Islam et religions précedentes

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Islam et religions précedentes

Messagepar Dûne » 18 Jan 2007, 17:38

salem alekom wa rahmet allah. :wink:


Quelle est la relation entre les deux versets coraniques suivants:

Allah dit:"Et quant leur vint d'Allah un Livre confirmant celui qu'ils avaient déjà, - alors qu'auparavant ils cherchaient la suprématie sur les mécréants, - quand donc leur vint cela même qu'ils reconnaissaient, ils refusèrent d'y croire. Que la malédiction d'Allah soit sur les mécréants!".(2/89).

Et l'autre verset où Allah dit:"Ceux à qui nous avons donné le Livre, le reconnaissent comme ils reconnaissent leurs enfants. Or une partie d'entre eux cache la vérité, alors qu'ils la savent!".(2/ 146).

Effectivement ces deux versets sont très importants pour ceux qui ignorent tout de l'Islam. Qu'il est clair qu'Allah montre aux gens du livres à cette époque qui sont les juifs que d'un coté dans le premier verset ils étaient dans l'attente de la venue d'un prophète et ils le rappelaient à chaque fois qu'ils avaient un différent avec les mécréants médinois avant la venue de l'Islam,ils pensaient que dans peu le prophète cité dans leur livre va sortir et dont les signes de sa venue montrent que c'est tout près et qu'ils combattront les Médinois ave ce prophète mais c'est le contraire qui arriva et à l'annonce de la venue du prophète à la Mecque ce sont les Médinois qui se sont empressés de le suivre et pour les Juifs leur entêtement fait en sorte qu'ils ont refusé de le suivre tout simplement parce qu'il n'est pas conforme à leur passion comme c'est le cas du Messie où les juifs étaient dans l'attente de sa venue mais à son arrivé ils l'ont traité d'imposteur .

Ibn Ishak rapporte que Assim Ibn Omar lui a dit que des gens de sa famille lui ont dit :Ce qui nous a poussé à embrasser l'Islam c'est que nous entendions de quelques juifs qui croyaient aux livres saints que nous étions des Athées adorateurs d'idoles .

Ils savaient des choses que nous ne savions pas .Il y avait entre eux et nous des désaccords et des querelles et quand nous l'emportions sur eux ils nous disaient que prochainement il apparaîtra un prophète alors nous vous tuerons avec lui. Nous entendions souvent ces paroles et lorsque Allah a envoyé son prophète nous lui avons obéi quand il nous a appelé à adorer un seul seigneur et nous savons ce qui nous attendait si ce sont les juifs qui seront les premiers à le suivre,alors qu'en fait ils l'ont nié et rejeté et c'est d'eux que parlait le verset coranique.

Dans l'autre verset coranique Allah montre à son prophète que les signes montrant qu'il est bien le prophète tant attendu par les gens du livre sont très reconnaissantes chez eux comme chacun d'entre eux reconnaît son propre enfant.

Tout cela montre que la venue du prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) à cette époque n'était pas une surprise puisqu'il était attendu par certains seulement les humains sont parfois étranges et aiment que la vérité soit selon leur passion.

On peut donner comme exemple que le prophète (Salla Allah Alayhi oua Sallam) était effectivement attendu l'histoire du compagnon du prophète Salman le Perse qui a abandonné la vie de l'enfant d'un riche notable Perse pour aller à la rencontre du prophète attendu et cela suite au conseil d'un Moine avant qu'il ne décède.

bn Ishak rapporte la raison qui a poussé Salabah Ibn Sayah et Assad ibn Obeis à se convertir à l'Islam qu'il y avait un Rabbin juif de Cham qui était venue s'installer à Médine nommée Ibn Al-Habanne et quand il allait mourir il a dit aux Juifs :"Savez-vous pourquoi j'ai quitté le pays des vins et de la végétation(Palestine) et venir m'installer au pays de la désolation et de la misère(Désert)?.Je suis venu dans ce pays espérant voir l'apparition d'un prophète très prochainement et ce pays sera le lieu de sa résidence.".

Sans oublier le Rabbin Juif Abd Allah Ibn Sallam convertit à l'Islam ainsi que d'autres. Tout cela montre qu'effectivement le prophète de l'Islam était très attendu par les juifs qui pensaient qu'il fera ce que leur passion dira.
Pour ce qui est des chrétiens,à part quelque rare moines qui étaient aussi dans l'attente de ce prophète les autres étaient tombés dans lIdolatrie en faisant de Issa(Jésus) une divinité.

Il suffit de voir comment les juifs ont rejeté le prophète Issa et cela est bien perceptible dans Plusieurs passages du Nouveau Testament décrivent les scribes venant vers Jésus pour Lui dire : "Tu n’agis pas comme nos pères nous l’ont dit !" Justement parce que la parole de Dieu ne correspond pas aux écritures de ce qui a été falsifié et dénaturé que cela ne correspond pas.
En répandant l’idée que le prophète ne transmet pas la parole de Dieu et que celle-ci est toute autre, les prêtres pouvaient ainsi éliminer facilement chaque messager et porte-parole de Dieu.

C'est le cas avec Jésus avant sa disparition qui dit comme il est rapporté dans le Coran:"Et quand Jésus fils de Marie dit:O Enfants d'Israël, je suis vraiment le Messager d'Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d'un Messager à venir après moi, dont le nom sera ‹Ahmad›. Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: ‹C'est là une magie manifeste›".(61/6).

Evidement pour les chrétiens il est question de l'esprit saint qui est invisible qui descendra sur les chrétiens à chaque époque. En ce qui concerne la définition du mot Paraclet comme il est rapporté dans Jean:Le paraclet l'esprit saint que père enverra en mon nom,vous communiquera toutes choses et vous fera ressouvenir de tout ce que je vous ait dit".Naturellement avant de comprendre le sens de paraclet il ne faut pas oublier la dénaturation de certains mots .Que ce mot a été introduit à partir du mot Grec Parakletos qui signifie défenseur ou intercesseur .Il aurait fallu certainement lire Périclytos qui a pour sens "le loué"c'est-à-dire Ahmed.


La lecture de ces passages de l'Evangile de Jean montre que la personne qui viendra après Jésus sera envoyé par Dieu .Elle ne fera que communiquer ce qu'elle entendra .Elle confondra ceux qui ont jugé Jésus et l'ont fait condamner. Que l'intercesseur annoncé développera son enseignement et transmettra à l'humanité la vérité dans son intégralité. Il fera comprendre avec plus d'évidence ce qu'est la direction et achèvera son œuvre .Comme le dit le docteur Maurice Bucaille :On est alors conduit en toute logique à voir dans le Paraclet de Jean un être humain comme jésus doué de faculté d'audition et de parole,facultés que le texte de Jean implique de façon formelle.

Jésus annonce donc que Dieu enverra plus tard un être humain sur cette terre pour y avoir le rôle défini par jean qui est soit dit un mot,celui d'un prophète entendant la voix de Dieu et répétant aux hommes son message. Effectivement que la présence des mots esprit saint dans le texte actuelle pourrait fort bien relever d'une addition ultérieure tout à fait volontaire destinée à modifier le sens primitif d'un passage qui en annonçant la venue d'un prophète après Jésus était en contradiction avec l'enseignement des Eglises chrétiennes naissantes,voulant que Jésus fut le dernier des prophètes et une divinité. Il ne faut pas oublier aussi que la langue de Jésus est l'Araméen et non le Grec.


On peut dire que Plus le message de Jésus a pris racine au sein de l'empire romain, plus il a été confronté à la vision polythéiste des Romains. Le message du Dieu unique était clair - mais qui donc était ce Jésus? De plus en plus de Romains parmi les nouveaux chrétiens, restés profondément romains dans leur orientation, découvrirent des parallèles avec leur foi de jadis qui s’exprimait surtout dans la vénération d’une triade de dieux (d’une trinité divine) formée par Jupiter (le père des dieux), par Junon (son épouse) et par Minerve (leur fille) ; ils furent considérés comme les dieux principaux et protecteurs de l’état romain.


Les romains christianisés acceptèrent de bonne grâce tous les aspects de la nouvelle foi chrétienne qui leur semblaient familiers et ne les éloignaient pas trop de leur foi d'origine à condition d'en faire de ce jésus une divinité relevant d'une triade. Cependant, plus les Romains embrassaient le christianisme, moins les chrétiens des origines pouvaient se faire entendre. Ce qui fait que historiquement, le concept de la "trinité" a été institué au cours de la deuxième moitié du 4ème siècle.

En conclusion la question qui se pose, pourquoi ces gens qui étaient au courant de la venue d'un prophète, l’ont rejeté parce que cela relève de l'insensé!.En fait le problème réside dans le comportement humain comme la passion partisane,l'égoïsme, le fanatisme,l'Egocentrisme,l'amour de l'argent et autre déviations .Ce qui fait qu'il reste pour la personne sensée et intelligente de bien réfléchir et prendre la bonne décision .Qu'il s'agit là d'une décision qui va toucher la vie éternelle de la personne dans une autre vie après la mort.

wa alekmom salem :wink:
Avatar de l’utilisateur
Dûne
 
Messages: 1381
Inscription: 26 Juin 2006, 19:35
Localisation: mars

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité