Quel mur Dhul Qarnayn a bâti face à Gog et Magog ?

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Quel mur Dhul Qarnayn a bâti face à Gog et Magog ?

Messagepar Dûne » 08 Jan 2007, 20:12

salem alekom. :wink:


Certains commentateurs du Coran ont écrit que le mur dont il est question dans le récit de Dhul Qarnayn (Coran 18/97) est une muraille derrière laquelle Gog et Magog seraient enfermés et prisonniers, qu'ils creuseraient chaque jour dans le but de la détruire. Alors qu'ils sont sur le point d'y parvenir, ils s'endorment en se disant qu'ils achèveront le travail le lendemain, mais Dieu rend à la muraille son épaisseur initiale. Un jour, cependant, ils y parviendront, et pourront alors s'échapper et détruire le monde. Ces commentateurs tiennent cette explication d'une parole rapportée par Abû Hurayra et attribuée au Prophète en tant que Hadîth (rapporté notamment par at-Tirmidhî, n° 3153, et Ibn Mâja, n° 4080).

Le savant musulman Ibn Kathîr, dans son Tafsîr, reconnaît l'excellente qualité de la chaîne de transmission de cette parole. Cependant, il remet en cause l'idée qu'elle ait comme origine le Prophète (raf'), et ce à cause de l'évidente contradiction qui apparaît entre elle, d'une part, et le verset 97 d'al-Kahf ainsi qu'une parole authentique du Prophète, d'autre part. En effet, la parole citée ci-dessus informe que Gog et Magog peuvent creuser le mur et qu'ils pourraient facilement le percer si Dieu ne lui rendait pas chaque jour son épaisseur initiale. Or, le verset 97 indique, lui, que le mur fut si dur et si robuste qu'ils ne purent ni le percer, ni faire autre chose. De plus, la parole rapportée par Abû Hurayra dit que ce ne sera qu'à la Fin des temps, avant le déferlement de Gog et Magog sur le monde, que le mur pourra être percé. Or, une parole authentique dit qu'un jour le Prophète Muhammad (sur lui la paix) se réveilla le visage rouge, s'exclamant : "Lâ ilâha illa'llâh ! Malheur aux arabes pour le mal qui s'approche ! Aujourd'hui, une ouverture de cette grandeur — et il fit un petit cercle de ses doigts — s'est pratiquée dans le mur de Gog et Magog" (rapporté par Al-Bukhârî, n° 3168, Muslim, n° 2880).

Ibn Kathîr, mettant en évidence ces contradictions, conclut : "L'attribution de cette parole [disant que Gog et Magog creusent chaque jour le mur] au Prophète est douteuse ("fî raf'ihî nakârah"). En fait, une parole tout à fait semblable a pour origine Ka'b al-Ahbar. Il est possible que Abû Hurayra ait appris cette parole de Ka'b — car souvent il s'asseyait en sa compagnie et lui parlait —, puis qu'il l'ait racontée à quelque élève, et que certains maillons (râwî) postérieurs de la chaîne de transmission aient cru que cette parole provenait du Prophète… Dieu sait mieux !" ( Tafsîr Ibn Kathîr, commentaire du verset 18/96-97). (Qu'il me soit permis de relever ici que tout ceci nous montre la rigueur des savants musulmans dans leur étude critique (naqd) des Hadîths, leur objectif étant de n'en garder que ce qui peut authentiquement être attribué au Prophète Muhammad, sur lui la paix).

En fait, le mur que Dhul Qarnayn a bâti n'était pas une construction derrière laquelle Gog et Magog auraient été complètement enfermés. C'était une muraille leur barrant seulement l'accès aux cités de Ciscaucasie, où Dhul Qarnayn s'était rendu. Selon le témoignage même du Coran, les gens avaient bien dit à Dhul Qarnayn : "Gog et Magog ravagent notre terre. Pourrais-tu mettre un mur entre nous et eux" (18/ 94). Et Dhul Qarnayn ne leur avait pas dit autre chose : "Je vais mettre un mur entre vous et eux" (18/ 95).

Selon les travaux du savant indien as-Syohârwî, il existe, aujourd'hui encore, dans la passe de Darial, dans le massif du Caucase, un mur de fer et de cuivre qui s'appuie sur deux sommets montagneux. C'est le mur construit il y a fort longtemps par Cyrus II (Dhul Qarnayn) pour empêcher les Scythes (Gog et Magog pour cette époque) de venir piller les cités situées en-deçà du massif (cf. Qassas ul-qur'ân, tome 3 pp. 205-207).
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar Cell » 08 Jan 2007, 20:35

Dhul Qarnayn, Alexandre Le Grand, sinon Cyrus II .. :arrow:
Cell
 
Messages: 5237
Inscription: 28 Aoû 2006, 15:44

Messagepar Maïmana » 08 Jan 2007, 22:12

Barake Allah oufike khouya messager, j'ai beaucoup appris à travers ce texte rédigé par tes soins; encore choukrane.
Avatar de l’utilisateur
Maïmana
 
Messages: 436
Inscription: 18 Juin 2006, 12:13

Messagepar Agitateur » 08 Jan 2007, 23:10

Barak Allah Fik méssager !!!

Es Vraiment la un Texte que t'a rédigé ???

je t'en Felicité si c'est le Cas :)
Avatar de l’utilisateur
Agitateur
 
Messages: 6752
Inscription: 16 Mai 2006, 14:52
Localisation: au Fond de Votre Coeur j'espere

Messagepar Dûne » 09 Jan 2007, 16:53

Maïmana a écrit:Barake Allah oufike khouya messager, j'ai beaucoup appris à travers ce texte rédigé par tes soins; encore choukrane.


wa fiekom braka allah maimana et Agitateur

:cry: mais ce n'ais pas moi qui as rédigé ce texte.....je voudrais bien :wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar Dûne » 09 Jan 2007, 16:54

cellboy a écrit:Dhul Qarnayn, Alexandre Le Grand, sinon Cyrus II .. :arrow:


salem alekom.


Dans le Coran (sourate al-Kahf, 18ème sourate du Coran), figure le récit de Dhul Qarnayn, un homme qui possédait force richesses et moyens techniques de son époque, et qui a su les utiliser pour le bien-être des hommes qui en étaient dépourvus, et non pour abuser de leur faiblesse et les exploiter. L'identité de Dhu-l-Qarnayn (littéralement : “l'homme aux deux cornes”) n'est pas explicitée dans le Coran, qui, s'il est toujours d'une extrême exactitude historique dans ses récits, est plus attaché aux leçons qui se dégagent de ces récits qu'à leurs détails chronologiques ou géographiques. Des savants musulmans se sont cependant efforcés de découvrir de qui il s'agit.
Selon une opinion très répandue, il s'agirait d'Alexandre de Macédoine, dit le Grand. Il est vrai que, à l'instar du Dhu-l-Qarnayn du Coran, Alexandre avait conquis un territoire immense. Le problème c'est que Alexandre ne répond pas du tout aux qualités de monothéiste et de juste que le récit coranique attribue au personnage de Dhu-l-Qarnayn. En effet, Alexandre était polythéiste (Ibn Taymiyya a lui aussi écrit cela, cf. al-Furqân, p. 11, de même que Fakhr ud-dîn ar-Râzî, cf. Fat'h ul-bârî 6/462) et on dit qu'il lui arrivait d'être assez cruel.

Cette opinion, bien que répandue, est donc à délaisser.


Dhu-l-Qarnayn : non pas Alexandre de Macédoine, mais Cyrus II le Perse :


Une autre opinion existe à laquelle va ma préférence. C'est celle du savant musulman indien As-Syohârwî (cf. son ouvrage Qassas ul Qur'ân, tome 3 pp. 121-171), dont les recherches sérieuses et documentées (50 pages consacrées à ce seul point) montrent que Dhu-l-Qarnayn est Cyrus II, dit le Grand, qui régna sur les Mèdes et les Perses de 556 à 530 approximativement avant le début de l'ère chrétienne. Les éléments qui suivent sont tous basés sur la recherche de As-Syohârwî.

Cyrus II adorait Dieu l'Unique (Ahura-Mazdâ, selon le culte monothéiste que Zoroastre avait prêché en Iran). Le titre de "Dhu-l-Qarnayn" – l'homme aux deux cornes – est dû au fait qu'il avait réuni dans ses mains, en – 550, le commandement des Perses et celui des Mèdes.
En – 547, Cyrus II conquit la Lydie à l'extrême ouest de la Perse ("il avait atteint le Couchant" – Coran 18/ 86).
En – 546, il dut revenir pacifier de nombreuses tribus en Bactriane, à l'extrême est de la Perse ("il avait atteint le Levant" – Coran 18/ 90).
En – 539, il conquit Babylone.

Tout ceci est bien connu des historiens. A cela il faut ajouter, en se basant sur le témoignage du récit coranique (18/ 92-93), qu'il est certain que Cyrus II se soit également rendu plus au nord, jusqu'en Ciscaucasie, où il bâtit le Mur. C'est ce que le Coran affirme, et nous y croyons. Cela n'est historiquement pas impossible, car, selon Pierre Briant, "il serait totalement illusoire et vain de prétendre reconstituer les campagnes de Cyrus" ; de plus, "les dix dernières années du règne de Cyrus sont incroyablement mal connues" (Histoire de l'Empire perse, Fayard, p. 50 et p. 60 respectivement).


Les leçons du récit de Dhu-l-Qarnayn :

Si le Coran est comme toujours d'une extrême exactitude dans les données historiques qu'il mentionne, il n'en explicite pas tous les détails. Pour le Coran, c'est le message qui reste l'essentiel. Et celui qu'il nous délivre à travers ce récit est tout à fait adapté aux époques moderne et contemporaine. Les moyens et les outils techniques, nous montre ce récit, sont souhaitables sans être des buts en soi. Ils doivent être utilisés pour le bien-être de l'humanité et non pour asservir les hommes qui en sont démunis. C'est ce qui ressort du comportement exemplaire de Dhu-l-Qarnayn, qui utilisa les moyens et la puissance qu'il détenait pour le bien-être d'un peuple dépourvu et "ne comprenant presque pas ses propos", et qui alla jusqu'à décliner leur proposition de le rémunérer pour ce service (Coran 18/93-95) !

Pour qu'il arrive à utiliser lui aussi ses puissants outils à ces nobles et élevés objectifs, l'homme d'aujourd'hui doit développer en lui la conscience permanente que c'est Dieu qui lui a octroyé ces moyens (18/95) et non pas sa propre puissance, et que tout ce qu'il fabrique et réalise n'est qu'un effet de "la Miséricorde de Dieu" (18/98). Il doit se rappeler que, aussi robuste soit-elle, son œuvre n'est que temporaire, vouée à la destruction "lorsque viendra la Promesse de mon Seigneur" (18/98).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux).

Source : http://www.maison-islam.com/print.php?sid=85

:wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar lechatgo » 09 Jan 2007, 18:27

je ne dirais qu'une chose, et pour changer chouia : "YA3TIK ESSAHA khouya Messager" :wink:
Avatar de l’utilisateur
lechatgo
Actunaute accro
 
Messages: 3105
Inscription: 24 Avr 2005, 21:35
Localisation: C'est parti mon Kiki ! c'est cool, j'aime ça, énoooorme, quelle grosse marade

Messagepar Dûne » 09 Jan 2007, 19:44

lechatgo a écrit:je ne dirais qu'une chose, et pour changer chouia : "YA3TIK ESSAHA khouya Messager" :wink:

pardon je suis en retard kouya......et chér ami le chat....

ana wayake ya kouya et tout les formistes amine :wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Messagepar Maïmana » 09 Jan 2007, 22:22

Allah ijazike balkhire ya messager ou ikathare mane amthalake ya akhi.
Avatar de l’utilisateur
Maïmana
 
Messages: 436
Inscription: 18 Juin 2006, 12:13

Messagepar Agitateur » 09 Jan 2007, 23:32

[center]Image[/center]
Avatar de l’utilisateur
Agitateur
 
Messages: 6752
Inscription: 16 Mai 2006, 14:52
Localisation: au Fond de Votre Coeur j'espere

Messagepar voyageur » 12 Jan 2007, 03:14

vous pouvez avoir une idée d'apres cet article



http://fr.wikipedia.org/wiki/grand_muraille
voyageur
 
Messages: 393
Inscription: 07 Jan 2007, 05:57

Messagepar RFOX » 15 Jan 2007, 05:06

aucun article ne s'affiche.
Avatar de l’utilisateur
RFOX
 
Messages: 5029
Inscription: 14 Jan 2007, 11:50


Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron