c'est qui un chiite ?

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Messagepar Algérien » 23 Nov 2006, 20:15

Merci Messager pour ces efforts ;)

Enfin, en ce qui concerne l'insulte vis à vis certains Sahaba, bien que ça soit inadmissible, mais ça ne fait pas partie de la foi ( La 3aqida ).
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar doc54 » 23 Nov 2006, 20:25

A ceux qui traitent les SAHABA
vous ne verrez jamais le paradis
aucune insulte n'est permises ethabou ouala takarhou ,et ceux qui disent qu' ALI (radia ellahou aanhou) est prophéte a la place de mouhamed SAW vous etes dans le blasphéme total grave
MOUHAMED (SAW) est le seul prophéte de l'ISLAM et personne d'autre LA ILLAH ILA LAH MOUHAMED RASOUL ALLAH (SAW) OUALOU KARIHA EL KAFIROUN
doc54
 
Messages: 2007
Inscription: 06 Juin 2006, 14:51

Messagepar Algérien » 23 Nov 2006, 20:27

doc54 a écrit:A ceux qui traitent les SAHABA
vous ne verrez jamais le paradis

aucune insulte n'est permises ethabou ouala takarhou ,et ceux qui disent qu' ALI (radia ellahou aanhou) est prophéte a la place de mouhamed SAW vous etes dans le blasphéme total grave
MOUHAMED (SAW) est le seul prophéte de l'ISLAM et personne d'autre LA ILLAH ILA LAH MOUHAMED RASOUL ALLAH (SAW) OUALOU KARIHA EL KAFIROUN


Je crois que tu n'as pas la clé du paradis et ce n'est pas à toi de décider à la place d'Ellah qui ira au paradis et qui n'y ira pas !!!!
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar bensadok » 23 Nov 2006, 20:29

concernant, les inventions ou ce que vous appelez les bida'as, je pense que vous etes mal placés pour en parler, car il suffit d'observer autour de vous pour voir le nombre d'inventions qui ont été faites après la mort du prophète Mohammed psl.
Autre chose, si vous considérez que le rapprochement est impossible ou que l'union est impenssable, votre place dans l'Islam est à repenser et que vous jouez dans le camp ennemi de l'ISLAM.
Moi, je continue à penser que dénigrer les uns les autres, je pense que vous n'aurez rien à gagner
bensadok
 
Messages: 5
Inscription: 22 Nov 2006, 16:41

Messagepar Algérien » 23 Nov 2006, 20:33

Bensadok, le problèmes des Sunnites et Chiites qui croient en l'impossibilkté du rapprcohement, c'est qu'ils n'ont lu que dans les livres des fanatistes de leurs doctrines.

On traite tout le monde d'inventer des Bide3 alors que l'une des plus grandes bide3 c'est la division, ce qui est le jeu des Wahabites ;)
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar bensadok » 23 Nov 2006, 20:36

concernant les sahabas, je te conseille une chose de me ramener des preuves et d'etre assez modeste quant à tes positions qui ne changent pas et qui font partie de la propagande anti-chiite depuis des lustres ,mais je voudrias te dire que la mouvance ou l'ecole de pensée d'ahl ul bayt psl progresse dans le monde entier et en particulier au Maghreb et ne s'arrete pas à ces critiques infondées et sans preuve.
bensadok
 
Messages: 5
Inscription: 22 Nov 2006, 16:41

Messagepar doc54 » 23 Nov 2006, 20:56

tu veux des preuves ???? bensadok
doc54
 
Messages: 2007
Inscription: 06 Juin 2006, 14:51

Messagepar Dûne » 23 Nov 2006, 21:01

:wink: demain in chaa allah :wink:
car je quitte le taf fou je me connecte

salem alekom :wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar Algérien » 23 Nov 2006, 21:08

Ok, mais s'il vous plait, si ça sera des séquences audios de 2 minutes téléchargées depuis des sites anti-chiites, je trouve que ce n'est pas très crédibles ;)

Autre chose, je repose ma question :

- Est ce que ça fait partie de la foi de ne pas critiquer les Sahabas ??? ( Même Amr B"nou L'3ass qui a fait du Coran un piège ?? ).
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Dûne » 24 Nov 2006, 17:06

Algérien a écrit:Ok, mais s'il vous plait, si ça sera des séquences audios de 2 minutes téléchargées depuis des sites anti-chiites, je trouve que ce n'est pas très crédibles ;)

Autre chose, je repose ma question :

- Est ce que ça fait partie de la foi de ne pas critiquer les Sahabas ??? ( Même Amr B"nou L'3ass qui a fait du Coran un piège ?? ).


salem alekom wa rahmete allah. :wink:

il ya une difference kouya algerien entre crituqué est insulter sahabahs?????
repend à mes questions que j'ai poster avant kouya algerien??? :wink: est tu auras la repense à ta question?? :wink: mais avant dit moi kouya ( tu pense ou tu crois que insulter les sahabats........c'esu normale pour toi??? :wink:

concernant les sources :wink:

Ce qui suit n’a pas pour but d’être exhaustif. Ce n’est que l’exposé de quelques éléments de leurs croyances hérétiques et obscures. Pour plus d’impact, seules les croyances tirées de leurs propres ouvrages seront citées :wink:
les voila kouya :wink:

La référence chiite : l’ouvrage Al-Kafi



Al-Kafi est le livre Chiite le plus sûr, comme l’affirment les savants Chiites. Son auteur est Thiqat Al-Islam Mohammed Ibn Yacoub Al-Kuleini (m 328 H). C’est une collection de Hadiths attribués au Prophète (saw) et aux Imams Infaillibles, selon la doctrine Chiite. Ce livre est aux Chiites ce que Sahih Al-Boukhari est aux Sunnites.



Al-Khomeini, pour souligner l’importance de cet ouvrage, a dit dans un de ses discours :

« Pensez-vous qu’il soit suffisant pour notre vie religieuse d’avoir ses lois résumées dans Al-Kafi, puis placées sur une étagère ? »



At-Tabrassi a dit :

« Al-Kafi est, parmi les 4 livres Chiites, comme le soleil parmi les étoiles, et celui qui regarde sincèrement ce livre n’a pas besoin de vérifier la position des hommes dans la chaîne (de transmission) des Hadiths de ce livre. »

(Moustradak Al-wasa’il, Volume 3 p 532)



Exemples du contenu de ce livre :



« Les Imams ont la science de tout ce qui a été révélé aux anges et aux prophètes »

(Vol.1, p.255)



« Les Imams savent quand ils vont mourir, et ils ne meurent que par leur choix »

(Vol.1, p.258)



« Les Imams ont la science du passé et du futur, et rien ne leur est caché »

(Vol.1, p.260)



Remarque :

Pas de doutes que ces mots sont de la mécréance et du polythéisme, car seul Allah connaît l’invisible, le futur et le passé. Allah a dit :

« Vraiment, Allah détient seul la science de l’heure, Il fait descendre la pluie et Il connaît ce qui est dans les matrices. Personne ne sait ce qu’il acquerra demain
et personne ne connaît la terre où il mourra »
(Sourate 31 verset 34)


« L’obéissance à Ali est la véritable humilité et sa désobéissance est de la mécréance. »

(Vol. 10, p54)



« Quiconque installe un autre Imam en dehors de Ali et retarde (ainsi) son califat est un polythéiste. »

(Vol. 10, p55)



Remarque :

Ces mots déclarent que tous les sunnites (Ahl Sounna wal Djama’a) sont mécréants et polythéistes, car les Ahl Sounna wal Djama’a croient au califat de Ali après ceux de Abou Bakr, Omar et Othmane, (radiallah ’an’oum).



Le faux verset « Et nous avons fait de Ali ton beau-fils » dans la sourate Al-Inshirah (p289).

Abu Bassir rapporte qu’il a demandé à l’Imam Dja’far :

« O Abou ’Abdallah, qu’est-ce que le Mous’af de Fatima ? » Il me répondit : « C’est un Coran trois fois plus grand que la copie que vous avez du Coran . Et par Allah, il ne contient pas une simple lettre de votre Coran. »

(Al-Kafi Vol 1 p 457)

D’autres ouvrages chiites :



Je préviens dès lors le lecteur des propos odieux qui vont suivre et qui pourraient heurter la sensiblité de certains…propos qui pourtant se trouvent dans leurs ouvrages !



« Il a été rapporté que Abou Abdallah a dit : « Pas un enfant ne naît sans qu’un diable ne soit présent. Si Allah sait qu’il sera des nôtres (chiite), Il le protègera de Satan. S’il n’est pas des nôtres, le diable enfoncera son doigt dans son anus et il deviendra pervers. Si c’est une femelle, il enfoncera son doigt dans son vagin et elle se prostituera. »

(Tafsir Al-Ayachi p218, Bihar Al-Anwar vol 2 p 1319, Tafsir Al-Burhan vol 2 p 300)



« Al-Houssayn Ibn Ali Ibn Yaktin rapporte : « J’ai demandé à Hassan Ibn Ali à propos d’un homme qui pratique la sodomie avec sa femme, et Al-Hassan a dit que cela a été rendu licite par le verset du livre d’Allah, lorsque le Prophète Lot a dit :

« Voici mes filles, elles sont plus pures pour vous »
(Sourate 11 verset 78)
et il savait qu’ils (son peuple) ne recherchaient pas le vagin, mais l’anus. »

(Tafsir Al-Ayachi p157, Bihar Al-Anwar vol 2 p 230, Tafsir Al-Burhan vol 21 p 98)



« Il a été rapporté d’après Dja’far Ibn Mohammed les paroles suivantes : « Le Prophète Mohammed (sallallaahou ' alayhi wa sallam) avait l’habitude de placer sa face sur la poitrine de (sa fille) Fatima avant d’aller dormir. »

(Bihar Al-Anwar vol 43 p 78)



« Ali Ibn Abi Talib rapporte qu’un jour, il dormit avec le Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) et sa femme ’Aicha dans le même lit, et sous la même couverture, et que le Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) s’est leva pour faire la prière la nuit et les laissa dans le même lit et sous la même couverture. »

(Bihar Al-Anwar vol 40 p 2)



Remarque :

Allahou Akbar ! ! Même la famille du Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) n’est pas épargnée de leurs mensonges et poisons. Ces propos forgés et attribués à des Imams pieux sont une honte, que toute âme humaine se doit de rejeter et réfuter.





Les Chiites et la Taqya :



La Taqya chez les Chiites est le fait de dissimuler sa vraie foi et ses vraies croyance aux autres. En fait cela correspond tout simplement au mensonge qui fait partie des grands péchés…



Les Chiites attribuent ces paroles à l’Imam Ja’far As-Sadiq :

« Neuf dixièmes de la religion sont de la Taqya (dissimulation), c’est pourquoi celui qui ne dissimule pas n’a pas de religion. »

(Al-Kafi : vol 9 p.110)



« Mélanger vous avec eux (sunnites) de l’extérieur, et opposer vous à eux intérieurement. »

(Al-Kafi : vol 9 p116)
Les Chiites et le Mariage Temporaire ou Mout’a :



Chez les chiites, la Mout’a signifie le mariage temporaire. Cela est permis chez eux. En fait c’est plus proche de la prostitution que du mariage ! (un mariage temporaire peut durer 5 minutes ! ! !)



Al Qummi et Al-Kashani ont rapporté de l’Imam Ja’far As-Sadiq :

« La mout’a est ma religion et la religion de mes ascendants. Celui qui la pratique, pratique notre religion, et celui qui la renie, renie notre religion et croit en une autre religion. »

(« Tafsir Minhaj Ous-Sadiqin » tome 2 p 495 et « Man la yahdourouhou Al-Faqih » tome 3 p 366)



Ils ont prétendu que le Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) a dit :

« Celui qui pratique la Mout’a ne serait-ce qu’une seule fois, n’aura plus à craindre la colère d’Allah. »

(« Tafsir Minhaj Ous-Sadiqin » tome 2 p 493)



« Celui qui quitte ce monde sans avoir pratiqué la Mout’a, viendra le jour dernier avec le sexe mutilé (l’organe coupé). »

(« Tafsir Minhaj Ous-Sadiqin » tome 2 p 495)



« Celui qui pratique la Mout’a ne serait-ce qu’une seule fois, n’aura plus à craindre la colère du Tout Puissant. Celui qui pratique la Mout’a deux fois sera ressuscité avec les bons, et celui qui pratique la Mout’a trois fois me concurrencera au Paradis. »

(« Man la yahdourouhou Al-Faqih » tome 3 p 366)



Quel concept alléchant pour une personne dont la foi ne lui permet pas de se préserver de l’adultère et de la débauche. Le chiisme lui permet d’assouvir tous ses désirs ! ! !


La croyance Chiite concernant le Coran



Allah a dit dans le Coran :

« En vérité, c’est Nous qui avons fait descendre le Rappel (Coran)

et c’est Nous qui en sommes garants. »

(Sourate 15 verset 9)


Jabir rapporte qu’il a entendu l’Imam Baqir dire :

« Personne n’a affirmé avoir compilé le Coran sans être un menteur. La seule personne qui l’ait compilé, et mémorisé selon sa révélation est Ali Ibn Abi Talib et les Imams qui l’ont succédé. »

(Oussoul Al-Kafi : 1 : 228)



Un homme dit :

« Quelqu’un récitait le Coran en la compagnie de l’Imam Dja’far. J’entendis certains versets dans la récitation non-conformes à la récitation des gens. L’Imam Dja’far dit à la personne récitant : « Ne récite pas comme cela. Récite le comme les gens le récite jusqu’à ce que le Mahdi arrive. Quand il arrivera, il récitera le Coran selon sa révélation originale et le Coran compilé par Ali sera ainsi mis en avant. »

(Oussoul Al-Kafi : 2 : 622)



Remarque :

On pourrait se demander pourquoi l’Imam Ali (radiallah ’an’ou) ne l’a pas rendu publique alors qu’il était Calife ? Encore un mensonge pitoyable à l’encontre de l’Imam Ali (radiallah ’an’ou), seuls les injustes et les idiots peuvent accepter.



Allah a dit :

« Certainement Allah a choisit Adam, Nouh, la famille de Ibrahim
et celle de Imran au dessus des mondes. »
(Sourate 3 verset 33)


Al-Qummi, un commentateur Chiite du Coran, a dit :

« L’Imam a dit : « Les mots » La famille de Mohammed » ont été révélé avec la famille de Imran. Ils (les Compagnons) ont enlevé les mots « La famille de Mohammed » du texte original. »

(Commentaire de Al-Qummi : p.308)



Allah a dit :

« Nous avions donné à Adam un ordre auparavant, mais il a oublié… »
(Sourate 20 verset 115)


L’Imam Dja’far explique (selon les Chiites) qu’Allah a révélé ce verset avec les mots suivants :

« Nous avions donné à Adam un ordre auparavant au sujet de Mohammed, Ali, Fatima, Hassan, Houssayn et les Imams de leur descendance, mais il a oublié ». Par Allah, ce sont les mots révélés à Mohammed. »

(Oussoul Al-Kafi : 1 : 416)



Allah a dit dans la Sourate Mohammed :

« Car ils ont détesté ce qu’Allah a révélé, donc Allah en retour à annuler leurs œuvres. »
(Sourate 47 verset 9)


Al-Qummi rapporte que l’Imam Mohammed Baqir a dit que Djibril a transmis le verset : « Car ils ont détesté ce qu’Allah a révélé à propos de Ali », mais les apostats (c’est-à-dire les Compagnons) ont enlevé le nom de Ali (du Coran).

(Traduction de Maqboul : 1011)



Abou Mansour Ahmad Tibrisi, savant Chiite du 8ème siècle (H) a écrit :

« Enumérer les distorsions et les omissions de cette sorte serait très laborieux et mettrait à mal ce que la Taqya (mentir pour se protéger) m’exige de ne pas révéler. »

(« Al-Ihtijaj » : 1 : 254)



Un des savants chiites les plus respectés de Najaf, Mirza Hussayn Ibn Mohammed Taqi An-Nawari At-Tabarsi a écrit en 1292 (H) le livre « Faslul khitab fi Ithbati Tahrifi Kitabi Rabbil Arbab » (la parole décisive sur la preuve de l’altération du Livre du Seigneur des Seigneurs). Dans ce livre, il a rassemblé une centaine d’écrits de savants Chiites de différentes périodes, affirmant que le Coran a été altéré, aussi bien par des changements que des omissions….Parmi les preuves amenées par At-Tabarsi pour montrer que le Coran a été altéré, voici une citation de ce que les Chiites considèrent comme une partie manquante au Coran, appelée par eux « Souratoul Wilaya » (La Sourate de l’allégeance). Elle mentionne la souveraineté à Ali.



Voici la traduction de la « sourate » que les Chiites accusent les Sunnites d’avoir omis, avec d’autres sourates de l’original du Saint Coran :



« O Croyants, croyez au Prophète et au Wali, que nous vous avons envoyer pour vous guider sur le droit chemin.



Un prophète et un wali, l’un de l’autre, et Je suis le Tout Sachant, Le Sage.



Vraiment ceux qui remplissent leur pactes envers Allah auront des jardins de plaisir.



Quand à ceux qui rejettent nos preuves lorsqu’elles leurs sont lues.



Vraiment, ils auront une place terrible en Enfer et ils seront interpellés le Jour du Jugement : « Où sont les méchants qui ont nié les Messagers ? »



Il les a seulement créé en toute vérité et Allah les rendra victorieux dans un futur proche.



Glorifie les louanges de ton Seigneur, et Ali est parmi les témoins. »





La croyance Chiite concernant le Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) :



Allah a dit :

« Certes Allah ne se gêne point de citer en exemple une chose quelconque :

un moustique ou quoi que ce soit au-dessus. »
(Sourate 2 verset 26)


Le savant Chiite Ali Ibn Ibrahim explique que par le mot « moustique », Allah fait référence à Amir Al-Mouminin (Ali) et par les mots « quoi que ce soit au-dessus », il désigne le Prophète Mohammed (sallallaahou ' alayhi wa sallam).

(Al-Qummi : 19)



Remarque :

Quelle honte de comparer Ali ((radiallah ’an’ou) à un moustique) et le Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) à quelque chose d’un peu supérieur…quel manque de respect ! Mais cela est digne des groupes et sectes égarées qui sont prêts à toutes les interpolations et interprétations pour justifier leurs croyances erronées, serait-ce au prix de bafouer l’honneur du Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) et de Ali (radiallah ’an’ou).



Cheikh Toosi et Nou’mani rapportent tous deux du 8ème Imam, Rida, que le signe de l’apparence de l’Imam Mahdi sera qu’il apparaîtra nu en plein jour. Un annonceur annoncera que Amir Al Mouminin vient d’apparaître.



Moulla Baqir Majlissi dit que le premier disciple qui va prêter le serment d’allégeance au Mahdi nu sera le Prophète Mohammed (sallallaahou ' alayhi wa sallam) lui-même.

(Haqqul Yaqin : 2 : 337)



Remarque :

La supériorité de El-Mahdi par rapport au Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) vient d’être établie ici : quelle hérésie !



Moulla Fathallah Kashani a écrit à propos du Mout’a ( mariage temporaire en vigueur chez les Chiites) :

« Le Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) a dit : « Quiconque fait le Mout’a une fois aura le statut de Houssayn, celui qui le fait deux fois aura celui de Hassan, celui qui le fait trois fois aura celui de Ali, et celui qui le fait quatre fois aura mon statut. »

(Tafsir Minhaj Ous-Sadiqin)



L’Imam Khomeini a écrit dans son livre « AL-Hukumatul Islamiya » (p.52) :

« C’est un principe nécessaire de notre croyance, que nos Imams ont des rangs supérieurs aux anges les plus proches et aux Messagers désignés. »



Il a aussi dit dans « Ittihad wa-Yak-Jihati » p.15 :

« Tout Prophète est venu établir la justice sur terre, son but (Mohammed (sallallaahou ' alayhi wa sallam)) était aussi d’établir la justice, mais il n’a pas réussi. Sa position est la même que celle des Prophètes qui sont venus pour réformer la société humaine et établir la justice, mais qui ont échoué durant leur vie. »



Remarque :

Nous voyons dans ces deux déclarations de l’Imam Khomeyni, la supériorité des Imams par rapport au Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) selon les Chiites.



Je demande à Allah de nous protéger de l’hérésie et de l’égarement.


(Sourate 48 verset 18)


Kulayni cite l’Imam Baqir :

« Les gens sont devenus apostats après la mort du Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam) sauf 3 personnes : Al-Mikdad Ibn Al-Aswad, Abou Dhar Al-Ghifari et Salman Al-Farissi. » Et il continue : « Abou Bakr et ’Omar ne se sont pas repentis avant de mourir. En fait, ils n’ont même pas mentionné ce qu’ils ont fait à Ali. Qu’Allah et les anges et l’humanité les maudissent. »

(Fourou’ul Kafi : Kitabul Raouda : 115)



Moulla Baqir a écrit :

« Nous croyons qu’il faut se dissocier des 4 idoles suivantes : Abou Bakr, ’Omar, Othman et Mou’awiya, et de 4 femmes : ’Aisha, Hafsa, Hind et Oummoul Haka, avec tous leurs associés et fidèles. Ce sont les pires êtres parmi la création d’Allah, et il n’est pas possible de croire en Allah, son Messager et les Imams sans se dissocier de leurs ennemis. »

(Haqoul Yaqin : 2 : 519)



Moulla Baqir Majlisi écrit :

« Pharaon et Haman dans le Coran désignent Abou Bakr et ’Omar. »

(Haqoul Yaqin : 342)



Allah a dit :

« Il vous a protégé de l’immoralité, de l’acte répréhensible et de la rébellion. »
(Sourate 16 verset 90)


« L’immoralité désigne la première personne (Abou Bakr), l’acte répréhensible fait référence au second (’Omar) et la rébellion au troisième (’Othman). »

(Commentaire en marge de la traduction de Maqboul de Tafisir Al-Qummi : 522)



Remarque :

Leurs insultes n’ont pas épargné les meilleurs êtres après les Prophètes : Abou Bakr, ’Omar, ’Othman, et les autres Compagnons, qu’Allah a agréés dans le Coran comme vu plus haut. Les Chiites ne se gênent pas pour interpréter certains passages du Coran en fonction de leur croyance, au point où l’on voit apparaître des interprétations saugrenues, qui ne sont basées sur aucune preuve si ce n’est leurs passions et leur haine envers ceux qui nous ont transmis le message du Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam).


La Croyance Chiite concernant les Ahl Sounna Wal Djama’a (sunnites) :



Kulayni rapporte un hadith de l’Imam Baqir :

« Toute personne en dehors des Chiites est illégitime. »

(Furu’ul Kafi : Kitabul Raouda : 135)



Moulla Baqir a écrit :

« Lorsque l’Imam Mahdi apparaîtra, il commencera par exécuter les savants sunnites avant de s’attaquer aux mécréants. »

(Haqoul Yaqin : 2 : 527)



Moulla Baqir cite l’Imam Zaynul ’Abidin :

« Une personne questionna l’Imam à propos de Abou Bakr et ’Omar. L’Imam répondit : « J’ai été informé qu’ils étaient tous deux mécréants et toute personne qui s’allient à eux (en pensant qu’ils sont bons) est aussi mécréante. »

(Haqoul Yaqin : 2 : 522)



Les Chiites considèrent les Sahabas comme des menteurs et apostats. Il y a même une dou’a appelée « Dou’a Sanamey Qouraych » (les 2 idoles de Qouraych). C’est une invocation faussement attribuée à Ibn ’Abbas. Abou Bakr et ’Omar y sont maudits et traités d’idoles de Qouraych, le Chirk leur est attribué, de même qu’à leurs filles ’Aisha et Hafsa, femmes du Prophète (sallallaahou ' alayhi wa sallam).



Cette Prière a été publiée avec une fatwa de 6 savants Chiites majeurs, dont Al-Khomeini, encourageant les Chiites à la réciter dans chaque prière.



lorsque Ali fait l’éloge de Abou Bakr et ’Omar dans « Nahdj Al-Balagha ». Ali n’a jamais parlé de changement dans le Coran, son fils Hassan a renoncer au Califat afin de réconcilier les musulmans. Comment les Chiites justifient-ils donc son acte, étant donné que, selon eux, Al-Hassan, comme tout Imam, est infaillible.



Ils ont forgés des récits historiques, se moquant des gens avec leurs interprétations fantaisistes et forcées du Livre d’Allah. Allah loue les Compagnons dans le Coran. Il affirme qu’Il est le seul à connaître l’avenir, qu’Il protège le Coran, qu’Il a laissé un message clair et sans ambiguïté à l’humanité, un Livre sans distorsions, ni erreurs. Comment expliquent-ils ces paroles d’Allah ? Allah aurait-il envoyé le dernier et meilleur des Prophètes avec un livre altéré et entouré des pires créatures que la Terre ait jamais portées ? Comment réfléchissent-ils ?






:wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar Algérien » 24 Nov 2006, 17:12

Mon cher Messager, merci pour le passage, mais un truc que je n'arrive pas à comprendre :

- A part certains qui insultent les Sahabas ( les deux premiers califes ), le Chiisme c'est presque une copie du Souffisme.

Pourquoi est ce qu'on s'attaque aux Chiites et moins aux Souffis ??? D"ailleurs on considère les Souffis Sunnites, pourquoi ?? ( Et tu sais ce qu'ils pensent du Qotb, du Ghawth et des Awliyae Ellah Essalihine ;) ).
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Dûne » 24 Nov 2006, 17:26

au passage aussi
et d'autre sources kouya :wink:


les shitte disent que AICHA A TUE LE PROPHETE AVEC DU POISON QU'ELLE LUI A SERVI




Les Oulamas Chiites accusent aussi Aïcha et Hafça d'avoir servi du poison au Prophète (Alaihi assalatou wa salam), On interprètant ce verset "Muhammad n'est q'un prophète. Des Prophètes ont passé avant lui. Quoi, s'il meurt ou s'il est tué, retournerez-vous sur vos pas?" Sourat Aali Amran verset 144.



Al-Ayachi prétend que l'Imam Assadiq (Dieu sait que ces chiites ne disent que des mensonges sur leurs Imams) a dit "Est ce que vous savez si le Prophète -sala allahou Aalaïhi wa Aala Alihi est mort une mort naturelle ou empoisonné ? Dieu a dit " Quoi, s'il meurt ou s'il est tué, retournerez-vous sur vos pas ?" Empoisonné avant sa mort, elles lui ont servi (Kachani a rajouté "c--à-d les deux femmes que Dieu les maudissent avec leurs pères "Tafsir Assafi" tome 1 page 305)



avant sa mort, nous avons dit : "elles et leurs pères sont les pires créatures de Dieu" ("Tafsir Al-Ayachi" tome 1 page 200 "Tafsir Assafi" d'Al-Kachani tome 1 page 305; "Al-Bourhan " d'Al-Bahrani tome 1 page 320; "Bihar Al-Anouar" d'Al-Majliçi Tome 6 page 504). Al-majliçi confirme l'authenticité de ce recueil , dans son commentaire il adit "Al-Ayachi a rapporté d'après Ja'far Assadiq : Aïcha et Hafça que la malédiction de Dieu soit sur elles et leurs pères, ils ont empoisonné le messager de Dieu" ("Hayat Al-kouloub" d'Al-majliçi tome 2 page 700).





D'autres livres relatent ces mensonges on citant clairement les noms de Aïcha, Hafça, Abou Baquer et Omar on les accusant d'avoir tuer le Prophète (Alïhi assalatou wa assalamou) en lui servant du Poison (Tafsir Al-Koummi Tome 2 pages 375-376, "Assirat Al-Moustakim" d'Al-biyadhi tome 3 pages 168-169; "Sharh Nahj Al-Balagha " d'Ibn Abi Al-Hadid tome 2 page 457; "Ihqaq Al-Haq" d'Al-tassatouri page 308; "Tafsir Assafi" d'Al-kachani tome 2 pages 716-717; "Al-Bourhan" d'Al-Bahrani tome 1 page 320, tome 4 pages 352-353; "Al-Anouar Anoumaniya" d'Al-Jaza iri tome 4 pages 336-337)
Voir une copie sur se site (2ème page) : http://www.albrhan.com/arabic/wthaeq/tf ... index.html

LES CHIITES MAUDISSENT AICHA



Al-Kurki et Al-majlissi ont prétendu que Ja'far Assadiq maudissait après chaque prière obligatoire 4 hommes et 4 femmes : aTaïmi et Al-Adoua (surnom qu'ils ont donné à Abou Baquer et Omar) , Othman et Moaawiya ; Aïcha, Hafça, Hind et Oum Alhakam(la soeur de Moaawiya) (("Nafahat Al-Lahout Fi Laan Al-Jibti wa Taghout " d'Al-kourki page 74/b ; "Aïn Al-hayat" d'Al-Majlissi page 599))



Ibnou Babawaihi (Assadouq) et Al-Majlissi raporte que tout les chiites se déclarent innocent (tabarra a) des idoles (Assnam ou Aouthan) : Abou Baquer, Omar, Othman, Mouaawiya, Aïcha, Hafça, Hind et Oum Al-Hakam et de tous ceux qui les suivent et il sont les pires créatures sur cette terre (Assadouq a rajouté et nous croyons qu'ils sont les ennemis de Dieu. et de son Prophète) La foi (Iman) en Dieu et en son prophète ne sera complète qu'après avoir déclarer l'innocence de leurs ennemis.("Al-Hidaya" d'assadouq page 110/a; "Haq Al-Yaquin " d'Al-Majlissi page 519)



AICHA A ETE DIVORCEE DU PROPHETE PAR ALI



Ahmad Ibn Abi Taleb Al-Tabourssi dans son livre "Al-Ihtijaj" tome 1 page 240 ; aussi dans "Bihar Al-Anouar" Tome 32 page 201 point 154 (voir sur ce site http://www.al-shia.com/html/ara/book... ... rapportent qu' après la Bataille du Chameau " Ali (Alaïhi Assalam) a dit a Aïcha la mère des croyants 'par Dieu je me voit te divorcer du Prophète....Le Prophète (Salla Allahou Alaïhi we AaLihi) a dit à Ali (Alïhi Assalam) : O Ali le sort de mes femmes est entre tes mains'" c-à-d qu' Ali a le droit et le pouvoir après la mort du Prophète de faire divorcer les mères des croyants du messager de Dieu.




AICHA SERA PUNI PAR L'IMAM AL-MAHDI





Dans ses livres "Hayat Al-kouloub" tome 2 page 854 et "Haq Al-Yaquin" page 378 Al-Majlissi Rapporte que "Ibnou Babawaïhi dans son livre "Ilalou Acharaa i" a rapporté que l'Imam Mohammad Al-Baaquer (Alaïhi Assalam) a dit "Lorsque l'Imam Al-Mahdi réapparaîtra , il fera revivre Aïcha et appliqué la sentence sur elle pour se venger de Fatima"



LES SURNOMS DE AïHA




Les Chiites ne se sont pas arrêté là, Ils lui ont donné d'autres surnoms comme

* "la mère des méchancetés (Oum Achourour) (voir livre Assirat Al-Moustakim d'Al-Bayadhi Tome 3 page 161)

* de"démone" (Chaïtana) même livre tome 3 page 135

* et d'autres surnoms que Dieu déteste (Oussoul Al-Kafi d'Al-koulaini tome 1 page 247)


AÏCHA EST UNE MECREANTE





Al-Aayachi -un savant chiite-dans son exégèse prétend que" l'Imam Ja'far Assadik a dit à propos de ce verset "Ne soyez pas comme la femme qui défaisait sa quenouille après l'avoir solidement filée" (Sourat Annahl verset 92) la femme qui a défait sa quenouille après l'avoir solidement filée est Aïcha qui a défait sa foi" (c-à-d qu'elle est devenu mécréante) (Tafsir Al-Ayachi tome 2 page 269 voir aussi "Al-Bourhan" d'Al-Bahrani tome 2 page 383 et "Bihar Al-Anouar" d'Al-Majliçi tome 7 page 454). Vous trouverez une copie de la page du livre Tafsir Al-Ayachi


AÏCHA IRA EN ENFER



Les Chiites prétendent aussi qu'il y une porte des sept portes de l'Enfer par laquelle Aïcha entrera.

AlAyachi prétend que l'Imam Ja'far sadak ( l'Imam est innocent de ces mensonges) a dit à propos du verset "(l'Enfer) a sept portes" (sourat al-hajar verset 44) "On apportera l'enfer qui a sept portes....et la sixième porte pour Askar...etc."(Tafsir Al-Ayachi tome 2 page 243 ; ALborhan d'Al-Bahrani tome 2 page 345 et Bihar Al-anouar d'Al-maliçi tome 4 page 378 et tome 8 page 220)
Askar est le surnom de Aïcha comme il prétend Al-Majliçi dans son livre Bihar Al-Anouar tome 4 page 378 et tome 8 page 220)



La raison pour laquelle on lui a donné ce surnom, parce qu'elle montait un chameau qu'on le sur-nome Askar lors de la bataille du Chameau .

AÏCHA A COMMIS LA FORNICATION



Comme elle a été déjà accusé d'adultère par les hypocrites de Médine, les chiites l'ont accusé une deuxième fois. Certains oulamas chiites ont interprété ce verset "Dieu donne aux mécréants, comme exemple, la femme de Noé et la femme de Lot. Elles étaient sous l'autorité de nos deux adorateurs vertueux et elles les trahirent.(être la femme de prophète) ne leur suffit (ils ne purent rien pour elles) contre (le châtiment de ) Dieu. Il (leur) fut dit à toutes deux :"Entrez au Feu, avec ceux qui entrent"".( Ici les chiites donne comme interprétation pour les deux femmes Aïcha et Hafça). Dans son Tafsir Al-Koumi a dit "Par Dieu Il ne voulait dire par (trahirent) qu'"alfahicha" (qui veut dire l'adultère ) (et ce n'est pas uniquement Al-koumi qui accuse Aïcha adultère mais aussi Al-kulayni qui l'a devancé dans cette accusation. Ce dernier l'a attribué à Abi Jaafar Albaaker voir le livre "Al-bourhan d'Al-bahrani tome 4 pages 357-358) et la sentence sera appliquée sur elle (Aïcha) (Al-Koummi utilise par Taquiya le mot "foulana" (qui veut dire une telle, par contre d'autres ont prononcé son nom).

Lorsque elle a voulu sortir à "Al-Bassra" un tel lui a dit "tu ne peux sortir sans "Mahram", alors elle s'est fait mariée avec Talha (dans d'autres éditions un tel par taquya) car celui ci l'aimait (Tafsir Al-koummi tome 2 page 377 voir aussi Al-Bourhane" d'Al-Bahrani tome 4 page 358 et Tafsir Abdou Allah Chibr page 338 qu'il a bien expliqué et authentifié)



Pourquoi appliquer la sentence sur Aïcha , parce que les femmes du Prophète (Allaihi assalatou wa assalam) ne peuvent épouser d'autres hommes après sa mort. Vu qu' Aïcha a épousé Talha et que ce mariage n'est pas valable donc elle a commis l'adultère.



Les Chiites rapportent d'autres mensonges, ils prétendent que lorsque le verset "Le prophète a plus d'autorité (et de bienveillance) sur les croyants qu'ils n'en ont sur eux-mêmes et ses épouses sont leurs mères."(Sourat Al-Ahzab verset 6) a été révélé au Prophète (Alaïhi assalatou wa salam) en interdisant au musulmans d'épouser les femmes du Prophète, Talha s'est mis en colère et il a dit :"Mohammad nous interdit ses femmes alors qu'il peut épouser les notre. Lorsque Dieu lui prendra son âme j'épouserai Aïcha
(Tafsir Al-Koummi Edition Hajaria page 290 nouvelle Edition tome 2 pages 195-196; "Conférences oulamas Baghdad" de Mouqatil Ibnou Aatya page 38; "Achaffi" de Mortadha page 258; "Attara if" d'Ibn Taouss pages 492-493; "Assirat Al-moustakim" d'Al-bayadhi tome 3 pages 23-35; "Manar Al-Houda" d'Ali Al-Bahrani page 452; "Nafahat Al-Lahout" d'Al-Kourki page 36/b; "Tafsir Assafi" d'Al-kachani tome 2 page 363; "Al-Bourhan" d'Albahrani tome 3 pages 333-334;"Ihqaq Al-Haq" d'Al-tassaturi pages 260-261; "Fasl Al-Khitab" d'Anouri Attabourssi page 58;


"Aaka id Al-Imamya" d'AZinjani tome 3 page 56; "Syrat Al-Aa Immat Al-Ithna Aachariya" de Hichem Al-Husseini tome 1 page 381; "Achiia wa Al-Hakimouna" de Jaouad Moughania page 37) . En réponse à Talaha Dieu a révélé "Vous ne devez pas offenser le Prophète de Dieu, ni jamais vous marier avec ses épouses après lui; ce serait grave devant Dieu."(Sourat Al-Ahzab verset 53)



L'un de leurs oulamas Rajab Al-Bourçi a rapporté dans son livre "Annouar Al-Yakin" page 86 ceci " Aïcha a rassemblé 40 dinars de Trahison (qui veut dire dans ce contexte fornication) et l'a distribué sur les ennemis de Ali"




Cette accusation a été cité aussi dans le livre "Bihar Al-Anouar" tome 32 page 276



Ahmad Ibnou Ali Attabourssi-l'un des oulamas Chiite- a rapporté dans son livre "Ihtijaj Attabourssi" page 82 "Un jour Aïcha a coiffé et maquillé une esclave et lui a dit que peut être nous pourrons draguer un jeune de Qoraïch amoureux d'elle".



Dans son livre Bihar Al-anouar (tome 40 page 2; tome 38 page 297) Al-Majlissi rapporte que l'Imam Ali a dit "j'ai voyagé avec le Prophète (Salla Allahou Allaïhi wa Ahalihi) et il n'avait comme serviteur que moi; Il ne possédait qu'une seul couverture et Aïcha était avec lui. Le soir, le Prophète s'endort entre moi et Aïcha couvert par la même couverture. Lorsque le Prophète se lève pour faire la prière de nuit (salat al-laïl), il descendait la couverture entre moi et Aïcha jusqu'au Tapis sur lequel nous sommes allongés" (voir aussi le livre de Salim Ibnou Kaïs page 221)

Baqir Majlisi écrit:'Quand l'Imam Mahdi arrivera, Aisha sera ressucitée afin de recevoir sa punition et afin que Fatima soit vengée' (Haqqul Yaqeen: 347).
Le même auteur écrit à propos de Aisha qu'"elle était une traitresse" (Tadhkiratul Aimmah: 66)


Baqir Majilisi dit de Aisha (R.A.) et de Hafsa (R.A.) qu'"Elles étaient toutes deux des hypocrites" (Hayatul Quloob: 2:745).


L'Imam Khomeini écrit à propos de la valeur et du prestige du Mullah Baqir:'Lisez les livres en persan écrits par Majlisi afin de ne pas tomber dans d'autres stupidités'. (Kashful Asrar: 121)


Maqbool Dehlavi, un traducteur Chiite du Coran cite l'Imam Baqir qui dit :
'Deux femmes ont empoisonné le Prophète (pbsl) avant sa mort. Ce sont les deux mêmes femmes (Aisha et Hafsa).Qu'Allah les maudisse elles et leurs pères respectifs (Abu Bakr et Omar). (Dans la traduction de la sourate "La famille d'Imraan": 134)
:? :? :? :? bon je m'arrete
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar Algérien » 24 Nov 2006, 17:38

Mon cher Messager, tout est question de sources, chacun ses sources.

Même si je n'admets pas leur version, je n'admetterais pas la notre ;)
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Algérien » 24 Nov 2006, 17:45

Et tu sais quoi mon cher Messager, y a rien dans le Coran qui prouve le contraire ( Même si je ne l'admets pas franchement ).

Tu vois le problème est purement historique et non pas religieux.
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Dûne » 24 Nov 2006, 18:00

salem alekom.
faut jamai oublier ce passage
:wink:

Le terme shi'a, littérallement "partisan" en arabe désignait dans les tous premiers temps, les partisans de Ali (shi'atou Ali), qu'Allah soit satisfait de lui.

Voilà pour l'origine du terme.

Ainsi dés la première heure, par exemple au moment de la désignation du 3ième calife, il y eu des compagnons qui souhaitaient que Ali devienne le 3ième calife, comme il y en eu d'autres qui souhaitaient que Othman devienne le 3ième calife.

En fin de compte, Othman fut désigné par un collège de "grands électeurs" puis approuvé par toute la communauté dont Ali ra.

Tous ces shia (dont certains fut des compagnons) ne font aucunement l'objet de notre débat aujourd'hui et n'ont aucun rapport avec les imamites de notre époque (désigné maladroitement par le terme "shiite").

En fait, il faut parler aujourd'hui de "imamites", "ismaelites", "zaydites" ou rafidite plus globalement.

La ruptute entre ce shiisme orthodoxe et ce rafidisme (shiisme mutant si j'oserais dire) eut lieu à l'époque de Zayd ibn Ali (le fils de Ali ibn Houssayn ibn Ali ibn Abu Talib) lorsque certains de ces shiites extremistes mutants (plus issue de la doctrine de Abdallah ibn Saba et consort) virent trouver Zayb ibn Ali pour qu'il désavoue Abu Bakr et Omar.
Quand celui ci dit tout le bien qu'il pensait de Abu Bakr et Omar, ces mutants shiites le rejetèrent (rafada -> d'où le qualificatif de rawafid ou rafidite).

c'est ce point essentiel qu'il faut bien comprendre.

:wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

PrécédenteSuivante

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités