Destinée...toute tracée?

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Destinée...toute tracée?

Messagepar wahrania » 02 Nov 2006, 14:33

SALAM ALIKOUM,

Je me pose des questions sur ma destinée , sans que je sois étiquetée comme une mécréante par certaines personnes... :x :x

je voudrais savoir si même avant notre naissance tout était déjà écrit,
ou si c'est nous qu'on écrit notre vie tout simplement .

puisque Allah ta^ala, avait déja prédestiné notre avenir,son livre est déja écrit du début à la fin, il connait nos bonnes et mauvaises intentions.
notre destin est tout tracé.

Allah sait tout sur tout, Il a tout créé, Il a toujours eu et aura toujours connaissance de toutes choses. donc les mécréants c'est donc lui qui les a créé aussi, il choisi qui va en enfer je trouve ça triste

C juste qu'en ce moment je me pose des questions et je veux tout faire bien pour pas regretter plus tard!
Avatar de l’utilisateur
wahrania
 
Messages: 1291
Inscription: 15 Juil 2006, 22:13
Localisation: marseille

Messagepar lilouz93 » 02 Nov 2006, 14:54

Question :


Je ne comprends pas bien comment vous les musulmans vous pouvez croire en le destin et croire aussi au jugement dernier : de quoi sera-t-on responsable si Dieu a déjà tout prédestiné ?


Réponse :



Nous musulmanes et musulmans croyons certes que tout est déjà prédestiné. Mais cette croyance n'empêche pas, si elle est comprise comme le Prophète le voulait, que nous croyons également en la responsabilité pour nos actes.



Votre question est : comment peut-on être responsable de ses actes devant Dieu si tout était déjà prédestiné par Lui ?



La plus simple réponse est celle qu'a faite Omar, le second calife du Prophète : alors qu'il se dirigeait vers la région de Syrie (Ash-Shâm), il apprit que la peste y faisait rage. Après avoir consulté alors différents Compagnons, il décida de rebrousser chemin vers Médine. Abû Ubayda ibn al-Jarrâh lui dit alors : "Fuis-tu le destin écrit par Dieu ?" Omar lui fit cette réponse : "Si c'était un autre que toi qui avait dit cela [je comprendrais… mais toi ?] Oui, nous fuyons le destin écrit par Dieu pour partir vers le destin écrit par Dieu. Regarde : si tes chameaux se rendaient dans un oued qui a deux collines et que tu les menais paître dans la colline fertile, tu le ferais par le destin écrit par Dieu. Et si tu les menais paître dans la colline sèche, tu le ferais aussi par le destin écrit par Dieu." (rapporté par Al-Bukhârî).
Autrement dit : certes le destin est déjà écrit par Dieu… certes, quand deux possibilités s'offrent à moi, quelle que soit l'action que je décide de faire, je ne ferai que ce qui est écrit dans le destin… cependant je ne sais pas, moi, ce qui y est écrit. De mon point de vue humain, les deux possibilités peuvent donc avoir été écrites par Dieu dans le destin, mais je ne sais pas laquelle y a été effectivement écrite. Je suis donc entièrement responsable de mon choix. A moi de choisir celle des deux possibilités qui est autorisée par le Livre de Dieu et la voie du Messager de Dieu. Si je choisis celle des deux possibilités qui n'est pas autorisée par ces deux sources, j'en suis responsable et Dieu peut m'en demander compte le jour du jugement.
lilouz93
 
Messages: 340
Inscription: 31 Mai 2006, 14:35
Localisation: FRANCE

Messagepar netsba » 02 Nov 2006, 17:26

d'apres un ami assé calé en la martiere il ma dit

dieu sais que tu est bon ou mauvais et il peux tres bien te mettre directement dans le paradis ou l'enfer sans te faire vivre mais esque cela te semblerai juste que tu te fasse cramé en enfert sans savoir pourquoi? il te laisse faire tes choix et il te récompence ou chatis en quensequance.
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Messagepar Mata Hari » 02 Nov 2006, 17:32

Eh oui, c'est ce qu'on appelle le libre arbitre!
Mata Hari
 
Messages: 1719
Inscription: 27 Mai 2006, 23:56
Localisation: Alger

Messagepar wahrania » 02 Nov 2006, 17:37

Le rendez-vous de la mort

Une histoire de la tradition orientale raconte qu’on ne peut échapper à son destin.

Un marchand de Bagdad envoie son serviteur au bazar et l’homme revient blanc de peur : « Maître, lorsque j’étais devant le bazar, j’ai rencontré un homme qui me fixait des yeux avec un drôle de regard. Quand je l’ai vu de plus près, j’ai constaté que c’était la Mort. Prête-moi ton cheval afin de fuir à Samarra et de mettre la plus grande distance entre la Mort et moi. » Le marchand lui prête son meilleur cheval. Le serviteur saute dessus et part au galop.

L’après-midi, le marchand se rend au bazar et croise la Mort qui flânait au milieu de la foule.

Il lui dit : « Pourquoi as-tu regardé mon serviteur d’un air menaçant ce matin ? Il a été terrorisé.
– Je n’ai pas voulu lui faire peur, mais j’ai été très étonné de le voir ici, à Bagdad.
– Pourquoi ne devrait-il pas être ici ? C’est à Bagdad qu’il demeure.
– Si j’ai été étonné de le voir, c’est que j’ai rendez-vous avec lui, ce soir, à Samarra ! »
Avatar de l’utilisateur
wahrania
 
Messages: 1291
Inscription: 15 Juil 2006, 22:13
Localisation: marseille

Messagepar IaMSarasiN » 02 Nov 2006, 17:40

ce n'est pas une histoire orientale que tu raconte la princesse c'est si je ne me trompe pas l'histoire du prophete suleiman je pense et son ministre
IaMSarasiN
 

Messagepar Algérien » 02 Nov 2006, 20:32

Très dificile la question et a présent y a de differents avis, sinon comment expliquet-on l'apparition des deux grandes écoles islamique : El Mou3tazila et El Jabriya ;)

Comme il ne s'agit ni de Hallal ni de Haram, je crois qu'il suffit de vivre et faire du bien, sinon nous retombons dans le fameux débat stérile entre l'école Sunnite Sunnite et celles des Souffis sur le destin des parents du Prophète Se3ws.

Ce qui m'étonne, c'est que les Sunnite répetent souvent le Hadith : Mèn qala la e3lem, fa qed outiya nisff el 3ilm ( Celui qui dit : Je ne sais pas. A déjà acquis la moitié du savoir ), mais jamais on ne l'applique.

En réponse à ta question Princesse, je dirais : JE NE SAIS PAS.
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar wahrania » 02 Nov 2006, 20:37

ok moi non plus je ne sais pas!!! mais ta raison il faut faire du bien sans se poser trop de question c'est bien que ce ne soit pas chose aisée de nos jour, car on vit dans un monde ou les personnes sont individualistes, intolérants et égoistes
Avatar de l’utilisateur
wahrania
 
Messages: 1291
Inscription: 15 Juil 2006, 22:13
Localisation: marseille

Messagepar Algérien » 02 Nov 2006, 20:49

Le fanatisme est toujours le résultat de l'opression. Je ne sais pas pourquoi une grande majorité soient allergiques à certains livre, certains savant ( qu'ils traitent de traitre sans même pas les connaitre )...etc, en ce basant sur l'avis de leur idole qui a décidé que lire les livre de tel ou tel ecrivain était Haram !!! Le malheur, ces gens qui emettent ces Fetwa là, te disent : Tiens, on te dis ce que raconte cet ecrivain et juge toi même avec sagesse. OK, si je suis sage et je peux juger, pourquoi tu m'empeches de lire moi même et juger ????

Suivre aveuglement un courant, c'est souvent la solution des laches qui s'auto censure pour ne pas apprendre qu'ils ont raison. Tu vois quand il t'arrive quelque chose de mal, puis tu dors, quand tu te réveille, tu confods et tu ne sais pas si c'était vrai ou ans le reve, et t'as souvent tendance a t'endormir pour éviter d'affronter cette réalité. C'est la même chose.
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Dûne » 02 Nov 2006, 20:57

Algérien a écrit:Le fanatisme est toujours le résultat de l'opression. Je ne sais pas pourquoi une grande majorité soient allergiques à certains livre, certains savant ( qu'ils traitent de traitre sans même pas les connaitre )...etc, en ce basant sur l'avis de leur idole qui a décidé que lire les livre de tel ou tel ecrivain était Haram !!! Le malheur, ces gens qui emettent ces Fetwa là, te disent : Tiens, on te dis ce que raconte cet ecrivain et juge toi même avec sagesse. OK, si je suis sage et je peux juger, pourquoi tu m'empeches de lire moi même et juger ????

Suivre aveuglement un courant, c'est souvent la solution des laches qui s'auto censure pour ne pas apprendre qu'ils ont raison. Tu vois quand il t'arrive quelque chose de mal, puis tu dors, quand tu te réveille, tu confods et tu ne sais pas si c'était vrai ou ans le reve, et t'as souvent tendance a t'endormir pour éviter d'affronter cette réalité. C'est la même chose.



salem alekom. :wink:


Éloignes toi du hizb salafi et adhère à la sounnah du messager d'Allah !



Extrait d'une cassette sur "Sharh Hadith Al Arb'ine An Nawawi" fait durant l'été 1421 à Unayzah par le Cheikh Mouhammad Salah Ibnoul Outhaymine Rahimahullah. Ecoutez les propos originaux du Cheikh sur l'explication de ce hadith d'Aboû Nadjih'el Irbâdh ibn Sâriya (numéro 28 dans le livret d'An Nawawi) :




Traduction de la parole du cheikh :


"...Certes, qui de vous vivra, verra de nombreuses discordes. Il vous incombe donc d'adhérer à ma sounnah..." ,
nous comprenons que lorsque de nombreux groupes émergent au sein de la Oummah, il ne faut pas t'affilier à un hizb.

Par le passé, de nombreux hizb sont apparus : Khawarij, Mou'tazilah, Jahmiyyah, Shi'ah et même Rafidah.

Puis est apparu plus tard les Ikhwanis, les Salafis, les Tablighis et d'autres encore.
Mets tous ces groupes de côté et va de l'avant, va sur le chemin tracé par le Prophète lorsqu'il a dit : "adhérer à ma sounnah et à la sounnah des califes bien guidés."

Il n'y a aucun doute qu'il est obligatoire pour tous les musulmans de suivre le mazhab des salafs (l'école des trois premières générations), non pas d'adhérer à un hizb spécifique appelé les salafis.

C'est en effet une obligation pour la communauté islamique de faire sienne l'école des pieux ancêtres, non pas de s'affilier (ta'asoub) à ceux qui se disent salafis.
J'attire votre attention sur ce point précis, cette nuance : Il y a d'un côté le mazhab des salafs et il y a de l'autre côté un hizb qui s'appelle les "salafis".

Qu'est ce qui est demandé ? De suivre les Salafs !
Pourquoi ? Parce que s'il n'y a pas de doute que les frères salafis sont la secte la plus proche de ce qui est correct, leur problème est le même que les autres: le fait de déclarer les autres comme égarés, ils déclarent les autres comme étant des innovateurs ou des fasiq (pervers, transgresseurs, pêcheurs).

Nous ne nous opposons pas à cela, si cela se justifie, mais nous nous opposons à cette innovation faites de cette manière.

Il incombe aux responsables de ces groupes de se rassembler et de dire "Il y a entre nous le Livre d'Allah et la Sounnah de Son messager, donc jugeons entre nous par cela et non pas par nos propres passions, ni nos propres opinions ni d'après untel ou untel.

Chacun de nous fait des erreurs et dit des bonnes choses et ceci quelque soit son niveau de connaissance, de science ou d'adoration. Mais l'infaillibilité est seulement au niveau de la religion de l'Islam.

Dans ce hadith, le Prophète nous montre ainsi le chemin à suivre : l'affiliation à aucun groupe, mais plutôt au fait de suivre le chemin des pieux ancêtres, ou plus précisément suivre la Sounnah du Prophète et celle des Califes bien guidés.
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar Agitateur » 02 Nov 2006, 21:09

LA princesse, je vais te dire ce que j'en pense de la destiné , c'est assez simple pour moi !

Dieu a tout prédit , prédire c pas ordonner ni imposer , c que dieu le tout puissant a la force de savoir ce qui va se passer, il n'a soubhanou en aucun cas influencé notre comportement , puisqu'il n'a fait que prédire ce qu'on a fait ou on va faire en utilisant le Libre Arbitre .

pour ce qui est de nous , c normal que tant qu'un chose n'a pas été fete , il n'est pas compté , c pourquoi pas justice dieu nous laisse faire ce qu'il a prédit , meme s'il n'y pas l'ombre d'un doute dans ses perditions .

PS: Algérien t'a tors de dire qu'il ne faut pas trop se soucier de tout ces debats , certe il faut pas en faire un fond ,mais ça compte ....si non pourquoi le prophete en aurai parlé , c'est pas parce ques les choses ne sont pas bien dite qu'il faut dire qu'il ne faut pas les dire ;) !
Avatar de l’utilisateur
Agitateur
 
Messages: 6752
Inscription: 16 Mai 2006, 14:52
Localisation: au Fond de Votre Coeur j'espere

Messagepar Algérien » 02 Nov 2006, 21:27

Agitateur, quand je dit : Evitons celà, c'est après avoir vu à quel point il était facile de coller l'étiquette de Mécreant à quiconque qui contredit l'autre !!!

Alors que c'est clair la difference entre mécreant et croyant, pourquoi ajouter des détails. Que ça soit de la recherche qui ne produit aucun jugement, je serais d'accord, mais en faire une Sharia : Si tu dis que les parents du Prophète était mécreant, t'es mécréant, l'autre me dit l'inverse, il ne faut jamais dire qu'ils sont croyants sinon tu serais mécréant.

Olala, j'évite alors, c'est mieux ;)

( Il y a la Sadaqa fi wajh Ellah, l'entraide, kafalette el yatime - Surement après les farayedh - priere, jeune, zakat, hadj et Shahadateine bien sur- ).
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar wahrania » 02 Nov 2006, 22:58

alors parlons en ......mdr mdr mdr
Avatar de l’utilisateur
wahrania
 
Messages: 1291
Inscription: 15 Juil 2006, 22:13
Localisation: marseille

Messagepar Justin » 02 Nov 2006, 23:14

la princesse1 a écrit:ok moi non plus je ne sais pas!!! mais ta raison il faut faire du bien sans se poser trop de question c'est bien que ce ne soit pas chose aisée de nos jour, car on vit dans un monde ou les personnes sont individualistes, intolérants et égoistes


justement, Je pense qu'il faut faire du bien quand on a un coeur qui est bon.on le fait sans frimer sur les gens pour dire que telle personne a fait du bien alors que au fond tu l'a fait pour profiter de te faire une réputation!

enfin, faire du bien consiste a faire du bien par la donnation,par la bonne parole ,et ainsi de suite!

c'est ce que je pense du moins,si je me trempe corrigez moi!
Justin
 
Messages: 25
Inscription: 02 Nov 2006, 22:23

Messagepar wahrania » 02 Nov 2006, 23:44

[color=red]Comment concilier destin et libre arbitre[/color

j'ai trouve cette article je voulais le partager avec vous

L’homme a la capacité de repousser des destins liés à son libre choix et qui entraînent châtiment et récompense : ainsi la prière, le jeune, on peut les accomplir comme on peut ne pas les accomplir, l’obéissance aux parents ; l’homme peut s’abstenir de forniquer et de voler, il peut faire le bien. Ainsi, il peut repousser un destin avec un autre, exemple la faim, il mange pour l’assouvir, la maladie il se soigne, l’incroyance, il peut la repousser par la foi ; l’ignorance par l’instruction et la recherche du savoir, sur ce point l’homme a le pouvoir d’agir ou de s’abstenir.

Dieu a montré que l’homme est la cause de son propre égarement. L’homme ne connaît pas son destin, il ne sait pas ce que Dieu avait écrit à son sujet en bien ou en mal jusqu’à ce que son destin se concrétise. Comment se fait-il qu’il emprunte le chemin de l’égarement puis il proteste que Dieu lui ait voulu cela ?

Dieu a déterminé à l’avance la richesse de chacun, mas il n’empêche que l’homme doit faire des efforts pour acquérir cette richesse, ce n’est pas en croisant les bras qu’il obtienne cette richesse. Pas plus qu’il ne l’obtienne en perpétrant des forfaits.

On ne peut se prévaloir du destin pour commettre des péchés, comme les associateurs qui disent : ‘‘Si Dieu avait voulu nous ne Lui aurions pas donné des associés’’.

Il en est ainsi parce que l’homme n’a pas connaissance de la Science de Dieu et il n’a jamais appris que tel ou tel acte lui a été destiné ? Le Destin relève du mystère que seul Dieu connaît. On ne peut dire que Dieu a écrit que je vole, alors je vais exécuter son destin. La personne qui parle ainsi, a-t-elle pris connaissance des Tables gardées et lu ce qu’elles contiennent ? La réponse est naturellement NON.

D’aucuns estiment que les versets du Coran relatifs au destin et au libre arbitre se contredisent. Ils citent comme exemple les versets suivants :

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis » s42 v30 et « rien ne nous atteindra en dehors de ce qu’Allah a prescrit pour nous » s9 v51

En effet, il n’y a pas de contradictions entre ces versets : Allah nous a montré que ce qui nous a atteints est de notre faute, à cause de nos actes et Il nous a montré que ce qui arrive est conforme à Son Décret et à Sa Prédestination. Sa prescience et sa prédétermination des faits a précédé toute chose, mais Allah Gloire à Lui, a lié et conditionné tout ce qui nous arrive comme malheur à des causes propres à nous, même si ces événements sont déjà écrits et prédéterminés. A partir du moment où nous avons la volonté, le choix de nos actes, la liberté d’agir, tout ce qui nous arrive c’est la conséquence de nos actions, bonnes ou mauvaises. Dieu a dit : « Quel que soit le malheur qui vous atteint, il est la conséquence de ce que vous avez fait. Mais Dieu efface un grand nombre de vos péchés » s42 v30

Il n’y a pas de contradiction entre le destin et l’action, le destin est une question de prescience, de connaissance préexistante, et les actions comme la fornication, le vol, le meurtre, les injustices à l’égard de la création et des créatures, sont les nôtres et nous en sommes comptables car nous en avons le libre choix et le plein pouvoir. Dieu en a la preuve décisive. Le fait que nos actions et les conséquences qui en découlent soient connues d’avance par Dieu ne saurait justifier nos fautes ni nous servir d’excuses ou de prétexte à notre désobéissance.

Nous sommes responsables de nos actions, de nos fautes et de nos défaillances, à moins que Dieu veuille nous les pardonner.

Nous devons certes croire à la prédestination, mais cette croyance ne doit pas nous conduire à la paresse, à la résignation et à l’incurie. Il nous appartient d’agir en conformité avec les prescriptions d’Allah et de Son messager et donc ignorer ce qui nous a été prédestiné. N’ayant aucune connaissance du futur, nous devons agir selon nos possibilités et nos moyens et oublier la notion de destin qui devient de plus en plus nuisible et qui a acquis une connotation totalement opposée à l’Islam.


-
Avatar de l’utilisateur
wahrania
 
Messages: 1291
Inscription: 15 Juil 2006, 22:13
Localisation: marseille

Suivante

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité