Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar Yacine » 07 Fév 2013, 23:36

Prière sur le Prophète
Ibn Arabi (1165, Murcie - 1240, Damas)

Image

Traduite et annotée par Cheikh Michel Valsan
Les Editions traditionnelles. 1974, p.242-51

Image


Allahumma, répands la faveur de Tes Prières et étends la protection de Tes Salutations sur la Première Détermination émergeant des Ténèbres seigneuriales (1) et sur la Dernière Descente (2) projetée vers le genre humain,
Sur l’Émigré de la Mekke d’«Allah était, et rien avec Lui» vers la Médine d’«Il est aujourd’hui tel qu’Il était» (3);

(1) Les ténèbres seigneuriales désignent l'indistinction des potentialités dans la Substance universelle.

(2) Le Prophète est considéré ici sous la perspective de l'avatarâ.

(3)Les deux passages entre parenthèses sont des formules métaphysiques souvent citées par Ibn 'Arabi (cf. Risâlah al-Ahadiyyah).

On remarquera que l'interprétation métaphysique du passage de la Mekke à Médine est celle du passage de l'Unité à l'Unicité.


Sur celui qui inscrit dans son être les domaines des cinq excellences divines (4) : «Et toute chose Nous l’avons inscrite dans un Prototype manifeste (5). Et sur celui qui, de sa générosité et de sa magnificence fait miséricorde à ceux qui réclament les choses à eux prédestinées dans les cinq Excellences : «Et Nous ne t’avons envoyé que comme Miséricorde pour les mondes»(6) ;
Sur le point de la Basmalah (7) qui renferme ce qui sera et ce qui a été, et sur le vocable du Décret qui tourne sur les circonférences des mondes (8) ;

(4) Ce sont : 1) L'Excellence du Mystère Absolu (Hadrah Ghayb al-Mutlaq), c'est à dire le Non-Manifesté principiel dont le domaine est celui des Essences immuables (al-Ayân at-Thâbitah); 2) L'Excellence de l'Intelligible (al-Hadrah al-'Ilmiyyah), c'est-à-dire l'ensemble des potentialités naturelles, qui est en rapport de polarité avec 3) L'Excellence du Témoignage Complet (Hadrah ash-Shahâdah al-Mûtlaqah), c'est-à-dire la manifestation grossière, dont le domaine est appelé le Monde du Royaume ('Alama al-Milk). 4) L'Excellence du Mystère Conditionné (Hadrah al-Ghayb al-Mûdafi), qui se subdivise en deux régions : a) l'une, voisine du Mystère Absolu, qui est le domaine des Esprits jabarûtiens et malakûtiens, c'est-à-dire des intelligences et des âmes pures ou autrement dit le Domaine de la manifestation informelle, et l'autre - b), voisine du Témoignage Complet qui est le domaine des Modèles ('Alama al-Mithâl) appelé aussi le Monde de la Royauté ('Âlama al-Malakût), autrement dit le domaine de la manifestation subtile ; enfin, 5) L'Excellence totale (al-Hadrah al-Jâmi'ah), qui englobe les quatres précédentes et dont le domaine est celui de l'Homme Universel qui totalise tous les doigts et toutes les modalités de l'être.
(5) Coran, 36, 12.
(6) Coran, 21, 107
(7) C'est le point diactrique du bâ' qui commence au premier verset de la Fâtiha et donc du Livre lui-même, et qui contient en potentialité toutes les autres lettres, à l'exception de la lettre alif qui est à l'origine du lui-même.
Le symbolisme du bâ'a été utilisé a été employé par certains grands initiés pour exprimer la perfection de leur réalisation spirituelle. La parole connue de l'Imam Ali "Je suis le point sous le bâ' (ana nuqta tahta-l-bâ) traduit l'état de l'Homme Universelle.
(8) Ce vocable n'est rien d'autre que l'expression, sous un aspect disctinctif et dynamique (, du point sous le bâ'. On remarquera en même temps que ce point est lui-même la projection de la pointe supérieure de l'alif dont le trait vertical représent e l'axe suivant lequel se manifeste le Décret divin. L'élément circulaire de la forme du bâ' représente les "circonférences" des mondes, qui, en tant que non séparées les unes des autres, forment ensemble une spirale sur laquelle torune le (vocable) du Décret.


Sur le Secret de l'Ipséité qui s’infuse en toute chose et qui de toute chose est détaché et isolé ;
Sur le Gardien qu’Allah a préposé aux trésors de Ses faveurs, sur leur Dépositaire; sur leur Répartiteur d’après les aptitudes, sur leur Distributeur;
Sur la Parole du Nom Suprême (9)- , et sur la Fâtihah du Trésor Inviolable (10);
Sur la manifestation la plus parfaite qui réunit la Servitude et la Seigneurie, et sur la créature la plus universelle qui renferme les Possibilités et les Nécessités (11);
Sur le Rocher le plus élevé que les manifestations des Déterminations n’ébranlent pas de la station de la Stabilité, et sur la Mer la plus immense que les cadavres des insouciances ne troublent point dans la limpidité de sa Certitude (12);
Sur la Plume de lumière qui porte l'encre des Lettres Sublimes, et sur le Souffle rahmânien qui s’infuse dans la matière des Paroles Parfaites (13);
Sur l’Effluve Sanctissime de l’Essence par lequel sont déterminées les substances primordiales avec leurs qualifications, et sur l’Effluve Sacré des Attributs par lequel sont produits les êtres avec leurs nécessités (14);
Sur le Lever du Soleil de l'Essence dans le Ciel des Noms et des Attributs, et sur la Source de la Lumière des générosités dans les parterres de la Parenté et des Adoptions (15);

(9) la forme Muhamadienne (al Surah al-muhamadiyya) constitue le Nom Suprême d'Allah.
(10) La Fâtiha "Celle qui ouvre" le Coran est un un des symboles du Prophète. le nom de Trésor se rapporte au Hadith qudsi. "j'étais un Trésor caché; Je n'étais point connu. or j'aimais à être connu; alors je produisis une Création aux êtres de laquelle je me rendis connu en sorte que par Moi ils m'ont connu. Abdelghani an-nabulusi observe que le mot fabi, a comme valeur numérale 92 comme le nom de Mouhamed (fa+bâ+ya = 80+2+10). Ceci signifie que le prophète constitue dans son aspect profond la manifestation de la Divinité sur Terre.
(11) Les possibilités constituent le domaine principiel pur et les deux Nécessités le domaine de la Nature.
(12) On remarquera le complémentarisme entre symbolisme axial du rocher et celui horizontal de la Mer.

(13) la Plume qui est un des noms ésotériques du prophète, désigne le Verbe en tant que "Science et distinctivité". les lettres Sublimes sont les déterminations essentielles des êtres primordiaux contenus synthétiquement dans l'encre de la plume.

Le souffle rahmânien est l'Esprit de la manifestation universelle en tant qu'il anime les déterminations substantielles des êtres primordiaux symbolisés ici par les Paroles Parfaites. Ce principe est complémentaire à celui de la plume.

(14)L'Effluve Sanctissime de l'Essence se rapporte au passage de la possibilité pure des êtres à leur détermination primordiale, et l'Effluve Sacré des Attributs se rapporte à leur manifestation effective.

(15) Les notions de "parenté" et d'"adoption" indiquent différents modes de participation à la réalité ésotérique du prophète; elles correspondent aussi, dans un certain sens, à ceux de la Famille et de Compagnons du prophète qui sont eux aussi deux catégories initiatiques complémentaires.


Sur le Diamètre de l’Un, tracé entre les «Deux Arcs» de l’Unité et de l’Unicité (16), et sur le Médiateur des «descentes» du Ciel de la Prééternité vers la Terre de la Perpétuité (17);
Sur le Petit Exemplaire dont se développe le Grand (18), et sur la Perle Blanche qui descend vers l’Hyacinthe Rouge (19);
Sur le Joyau indestructible inhérent à toutes les productions transitoires qui dérivent de potentialités et qui ne sont pas soustraites au «mouvement» et à l’«arrêt», et sur la substance du Verbe de la Fahwâniyah sortie de l’occultation du Kûn vers l’Attestation du Fayakûn (20);
Sur la Matière des Formes par laquelle Tu ne te manifestes pas par une seule forme en meme temps, à deux etres, ni par la même, deux fois, au même être (21);
Sur le Qur'ân de l’Union qui renferme le Non-Manifesté et le Non-Manifestable et sur le Furqân de la Distinction qui discrime (22) entre l’éphémère et l'éternel;
Sur le Jeûneur de jour (qui avertit): «En vérité, je passe la nuit en hôte chez mon Seigneur», et sur le Dévot de nuit (qui révèle) «Mes yeux dorment, mais pas mon coeur» (23);

(16) Ceci constitue l'interprétation métaphysique du symbole des Deux Arcs (cf. Coran, 53, 9 et plus loin la note sur la même question).
(17) Il s'agi proprement des manifestations "avatariques".
(18) Le Petit Exemplaire désigne le germe initiatique dont se développe la réalité totale de l'être. Macrocosmiquement, il correspond à l'"Oeuf du Monde".
(19) La Perle Blanche est un symbole de l'Intellect Premier; la Hyacinthe Rouge est un mouvement inverse mais corrélatif en quelque sorte du développement arborescent que comporte le Grand Exemplaire s'élevant du germe caché dans la terre de la manifestation grossière.
(20) La Fahwâniyyah au sens propre, employé par Ibn Arabi dans les Fûtuhât, se rapporte à la parole divine adressée de façon directe dans le Monde des Modèles ("Âlam al-Mihtâl").
Le Kun est la parole "Sois" de la genèse; "Fayakûn" "et (la chose) est" en est la conséquence cosmologique. Pour mieux comprendre l'enchaînement des idées, il est à remarquer dans le texte arabe que le mot Kun. Ailleurs, Ibn Arabi mentionne qu'entre le Kaf et le Nûn du Kûn est "caché" (maknûn) le "Secret de la Proximité Primordiale". (Voir : les Oraisons métaphysiques : le Jour du vendredi). On peut remarquer que cette proximité ne subsiste plus dans le Fayakun où les deux lettres, sont séparées par le wâw de la racine qui, se manifestent ainsi, symbolise le secret mis à jour.

Le terme jawhar, qui signifie "joyaux" et la substance "indestructible" et celui de "maddah", "matière", sont corrélatifs dans la terminologie scolastique musulmane.


Sur l’Intermédiaire situé entre le Manifesté et le Non-Manifesté: «Il a séparé les Deux Mers qui se touchent» (24) , et sur le Lien du rattachement de l’éphémère à l’éternel: «Entre elles il y a une barrière qu’elles ne débordent pas» (25);
Sur le Livre Universel du Premier et du Dernier (26) et sur le Centre du Contenant de l’Intérieur et de l’Extérieur (27);
Sur Ton Bien-Aimé par lequel Tu as dévoilé la beauté de Ton Essence sur le trône nuptial de Tes parures, et sur celui que Tu as dressé alors comme qiblah pour Te contempler Toi-même dans le Temple Totalisateur de Tes manifestations (28),
Sur celui que Tu as revêtu de la robe des Attributs et des Noms, et que Tu as couronné de la tiare du Khalifat Suprême (29);
Sur celui dont Tu as fait voyager le corps en état de veille, de la Mosquée Sacrée à la Mosquée Éloignée (30) de sorte qu’il atteignit le Lotus de la Limite (31); et sur celui qui monta jusqu'à «la distance de Deux Arcs ou Plus-près»(32) de sorte que son coeur voyant se délecta par Ta vue là où il n'y a ni Matin ni Soir: «Son creur ne dénatura pas ce qu’il a vu» (33), et son regard se fixa dans Ton Etre, là où il n'y a ni Vide ni Plénitude: «Le regard ne dévia point, ni ne dépassa» (34).

Image


Allahumma, accomplis sur lui une Prière par laquelle ma branche se relie à ma racine (35)et mon peu à mon tout, afin que mon essence s’unisse à son essence, et mes attributs à ses attributs, et afin que l’oeil soit rafraîchi par l’oeil (36) et que l’entre-deux disparaisse d’entre les deux !
Et accorde-lui une Paix telle que je sois préservé contre tout changement en le suivant et que j’échappe à toute déviation pendant le cheminement dans sa Voie, afin que j’ouvre ainsi la porte de Ton Amour pour moi, avec la clef de la conformité à lui, que je Te contemple dans mes sens et mes membres, de la «niche» de sa Loi et de sa Règle (37), et que j’entre derrière lui dans la citadelle du Lâ ilâha illa-llâh, et que j’arrive sur ses traces dans la Khelwah (38) du «J’ai un certain temps d’isolement avec Allah» , car il est Ta porte par laquelle doit passer celui qui veut se diriger vers Toi, s’il ne veut pas voir se fermer devant lui routes et portes, et être renvoyé sous le bâton de la correction vers l’étable des bêtes!
Allahumma, ô mon Seigneur, ô Celui qui n’a pour voile que la Lumière et pour couverture que la violence de Sa manifestation (40), je T’invoque par Toi-meme à Ton degré d’Absoluité au-delà de toute entrave, degré auquel Tu fais ce que Tu veux, par Ton acte révélateur de Ton Essence au moyen de la science illuminante et par Tes métamorphoses sous les formes des Noms et des Attributs dans la condition formative (41), et je Te demande d’accomplir sur notre seigneur Mohammad une prière par laquelle ma vue intuitive soit enduite du collyre de la Lumière aspergée dans la Prééternité, afin que je contemple l’«extinction » de ce qui n’a pas été et la «permanence» de ce qui ne périt jamais, et que je vois les choses telles qu’elles sont dans leur racine, inexistantes, perdues, et leur réalité là où elIes ne pressentent pas encore le parfum de l’Etre et où, à plus forte raison, elles ne soupçonnent pas encore l'Existence!

Image


Et fais-moi sortir, o Allahumma, par la prière sur lui, des ténèbres de mon individualité vers la Lumière (42), et du tombeau de ma corporéité vers l'Union du Jour du Rassemblement (43) et vers la Distinction de la Résurrection ; et reflue sur moi les grâces du ciel de Ton Identité avec Toi (44) qui me purifiera de la souillure du polythéisme et de l’idolâtrie! Redresse-moi par la «première mort» et la «deuxième naissance» et vivifie-moi de la vie permanente dans cette existence évanescente (45)! Accorde-moi une lumière avec laquelle je passe entre les hommes (46) et par laquelle je voie Ta Face partout où je me tournerai, sans hallucination et sans illusion (47), voyant des deux yeux de l’Union et de la distinction (48), discriminant par une autorité inexorable entre le Faux et le Vrai, rendant témoignage sur Toi et conduisant avec Ta permission vers Toi.
Ô Miséricordieux des miséricordieux (3 fois), accomplis Ta prière et étends Ton salut sur notre seigneur Mohammad, dans une Prière par laquelle Tu agrées mon appel et Tu combles mon espoir,
Et sur sa Famille, la Famille de la contemplation et de la Suprême Connaissance, et sur ses Compagnons, les Compagnons du Goût initiatique (49)et de la grande Passion (50),
tant que se déploiera la chevelure de la nuit de l’Existence et tant que se lèveront les aubes sur les fronts de la Connaissance.
Amin, Amin, Amin!
Et que la Paix soit avec les envoyés et louanges à Allah, le Seigneur des Mondes (51).

Image
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar leilaaa » 07 Fév 2013, 23:46

yasine si tu veux que je copie et colle toutes les pages du net,fais moi signe pour te donner un coup de main :roll:
Avatar de l’utilisateur
leilaaa
 
Messages: 200
Inscription: 30 Jan 2013, 16:06

Re: Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar leilaaa » 07 Fév 2013, 23:51

tu as changé depuis peu qu'est ce qui t'as pris chepa
Avatar de l’utilisateur
leilaaa
 
Messages: 200
Inscription: 30 Jan 2013, 16:06

Re: Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar Yacine » 07 Fév 2013, 23:51

J'ai mis quelques longues demi-heures à recopier les notes de M. Valsan qui n'était pas «copier-collable». J'apprécie ta délicatesse.
Dernière édition par Yacine le 08 Fév 2013, 00:27, édité 4 fois.
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar leilaaa » 07 Fév 2013, 23:53

Yacine a écrit:J'ai mis quelque longues demi-heures à recopier les notes de M. Valsan qui n'était pas «copier-collable». J'apprécie ta délicatesse.


ahhh wé !!!! smahli quel courage !!!!! clapclap
Avatar de l’utilisateur
leilaaa
 
Messages: 200
Inscription: 30 Jan 2013, 16:06

Re: Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar iGeeq » 08 Fév 2013, 12:16

J'ai des réserves que je formulerais sous forme de questions, Yacine aura l'amabilité de me répondre vu qu'il est le plus savant entre nous en ce qui concerne les ténébres du soufisme:
- Ou est ce que dans le coran ou la sunna, il est mentionné que :
1. Le prophete Muhammad Salla Allah Alayhi wa Sallam est la Première Détermination émergeant des Ténèbres seigneuriales.

2. Quesce que les ténébres ségneuriales !!!!!!! ?????????????? a t'elle été cité aussi

3. La c'est du lourd, Les 5 excellences divines ont elle une existence dans le coran ou la sunna si oui quel hadith ou Aya les rapporte ou bien le prophete a omis de les mentionner et les Soufis les ont découvert.
Les potentialités naturelles, a to'on attribué a Allah des spécifités régies par la nature, surlesquelle on doit appliquer la NATURALITE bien que la nature ait été créée par Allah (Comprend la nature état et entité pas seulement entité, univers, terre, planetes, environnement etc.)

4. L'organisation de l'alphabet n'a pas toujours été ce qu'elle est aujourd'hui et le BA n'a eu de point que récemment donc pour l'histoire du B qui englobe toutes les lettres, je met ca dans le rang des balivernes.

5.
se rapporte au Hadith qudsi. "j'étais un Trésor caché; Je n'étais point connu. or j'aimais à être connu; alors je produisis une Création aux êtres de laquelle je me rendis connu en sorte que par Moi ils m'ont connu

La je t'arrette bien que tu sois le seul sur terre je pense qui ne sais pas que ce hadith c de la merde et n'a rien a voir avec les hadith qudussi, tout les oulémas ne l'ont classé ni dans la SAHIH ni dans le DA3IF vu qu'il n'existe pas selon eux que chez les bounties, alors si seulement tu te les fais tourner dans la tete tu comprendras aisément que ce n'ets pas la parole d'un Dieu.
constitue dans son aspect profond la manifestation de la Divinité sur Terre

STOP car c'est la que commence la déification d'un etre humain normal qui mange, qui boit et qui a faim et qui tombe malade ... etc.
Muhammad Sala Allahou alayhi wa sallam n'est pas la manifestation de la divinité sur terre, ce n'est qu'un homme qui a été choisi et conditionné pour être un messager pour les humains comme tant d'autres avant lui.

Et je laisse les autres pour après car là je dois m'en aller et je reviendrais, alors STP yacine n'est il pas venu le jour ou tu doit remettre en question ta foi en ces idioties de soufis qui au lieu de prendre l'islam aussi simplifié que l'a déscendu le roi des mondes de sorte que le savant et l'inculte sachent le prier sont partis inventer toutes sortes de racontades qui les ont déviés de la voie droite ??? Allah yehdina we yehdik mais tu va te faire mal a ta tête si tu suis ce genre de trucs maladifs,

Pour la derniere j'ai une question STP répond moi sérieusement, :
Qui t'a dit qu'allah n'a pas crée ou ne créera pas d'autres univers avec d'autres créatures et d'autres messagers ou tout un autre système de vie, Notre dieu est il limité pour ne créer que nous ??? sommes nous la seule possibilité d'existence qu'il a dans son savoir et sa puissance créatrice, ??? est il impossible pour lui de créer apres la fin des temps un autre univers et d'autres gens bien meilleurs et bien plus importantes que la race humaines, les anges ou les djinns ??? avec d'autres messagers et d'autres créatures préférées a lui. !!! n,'est il pas الخلاق العليم
Avatar de l’utilisateur
iGeeq
 
Messages: 231
Inscription: 04 Aoû 2012, 19:09
Localisation: Algeria

Re: Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar Yacine » 08 Fév 2013, 20:23

N'est-ce pas là un remarquable travail de traduction ? Je trouve qu'on doit beaucoup à ces lettrés européens convertis du XXe siècle pour leurs vibrantes traductions des textes islamiques (qu'ils soient arabes ou persans) et qui sont loin de diffuser un exotérisme anti-intellectuel. Je pense à Eva de Vitray-Meyerovitch, directrice du service des sciences humaines au CNRS et qui publia en 1990 la première traduction en français de Mathnawi de Rûmi, une œuvre colossale de 1 700 pages.

iGeeq a écrit:"sur la première Détermination émergeant des ténèbres seigneuriales"

Qu'est-ce que les ténèbres seigneuriales ?! A t'elle été cité aussi


A ma première lecture, j'ai pensé à ce Hadith :
« J'étais Prophète alors qu'Adam était encore entre l'eau et l'argile. »

Qu'en penses-tu ?

iGeeq a écrit:L'organisation de l'alphabet n'a pas toujours été ce qu'elle est aujourd'hui et le BA n'a eu de point que récemment donc pour l'histoire du B qui englobe toutes les lettres, je met ca dans le rang des balivernes.


Bien vu.
(nous parlons de l'authenticité de la parole de l'Imam Ali "je suis le point sous le ba" que cite Valsan et non de la séduisante formule métaphysique d'Ibn Arabi, qui s'en est toutefois inspiré).

A vérifier cependant.

iGeeq a écrit:constitue dans son aspect profond la manifestation de la Divinité sur Terre

STOP car c'est la que commence la déification d'un etre humain normal qui mange, qui boit et qui a faim et qui tombe malade ... etc.


Remarque, ce n'est pas une citation du texte d'Ibn Arabi mais l'interprétation par Valsan du calcul du poète mystique Abdelghani an-Nabulusi.

iGeeq a écrit:"J'étais un Trésor caché, J'ai aimé à être Connu"

La je t'arrette bien que tu sois le seul sur terre je pense qui ne sais pas que ce hadith c de la merde


Je le sais bien et j'en ai toujours eu l’intuition. Pour le reste (de tes questions) je ne sais pas.

Y a-t-il des passages qui t'ont plu ?

Yacine a écrit:Et accorde-lui une Paix telle que je sois préservé contre tout changement en le suivant et que j’échappe à toute déviation pendant le cheminement dans sa Voie, afin que j’ouvre ainsi la porte de Ton Amour pour moi, avec la clef de la conformité à lui, que je Te contemple dans mes sens et mes membres, de la «niche» de sa Loi et de sa Règle (37), et que j’entre derrière lui dans la citadelle du Lâ ilâha illa-llâh, et que j’arrive sur ses traces dans la Khelwah (38) du «J’ai un certain temps d’isolement avec Allah» , car il est Ta porte par laquelle doit passer celui qui veut se diriger vers Toi, s’il ne veut pas voir se fermer devant lui routes et portes, et être renvoyé sous le bâton de la correction vers l’étable des bêtes!
Yacine
 
Messages: 3972
Inscription: 11 Avr 2010, 15:11
Localisation: Nabi nemchilou

Re: Prière sur le Prophète - Ibn Arabi

Messagepar iGeeq » 12 Fév 2013, 23:31

Sincéremernt yacine j'ai pas eu le temps de lire jusqu'a la fin l'autre jour, mais en lisant ta réponse, si ta eu l'intuition comme tu le dis et que tu a senti que ce hadith est batel, ca me fait plaisir et ca me rend heureux car j'apprend que derriere l'apprenti soufi il y'a de la lucidité. c ce que je te souhaite en tout les cas afin de discerner le faux du vrai, il n'ya rien de logique dans métaphysique divine mais il y'a une certaine logique dans les textes hadiths et versets qui permet a un etre humain de discerner le faux du vrai en utilisant son coeur et non son cerveau.
Avatar de l’utilisateur
iGeeq
 
Messages: 231
Inscription: 04 Aoû 2012, 19:09
Localisation: Algeria


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron