Les meilleurs moyens pour faire face à .........

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Les meilleurs moyens pour faire face à .........

Messagepar macoooo » 19 Juin 2018, 09:50

la relation parent-enfant. Si les parents agissent conformément à ces directives, ils peuvent faire l'environnement familial plus propice à la paix et de satisfaction pour les parents et la croissance de la personnalité saine pour les enfants.

1. Ne pas abuser des reproches envers les enfants
L’abus des reproches envers ses propres enfants est mauvais, par exemple « Pourquoi as-tu fais ça ? » ou « Pourquoi ne l’as-tu pas fait ? ». Le Prophète Muhammad – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – n’abusait pas des reproches avec les petits.

2. Traiter ses enfants de manière équitable
Il est déconseillé de traiter ses propres enfants de manière inégale, tant sur le plan matériel que moral. Il ne faut pas manifester de préférence sur un de ses enfants au risque de développer de la jalousie et des disputes entre eux.

D’après une histoire d’Anas – qu’Allah l’agrée – un homme avait embrassé son fils qui était venu vers lui, quand sa fillette était arrivée l’homme ne l’a pas embrassée. Le Prophète Muhammad – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – avait vu la scène, il dit à l’homme : « Tu n’as point été équitable entre eux. »

3. Adapter son discours avec ses enfants
Le Prophète Muhammad – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – nous enseigne de s’adresser aux enfants dans un discours direct, simple, clair, franc, concis, avec des mots simples pour que sa propre intelligence assimile facilement les idées. Il faut donc éviter le langage biaisé, ambigu, confus, flou.

4. Rendre les enfants joyeux
Le Prophète Muhammad – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – mettait toujours de la gaieté dans le cœur des enfants pour leur donner du bonheur. Par exemple, il leur caressait les cheveux, leur donnait des friandises ou des aliments.

5. Récompenser les bonnes actions des enfants
Les enfants doivent comprendre que chaque bonne action mérite récompense et que toute infraction mérite punition. Attention to^^^^ois de ne pas être menaçant et d’inspirer l’effroi.

6. La politesse est une obligation chez le musulman
L’inculcation de la politesse chez les enfants est une obligation. Il est nécessaire de les y astreindre. La politesse constitue une des facettes les plus importantes de l’éducation morale. Le Prophète – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – a insisté sur l’inculcation de la politesse. At-Tirmidhi cite un hadith rapporté par Sa ‘îd Ibn Al Âs: « Un père ne peut accorder un meilleur don à son enfant qu’une bonne éducation. »

7. Apprendre le salut aux enfants
Les parents doivent apprendre le salut à leurs enfants. Le Prophète Muhammad – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – et ses compagnons – qu’Allah les agrée – avaient l’habitude de saluer en premier l’enfant pour l’habituer à faire de même avec les gens. Comme manger, boire et dormir, un père doit inculquer la civilité à ses enfants.

8. Apprendre aux enfants la formule de l’unicité d’Allah
Inculquer aux enfants le credo de l’unicité d’Allah dès l’âge où ils commencent à bien articuler : « Il n’y a aucune autre divinité qu’Allah. »

Al Hâkim rapporte d’après Ibn ‘Abbas – qu’Allah l’agrée : « Le Prophète – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – a enseigné : « Commencez l’éducation de vos enfants par l’apprentissage de la formule Il n’y a d’autre divinité qu’Allah. ». Et répétez leur cette même formule au moment de leur mort. »

9. Corriger les enfants est une nécessité éducative
La correction de l’enfant est une nécessité éducative. Le caractère détestable de l’enfant peut s’expliquer par la négligence dont il a été victime quand il était plus petit. À cet âge il aurait fallu prendre le temps de l’éduquer, mais il a suivi ses mauvais penchants et pris de mauvaises habitudes qui ne provenaient pas forcément de sa véritable nature.

10. Inculquer la propreté et l’hygiène aux enfants
Les enfants doivent être propres. L’islam préconise la propreté qui est une des règles fondamentales du musulman. Dès l’âge de 7 ans l’enfant doit d’abord faire ses ablutions avant d’aller prier. Il doit s’assurer que ses vêtements soient purs, il doit choisir un endroit propre pour prier, exempt de toute impureté.

Le Prophète Muhammad – que le salut et la paix de Dieu soient sur lui – a dit qu’il existait cinq pratiques relatives à l’hygiène qui doivent être observées par les Croyants, il y a entre autres « la coupe des ongles ». Les saletés qui se glissent sous les ongles peuvent transmettre des maladies aux enfants qui ont tendance à mettre leurs doigts dans la bouche.

Suivre cette vidéo étonnante
Son traitement avec des enfants

https://www.youtube.com/watch?v=xliEKK_3H0w

https://www.youtube.com/watch?v=IeXzKCd-lCk
macoooo
 
Messages: 82
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: Les meilleurs moyens pour faire face à .........

Messagepar macoooo » 26 Juin 2018, 10:06

Comportement du Prophète vis-à-vis des enfants
Dans Son immense sagesse et Sa grâce illimitée, le Tout-Puissant a choisi le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) parmi tout le genre humain, l’a sélectionné et lui a confié des missions qu’Il n’a confiées à personne d'autre pour en faire un modèle pour toute l’humanité comme l’indique le Coran : « En effet, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. » (Coran 33/21).
Ainsi, si vous comparez le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) aux autres prophètes,



vous trouverez que, quoique le dernier envoyé, il est le meilleur, si vous le comparez aux enseignants, vous trouverez qu’il est le plus instruit, le plus éloquent et le meilleur communicateur, si vous le comparez en tant que mari aux autres maris, vous trouverez qu’il est le meilleur en terme de bonne cohabitation et de traitement correct. Si vous le jugez en tant que combattant, vous trouverez qu'il est le plus courageux et le plus audacieux. Si vous le jugez par rapport à son comportement vis-à-vis des enfants, vous trouverez qu'il est le plus compassionné, le plus compatissant et le plus tendre.
Voici quelques exemples de son comportement relevés de sa Sîra (biographie) vis-à-vis des enfants :



Avec son fils Ibrâhîm :
Anas ibn Mâlik (qu'Allah soit satisfait de lui) raconte :
"Ibrâhîm, le fils du Prophète, était allaité par l’épouse du forgeron Abû Sayf dont la maison se trouvait sur les hauteurs de Médine ; le Prophète avait l'habitude d'aller le voir en notre compagnie. En entrant dans la maison, il prenait Ibrâhîm puis l’embrassait. Ensuite, il s’en allait. Une fois nous sommes entrés avec lui et nous avions trouvé Ibrâhîm en train de suffoquer, le Prophète le porta, le serra contre sa poitrine et les larmes se mirent à couler de ses yeux. L'ayant remarqué ainsi 'Abd al-Rahmân ibn ‘Awf (qu'Allah soit satisfait de lui) lui dit :



"Et toi aussi, ô Messager d'Allah [tu pleures] ?!" "Ô Ibn ‘Awf", répondit le Prophète, "c'est une miséricorde qu'Allah place dans le cœur de ceux qu'Il veut parmi Ses serviteurs". Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) fit suivre ses larmes par d'autres, avant de dire : "Des larmes coulent des yeux et le cœur est rempli de chagrin. Mais nous ne dirons rien qui ne déplaise à notre Seigneur. Ô Ibrâhîm ! En vérité, nous sommes très chagrinés par ton départ !" (Boukhari). Selon la version de Mouslim, Anas a dit : "Je jure par Allah que je n'ai jamais vu quelqu'un plus compatissant avec les membres de sa famille que le Messager d'Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam)".




Avec ses deux petit-fils al-Hasan et al-Husayn :
'Abdallah ibn Chaddâd rapporte que son père a dit : "Une fois le Messager d'Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) était venu pour faire la prière de Dhouhr ou de 'Asr alors qu'il portait al-Hasan ou al-Husayn. Il avança et déposa l'enfant puis commença la prière et se prosterna longuement. Le narrateur dit : "Ayant levé la tête, j'ai vu l’enfant sur le dos du Messager d'Allah qui est toujours en état de prosternation, alors j'ai repris ma prosternation. Quand le Messager d'Allah termina sa


prière, les fidèles lui dirent : "Ô Messager d'Allah : "Tu as prolongé l’une de tes prosternations au point de laisser croire que quelque chose est arrivé ou que tu es en train de recevoir une révélation". "Rien de tout cela", rétorqua le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), "mais mon petits-fils était monté sur mon dos et je n'ai pas voulu le déranger tant qu'il ne voulait pas descendre de son propre gré" (Rapporté par Ahmed).

Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte que : "al-Aqra' ibn Hâbis a dit au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) après l'avoir vu embrasser al-Hasan : "J'ai dix enfants et je n'ai jamais embrassé l'un d'eux". Le Messager d'Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) de répondre : "La miséricorde n’est point accordée à celui qui ne fait pas preuve de miséricorde [envers les autres]." (Mouslim).

https://www.youtube.com/watch?v=Gmad0BAuCPI
macoooo
 
Messages: 82
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: Les meilleurs moyens pour faire face à .........

Messagepar macoooo » 09 Juil 2018, 09:43

Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte que : "al-Aqra' ibn Hâbis a dit au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) après l'avoir vu embrasser al-Hasan : "J'ai dix enfants et je n'ai jamais embrassé l'un d'eux". Le Messager d'Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) de répondre : "La miséricorde n’est point accordée à celui qui ne fait pas preuve de miséricorde [envers les autres]." (Mouslim).
D'après Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) : "Un jour j'ai accompagné le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) et en cours de route aucun de nous n'a parlé à l'autre jusqu'à ce que nous arrivâmes au marché de Qaynuqa’. Le Prophète s'assit dans la cour de la maison de Fatima et appela deux fois : "Ô al-Hasan ! Ô Hasan !". Pour ma part j'ai cru que Fatima avait retardé al-Hasan et qu'elle était en train de lui mettre ses habits ou de le laver. Pressé, le Prophète entra, mis son bras autour de l'enfant et l'embrassa avant de dire : "Ô Seigneur aime le et aime celui qui l’aime" (Al Bukhari).
Ainsi, donc le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) consacrait-il une partie de son temps à son petit-fils, pour se rendre chez lui, prendre de ses nouvelles, l’embrasser, le mettre sur ses genoux et implorer Allah en sa faveur.


Son comportement avec le fils d’Abû Mûsâ al-Ach'ârî :
Abû Mûsâ (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit : "A la naissance de mon fils j'étais venu voir le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) qui lui donna le nom d'Ibrâhîm, lui mit dans la bouche une datte qu’il avait mâchée pour lui et invoqua Allah en sa faveur avant de me le rendre…" (Al Bukhari).
Le garçon en question était l'aîné des enfants d'Abû Mûsâ al-Ach'ârî. Il était de l'habitude des Compagnons du Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) de lui amener leurs nouveau-nés qu'il prenait, embrassait, étreignait de même qu'il invoquait Allah pour eux.

https://www.youtube.com/watch?v=maRJ1DGLaTY
macoooo
 
Messages: 82
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: Les meilleurs moyens pour faire face à .........

Messagepar macoooo » 20 Juil 2018, 08:27

Cheikh Khalid Yassin Pensez au jour de votre mort - ...
‪ف
https://www.youtube.com/watch?v=LxIP7f9Xh5E

La valeur de l'Islam dans ta vie - YouTube
‪ف
https://www.youtube.com/watch?v=IljN7O4b1Qc

Qui a ecris LA BIBLE L'ÉVANGILE vérité - Most Popular ...

https://novom.ru/en/watch/XIwkxFlcD_o
macoooo
 
Messages: 82
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron