Le 5ème mandat (presque) en place

Faites nous juste l'économie des longs débats

Le 5ème mandat (presque) en place

Messagepar Youcef BENBIGA » 03 Juil 2018, 21:55

Le Conseil de la Nation vient à son tour d'apporter sa pierre à la construction d'un probable 5ème mandat du président Bouteflika. C'est son président, Abdelkader Bensalah, qui en a fait l'annonce hier lundi, appelant M. Bouteflika à briguer un 5ème mandat. Une toute autre attitude aurait été impensable d'une institution parlementaire dont le tiers est désigné par le chef de l'Etat. Le Sénat emboîte le pas aux partis du pouvoir et à la centrale syndicale et confirme que le scénario d'un dernier mandat pour le président Bouteflika est en train de se mettre en forme. Il ne reste que l'annonce officielle de cette candidature pour que les préparatifs de l'élection présidentielle de 2019 débutent.

Pour autant, et si dans le sérail chacun s'active à soutenir un 5ème mandat, beaucoup plus pour ne pas trop s'écarter du chemin et être abandonné par le gros du groupe favorable à une candidature de Bouteflika pour la prochaine échéance présidentielle, au sein de l'opposition, on reste persuadé que l'éventualité d'un 5ème mandat sera un désastre pour le pays. Et c'est la porte-parole du mouvement Mouawatana, Zoubdia Assoul, qui monte au front pour dénoncer les manœuvres des partisans «du statu quo». Pour elle, «la perpétuation du statu quo (un 5ème mandat) constitue une sérieuse menace à notre souveraineté car le pays n'est plus géré depuis de nombreuses années à cause de l'état de santé du président. Si rien ne change, le pays ira droit au mur». C'est, globalement, l'avis des partis d'opposition, RCD en tête, pour qui l'âge et l'état de santé de M. Bouteflika ne lui permettent plus de briguer un 5ème mandat.

Dès lors, si au sein des partis du pouvoir l'objectif actuellement est d'imposer coûte que coûte le président Bouteflika comme leur candidat pour l'élection de 2019, au sein de l'opposition, le ton est plutôt centré sur les conséquences sociales, économiques et politiques d'une telle éventualité. Mieux, ils pensent que le statu quo ne va pas, au contraire, jouer en faveur de la démocratie, de la bonne gouvernance, de l'alternance au pouvoir. Et, pour éviter «l'iceberg», l'opposition est plutôt favorable, non pas à la tenue de l'élection présidentielle de 2019, mais pour une période transitoire pour préparer l'après-Bouteflika. La raison en est que le pays traverse une période difficile, délicate, marquée par un recul des recettes pétrolières qui ont amené le gouvernement à recourir à la planche à billets pour éviter l'effondrement financier du pays. Et un autre appel à l'aide auprès des institutions financières multilatérales. Mais, surtout, pour faire face à un profond marasme social, un malaise généralisé, exacerbé par certains scandales politico-financiers.

Les enjeux de cette présidentielle se trouvent dès lors déroutés vers des rivages politiques inconnus, dangereux pour la stabilité du pays et sa capacité à dépasser la crise actuelle. Il est clair que la situation présente du pays, à tous les niveaux, n'est pas tant à la préparation de la prochaine présidentielle, elle se fera en temps opportun, mais ce que l'on va exiger du prochain présidentiable à partir des données sociales, économiques et géopolitiques actuelles pas très engageantes. Une éventualité écartée d'un tour de main par les partis du pouvoir qui, à l'image du patron du RND et actuel Premier ministre, ont appelé le président Bouteflika à briguer un 5ème mandat pour «poursuivre sa mission à la tête de l'Etat». Au fait, faut-il s'attendre à une autre posture de partis qui ont jusqu'ici gravité dans les travées du pouvoir ? Le contraire aurait été étonnant et il ne reste plus, pour tout le monde, que d'attendre la réaction du chef de l'Etat.

benbigayoucef@gmail.com
jlc_2008@live.fr
Avatar de l’utilisateur
Youcef BENBIGA
 
Messages: 42
Inscription: 11 Mai 2014, 21:46
Localisation: Tlemcen

Retourner vers Politique et Economie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron