ou est passé l'argent du pétrole??

Infos, scoops, téléphone arabe, toute l'actualité est ici

ou est passé l'argent du pétrole??

Messagepar netsba » 22 Aoû 2005, 22:46

Prix du Pétrole
Ils vont rester au-delà de 50 dollars en 2006
Par Rubrique Économie Lu (17 fois)

Les prix du pétrole vont rester au-delà de 50 dollars en 2006 à moins d'un ralentissement sensible de la demande, d'une amélioration des capacités de raffinage ou d'une dissipation des craintes sur la production, a estimé hier le Centre for global energy studies (CGES) dans son rapport mensuel.
“À moins que les contraintes ne diminuent sur les capacités de production et de raffinage, que la croissance économique mondiale ne ralentisse sensiblement, ou que les tensions dans les pays producteurs ne se dissipent, il y a peu de chances de voir les prix du pétrole reculer bien loin cette année comme l'an prochain”, a relevé le centre. “À moins qu'un ou plusieurs des facteurs soutenant les prix du pétrole ne s'apaisent, on peut s'attendre à ce que le brut évolue à nouveau au-dessus de 50 dollars le baril en 2006”, a-t-il ajouté. Selon le groupe de recherche, “la croissance continue de la demande mondiale a conduit à des étranglements tout au long de la chaîne d'approvisionnement, et créé un environnement où le désir de garder de vastes stocks et la peur de perturbations de la production poussent les prix à la hausse”. “Ajoutez à cela des achats massifs des spéculateurs, et il est facile de comprendre pourquoi les prix battent de nouveaux records”, souligne le CGES qui admet que “les prix élevés du pétrole ont commencé à avoir un impact sur l'économie mondiale et la consommation pétrolière”.

source : liberté-algerie
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Messagepar finduslandus » 25 Aoû 2005, 13:51

La Réconciliation...
Avatar de l’utilisateur
finduslandus
 
Messages: 335
Inscription: 30 Avr 2005, 22:05
Localisation: Jijel

Messagepar netsba » 25 Aoû 2005, 14:55

La Réconciliation... avec qui??
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Messagepar silent » 25 Aoû 2005, 17:47

Faut quand même pas oublier que l’algerie et entrain de négocier sons entres dans l’omc des accord commerciaux avec l’union européenne la réévaluation du dinars et pour tous sa les réserve de change sons primordiale ,le développement agricole aussi


En plus la complète restructuration et modernisation de l’armée qui se poursuit


Quelques villas en Espagne et autre vw touareg aussi :wink:
Avatar de l’utilisateur
silent
Administrateur
 
Messages: 1363
Inscription: 27 Avr 2005, 20:07
Localisation: Blida

Messagepar Algérien » 25 Aoû 2005, 18:59

Cherche pas à comprendre , c'est ton fric ?? Ton pétrole ?? Yakhi hala, on t'heberge, on te donne à manger, et en plus tu cherches où est passé la cagnote ????

:lol: :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar jilal » 25 Aoû 2005, 19:05

HADA HAb YaFHEm!! CHHHHHTTTTTTTT FerMe lA! Wach dekHlEk antA??Allez aMcHi viTe akfAz
Avatar de l’utilisateur
jilal
 
Messages: 130
Inscription: 24 Juin 2005, 00:04
Localisation: Paris/Alger

Messagepar Dziria » 25 Aoû 2005, 23:24

l’algerie et entrain de négocier sons entres dans l’omc des accord commerciaux avec l’union européenne la réévaluation du dinars et pour tous sa les réserve de change sons primordiale


Salam

Est ce que tout ça est à double courant ou cela sera comme par le passé:"pétrole contre nourriture". Cela va t-il pousser l'Algérie à produire ou cela achevera t-il le peu d'industries locales existantes?
Dziria
 
Messages: 34
Inscription: 21 Aoû 2005, 12:22

Messagepar aeiou » 26 Aoû 2005, 01:23

Excellente question, très pertinente. Quelle sera la politique économique de l'Algérie dans les années à venir?!

Une petite rectification : ce n'est pas "à double courant" la bonne expression mais "à double tranchant"...mais il n'y a que celui qui ne fait rien qui ne commet jamais d'erreur.

Salut à chacune et à chacun. :grin:
Avatar de l’utilisateur
aeiou
 
Messages: 302
Inscription: 12 Mai 2005, 01:02
Localisation: Terre

Messagepar silent » 26 Aoû 2005, 15:31

je dirais que l’ensemble de c’est mesure tende a faire entres l’algerie dans une nouvelle aire c’elle de la production et non plus celle de la consommation

La preuve les quelque entreprise locale, qui exporte leur savoir faire ou des produit a forte concurrence ;bcr par exemple pour la robinetterie et la boulonnerie qui devient peut a peut une référence même en Europe ,sonacom qui exporte c’est camion en Afrique ,sonatrach qui déploie des équipe en Afrique et même en Asie pour l’exploration et l’exploitation pétrolière

Pour le reste je suis pessimiste de raison et optimiste de cœur

Inchalah nos effort vont porter leur fruits et que nos enfants soi fier du pays qu’on leur laissera
Avatar de l’utilisateur
silent
Administrateur
 
Messages: 1363
Inscription: 27 Avr 2005, 20:07
Localisation: Blida

Messagepar Algérien » 26 Aoû 2005, 18:11

Swaswa ya Silent, la preuve que l'Algérie passe de la consommation à la production, l'annulation de certaines taxes douannieres, notamment celles sur le Surce :lol: :lol: :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Dziria » 26 Aoû 2005, 20:09

Avant de se lancer dans l'eradication des taxes douanières, faut il déja se garantir d'une économie nationale viable à l'echelle locale et concurentielle à l'echelle internationale. Si demain il y avait une grève générale des ports en Algérie, ce serait la famine. Et aucun secteur ne permettrait à l'Algérie de faire pression, la soumettant au bon vouloir de quelques pays.

Aucun des domaines qui font l'économie d'un pays n'a atteint encore sa maturité,l'initiative privé vient à peine de voir le jour, et on pense déjà à "abaisser les barrières à l'importation, interdire les soutiens directs ou indirects à la production et réduire les exportations subventionnées"! Sous pretexte d'ouverture sur le monde, on immole les interets du pays. A qui peut profiter l'adhesion à l'OMC, si ce n'est aux companies étrangères: en effet, elles trouveront en Algérie un marché tout prêt ou elles pourront déverser tout et n'importe quoi, rendant l'Algérie encore plus dépendante de l'exterieur qu'elle ne l'est déjà.
Dziria
 
Messages: 34
Inscription: 21 Aoû 2005, 12:22


Retourner vers Actualités



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron