Ablutions (toucher son sexe).

Spiritualité et méditation dans le respect et la tolérance

Ablutions (toucher son sexe).

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 05:35

[right]


الوضوء من مس الذكر الغسل والتيمم سنن النسائي



‏ ‏أخبرنا ‏ ‏إسحق بن منصور ‏ ‏قال حدثنا ‏ ‏يحيى بن سعيد ‏ ‏عن ‏ ‏هشام بن عروة ‏ ‏قال أخبرني ‏ ‏أبي ‏ ‏عن ‏ ‏بسرة بنت صفوان ‏
‏أن النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال ‏ ‏من مس ذكره فلا ‏ ‏يصلي حتى يتوضأ ‏
‏قال ‏ ‏أبو عبد الرحمن ‏ ‏هشام بن عروة ‏ ‏لم يسمع من أبيه هذا الحديث والله سبحانه وتعالى أعلم

[/right]

http://hadith.al-islam.com/Display/Disp ... D%CF%ED%CB

[right]


الوضوء من مس الفرج الطهارة موطأ مالك



‏ ‏و حدثني ‏ ‏عن ‏ ‏مالك ‏ ‏عن ‏ ‏نافع ‏ ‏عن ‏ ‏سالم بن عبد الله ‏ ‏أنه قال كنت مع ‏ ‏عبد الله بن عمر ‏
‏في سفر فرأيته بعد أن طلعت الشمس توضأ ثم صلى قال فقلت له إن هذه لصلاة ما كنت تصليها قال ‏ ‏إني بعد أن توضأت لصلاة الصبح مسست فرجي ثم نسيت أن أتوضأ فتوضأت وعدت لصلاتي

[/right]

http://hadith.al-islam.com/Display/Disp ... D%CF%ED%CB

[right]


الوضوء من مس الذكر الطهارة سنن أبي داود



‏ ‏حدثنا ‏ ‏عبد الله بن مسلمة ‏ ‏عن ‏ ‏مالك ‏ ‏عن ‏ ‏عبد الله بن أبي بكر ‏ ‏أنه سمع ‏ ‏عروة ‏
‏يقول دخلت على ‏ ‏مروان بن الحكم ‏ ‏فذكرنا ما يكون منه الوضوء فقال ‏ ‏مروان ‏ ‏ومن مس الذكر فقال ‏ ‏عروة ‏ ‏ما علمت ذلك ‏ ‏فقال ‏ ‏مروان ‏ ‏أخبرتني ‏ ‏بسرة بنت صفوان ‏ ‏أنها سمعت رسول الله ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏يقول ‏ ‏من مس ذكره فليتوضأ

[/right]

http://hadith.al-islam.com/Display/Disp ... D%CF%ED%CB

[right]


ما جاء في ترك الوضوء من مس الذكر الطهارة عن رسول الله سنن الترمذي



‏ ‏حدثنا ‏ ‏هناد ‏ ‏حدثنا ‏ ‏ملازم بن عمرو ‏ ‏عن ‏ ‏عبد الله بن بدر ‏ ‏عن ‏ ‏قيس بن طلق بن علي هو الحنفي ‏ ‏عن ‏ ‏أبيه ‏
‏عن النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏قال ‏ ‏وهل هو إلا ‏ ‏مضغة ‏ ‏منه ‏ ‏أو ‏ ‏بضعة ‏ ‏منه ‏
‏قال ‏ ‏وفي ‏ ‏الباب ‏ ‏عن ‏ ‏أبي أمامة ‏ ‏قال ‏ ‏أبو عيسى ‏ ‏وقد روي عن غير واحد من ‏ ‏أصحاب النبي ‏ ‏صلى الله عليه وسلم ‏ ‏وبعض التابعين أنهم لم يروا الوضوء من مس الذكر ‏ ‏وهو قول أهل ‏ ‏الكوفة ‏ ‏وابن المبارك ‏ ‏وهذا الحديث أحسن شيء روي في هذا الباب ‏ ‏وقد روى هذا الحديث ‏ ‏أيوب بن عتبة ‏ ‏ومحمد بن جابر ‏ ‏عن ‏ ‏قيس بن طلق ‏ ‏عن ‏ ‏أبيه ‏ ‏وقد تكلم بعض أهل الحديث في ‏ ‏محمد بن جابر ‏ ‏وأيوب بن عتبة ‏ ‏وحديث ‏ ‏ملازم بن عمرو ‏ ‏عن ‏ ‏عبد الله بن بدر ‏ ‏أصح وأحسن

[/right]
http://hadith.al-islam.com/Display/Disp ... D%CF%ED%CB

- Donc, selon ces differents Hadiths, chacun dit avoir entendu le Prophète Se3ws dire une chose differente.

Certains disent l'avoir entendu dire que si on touche son sexe on refait les ablutions, d'autres disent l'avoir entendu dire carrément contraire : Ce n'est qu'une partie de son corps comme autre.

Alors, la Sunna est-elle comme le Coran incluse dans la promesse d'Ellah de la conserver ??
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar voyageur » 27 Jan 2007, 07:37

algerien tu fais exprés ou tu sais pas lire?
dans le premier hadith de ennassai
le savant essouyouti et essindi l'ont expliqué
regarde ennassai hadith 441
et tu as aussi l'explication du hadith de abou daoud
numero 154.

pourquoi tu presente le hadith sans son
explication qui se trouve juste en dessou
du texte.

si tu aurais fait ça a l'epoque de boukhari
tout le monde aujourdhui aurait lu dans les
livres des interpretations des (rouates)

algerien= moudaliss le reste de sa vie.


et pour moi a partir d'aujourdhui tout ce que
tu ecris je le verifierai.


bonne chance
voyageur
 
Messages: 393
Inscription: 07 Jan 2007, 05:57

Messagepar IaMSarasiN » 27 Jan 2007, 09:08

cEST CE QUE JESSAIE DE PROUVER A TOUT LE MONDE QUE ALGERIEN EST MOUDALISS :
JE DIRAI PLUTOT MOUCHAKIK
IaMSarasiN
 

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 15:51

voyageur a écrit:algerien tu fais exprés ou tu sais pas lire?
dans le premier hadith de ennassai
le savant essouyouti et essindi l'ont expliqué
regarde ennassai hadith 441
et tu as aussi l'explication du hadith de abou daoud
numero 154.

pourquoi tu presente le hadith sans son
explication qui se trouve juste en dessou
du texte.

si tu aurais fait ça a l'epoque de boukhari
tout le monde aujourdhui aurait lu dans les
livres des interpretations des (rouates)

algerien= moudaliss le reste de sa vie.


et pour moi a partir d'aujourdhui tout ce que
tu ecris je le verifierai.


bonne chance



Mon cher Voyageur :

- Et toi, tu fais exprès ?? Ce n'est pas le même Hadith ( le 441 et le 443 ne sont pas le même Hadith ).

- Comment faisaient les gens entre Ennassaïi et Essouyouti ??( et tu peux vérifier la date du décés d'Enassaïi et celle de la nassaince d'Essouyoutti.

Donc je n'ai pas présenté le Hadith son son explication, j'ai choisi les deux Hadith contradictoire où ya le mot MASSA ( toucher ) et pas celui où y a le mot Afdha ;)

Sarasin, tu pouvais choisir un autre qualificatif qui me va mieux : Bahith ;)
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 16:22

IaMSarasiN a écrit:cEST CE QUE JESSAIE DE PROUVER A TOUT LE MONDE QUE ALGERIEN EST MOUDALISS :
JE DIRAI PLUTOT MOUCHAKIK


Pourquoi tu essaies, pourquoi ne ps le prouver carrément ??
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar IaMSarasiN » 27 Jan 2007, 17:10

Je ne le pensais pas l'ami
Tu sais tres bien que depuis que jai décidé de ne plus me meler d'un sujet religieux sauf si je suis sur et puis comme je ne pourrai jamais etre sur ca risque pas d'arriver !!!
Je rigolais wollah !
Meme tout ce que tu dis je sais que tu veut arriver a une idée qui est exacte mais sache que cest un chemin dangereux, enfin pour moi car en fin de compte il se peut que tu sois en erreur !!!
IaMSarasiN
 

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 17:12

IaMSarasiN a écrit:Je ne le pensais pas l'ami
Tu sais tres bien que depuis que jai décidé de ne plus me meler d'un sujet religieux sauf si je suis sur et puis comme je ne pourrai jamais etre sur ca risque pas d'arriver !!!
Je rigolais wollah !
Meme tout ce que tu dis je sais que tu veut arriver a une idée qui est exacte mais sache que cest un chemin dangereux, enfin pour moi car en fin de compte il se peut que tu sois en erreur !!!


Dans ce cas, je me contenterais d'avoir un seul Ajr au lieu de deux, c'est pas méchant ;)
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar doc54 » 27 Jan 2007, 17:25

alors kayen aalam fel forum ouana maalabalich,bessahtek Algérien,alors el aalam ida akhta lahou adjr oua ida assaba lahou adjrane :wink:



و ان اصاب فله اجران وان اخطأ له اجر
Dernière édition par doc54 le 27 Jan 2007, 18:31, édité 4 fois.
doc54
 
Messages: 2007
Inscription: 06 Juin 2006, 14:51

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 17:33

doc54 a écrit:alors kayen aalam fel forum ouana maalabalich,bessahtek Algérien,alors el aalam ida akhta lahou adjr oua ida assaba lahou adjrane :wink:


Voila, c'est exactement ce que j'attendais :

- Est ce que le Prophète Se3ws a donné les critères du Alim ??? ( Ou la liste des Alim !!!! ).

- Quant à ce Hadith, demandez à Voyageur de vous dire si c'est Alim ou Hakim ;) ( Voila de quoi je parle : Dans certaines versions c'est Alim, dans d'autre c'est Hakim !!! ).

- Si je me trompe pas, ça aprle en principe d'Al Moujtahid, ni Alim ni Hakim ;)
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar doc54 » 27 Jan 2007, 18:02

Réponse du Sheikh Ahmad Kutty
La voie vers la savoir est la même qu’autrefois. Comme l’Imâm Al-Bukhârî l’a dit : "La connaissance s’acquiert par l’étude". On demanda à l’Imâm Ibn Al-Mubârak comment apprendre la jurisprudence, il répondit : "Elle ne peut être apprise qu’en étudiant auprès des savants". Malheureusement, aujourd’hui, la science islamique a tellement peu de valeur que quiconque a lu un livre ou deux s’autoproclame expert en sciences islamiques. Comme l’ont souligné à juste titre nos contemporains Sheikh Muhammad Al-Ghazâlî et Sheikh Yûsuf Al-Qaradâwî, ce qui est tragique en Amérique du Nord de nos jours, c’est que des ingénieurs ou des gens de formation scientifique s’improvisent juristes et experts de l’islam, si bien qu’en définitive, nous manquons de bons ingénieurs et ne savons que faire de ces juristes incompétents. La solution est de s’investir chacun dans sa spécialité car telle était la voie vers la science dans le passé.

Lorsqu’on interrogea l’Imâm Ash-Shâfi`î sur la manière de devenir un savant, il répondit : "Mon frère, il n’est possible d’atteindre la connaissance qu’en remplissant six conditions : l’intelligence, la passion, la persévérance, la subsistance, la guidance d’un professeur et des années dédiées aux études."

Les savants du passé étaient très vigilants quant au danger que représentaient les faux prétendants au savoir. Pour pallier à ce risque, ils formalisèrent le processus de reconnaissance des savants en mettant l’accent sur la ijâzah, une licence ou un certificat décerné par un (ou plusieurs) savant(s) à des étudiants, attestant qu’ils ont complété leur cursus ou leur étude de certains textes. Il y avait différents niveaux de ijâzah. Certaines ijâzâh étaient de simples certificats d’étude d’une ou deux références en particulier, tandis que d’autres attestaient d’un enseignement plus intensif. Il était entendu que seuls les gens ayant suivi une formation dans toutes les disciplines auxiliaires, avant de se consacrer exclusivement à l’étude de la jurisprudence, étaient habilitées à émettre des verdicts juridiques ou de discourir au sujet de la Loi et de la jurisprudence.

Ces ijâzah ainsi que le système universitaire figurent parmi les contributions de l’islam à l’humanité. Il est donc erroné de faire la distinction entre diplôme universitaire et ijâzah.

De même que toutes les ijâzah ne se valent pas, tous les diplômes universitaires dans le domaine des études islamiques ne sont pas du même niveau ni de la même nature. Une personne formée en lettres arabes est un linguiste, mais pas une autorité en jurisprudence. De même, une savant qui a étudié le Hadith est un simple savant du Hadith et ne peut guère être sollicité pour donner des verdicts juridiques. Plus important encore, un diplôme de premier niveau est simplement une introduction au domaine, tandis que la spécialisation, qui implique plusieurs années consacrées à l’étude et à la recherche, est véritablement ce qui fait un savant. Il est malheureux de constater que certaines personnes ignorent la nécessité de se spécialiser.

Il est clair, après ces propos, qu’un savant ne l’est pas parce que les gens du commun le pensent ou parce qu’il s’est autoproclamé comme tel, mais par sa formation intensive auprès de savants reconnus dans le domaine en question. Les diplômes ou les habilitations constituent des attestations, étant donné qu’ils ont été décernés par des universités accréditées ou des instituts d’enseignement supérieur.

En conclusion, disons que la voie du savoir est toujours ouverte devant ceux qui ont de l’ambition, tout comme elle l’était pour les savants du passé. Une fois qu’une personne a acquis la formation nécessaire, l’immense trésor de l’héritage islamique en matière de jurisprudence ou d’autres disciplines s’ouvre devant elle. Elle acquiert alors la capacité de parler librement avec les plus hautes autorités et d’atteindre ses propres conclusions. Ainsi, ne limitez jamais la Miséricorde d’Allâh à une génération en particulier. La voie de la science est toujours ouverte pour les gens prêts à plonger dans l’océan. Mais souvenez-vous que celui qui plonge dans l’océan sans savoir nager se noie et périt !
doc54
 
Messages: 2007
Inscription: 06 Juin 2006, 14:51

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 19:06

El Boukhari parle de son époque qui n'est pas la notre. Oui, à son époque, il était impossible d'apprendre n'importe quoi sans fréqunter les Sheikh ( pas seulement la jurisprudence, mais même la medecine, la couture .... etc ;) ).

De notre époque, tout a changé. Les savants d'autrefois, celui qui avait lu El Boukhari, n'avait pas la chance de lire Ettabari ( par exemple ), de nos jours, tout est sur le même CD et tu peux comparer. Arretons de dire n'importe quoi et donner l'exclusivité à une catégorie, ça était valable à leur époque.

Au fait, j'ai une vision toute differente :

- De nos jours, on a besoin d'un médecin maitrisant les sciences islamiques, d'un ingénieur en agriculture maitrisants ces sciences aussi, d'un économiste, d'un mécanicien .... etc. Alors que la réalité amère est tout à fait differente :

* C'est celui qui maitrisent uniquement les sciences islamiques qui intervient en médecine, en agriculture, en économie et voici le résultat : Tiers monde.

Merci de ne pas oublier qu'on est en 2007.
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Agitateur » 27 Jan 2007, 20:48

Algérien , si j'ai Bien compris , t'a le degrés de Savoir d'un Savant "En Religion Bien sure " ....Rien a dire Allah Y'Barek .
Avatar de l’utilisateur
Agitateur
 
Messages: 6752
Inscription: 16 Mai 2006, 14:52
Localisation: au Fond de Votre Coeur j'espere

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 20:52

T'as pas bien compris alors ;)
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Algérien » 27 Jan 2007, 20:57

Et s'il vous plait, arretez de jopuer à chaque fois à ça : Vous vous penchez sur l'auteur en évitant le sujet.

Je ne suis pas un Rawi de ces Hadiths, je les ai trouvé dans les livres de Sunna.

Je crois que la majorité d'entre vous ne nieront pas qu'on croit que le Dhikr c'est bien le Coran et la Sunna qu'il faut appliquer à la lettre.

Le Coran d'accord, tout est bien clair et y a pas deux personnes qui se sont contredit à propos des versets du coran à part certaines lectures mais qui ne changent pas le sens.

Quant à la Sunna, dites moi comment un texte que Dieu protège de toute falsification peut être si contradictoire ???

Et vous ne niez pas qu'un grand nombre de savants disaient que sezul le Coran est sujet de protection divine, et non pas le Hadith. La Sunna proegée c'est la Sunna El Moutawatira, qui representent les faits en publics, telle que la priere et les Hadith El Moutawatira qui sont 300 sur les 500 000 hadiths sahih qu'on a reçus.

Parlons du sujet et évitez s'il vous plait de me juger, sinon veuillez commencer par juger les gens qui mettent entre nos mains des hadiths contradictoires.
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Agitateur » 27 Jan 2007, 21:07

je ne peu pas les jugez , car j'en ai pas la science ...

c'est tout une science de juger un savant ...

par contre , ce que je voulais te dire , et j'été honnete et sérieux ...si tu pretends avoir un ajr pour el Ijtihad , c'est que t'a un certain degré de savoir ...que j'ai pas

j'ai bien dis Allah Y'barek ....c toi qui crois que je t'ai jugé !
Avatar de l’utilisateur
Agitateur
 
Messages: 6752
Inscription: 16 Mai 2006, 14:52
Localisation: au Fond de Votre Coeur j'espere

Suivante

Retourner vers Religions, Idéologies et Philosophie



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité