Ce que disait Matoub de la religion

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Ce que disait Matoub de la religion

Messagepar hamidouche15 » 12 Mar 2020, 12:44

Voici ce que disait Matoub lounes de la religion et de l'islam en particulier.

En bon Kabyle, j’ai été élevé selon les principes musulmans. On m’a appris à croire en Dieu et en l’Islam, tout naturellement, comme je respire. Tout en sachant que la religion est source de toutes les guerres, de tous les conflits, de tous les malentendus entre l’homme et son frère.

Des hommes vont tuer d’autres hommes pour des hommes qui font de la politique politicienne avec l’Islam. Ces choses-là, c’est tellement bête que c’en est décourageant. La religion musulmane interdit la pratique de ségrégation sur les bases raciales.

Cela dit, l’Islam de nos ancêtres, est un facteur d’union puissant. Il nous empêche de nous opposer les uns aux autres, nous démontre notre unité nationale. On ne peut pas définir l’Algérie sans l’Islam. L’Islam de nos ancêtres, c’est la démocratie avant la lettre. C’est une religion de progrès et de liberté, de tolérance et de pardon.

Il faut faire la différence entre chef religieux spirituel et chef de parti politique, entre politique et Islam. Il ne faut pas non plus confondre les institutions politiques et les institutions religieuses.

Le fait que certains dirigeants du mouvement islamique manifestent ouvertement un comportement extrémiste ne signifie pas que chaque musulman digne de ce nom leur emboîte le pas. La rigidité théologique ne doit pas avoir cours. La tradition démocratique impose un cadre légal ; un rempart de principes à toutes les exactions.

La transformation du quotidien par l’application des idéologies n’est qu’un leurre. Certains chefs de parti sont trop opportunistes pour avoir des chances de survivre. Ils sont prêts à tout pour créer un climat facilitant leur mainmise sur l’Etat.

L’Algérie est une terre de tolérance, ennemie du sectarisme. Il faut lutter contre la duperie des systèmes politiques. La religion telle qu’elle est enseignée est aussi un ennemi. Elle est l’allié des puissants, elle trompe le peuple. Les dominants font la cour aux masses laborieuses pour mieux les assujettir, pour mieux les exploiter, parce qu’ils ont peur d’elles, et parce qu’ils ne peuvent exister sans elles. Il ne suffit pas de s’en remettre à Dieu et à ses saints : il faut agir. Il n’y a pas de temps à perdre. Il faut aller au but, le plus vite possible.

Cela dit, toutes les tendances ont leur place en Algérie, à condition qu’elles ne se revendiquent pas de l’Islam qui est le bien commun de tous les Algériens et qu’elles ne soient pas inféodées à des puissances extérieures. La démocratie est à ce prix.

Il ne faut pas oublier que les guerres les plus atroces sont les guerres de religion. Personnellement, je voudrais que chacun(e) aille à Dieu par ses propres sentiers. C’est le secret de notre liberté.
hamidouche15
 
Messages: 4
Inscription: 20 Oct 2018, 14:57

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités