Matelas national.

Lss KarEcritures sont des caricatures écrites. C'est donc au lecteur d'imaginer le dessin à partir du texte qu'il a devant lui

Matelas national.

Messagepar Algérien » 08 Avr 2007, 01:15

Matelas national.


Deux frères (de la même famille, comme chez nous on est tous frères et sœurs) ont été condamnés à mort par le tribunal de Bordj Bouarreridj après avoir commis un crime inédit : Ils ont brûlé un MATELAS.

Quand mon père m’avait parlé de ça, j’ai cru que c’était un poisson d’Avril. Finalement non, ce n’était pas le cas, la presse algérienne en parle.

Au début, j’étais étonné et je me suis dit qu’il devrait y avoir une autre raison qui n’a pas été rendue publique, mais après avoir fait un tour dans la cave, j’ai tout compris : C’était peut être un Matelas président. Oui, dans la cave j’ai vu un vieux matelas président (ça n’existe qu’en Algérie) que mon père n’a pas osé brûlé et pourtant ça occupe un espace précieux.

Je me suis toujours demandé pourquoi mon père n’a-t-il pas brûlé ce foutu matelas qui pue le président et grâce à ce crime j’ai enfin compris le silence de mon père, sinon ses wooden-answers (langue de bois) du genre : On ne brûle jamais le feu.

Attendez, ce n’était pas n’importe quoi la réponse de mon père, il parlait sûrement du président, qui doit être créé de feu.

Tenez, je viens de me rappeler d’une anecdote. Une fois, j’étais chez le voisin, il avait aussi un matelas président (c’était obligatoire à une certaine époque … qui dure encore), mais il le mettait dans le placard et il dormait sur un autre matelas acheté au marché noire. Une fois, je lui avais demandé pourquoi, il m’a répondu : A chaque fois que ma femme dormait sur ce matelas, elle tombait enceinte (et comme tu sais, j’étais toujours absent) … le président ne rate personne.

Ne me dites pas que vous avez gobé cette connerie !!! Je déconne seulement, la raison de ce verdict c’est … qu’ils ont brûlé un symbole national, le Matelas.


KarEcriture.Com
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar Algérien » 08 Avr 2007, 04:37

Ah, désolé, j'ai oublié de poster l'article en question :



Tribunal criminel de Bordj Bou Arréridj
Deux condamnations à mort pour un matelas brûlé

Une altercation familiale oppose deux frères K. A. et K. K. qui viennent à peine de franchir le cap des 20 ans ; ils sont âgés respectivement de 20 et 21 ans. La genèse de l’affaire remonte à l’année dernière lorsque les débats prennent une autre tournure suite à un différend. La discussion s’enflamme et les deux frères en viennent aux mains. L’aîné, animé par un esprit de vengeance, met le feu au matelas de son frère. Aussitôt l’incendie maîtrisé, la maman, sous l’effet de la colère, dépose plainte et sa progéniture est écrouée pour un chef d’inculpation d’incendie volontaire. Siégeant en session criminelle, le 27 du mois écoulé, le représentant du ministère public avait requis 12 ans de réclusion criminelle pour les deux frères. Néanmoins, le verdict prononcé après délibération, à savoir la peine capitale, a surpris plus d’un. Il a suscité à la fois inquiétude et consternation chez la population bien qu’une décision de justice ne se commente pas. A rappeler que les exécutions des peines de condamnation à mort ont été gelées par le Haut Conseil d’Etat en 1993. Les proches de la famille espèrent la révision du procès.

Abdelkader Djerbah


http://www.elwatan.com/spip.php?page=ar ... icle=65054
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.


Retourner vers KarEcritures



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités