Action.

Lss KarEcritures sont des caricatures écrites. C'est donc au lecteur d'imaginer le dessin à partir du texte qu'il a devant lui

Action.

Messagepar Algérien » 08 Oct 2005, 15:48

Action.



samedi 8 octobre 2005.

Que le papa soit constantinois, que la maman soit kabyle c’est tout a fait normal, mais que le fils aîné soit oranais et qu’il tienne à son Wah, le cadet bédouin et ne sacrifie pas son Shouf a sidi...ça c’est grave. Vous n’avez jamais vu ça ? Facile, je vous invite, mais je n‘assume aucune responsabilité au cas de dégâts mentaux, à suivre les feuilletons algériens spécial Ramadhan, vous allez découvrir un phénomène algérien qui mériterait d’être le sujet d’une étude sociolinguistique.

C’est décevant que nos acteurs et actrices, que le cinéma me pardonne, imposent toujours leurs accents différents, comme quoi : Je suis constantinois, je parle constantinois.


Y a même un acteur, qui a fait le rôle d’un sourd-muet et qui ne s’est pas débarrassé de son accent kabyle, c’était bien remarquable qu’il faisait des gestes en kabyle, bizarre.

Adjaimi, c’est toujours le père strict, on dirait qu’il n’y a que lui qui sait gifler, Djamila Arres accapare le rôle de la pauvre frangine comme s’il n’y avait aucune autre femme en Algérie qui saurait pleurer devant une caméra, Arslène, le seul gentleman en Algérie, Sabondji, c’est le symbole du mal, Linda Yasmine, une baby-sitter, rien à dire, Chellouche, même s’il jouerait le rôle d’un escroc, nous aurions devant nous un Khalife qui s’amuserait à faire le bandit.

Chers acteurs, chères actrices, essayez d’oublier qui vous êtes, votre boulot c’est d’incarner les personnages et non pas de vous présenter...on vous connaît , c’est bon, on sait bien que t’es très nerveux Adjaimi, donc essaie de garder le sang froid devant la caméra, quand tu joues le rôle du pauvre papa...Arslène, t’es pas mal du tout, on sait bien que t’es un bon peintre et c’est pas la peine de nous le rappeler chaque Ramadhan, y a des espaces à louer, où tu pourras exposer tes tableaux... Ah, Linda, quand on parle à un moustachu, tel qu’Arslène, on change d’accent, c’est pas à un gamin de trois ans qu’on s’adresse, à chaque fois que tu parles à Arslène, je vois une sucette dans sa bouche....Chellouche, Omar B’nou Abdellaziz a toujours porté une Âabaya, avant de parler, regarde bien dans une glace, si tu te trouves dans un costume moderne, sache que t’es quelqu’un d’autre...oublie Omar.

KarEcriture.Com
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Amysof » 09 Oct 2005, 08:15

je trouve que tes remarques pointe directement le problème du cinéma en générale et de l'acteur en particulier.
nous n'avons pas d'acteur, ou très peu, les bons se compte et bon nombre d'entre eux se comptaient (paix à leurs ames) sur le bou des doigts. mais il y a aussi un auytre élement important, l'acteur n'est rien sans un text et surtout sans un metteur en scène, c le metteur en scène qui doit corriger les comportement, les accents, les déplacement et même les émotion lors du tournage d'une scène, un acteur est là, il ne peu faire que ce qu'on lui demande, mais suppose un moment qu'il soit livré à lui même!?
je connaissais très bien un acteur et metteur en scène algérien, Allal El Mouhib, paix à son ame, il avait lontemps enseigner la diction au conservatoir d'algé, la plus part des acteurs d'aujourd'hui ont été ses éléves, d'après ses dires, une scène ne pouvait être réussi que si tous les élements était réunis: un bon scénario, un bon metteur en scène et un bon acteur, et je pense que même quand l'acteur est moyen, c le choix du rôle, le scénario et la mise en scène qui pourra faire toute la différence. le problème com tu l'a si bien noté c que nos acteurs jouent toujours les même rôles!!! regrade par example notre bouamama ou encore si makhlouf ou encore le prèe de famille dans a3ila ki nass, il est merveilleux, seulement on lui donne souvent les même type de rôle à jouer alors qu'il peux tellmeent donner au cinéma algérien?§
Amysof
 
Messages: 466
Inscription: 13 Juil 2005, 08:23
Localisation: Nul part et partout à vous de voir

Messagepar finduslandus » 09 Oct 2005, 13:11

C la mort du theatre qui a conduit à ça...

Il fo dire aussi qu'il n'ya pas de richesse en matière de scenario et de texte + le tournage et surtout le montage, on remarque toujours qu'il n'ya pas d'enchainement entre les dialogues y'a trop de vide...

Et au niveau des acteurs, en dirait qu'il ne visualisent pas leur filmes, il faut qu'un acteur avant tout, s'autocritique et essay toujours de donner une meilleur prestation, surtout lorsque il joue le meme rôle depuis 5 ans :(

Allah yarham Alloula et Madjoubi... :cry:
Avatar de l’utilisateur
finduslandus
 
Messages: 335
Inscription: 30 Avr 2005, 22:05
Localisation: Jijel

Messagepar Algérien » 09 Oct 2005, 16:09

C'est vrai ce que vous racontez, mais n'oubliez pas que Djamila Arres a fait le scénario de Chafika, les paroles du Clip ' générique ) et l'a même chanté!!!!!

Croyez vous qu'un metteur en scène pourait contredire Adjaimi ?? Il doit être un Taille-zone pour le convaincre, plutot vaincre.

Linda Yasmine, elle peut pas oublier son truc de crèche ?? Ben un metteur en scène n'a rien à voir , plutot ne voit rien quand elle commence son cirque à la .... ellah ghaleb quand même.

quand à Arslène, c'est le metteur en scène qui lui demande de nous montrer ses tableaux à chaque occasion ? Khelliwna..

c'est des fonctionnaires, qui font leur boulot à l'algérienne... puis le jour de l'aid, l'nimatrice de Saha Idkoum les invitera et les félicitera pour le GRAND exploit qu'ils ont réalisé et eux commenceront à se jeter les fleurs; Arres dira : Ben quand t'es devant un géant ,tel que Adjaimi, le feuilleton sera BON b'la ghessal lemghareff.... Et Adjaimi dira : Ah, je sais pas comment vous le dire, mais être devant la caméra, face à face à Linda Yasmine - et l'autre kiksy girl, Ghodane je crois - , tu te félicite et tu te dis : Même si demain je meurs, le cinéma algérien sera toujours là grace à ces actrices qui prenderont le flambeau....etc

Et Khalida To You je vous raconte pas, elle Bisoute le front de cette vieille Doudja, les larmes aux yeux et dira :Antoum essabiqoun wa nahnou ellahiqoun.....

Je m'arrete, sinon même le pauvre petit bouton de la caméra aura sa part. :lol:
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar finduslandus » 09 Oct 2005, 22:58

Algérien a écrit:c'est des fonctionnaires, qui font leur boulot à l'algérienne...


:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
finduslandus
 
Messages: 335
Inscription: 30 Avr 2005, 22:05
Localisation: Jijel


Retourner vers KarEcritures



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités