Al Hallâj

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Al Hallâj

Messagepar Yacine » 31 Jan 2013, 16:02

Mansour Al Hallâj


Image
Allah, Le Vrai,
dont l'Existence est la seule véritable


Hallaj est sans doute l'un des plus célèbres mystiques de tous les temps pour le monde islamique. Né à Tur (Iran) en 857, il reçoit une éducation coranique en langue arabe, ses parents s'étant installés en Irak. Dès l'adolescence, il est extrêmement pieux et connaît des épisodes extatiques qui provoquent l'admiration et la crainte. À vingt ans, il entre dans une communauté soufie et consacre - bien que cela ne l'empêche pas de se marier et d'avoir des enfants sa vie à Dieu, à la méditation et à la prière. Poèmes et oraisons ponctuent son itinéraire spirituel.

Toujours vêtu de noir, montrant l'exemple du dépouillement, de l'ascèse et de la rigueur morale, Hallaj entreprend son premier pèlerinage à La Mecque. Sa présence près de la Kaaba va exacerber encore son mysticisme et son intransigeance. Pendant une année entière, il restera, dit-on, assis sur le parvis du lieu saint, pratiquant le jeûne et la prière, sorte de reproche vivant - ou de modèle - pour les croyants dont il estime la dévotion superficielle ou insuffisante.

Hallaj prêche, rassemble des fidèles au cours de périples qui vont le mener jusqu'au Khorasan, en Inde et au Turkestan.

Mais son exaltation, les sacrifices qu'il s'inflige, cette folie de Dieu qui l'habite le signalent à la vindicte des autorités religieuses. Dès son retour à Baghdad, les chiites l'accusent de sorcellerie, les soufis le rejettent, lui qui a osé quitter leur confrérie.

Hallaj est emprisonné et condamné à mort. Il réchappe une première fois à la sentence grâce à des adeptes influents, mais quelques mois plus tard, jugé fou et hérétique, mais sans doute trop populaire, Hallaj est exécuté par décapitation en 922, à Baghdad.
http://www.onelittleangel.com/sagesse/c ... hallaj.asp


Commentaire de la parole "Ana El Haqq" d'Al Hallâj


:arrow: http://www.at-tawhid.net/article-commen ... 85873.html
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Al Hallâj

Messagepar Yacine » 31 Jan 2013, 16:25

"Ibn Marduyé a dit :


Image


"J'ai vu Hallâj, dans le sûq al-Qata'i, pleurer, plein de chagrin, et s'écrier : "ô gens ! sauvez-moi de Dieu (à trois reprises) ! - puis il récita : car Il m'a ravi à moi-même, et Il ne me rend pas à moi-même ! et je ne puis Lui témoigner les égards dus à sa présence, car j'ai crainte de son abandon. - Alors, Il me laissera désert, délaissé, proscrit ! et malheur à celui qui se sent désert après la Présence et abandonné après la Jonction ! - et l'on pleurait."
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Al Hallâj

Messagepar Yacine » 02 Fév 2013, 14:44

"Par la nature (de l'homme), par l'ombre étendue, par le témoin exalté, par la clarté incomparable : "Dieu n'a jamais créé de nature humaine plus affectionnée par Lui que (celle de) Muhammad et (de) sa descendance ('itra) : ils ont toutes les qualités (khulq) pour le Paradis."

Riwâya XVIII d'al-Hallâj


Image


"Par le nuage amoncelé, par l'éclair qui ravit, par le tonnerre sacré, par l'ange de la grâce, - par cette énergie tenue en réserve, dont les cataractes bruissent dans le mystère, à l'horizon de la lumière, entre le soleil et la lune : "Le Qur'ân est la résurrection, et le monde est le signe du paradis et de l'enfer. Heureux celui que la connaissance du Créateur détache de celle du créé !"

Riwaya XI


Les Riwayât de Hallâj sont, à l'instar des hadith qudsi, des paroles prophétiques où l'on fait parler Allah à la première personne. Comme pour tous les hadith, les Riwayât sont composées de deux parties : l'isnad (la chaîne des rapporteurs ou témoins par lesquels le hadith a été transmis) et le matn (le corps du texte). Mais dans les isnad des Riwayât, Hallâj ne donne pas de noms de transmetteurs, il les remplace par l'invocation d'une série de phénomènes naturels (nuage, arc-en-ciel, tonnerre, éclair, vent ...) et par des symboles coraniques (le Jujubier du limite, la Tablette bien gardée, le grand Ange...). Al-Hallâj prend ainsi les phénomènes naturels et les symboles coraniques comme témoins, garants et preuves de l'authenticité des hadith qudsi qu'il énonce.

Le dévoilement intuitif (kashf) et l’inspiration (ilhâm) : enjeux et débats dans la culture islamique médiévale :
:arrow: http://www.eric-geoffroy.net/Le-devoile ... kashf-et-l

Les trois degrés de la Révélations (les Messagers, Les Prophètes, Les Saints) :
:arrow: http://www.soufisme.org/site/spip.php?article40
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Al Hallâj

Messagepar Yacine » 04 Fév 2013, 20:57

"Un des signes de Sa toute-puissance est qu'Il envoie les "brises de Sa pitié" [Coran, VII, 57] vers les coeurs de Ses amoureux, leur portant la bonne nouvelle que les voiles de la réserve vont s'écarter, pour qu'ils parcourent sans crainte toute l'étendue de l'amour : et qu'Il les abreuve aussi largement du breuvage de la joie. Et les souffles de Sa générosité passent sur eux, - ils les bannissent de leurs qualités et les ressuscitent en Ses qualités et Ses attributs même, car nul ne peut fouler le tapis étendu de la Vérité, tant qu'il demeure au seuil de la séparation, tant qu'il ne voit en toutes les essences une seule Essence, tant qu'il ne voit ce qui passe comme périssant, et Celui qui demeure comme Subsistant".

Image
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Al Hallâj

Messagepar Yacine » 14 Fév 2013, 21:55

"J'ai étreint, de tout mon être, tout Ton amour, ô ma Sainteté ! Tu T'es tant manifestée qu'il me semble qu'il n'y a plus que Toi en moi !
O Toi qui m'as enivré de Ton amour,
ne me rends pas à moi-même,
après m'avoir ravi à moi-même."

Al Hallaj


Image
Sa tombe à Bagdad
(il finit torturé, crucifié, décapité et brûlé par les Abbassides.
Son procès dura neuf ans.)


Allah a dit : « Celui qui fait preuve d’hostilité envers un de Mes saints (wali), Je lui déclare la guerre. Et Mon serviteur ne cessera de se rapprocher de Moi par les actes surrérogatoires jusqu'à que Je l'aime ; Et lorsque Je l’aime, Je suis son ouïe par laquelle il entend, son regard par lequel il voit, sa main par laquelle il saisit, et son pied sur lequel il marche ; s’il me demande, assurément je l’exaucerai ; s’il cherche près de Moi asile, assurément Je le lui donnerai.»

Hadith Qudsi du Saint Prophète Mouhamed
Sahih Al Boukhari
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Al Hallâj

Messagepar Yacine » 11 Avr 2013, 20:15

"Ahmad Ibn Fâris a dit :


"J'ai vu Hallâj dans le sûq al Qati'a, - debout, devant la porte de la mosquée, et qui disait :
"O gens ! Quand la Vérité s'est emparée d'un coeur, - Elle le vide de tout ce qui n'est pas Elle ! Quand Dieu s'attache à un homme, Il tue en lui tout ce qui n'est pas Lui ! Quand Il aime un de ses fidèles, Il incite les autres à le haïr, afin que son serviteur se rapproche de Lui, pour consentir à Lui !"

Image
Mausolée d'Al Hallaj, Bagdad


La prière de Hallâj au mont Arafat


"O Guide des égarés ! Roi glorieux, je Te sais transcendant, je Te dis au-dessus de tous les tasbîh de ceux qui t'ont dit : "Gloire à Toi !", de tous les tahlîl de ceux qui t'ont dit : "Il n'y a de dieu que Dieu !", de tous les concepts de ceux qui T'ont conçu ! O mon Dieu, tu me sais impuissant à t'offrir l'action de grâces (shukr) qu'il Te faut. Viens donc en moi Te remercier Toi-même, voilà la véritable action de grâces ! il n'y en a pas d'autre !"


Image
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité