localisation: BXL

Re: Arnaque annoncée sur les 200.000 morts des années 90

Messagepar georges » 03 Jan 2012, 15:47

On m'a toujours dit que cette guerre civile a fait plus de 300 000 morts
plus que la guerre 54-62
Avatar de l’utilisateur
georges
 
Messages: 87
Inscription: 06 Oct 2011, 16:27

Re: Arnaque annoncée sur les 200.000 morts des années 90

Messagepar Cell » 05 Jan 2012, 20:27

j'aime pas me répéter mais j'ai le souvenir qu'en 1995 un quotidien national avait publié un tableau qui indiqua des chiffres sur le nombre des morts et qui était en moyenne de 1500 par mois
Cell
 
Messages: 5238
Inscription: 28 Aoû 2006, 15:44

Re: Arnaque annoncée sur les 200.000 morts des années 90

Messagepar biman » 13 Avr 2012, 15:02

Soltani ET Djaballa ILS SONT A LA SOLDE DE l etat algerie. rien a craindre de ces vendus, les generaux font semblant d etre des musulmans.
biman
 
Messages: 402
Inscription: 25 Aoû 2006, 14:29
Localisation: quelque part planete


Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron