Trop....Tar lehmam...

Lss KarEcritures sont des caricatures écrites. C'est donc au lecteur d'imaginer le dessin à partir du texte qu'il a devant lui

Trop....Tar lehmam...

Messagepar Algérien » 11 Déc 2005, 02:36

Trop....Tar lehmam....





• Salut Hakim, ça va ??

- Non, ça ne va pas Rafik, je suis dégoûté ...

• Ah, qu’est ce qui s’est passé ?? Tu n’as pas rencontré Nassima aujourd’hui ??

- Oui, je ne l’ai pas vue depuis trois jours.

• Donc y a de quoi que tu sois dégoûté, je te comprend mon ami, ben si tu veux l’appeler y a pas de problème, je viens de recharger mon Djezzy.

- Merci, je ne veux pas l’appeler. Rafik, je suis vraiment perdu, je ne sais plus quoi faire, je me suis mis dans une situation très délicate.

• T’es endetté ?? Ben, si ce n’est pas une grosse somme je pourrais t’aider ...

- Non, ce n’est pas une question d’argent, c’est une question de conscience. Je regrette le fait d’avoir connu Nassima, je ne veux plus rester avec elle, mais je n’arrive pas à l’oublier, j’ai toujours besoin d’elle...

• Ahh, tu cherches un appartement ya wehd el bandit, haha, je suis là mon ami, t’inquiète, tu auras les clés demain... Mais les capotes c’est à ta charge, sinon tu auras un bébé en charge...

- Mais arrête Rafik, je te dis que je ne veux plus la voir et tu me proposes de ... t’es fou ou quoi ??

• Emmm, donc c’est déjà fait, y a un bébé qui va arriver dans quelques mois... que penses-tu de Adlène ?? Sinon Ramzi !! !

- Qui sont Adlène et Ramzi ??

• Je te propose de jolis prénoms, pour ton futur gosse....

- H’mar, t’es vraiment con, rien ne s’est passé entre moi et Nassima, tu sais bien qu’on est les deux w’led famillia, t’es pas normal... Moi je cherche une solution, je ne veux plus continuer avec elle... Je sais très bien que ce qu’on fait ce n’est pas permis, je voulais l’épouser, mais je ne peux pas, je suis encore étudiant...

• Non, c’est possible, un mariage estudiantin ... Un acte chez un notaire, le tour est joué, vous n’êtes pas obligés de faire toutes ces conneries traditionnelles maintenant, qui sait, peut être que c’est ton futur gosse qui te paiera le voyage de noce, quand vous déciderez de traditionaliser votre mariage...

- C’est possible un mariage de cette façon ??

• Ben oui, si tu ne me crois pas, demande à un Imam Hakim, je connais un Imam très gentil, il va nous trouver une astuce... tu le connais, Shikh Bensalem, il est chic cet Imam, je l’adore...

Le lendemain, chez Shikh Bensalem.

- Salem Shikh, je m’appelle Hakim, je suis venu vous demander de l’aide.

• Salem mon fils, vas y, demande et n’shallah tu ne seras pas déçu.

- Ben je connais une fille, et franchement, on n’a pas de quoi faire un mariage. Je voulais savoir ce que je peux faire, me marier à la trabendo - désolé Shikh pour le terme - ou attendre jusqu’à ce que je puisse faire un mariage conforme aux traditions ?

• Ecoute mon fils, avant de te répondre, je préfère te raconter l’histoire d’un enfant, qui avait perdu son bras à cause de l’ignorance de son père. Cet enfant était victime d’un accident, son père, au lieu de consulter un médecin, l’avait hospitalisé chez lui. Une Dj’bira traditionnelle. Quelques mois après, le père s’est rendu compte que l’état du bras de son fils, s’aggravait de jour en jour, là, il l’avait emmené chez un médecin. Le médecin, après avoir examiné le bras de l’enfant, ne pouvait que le mutiler pour sauver le reste de son corps. Mon fils, avant de te mettre dans une telle situation, tu devais consulter une personne sage, qui t’aurait sûrement conseillé de ne pas tomber dans ce piège. Mais, il n’est jamais trop tard mon fils, ce que tu dois faire, c’est de ne plus voir cette fille, d’arrêter cette relation et de prier Ellah de te pardonner et quand tu pourras, tu te marieras mon fils.

- Ah, ça c’est pas possible, il n’est pas question, je ne peux pas vivre sans elle...ah non, impossible...

• Mon fils, tu crois que le père de l’enfant avait accepté de suite qu’on mutile le bras de son fils ?? Non, mais, comme il n’y avait pas d’autre choix pour sauver la vie de son fils, il avait accepté. Que ton cœur souffre, ou que qu’il meure. Un cœur qui souffre, est toujours en vie.

- Merci Shikh, merci beaucoup.

• Y a pas de quoi mon fils, qu’Ellah te bénisse.

Le soir, à la fac.

- Alors Hakim, t’as vu le Shikh ??

• Oui, mais il m’a demandé de mettre fin à ma relation avec Nassima, il ne sait pas c’est quoi l’amour...

- Aww, pourtant d’habitude il est gentil... Mais c’est vrai, il n’a jamais connu l’amour, depuis son enfance il ne faisait que lire et prier, laisse tomber son conseil, écoute moi, fais ce que je t’ai dit, un mariage clandestin et d’ici quelques années, Ellah iffredj.

Quelques mois plus tard.

- Nassima yerhem babak, laisse moi tranquille.

• Je te laisse tranquille ?? Jamais, et qu’est ce que je fais de ce maudit bébé, ma copine ne peut pas le garder longtemps, débrouille-toi.

- Ya rebbi, qu’est ce que j’ai fait... Ecoute Nassima, patiente encore quelques mois, ça va se régler.

• Non, mes fiançailles c’est pour la semaine prochaine et le mariage c’est dans trois mois, puis je dois partir avec mon mari.

- Quoi, ton mari, mais je suis ton mari...

• Non, tu n’es pas mon mari, on ne s’est pas marié.

- Ok,...... ton mari, je le connais déjà ??

• Oui, c’est Rafik, ton copain de la Fac.

- Rafik, impossible..... mais il sait tout, comment ça... tu déconnes...Allo, Rafik, c’est vrai ce que j’ai appris, tu vas épouser Nassima ??

• Ah, qui t’as donné mon numéro ??

- Peu importe, mais dis moi, c’est vrai ce qu’elle raconte, vous allez vous marier ???

• Oui, on va se marier, ciao.

- C’est pas possible, il est fou, toi aussi, aiiieee, impossible,.............

Un mois plus tard.

- Allo, Hakim...

• Nassima, je t’ai dit de ne plus m’appeler, désolé, je ne veux plus te parler, le bébé, dirih casse-croute.

- Hakim, je suis désolée, vraiment désolée...

• Ne le sois pas, ça ne me dit plus rien, que tu sois dix au lait ou cinq au chocolat, c’est kifkif.

- Hakim, Rafik nous a trahis, je dois te raconter toute l’histoire...écoute moi une dernière fois Hakim...

• Rafik... Ne m’en parles pas, ciao.

- Non Hakim, tu dois savoir que Rafik te trahissait depuis des années, depuis ce qu’il t’avait proposé de m’épouser à sa façon de con. Rafik, c’était toujours mon copain, et dès ce qu’il avait appris que j’étais enceinte, il voulait te coller le gosse. J’aurais pas dû accepter, mais Rafik m’avait promis de m’épouser... le con, est parti sans même pas me dire bye bye... Hakim, le bébé, ce n’est pas ton fils, son père c’est Rafik...

• Ahhh, écoute chérie, Nassima, faut qu’on se rencontre, Nassima...Allo, Allo, ..Allo....

Quelques heures plus tard, Hakim apprend la nouvelle :Alger : Une fille met fin à sa vie.

KarEcirture.COM
Dernière édition par Algérien le 13 Déc 2005, 20:45, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
Algérien
Actunaute accro
 
Messages: 15713
Inscription: 27 Avr 2005, 22:20
Localisation: Bled Kikkèh.

Messagepar netsba » 11 Déc 2005, 16:31

sujet d'actulaité et mielleur Karecriture de l'année :wink: j'ai bq aimer
Avatar de l’utilisateur
netsba
Actunaute accro
 
Messages: 5085
Inscription: 11 Avr 2005, 01:59
Localisation: sba


Retourner vers KarEcritures



Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités