L'essence des faits

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 30 Sep 2019, 05:58

Le travail de la femme en islam
. On doit dire clairement que l’islam ne demande jamais à la femme d’assumer la responsabilité du travail hors de sa maison, mais il ne l’empêche pas de le faire selon les règles de la charia. L’islam libère la femme de la responsabilité du travail hors de son domicile pour que ses exigences ne l’asservissent pas ou ne l’exploitent pas.


Réfléchissez bien sûr la situation actuelle dans le monde d’aujourd’hui où le facteur économique ou matériel joue un rôle primordial dans la vie. En islam, l’économie est un facteur non négligeable, mais il y a d’autres facteurs et d’autres critères. Pour les autres, le facteur matériel est le plus important et représente le standard de la meilleure vie sociale, ce qui a minimisé beaucoup de droits et de facteurs vitaux dans la vie en général. Selon cette fausse norme suivie à cette époque, la femme qu’elle soit une fille dans la maison de son père, une épouse dans son domicile conjugal est chargée de dépenser pour elle-même. On a inspiré à la femme de cette époque que tous, hommes et femmes, doivent chercher à tout prix

d’amasser la plus grande quantité d’argent et de jouissances matérielles. Dans un tel environnement, la fille sera obligée de sortir chaque matin, à l’instar de chaque individu de la société pour gagner sa vie. On inspire également à la femme qu’il est honteux de voir son père, compatissant envers elle, travailler péniblement alors qu’elle être se passe de chercher un travail pénible hors de sa maison. Pour eux, il est inacceptable que le mari soit responsable de dépenser pour elle et pour la protection de la famille, alors l’épouse aura besoin de perdre tout espoir et rencontrera les circonstances difficiles de la vie quotidienne.

Le travail de la femme musulmane... - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=8KcJBGE44m0

Les Droits Économiques De La Femme En Islam-Zakir Naik ...

https://www.youtube.com/watch?v=gqkjR29hqmI
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 07 Oct 2019, 06:24

la polygamie légiférée pour celui qui en a les moyens et ne craint pas l’injustice,

car cela représente de nombreux intérêts comme la préservation de ses parties privées, [de celles] des femmes qu’il épouse, le bienfait qu’elles en tirent et l’augmentation de la progéniture, qui agrandit la oummah[1] et le nombre de ceux qui adorent Allah Seul [sans rien Lui associer]. La preuve en est la parole d’Allah, exalté soit-Il :

« Et si vous craignez de ne pas être justes envers les orphelins, alors épousez deux, trois ou quatre femmes parmi celles qui vous plaisent ; mais si vous craignez de ne pas être justes avec celles-ci, alors n'en épousez qu'une seule ou des esclaves que vous possédez. Cela, afin de ne pas faire d’injustice (ou afin de ne pas aggraver votre charge de famille).


».[2] Sachant que le Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – a épousé plus d’une femme et qu’Allah – exalté soit-Il – a dit : « En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et se remémore Allah fréquemment »


.[3] Le Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – a également réagi à propos de ce que certains compagnons ont dit : « Quant à moi, je ne mange pas la viande », un autre a dit : «Et moi, je prie et ne dors pas», un autre encore a dit : « En ce qui me concerne, je n’épouse pas les femmes ». Lorsque cela a été rapporté au Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, il s’adressa aux gens après avoir rendu grâce à Allah et L’avoir loué et dit : « Il m’a été rapporté telle et telle chose ; or, quant à moi, je jeûne et je mange, je prie et je dors, je mange la viande et j’épouse les femmes. Quiconque s’écarte de ma tradition n’est pas des miens. » [4] Cette éminente formule qui vient de lui – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – concerne aussi bien l’individu que la communauté tout entière. »[5]

Pourquoi L'Islam Autorise La Polygamie (Plus Qu'une ...
‪ف
https://www.youtube.com/watch?v=Z1jKBmFdHEE

La polygamie selon l'islam - YouTube
‪فيد
https://www.youtube.com/watch?v=iKiuJZg1CY0
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 14 Oct 2019, 06:57

https://www.youtube.com/watch?v=f2UWfg2TQ34


Comment La Sourate Ad-Dhuha Peut Changer Votre Vie
https://www.youtube.com/watch?v=ttJER8rUuC4

Dr Zakir Naik en français : 1 Verset meilleur que 700 Bienfaits de l'Arabe

https://www.youtube.com/watch?v=3Mbj98pwOB8
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 21 Oct 2019, 06:24

bien des personnes ignorant l’Islam et qui ont entendu les gens dire quelque chose et l’ont répétée comme des perroquets – et combien sont les ignorants et les demi-lettrés à notre époque ! Il est possible que la plupart d’entre eux soient imprégnés de la culture occidentale, qu'ils aient tout étudié sauf l’Islam et aient connu toutes les sciences sauf celles de leur religion. Pour notre part, nous les appelons à connaître, rechercher, réfléchir et mettre ces questions à l’épreuve du Livre d’Allah et de la tradition de Son Messager – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – et qu’ils ne se constituent pas en porte-voix de leur ennemi ni en propagateurs de sa rancœur cachée contre l’Islam. Allah – exalté soit-Il –dit : « Ni les Juifs ni les Chrétiens ne seront jamais satisfaits de toi, jusqu’à ce que tu suives leur religion »
Les catégories des opposants à la polygamie[1]

Il n’est d’époque ni de lieu dénué d’attaques contre l’Islam, qu'elles viennent du front des ennemis de l'Islam ou bien de ceux qui prétendent appartenir à l'Islam ou encore de ceux qui ont été trompés parmi nos congénères [arabes][2]. Ceux qui s'opposent à la polygamie peuvent être classés selon les catégories suivantes :

Ou bien des personnes ennemies à l'Islam et vindicatives à son égard, réalisant les machinations de ses ennemis et les aidant dans leur mauvaise entreprise, car ils savent que par le biais de la polygamie, le nombre des musulmans augmente. Or [ces individus] sont à l'affût des musulmans et souhaitent leur affaiblissement, tels certains pays qui ont appelé les musulmans à se suffire d’une seule épouse alors que dans le même temps les chrétiens appellent à l’augmentation de leur natalité et au mariage précoce, comme cela s'est produit en Egypte, par exemple, où le pourcentage des chrétiens est en augmentation constante, au point où pourrait poindre le jour où leur proportion pourrait les rendre majoritaires ; ils espèrent en effet en faire une seconde Andalousie – qu’Allah soit notre soutien – alors qu’il est évident pour nous qu’en plus de cette campagne, il en existe une autre appelant à la limitation de la natalité et de la descendance chez les musulmans.

La miséricorde, la clémence et le pardon en Islam - Hassan ...

https://www.youtube.com/watch?v=Fj4Uu2nihwo
La miséricorde en islam - YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=CY93YmTiL8M
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 04 Nov 2019, 08:26

La pluralité des religions et des croyances est une volonté divine. La diversité est exprimée à plusieurs reprises comme une volonté inéluctable de Dieu «Si Dieu l’avait voulu il aurait fait de vous une seule communauté » (Coran 16.93). La diversité est donc un don divin qui doit nous inciter à œuvrer pour le bien et non à s’entre-tuer « A chacun de vous, Nous avons assigné une voie et un plan à suivre. Si Dieu l’avait voulu, il vous aurait créés pareils. Mais Il veut vous éprouver par le don de la diversité. Concurrencez-vous donc dans l’accomplissement des bonnes œuvres. Votre retour se fera vers Dieu; alors Il vous expliquera ce en quoi vous divergiez » (Coran 5.48)
Le Coran nous incite à dialoguer avec les autres religions de manière respectueuse et courtoise « Et ne discutez que de la meilleure façon avec les gens du Livre, sauf ceux d’entre eux qui sont injustes. Et dites : « Nous croyons en ce qu’on a fait descendre vers nous et descendre vers vous, tandis que notre Dieu et votre Dieu est le même , et c’est à Lui que nous nous soumettons ». (Coran 29.45)

Enfin, Dieu nous incite à aller les uns vers les autres afin d’atteindre la piété « Ô humanité! Nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux » (Coran 49.13)

zakir naik Question :Il y a tellement de religions sur terre donc quelle est la vérité?
https://www.youtube.com/watch?v=xQZyH4NEBS8
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 09 Nov 2019, 07:23

. Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.

Naissance et enfance

Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).

Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète.
A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants.
Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib.
Jeunesse

L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).

Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam.
Période de la da'wa

Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."

La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.





Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.




À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel. Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.

Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants. Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer. Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.

Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis. Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est. Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine. L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.

Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave. Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà. De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire
La Naissance du Prophéte Mohammed (Que soit sur Lui la paix d'Allah) - Rachid Eljay
https://www.youtube.com/watch?v=9rINahHJNJs

L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv
https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 18 Nov 2019, 05:33

Apprendre le Coran… Quel fabuleux projet de vie. Apprendre le Coran, c’est s’organiser autour d’un objectif ultime qu’est l’obtention de la satisfaction du Seigneur de l’univers. Apprendre le Coran, c’est un véritable challenge aux multiples répercussions ici-bas et dans l’au-delà. Dans cet article nous allons voir quelles sont les finalités de l’apprentissage du Coran. Ainsi, en exposant ces bienfaits nous serons motivés davantage pour y parvenir in sha Allah.


Apprendre le Coran, c’est marcher avec la baraka d’Allah.


Le Coran est la parole d’Allah. Rien que cette définition devrait nous suffire à nous motiver à l’apprendre car si le Coran est la parole d'Allah, alors c'est déjà en soit un bienfait.
Cliquez pour tweeter
En effet, lorsque l’on aime quelqu’un on tend à tout faire pour s’en rapprocher et mémoriser ses mots en est un moyen. Je me souviens dans les années 90s il y avait toute sorte de magazines (du télé poche à fan de en passant par le club


Dorothée magazine) qui réservaient des rubriques et des pages entières de leurs revues consacrer à l’apprentissage des paroles de chansons et/ou de génériques de séries/dessins animés (Je vous vois rire en vous remémorant ces instants #nostalgie). Et pourquoi faisions-nous cela? Car nous aimions (al hamdulillah que j’en parle au passé aujourd’hui) soit les artistes, soit leurs textes. Qu’en est-il donc du livre d’Allah qui est le plus beau des récits? En réalité, notre amour pour Allah, se mesure à l'amour que nous avons pour Son livre.

précédente, le Coran est la parole d’Allah révélée à Son prophète Mouhammad (saw). Et lorsque j’écris ces mots cela me rappelle mon petit pèlerinage, lorsque je me trouvais dans la mosquée du prophète (saw) en train de réciter le Coran. Je me suis dit alors qu’à ce moment-là je vivais la shahada, je lisais le livre d’Allah dans la mosquée de Son prophète. En définitif, en tant que musulman,Nous devons suivre la Sunna de notre prophète (saw) et apprendre et réciter le Coran en est un moyen.

Et lorsque nous mettons en application la Sunna de notre prophète (saw) nous aspirons à nous abreuver de son bassin d’Al Kauthar (comme le nom de la sourate) dans l’au-delà in sha Allah.


Apprendre le Coran, c’est avoir un objectif ultime dans la vie.


L’objectif principal dans la vie d’un musulman est d’obtenir la satisfaction d’Allah. En se fixant cet objectif comme objectif principal de sa vie, tous les autres objectifs de la vie doivent en découler et tous les choix qui s’opèrent sont analysés en fonction de ce prisme. Ainsi, chaque jour, il va se demander si ce qu’il entreprend lui permet d’atteindre cet objectif ou non, sur des actes de la vie quotidienne (par exemple : quelle est ma priorité : Aller à Dubaï ou accomplir le Hajj). Mais il va également se fixer des objectifs de vie qui vont l’aider davantage à tendre vers cet objectif. Apprendre le Coran devient ainsi un objectif de vie, une raison d’être et une raison de vie. En fonction de celui-ci ses choix s’opéreront : Regarder la finale de la Champions league ou réviser une sourate? Naviguer sur internet pour chercher un Caftan ou apprendre 5 versets?


Apprendre le Coran, multiplier les récompenses.



Ibn Massoud (qu’Allah l’agréé) a dit : Le messager d’Allah (saw) a dit :
Celui qui récite une lettre du livre d’Allah aura 1 bonne action qui en vaudra 10. Je ne dis pas que Alif, Lam, Mim est une lettre mais Alif est une lettre, Lam en est une autre et Mim également.
[Rapporté par At Tirmidhi]

Faisons ensemble un petit calcul rapide. Réciter Alif, Lam, Mim, ne prend pas moins d’une seconde et rapporte 3 bonnes actions qui en valent 30. Estimons donc le nombre de bonnes actions que cela vaudrait de réciter le Coran pendant 30 minutes :


Dans 1 minute il y a 60 secondes : 30 (minutes) x 60 (secondes) = 1800 (secondes).


1800 (secondes) x 30 (actions, car 1 seconde est le temps pour réciter les 3 lettres Alif, Lam, Mim) = 54 000.


Ainsi, réciter le Coran pendant 30 minutes par jour permet d'obtenir en moyenne 54 000 bonnes actions in sha Allah


De quoi faire le plein quotidiennement…


Apprendre le Coran, cet ascenseur spirituel.



Abdullah Ibn Amr Ibn Al As (qu’Allah l’agréé) a dit : Le prophète (saw) a dit :
“On dira, le jour de la résurrection, à celui qui récitait le Coran : Récite et élève-toi comme tu récitais en psalmodiant en ce bas-monde, car ta place sera là ou tu réciteras le dernier verset que tu connais”
[Rapporté par Abou Daoud et Al Tirmidhi]

A chaque fois que je lis ce hadith je me rappelle d’un fait marquant de ma vie, et très certainement d’un fait des plus marquants en tant qu’itinérant du Coran. J’étais dans le métro et profitais du trajet pour réviser le Coran, c’est alors que j’ai fait une erreur et que le passager en face de moi vêtu de vêtements de travail de la voirie de la mairie de Paris me reprend. Une discussion entre nous s’en est suivi, et il s’est avéré qu’il connaissait le Coran par coeur. On croise parfois des gens qui ont l'air simple pour les idéaux de notre société mais ô combien proche d'Allah

Le Coran élève en degré, soyons donc de ceux qui sont élevés in sha Allah.
Apprendre le Coran, cet intercesseur.



Abou Oumama (Qu’Allah l’agréé) a dit : J’ai entendu le messager d’Allah(saw) dire :
Récitez le Coran, car au jour de la résurrection, Il intercédera en faveur de ceux qui l’ont récité (littéralement : ses compagnons).
[Rapporté par Muslim]

Avoir le Coran comme intercesseur, c’est prendre la parole d’Allah comme intercesseur contre le châtiment d’Allah. Puisse Allah nous accorder une issue favorable!


Apprendre le Coran, car rien sur terre ne vaut l’apprentissage du Coran.





Selon Abu Hurayra (qu’Allah l’agréé), le prophète (saw) a dit :
L’un d’entre vous voudrait-il qu’à son retour vers sa famille, il trouve trois chamelles pleines et bien charnues?
Nous dimes : Certainement !
Le prophète (saw) reprit : Trois versets que l’un d’entre vous récite en prière valent mieux que trois chamelles pleines et bien charnues!
[Rapporté par Muslim, Ibn Majah et Ahmad]

Ainsi, le prophète (saw) encourageait ses compagnons à la recherche du véritable trésor qui n’a pas d’équivalent : la récitation du Coran. Le bénéfice de trois chamelles est temporaire tandis que celui qui s’adonne à l’apprentissage et la récitation du Coran, sème des graines dont la récolte s’effectue dans l’au-delà.






Selon Aicha (qu’Allah l’agréé) le messager d’Allah (saw) a dit :
Celui qui excelle dans la lecture du Coran sera réuni avec les anges nobles et vertueux. Quant à celui qui, malgré ses difficultés, il aura deux récompenses.
[Rapporté par Al Bukhari et Muslim]

En réalité l’une et l’autre des positions précitées sont liées. Car pour parfaire sa lecture il faut commencer par la difficulté et se sont les efforts qui seront rétribués in sha Allah. En définitif, si à l’heure actuelle vous galérez à lire le Coran, voire vous ne savez pas du tout lire l’arabe et bien sachez que la grande majorité des personnes qui sont autour de vous sont passées par là. Et aucune d’entre elles n’a quelque chose que vous n’avez pas, si ce ne sont les efforts qui ont été fournis pour y parvenir.

Les bienfaits du coran - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=aGwF0pcwd54

Pourquoi Réciter Et Comprendre Le Coran?-Zakir Naik - ...
https://www.youtube.com/watch?v=SNOMOFc0gbM
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 25 Nov 2019, 05:59

Tuer les infidèles et les polythéistes dans le Saint Coran pour plusieurs raisons spécifiques et des conditions spécifiques

Exemple
Si quelqu'un vous assaille et tue vos enfants et vos proches et votre colis de votre pays par la force
Que vas-tu faire?

Cela s'est exactement passé à l'époque du Prophète Muhammad (paix soit sur lui)

Les polythéistes et les infidèles torturaient injustement les nouveaux musulmans

https://www.youtube.com/watch?v=9HOkKfNdLlY

https://www.youtube.com/watch?v=omY805Jk7Nw

https://www.youtube.com/watch?v=vMMkr7g7znc
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 04 Déc 2019, 08:10

Ou étaient nos âmes avant notre arrivée sur terre ? Omar Suleyman
https://www.youtube.com/watch?v=efQdyDXMWLY

Faites des DOUAN (invocations) pour MOUNDJI qu'ALLAH le guerisse

https://www.youtube.com/watch?v=7BYj1c0YdM8

UN EX-CHRETIEN Raconte sa Conversion à l'ISLAM
https://www.youtube.com/watch?v=KfEhXtt7NC0

UN CHRETIEN ME CONTACTE: IL VEUT SE CONVERTIR à L'iSLAM
https://www.youtube.com/watch?v=qlSnSX_oTDY
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 10 Déc 2019, 06:51

LE MOT "HAMAN" DANS LE CORAN

Le Coran rapporte au sujet de l’Égypte antique plusieurs faits historiques qui n’ont pu être découverts qu’aux périodes récentes. Cela rappelle que chaque mot dans le Coran a été révélé avec une sagesse sûre.

Haman est un personnage dont le nom est mentionné avec Pharaon dans le Coran. Homme parmi les plus proches de Pharaon, il est cité dans six versets coraniques différents.

Contre toute attente, le nom de Haman n’est jamais mentionné dans les parties de la Torah concernant la vie de Moïse. Cependant, nous rencontrons Haman dans les derniers chapitres de l’Ancien Testament, présenté comme assistant d’un roi babylonien cruel envers les Israélites aux environs de 1100 ans après Moïse.

Certains non-musulmans, qui prétendent que le prophète Mohammed a écrit le Coran en plagiant le Torah et la Bible, affirment également qu’il a repris maladroitement certains des sujets mentionnés dans ces livres. L’absurdité de ces affirmations a été démontrée seulement à la suite du déchiffrement de l’alphabet hiéroglyphique égyptien, il y a approximativement 200 ans, et de la découverte du nom “Haman” dans les manuscrits antiques.

Avant ces découvertes, les écritures et les inscriptions de l’Égypte antique ne pouvaient pas être déchiffrées. La langue de l’Égypte antique, qui a traversé les âges, était de nature hiéroglyphique. Cependant, avec la propagation du christianisme et d’autres influences culturelles dans les 2ème et 3ème siècles, l’Égypte a abandonné ses croyances anciennes et l’écriture hiéroglyphique, dont le dernier exemple connu est une inscription datant de 394. Oubliés, les hiéroglyphes ne purent par la suite être lus par personne, jusqu’il y a environ 200 ans.

Le mystère de ces hiéroglyphes égyptiens antiques a été levé en 1799 grâce à la découverte d’une tablette appelée Rosetta Stone datée de 196 avant JC. L’importance de cette pierre résidait dans l’inscription qui se composait de trois formes différentes d’écriture: hiéroglyphique, démotique (une forme simplifiée de l’écriture hiératique égyptienne antique) et grecque. Ce fut à l’aide du manuscrit grec que ces écritures ont été décodées. La traduction de l’inscription a été complétée par un Français nommé Jean-François Champollion. Ainsi, à travers ces écritures furent mis à jour d’abord un langage oublié, ensuite des événements historiques. Ceci permit de jeter une grande lumière sur la civilisation, la religion et la vie sociale de l’Égypte antique.

Avec le décodage des hiéroglyphes, une importante réalité a été découverte: le nom “Haman” était en effet mentionné dans des inscriptions égyptiennes. Ce nom a été donné à un monument dans le musée de Hof à Vienne.22

Dans le dictionnaire People in the New Kingdom, basé sur l’ensemble des inscriptions, Haman est mentionné comme étant “le chef des carrières de pierre”.23

Le résultat a révélé une vérité très importante. À la différence de la prétention fausse des contradicteurs du Coran, Haman était une personne qui a vécu en Égypte pendant la période de Moïse, qui était intime avec Pharaon et qui a accompli des travaux de construction, tel qu’il est justement indiqué dans le Coran. En outre, le verset coranique, décrivant l’événement pendant lequel Pharaon a demandé à Haman de construire une tour, est en conformité parfaite avec cette découverte archéologique.

« Et Pharaon dit : "Ô notables, je ne connais pas de divinité pour vous, autre que moi. Haman, allume-moi du feu sur l'argile puis construis-moi une tour peut-être alors monterai-je jusqu'au Dieu de Moïse. Je pense plutôt qu'il est du nombre des menteurs”.» [Coran, Sourate Al-Qasas 28:38]

En conclusion, l’existence du nom Haman dans les inscriptions égyptiennes antiques a non seulement rendu les affirmations des contradicteurs du Coran invalides, mais a également confirmé encore une fois le fait que le Coran est la parole de Dieu. Miraculeusement, le Coran nous fournit une information historique qui ne pouvait pas avoir été possédée ou comprise pendant la période du Prophète.

سؤال في القرآن يدخل فرنسي الإسلام -#بالقرآن_اهتديت٢ ح٦ A Question Turned Shakir into a Muslim
https://www.youtube.com/watch?v=JFVIQdQh0xc

آية في القرآن سبب إسلام فرنسي مؤثر #بالقرآن_اهتديت٢ ح٢٤ One Verse Made Loïc Convert

https://www.youtube.com/watch?v=7su_Dd36_4c
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 17 Déc 2019, 09:51

II- Les présomptions des opposants à la polygamie

Ceux qui ont contesté la légalité de la polygamie se sont fondés sur des arguments tantôt rationnels et tantôt basés sur des textes dont :

Première présomption :

Ils se sont fondés sur cette parole d’Allah : « Vous ne pourrez être parfaitement équitables entre vos femmes, même si vous vous y appliquez. Ne penchez donc pas totalement vers l’une d’elles, au point de laisser l’autre comme en suspens. Mais si vous améliorez vos œuvres et craignez Allah, alors Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. »[7]. Ils ont dit que ce verset confirme l’incapacité des hommes à être justes entre leurs épouses, et de la négation de la capacité [des hommes] à être justes on en déduit l'interdiction d’avoir plusieurs épouses.

L’on peut répondre à cela que le noble verset en question a établi [avec précision] le sens voulu par « l'équité » [mentionnée dans le verset] par l'application du concept d'équité prescrit au niveau légal au champ de la pratique réelle, et ceci, en tenant compte de la dimension humaine et affective dont l’homme dispose mais qu’il ne peut pas contrôler totalement. Ainsi, le musulman, malgré sa soumission à l’ordre de son Seigneur et son souci de faire régner la justice, ne peut être maître de ses sentiments et des penchants de son cœur pour une épouse au détriment d’une autre. Mais il doit s'efforcer, malgré cela, d'être équitable dans ce domaine (les sentiments) ; et s’il en est incapable malgré ses efforts, il est tenu de ne pas laisser [totalement] libre cours à ses sentiments [au dépend d'une de ses épouses].

C’est ce que confirme la fin du noble verset : « Mais si vous améliorez vos œuvres et craignez [Allah] », c’est-à-dire rééquilibrez [les différences], comblez [les manques] et rapprochez-vous autant que faire se peut de l'équité en toute chose ; mais s’il arrive un défaut involontaire, Allah le pardonne : « alors Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. »

Ainsi, ce que le verset signifie, c’est que l’impossibilité d’être équitable entre les épouses dans l’amour et notamment dans l’acte sexuel ne doit pas être un obstacle pour la polygamie. Mais le musulman doit avoir le souci permanent d’établir la justice en toute chose. Ainsi, si les sentiments sont déséquilibrés et que le cœur prenne un penchant net pour une femme au détriment de l’autre, il est interdit de laisser ce penchant prendre plus d'ampleur.

L’auteur du Manâr as-sabîl fî charh ad-dalîl dit : « Il faut que le mari soit équitable envers ses épouses par rapport au gîte ; il n’est pas obligatoire d’être équitable quant à la relation sexuelle et ses causes, car ces dernières sont de l’ordre du désir et de l’affection, et il n’est point en cela de possibilité d’équilibre. Allah – exalté soit-Il – dit : « Vous ne pourrez être parfaitement équitables entre vos femmes, même si vous vous y appliquez. Ne penchez donc pas totalement vers l’une d’elles, au point de laisser l’autre comme en suspens. Mais si vous améliorez vos œuvres et craignez Allah, alors Allah est, certes, Pardonneur et Miséricordieux. ».[8] À ce propos, Ibn cAbbâs a dit : « Le pardon d’Allah et Sa miséricorde mentionnés par ce verset concernent l’amour et l’acte sexuel ».[9]

Le Messager d’Allah – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – alors qu’il est la plus juste des créatures, aimait cÂïcha – qu’Allah l’agrée – plus que tout autre parmi ses épouses, car « les cœurs sont entre deux des doigts du Miséricordieux ; Il les tourne comme Il veut. »[10] C’est pourquoi le Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – avait l’habitude de dire, chaque fois qu’il partageait quelque chose de façon équitable entre ses épouses : « Ô Allah, ceci est mon engagement solennel autant qu’il m’est donné de le faire, ne me tiens pas rigueur pour ce que Tu peux accomplir et que je ne peux point ».[11]
Devoir du mari envers son épouse - واجب الزوج تجاه ...
https://www.youtube.com/watch?v=RJFj7YRLgsA

Devoir de l'épouse envers son mari - واجب الزوجة تجاه ...
https://www.youtube.com/watch?v=doJrnIIzSAM
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 23 Déc 2019, 09:54

Noël et 25 Décembre

out d’abord, rappelons la situation géographique des événements. Jésus est né à Bethléem, aujourd’hui appelée Beït Lahm (ville est située à 9 km environ au sud de Jérusalem se trouvant sur une région montagneuse à une altitude de 777 mètres). Les conditions climatiques y sont les mêmes qu’à Jérusalem. En effet, au mois de décembre (Kislev selon le calendrier juif), c’est l’hiver.
La bible mentionne par ailleurs à de nombreuses reprises le temps qu’il fait en hiver dans cette région et la différence évidente entre la saison estivale et hivernale. Les écrits font référence (directement ou indirectement) de nombreuses fois (exemple Zekaria 14:8, Mathieu 24:20, 1 Corinthiens 16:6, 2 Timothée 4:21, Chant de Salomon 2:11...) et l’associent aux conditions froides et pluvieuses qui l’accompagnent.
Le temps pluvieux et glacial qu’il fait à cette époque de l’année s’accorde avec les dires de l’écrivain biblique Esdras qui explique que Kislev (novembre-décembre) est “la saison des averses, et qu’il n’est pas possible de rester dehors” en Esdras 10:9, 13.

Or le soir de la naissance de Jésus justement, les bergers des environs vivaient dehors et dormaient en plein air à cette époque de l’année (Luc 2:8-11).
Ce serait une chose impossible à faire en hiver là-bas, par contre c’est dans les habitudes des bergers de la région en été ou en automne. Ces premières considérations climatiques permettent donc d’affirmer avec certitude que Jésus ne serait pas né une nuit d’hiver.

Afin de déterminer la date de naissance de Jésus, nous disposons d’un autre moyen. En calculant la date de naissance à partir de la date de sa mort. Cette date est mentionnée clairement dans les Écritures, et reconnue par tous puisque qu’elle figure même sur notre calendrier grégorien : le fameux Vendredi saint, qui correspondrait à la date de sa mort. Dans les faits, Jésus est mort le vendredi 14 Nisan de l’an 33.
Ce jour était une journée de printemps qui serait le 3 avril 33 selon le calendrier julien (utilisé par les Romains à l’époque) soit le 1er avril 33 selon notre calendrier grégorien actuel. Jésus était alors âgé de 33 ans et demi.
Plusieurs éléments permettent de déterminer avec certitude que Jésus était mort à cet âge-là. En soustrayant donc 6 mois à cette date, on trouve la date d’anniversaire de Jésus : au début du mois d’octobre (le mois juif Tishri-Éthanim).

Quant au choix actuel du 25 décembre, plusieurs sites internet traitent du sujet et expliquent les origines de cette célébration, qui sont en fait païennes et non bibliques. Selon d’autres sources, il s’agirait d’une date importante pour les païens romains, c’est un fête pour rendre hommage à saturne, une étoile dans le ciel.

D’ailleurs, ni Jésus lui-même, ni ses premiers disciples (les premiers chrétiens) ne célébraient son anniversaire de naissance (même la date réelle) ni aucune autre fête de naissance.

Le Qur’an affirme aussi que la période de naissance de Jésus était en été, période des dattes mûres que la Vierge Marie mangea avant d’accoucher :
« Secoue vers toi le tronc du palmier : il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres. Mange donc et bois et que ton oeil se réjouisse ! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis [lui : ] "Assurément, j’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux : je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain". » [Sourate 19 - Maryam / Versets 25 et 26]

Il est à souhaiter que tous les chrétiens qui croient vraiment en Dieu, réfléchiront, et arriveront à faire la distinction entre les commandements de Dieu et les innovations des hommes.
Fêter une fête païenne et imiter une autre communauté, c’est prendre le risque d’être ressuscité parmi elle.
Qu’Allâh puisse guider la Oumma dans la voie droite et nous assister dans ce but.

La Naissance de Jésus(psl) dans le Coran et dans la Bible ...
https://www.youtube.com/watch?v=glJQOsLl2-g

Ahmed Deedat sur la vrai date de naissance de Jesus ﷺ - ...
https://www.youtube.com/watch?v=XN6yhIhQ3Ck
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 01 Jan 2020, 10:49

Ce Chrétien " islamophobe "va être corrigé par un MUSULMAN
https://www.youtube.com/watch?v=lLwN_fIiL9s
Notre Besoin du Coran dans ces Moments Difficiles / ISLAMOPHOBIE
https://www.youtube.com/watch?v=tboDzDCeSME
les Musulmans persecutés en CHINE
https://www.youtube.com/watch?v=pp3w-SNb7jU
LES MUSULMANS SE FONT EMPRISONNÉS en CHINE
https://www.youtube.com/watch?v=0UmHkfUPjV8
La CONVERSION à l'ISLAM du Youtubeur GARY DUCRAN et son FILS
https://www.youtube.com/watch?v=cUciCEL_JaI
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 07 Jan 2020, 06:43

Deuxième présomption :

Leur référence à l’histoire de Alî ibn abî Tâlib – qu’Allah l’agrée – lorsqu’il demanda la main de la fille d’Abî Jahl du vivant de sa femme Fâtima, la fille du Messager d’Allah – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – et que le Prophète dit lorsqu’on lui en demanda la permission : « Je ne le permettrai pas, je ne le permettrai pas et je ne le permettrai pas, à moins que le fils de Abî Tâlib (Alî) ne désire divorcer de ma fille et épouser la leur ; car ma fille est une partie de moi : ce qui l’inquiète m’inquiète et ce qui lui fait du mal me fait du mal »[12].

Or, ils ne citent pas le texte intégral du hadîth, mais un extrait partiel, qui raconte une partie de cet événement, en disant : voici le Messager d’Allah – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – qui interdit la polygamie et la rend illicite. Cela prouve l’une de deux choses : ou bien ils manquent de connaissance ou bien ils insistent à mettre en évidence leur présomption de quelque manière que ce soit.

En fait, le texte intégral du hadîth montre la vérité dans cette affaire. Car le Prophète – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – dit : «Je n’interdis pas le licite et je ne rends pas licite un interdit, mais par Allah, jamais ne se réunira la fille du Messager d’Allah et la fille de l’ennemi d’Allah sous un même toit ».[13]

Voilà donc le Messager d’Allah – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui –, le transmetteur de la parole d’Allah, celui dont la parole constitue le dernier mot dans la démonstration du licite et de l’illicite, qui dit, en langue arabe claire, par rapport au plus délicat des sujets touchant au plus cher des êtres pour lui, sa noble fille Az-zahrâ’, qu’il n’interdit point le licite ni ne rend licite un interdit. La prescription est donc préservée et n’a pas changé. La polygamie est une disposition légale qui n’a pas été amendée ni annulée ; c’est tout simplement le fait que le Prophète répugne au fait que sa fille et celle de l’ennemi (acharné) d’Allah soient réunies sous la responsabilité légale d’un même homme.

A ce propos, Ahmad Châkir dit : « Quant à moi, il est certain que, lorsque le Messager d’Allah – que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui – a interdit à Alî de réunir sa fille (Fatima) et celle d’Abî Jahl, il ne l’a pas fait en tant que Messager transmettant une disposition légale venant de son Seigneur, compte tenu du fait qu'il ait affirmé clairement qu’il n’interdisait pas le licite et ne rendait pas licite l’interdit. C’est donc bien un interdit personnel [qu’il a formulé à l’égard de Alî] en tant que chef de la famille qui comprend Alî, son cousin, et Fâtima, sa fille. La preuve en est que c’est la famille d’Abî Jahl qui est venue demander la permission du Prophète à propos de la requête d’Alî – qu’Allah l’agrée – ; et il n’est point de doute que c’est la parole du chef de famille qui, en dernier recours, doit être obéie, surtout si celui-ci est le maître de Quraïch, le maître des Arabes et le meilleur de toutes les créatures. »[14]

Scientifique allemand converti à l'islam à cause d'une lettre du Coran

https://www.youtube.com/watch?v=AJoVuBy5Ye8
Un Manager informatique converti à L'islam et raconte son histoire

https://www.youtube.com/watch?v=PPACLWYn2_g
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

Re: L'essence des faits

Messagepar macoooo » 14 Jan 2020, 05:56

Pourquoi Dieu envoie ‘Son Fils’ se faire tuer ?

Les chrétiens répondent pour nous racheter des péchés d’Adam et Eve(que la paix de Dieu soit sur eux).

Pour quelle raison ont-ils été châtiés ?

Les chrétiens répondent parce qu’ils ont mangé du fruit défendu.

Quelle a été la malédiction qui les a frappés pour ne pas avoir respecté le commandement de Dieu au paradis ?

Les chrétiens répondent que la femme enfantera dans la douleur et que l’homme travaillera à la sueur de son front comme cela est clairement énoncé dans la Bible :

- Genèse 3.16 : "J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi."

- Genèse 3.19 : "C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière."



Tout d’abord, si Jésus(as) est venu nous racheter des péchés antérieurs commis par Adam et Eve(que la paix de Dieu soit sur eux) et que leurs punitions respectives aient été le travail à la sueur du front et l’accouchement dans la douleur, alors pourquoi les hommes continuent toujours de travailler à la sueur de leur front et pour les femmes (et surtout chrétiennes) continuent d’enfanter dans la douleur ? La malédiction n’aurait-elle pas due être levée ?

Si je puis me permettre Dieu se comporte-t-il comme les Etats-Unis d’Amérique ? Ces derniers frappent un pays d’embargo et quand la menace est levée et que le peuple a enfin payé pour ‘ses péchés’ ils ne lèvent pas l’embargo ! Dieu se comporte-t-il comme l’état américain ?

Autre objection, maintenant dans la Bible nous apprenons qu’en mangeant du fruit défendu Adam et Eve (que la paix de Dieu soit sur eux) ont eu la connaissance du bien et du mal, ce qui veut dire qu’ils ne l’avaient pas avant. Pourquoi Dieu les a-t-il châtiés pour une chose qu’ils ignoraient ? N’est-ce pas là une injustice totale ? Ils ne connaissaient ni le bien ni le mal, en tout état de cause ils n’auraient jamais du être châtié, mais apparemment le Dieu de la Bible châtie même ceux qui n’ont aucune connaissance du bien et du mal !

Donc nous le voyons bien, la rédemption par le sang du Christ n'a pas racheté l'homme du péché premier d'Adam et Eve (que la paix de Dieu soit sur eux) car Dieu n'a pas levé la malédiction associée au péché (fruit défendu) pour l'occasion.
Le concept de péché originel/Dr Zakir Naik/KAMUDU13 - ...
https://www.youtube.com/watch?v=YejXoX2mCQU

Péché Originel - Est-ce un fait? - Ahmed Deedat - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=YgK3MOt2Z9w

Les Maladies Génétiques Prouvent Le Péché Originel? ...
https://www.youtube.com/watch?v=epq6MJjeA6E
macoooo
 
Messages: 180
Inscription: 25 Déc 2016, 22:15

PrécédenteSuivante

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités