A quoi joue Air Algérie ?

Infos, scoops, téléphone arabe, toute l'actualité est ici

A quoi joue Air Algérie ?

Messagepar redouane » 26 Aoû 2005, 22:14

Une augmentation venue à quelques jours d’intervalle de l’annonce par Air France de la baisse de ses tarifs à partir du 15 septembre prochain jusqu’au 15 juin 2006. Loin de la comparer au pavillon français, Air Algérie évolue pourtant dans la même conjoncture pétrolière. Le plus intrigant dans l’histoire, c’est la condition exigée par la compagnie nationale pour baisser ses tarifs : « Le retour à un niveau raisonnable du prix du kérosène », autrement-dit la baisse du prix du pétrole qui frôlent actuellement, au grand bonheur de l’Algérie, les 70 dollars le baril. La condition paraît, à première vue, logique pour un transporteur aérien pour qui le prix du kérosène représente 20% des coûts d’exploitation. Mais dans le cas précis d’Air Algérie, il faut dire que cette logique ne tient pas la route. Démonstration. Compagnie publique en position de monopole, Air Algérie, actuellement en pleine phase de restructuration, ne doit sa survie qu’à la générosité du Trésor public. Ce ne sont tout de même pas les quelques dessertes à l’étranger qui font vivre le pavillon national. De l’avis d’experts, les augmentations successives des prix, pratiquées par Air Algérie elle-même conjuguées à la restriction des voyages désormais soumis à plus de conditionnalités font que le marché algérien du transport aérien n’est pas aussi important qu’on pourrait le penser. Air Algérie attend de voir le prix du pétrole repasser au-dessous de 45 dollars pour songer à baisser ses tarifs. La baisse des prix du pétrole profiterait ainsi à Air Algérie. Si l’on suit cette logique, purement commerciale, le prix de baril à 10 dollars profiterait donc davantage à Air Algérie et on peut même s’attendre, à ce moment-là, à des prix défiant toute concurrence. Mais il est clair qu’à 10 dollars, c’est tout le pays et sa compagnie aérienne qui voleront en éclats. Lors d’une rencontre avec la presse, le ministre des Transports Mohamed Meghlaoui, tout en reconnaissant, à demi-mots, le caractère abusif des augmentations des prix, avait déclaré qu’Air Algérie doit surtout « améliorer sa gestion pour baisser ses coûts ». Une gestion que même le président de la République a décriée. L’on se demande, pour le cas du transport aérien, pourquoi tolère-t-on une situation de monopole dont l’une des tares est justement la mauvaise gestion. Des demandes d’agrément pour la création de compagnies privées somnolent dans les tiroirs du ministère de tutelle. La concurrence n’est-elle pas l’un des moyens les plus efficaces en vue d’améliorer la gestion d’Air Algérie ?
Avatar de l’utilisateur
redouane
 
Messages: 494
Inscription: 07 Juil 2005, 19:15
Localisation: cyber

Messagepar netsba » 27 Aoû 2005, 00:15

redouane il faut toujours mettre la sorce d'un article
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Messagepar netsba » 27 Aoû 2005, 13:32

nous produisons du petrole pas du kérozene!!
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba

Messagepar Amysof » 27 Aoû 2005, 14:07

ben moi je crois que je sais à koi joue air algérie: à faire fuire les clients!!! HIHIHIHIHIHIHIHIHI
Amysof
 
Messages: 466
Inscription: 13 Juil 2005, 08:23
Localisation: Nul part et partout à vous de voir

salut

Messagepar redouane » 29 Aoû 2005, 00:46

:!: :!: :!: :!: :!: :!: :!:
Avatar de l’utilisateur
redouane
 
Messages: 494
Inscription: 07 Juil 2005, 19:15
Localisation: cyber


Retourner vers Actualités



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron